Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2016

Un bar toulousain vice-champion de France du nombre de tireuses de bière

"Le père peinard", un bistro toulousain vient d'installer 24 tireuses de bière au-dessus de son comptoir, une installation financée en partie par les clients par la pratique du crowdfunding, le financement participatif.

Elles sont installées depuis mardi, descendant du "ciel de bar" (dixit le patron), 24 tireuses chromées rutilantes comme autant de fontaines. De chacune sort une qualité de bière, à la pression, différente.

 De Biarritz à la Méditerranée, aucun concurrent ne suit. Seule la ville de Nantes s'enorgueillit d'un établissement pourvu d'une trentaine de tireuses, mais c'est trop loin, c'est au Nord.

 

a.png

 

 

 

Tous les goûts satisfaits

 De la Faro sucrée à la Chouffe classique belge, en passant par la Lupullus non filtrée, non pasteurisée, sans oublier, bien sur les IPA, Indian Pale Ale, les bières à la mode qui rivalisent d'amertume. Les bières artisanales ont évidemment droit à leur bec perso.

 

Un peu compliquée avec tous ces tuyaux dans l'envers du décor

 Chaque tireuse est reliée par tuyau à son fût. On peut l'imaginer, beaucoup de fûts en stock et beaucoup de tuyaux. Une salle au-dessus du bar de 40 m2 est réservée à cet usage.

Les clients participent au financement

 Par la pratique du crowdfunding, financement populaire, de nombreux clients ont permis d'accomplir ce miracle brassicole tout en s'émancipant du secteur bancaire et de ses pratiques.

 Le coût total de l'opération se monte à 15 000 euros, dont 10 000 fournis par le distributeur qui voit son intêret évident dans cette opération. Aujourd'hui, "Le père peinard", rue des chalets, c'est 30 000 litres de bière débités à l'année.

Le crowdfunding : le financement par la foule

Le Financement Participatif ou Crowdfunding que l’on pourrait traduire par le financement par la foule, est une autre façon pour les entreprises, les particuliers de récolter des fonds pour leur projets. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés. Ce mode de financement est également un moyen de fédérer le plus grand nombre de personnes autour de son projet.

 

Les commentaires sont fermés.