Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recettes

  • Pour le goûter des enfants

    Barres aux céréales et aux fruits secs

    Des barres avec cuisson

    Petite recette que je réalisais lorsque ma fille était à la maternelle; et oui, je l'ai élevée aux flocons d'avoines: c'était le seul petit déjeuner que l'on trouvait en supermarché début des  années 70… et les corn flakes.. et encore, que dans un seul supermarché. Il vous faut un flacon doseur EN VERRE, bien sûr.

    Pour environ 5 barres

    150 g de flocons d’avoines (si vous n'avez pas de balance, utilisez un verre avec graduations, au niveau du riz). 40 g d’abricots secs, 50 g de figues séchées

    20 g de raisins secs blonds; 20 g de noisettes

    30 g de pépites de chocolat noir (75 % minimum); 40 g de miel liquide (c'est facultatif car les fruits secs sont très sucrés); 100 g de compote de pommes sans sucre

    Coupez en petits morceaux les figues et les abricots secs. Dans un saladier, mélangez les flocons d’avoines avec les figues sèches, les abricots secs, les raisins secs, les noisettes concassées et les pépites de chocolat.

    Ajoutez la compote de pomme (et le miel), puis malaxez à la main pour une répartition optimale. (oui, cela poisse pas mal… mais bon à lécher!)

    Répartissez ensuite la préparation dans un moule rectangulaire en formant un bloc.

    Lorsque le bloc est réalisé et bien tassé, le démouler sur une plaque de cuisson, puis enfournez 15 à 20 minutes à 170°C.

    Laissez refroidir environ 30 minutes à température ambiante, puis découpez le bloc en barres.

    Conservation optimale, les barres dans une boîte en fer, hermétique au réfrigérateur

     

  • La mûre en pratique

    Comment choisir, conserver et cuisiner la mûre ?

    La mûre est un fruit fragile conditionné le plus souvent en barquette. Bien vérifier la barquette en regardant aussi dessous, pour s’assurer qu’elles sont intactes et sans moisissure.

     Si vous les cueillez, faites-le à maturité: elles doivent être tendres, presque molles, et venir toutes seules dans la main quand on tire dessus.

    Comment conserver les mûres ?

     

    Lorsque vous les achetez ou cueillez, il est préférable de les consommer très rapidement. Sinon vous pouvez les conserver 2 à 3 jours maximum dans le bac à légume du réfrigérateur.

     Vous voulez les conserver pour l’hiver ? Vous pouvez les congeler !

     Pour cela, les laver et les sécher délicatement avec un tissu ou un papier absorbant. Les étaler sur une plaque, puis les mettre au congélateur pendant 6 heures environ (ne pas les laisser plus longtemps, elles risquent de mal le supporter). Ensuite les mettre dans un sac de congélation ou une boîte hermétique et les remettre au congélateur. Vous pouvez les garder environ 6 mois.

    Comment les préparer ?

    La mûre est un fruit facile à préparer, cependant, par sa fragilité, il faut faire attention à sa manipulation. De plus elle n’adhère pas à toutes les cuissons.

     Il est fortement conseillé de les rincer délicatement avant de les préparer ou de les manger, surtout les sauvages.

    Côté cuisson, il faut éviter les longues cuissons, comme pour toutes les baies.

    • Pour une confiture, 5 à 10 minutes à feu doux dans un confiturier
    • Pour une purée, 3 minutes maximum au four à micro-ondes
    • Sautées : 3 minutes dans une poêle avec un peu de beurre et de sucre

    Les mûres peuvent très bien en mode sucré-salé avec, par exemple :

    • Magret de canard,
    • Volaille
    • Fromage frais

    Mais aussi en poêlée, tarte (les fruits ne sont pas cuits), crumble.

    Gélifié de mûres

    400 g de mûres (que vous écrasez au mixer); 100 g de sucre ou plus si vous aimez le goût: 50 cl de crème fraîche liquide, 1 verre de lait entier; 6 feuilles de gélatine

    Faire fondre la gélatine dans un saladier d'eau température de la pièce. Mettre les feuilles une à une pour qu'elles se ramollissent bien.

    Dans une casserole EN INOX, ajoutez le coulis de mûre (ou une bouteille de yaourt liquide aux mûres, le sucre, le lait. Mélangez bien à feu moyen.

    Ajoutez les feuilles de gélatine; mélangez bien

    Versez aussitôt dans des pots à yaourt. Quand le mélange est refroidi, mettre aussitôt au réfrigérateur pour la "prise".

    Le lendemain, c'est parfait à déguster. Date limite de conservation? avant les autres!

    (oui, j'abuse mais j'adore cette expression!)

     

     

     

     

     

     

  • Recette maison de la ricotta

    A la maison, je me fabrique: du vinaigre (et attention, ce n'est pas la ragoûgnasse que la plupart se fabrique, mon vinaigre à moi est clair et parfumé, je vous re-donnerais ma recette un de ces quatre)

    mon lait fermenté et yaourt liquide

    mes desserts lactés, genre “Danette“

    ma moutarde

    mes olives noires à l'huile d'olive

    mes croûtons

    mon sirop de café

    ma limonade (non sucrée)

    et des tas d'autres bonnes recettes maison qui donne du goût à la vie et dont j'oublie la liste…

     

    Ricotta maison

    Ingrédients: 2 litres de lait entier, 250 ml de crème épaisse

    1 demi-cuillère à café de sel; 2 cuillères à soupe de jus de citron

    1 cuillère à soupe de vinaigre blanc

    1 filtre à fromage et du tissu blanc propre, genre gaze ou drap élimé

    Dans une casserole, faites bouillir à feu moyen le lait, la crème et le sel en remuant pour que rien ne colle.

    Réduisez le feu et ajoutez le citron et le vinaigre. Retirez du feu et laissez le lait cailler.

    Versez le lait dans un tamis, de la gaze ou du bandage. Réservez le liquide et laissez le fromage essorer pendant 1 heure.

    Déposez le fromage dans du tissu, un moule ou un récipient pour lui donner une forme particulière. Consommez-le sous deux jours.

    Pour lui donner du pep's et selon la façon de déguster, rajoutez: poivre moulu, curcuma, piment d'Espelette, cannelle et toutes les épices qu'il vous plaira…

    Ne jetez pas l'eau de caillage, rajoutez dans une sauce, une soupe froide... mieux vaut ne pas la faire dans le chaud ou cuire.

    Si vous l'osez, buvez-là... ça dégage bien les intestins!

    Pour aider "à passer", rajoutez du sucre, du miel, du sucré, quoi!

     

  • Consommer des œufs chaque jour?

    Pas de problèmes... au contraire!

    Je ne sais pas pourquoi on a affublé de conseils de danger en consommant des œufs, mais, quand je lisais des chroniques diététiques, dans les années 70, on disait que le premier produit de grande valeur nutritionnelle était l'œuf.. (puis les noix (heureusement, cela continue aujourd'hui et le foie des animaux).

    Or donc, entretemps, les œufs ont eu la réputation d’être des bombes de cholestérol, néfastes pour le cœur et les artères. Pourtant, le jaune que l’on décrie abonde de minéraux et vitamines liposolubles, tandis que le blanc renferme des protéines complètes. Entre ceux qui en consomment régulièrement et ceux qui les bannissent de leur alimentation, on se demande finalement s’il est bon ou mauvais d’en manger.

    C’est l’heure de remettre les pendules à l’heure. Si ingérer des œufs n’augmente que peu la teneur sanguine en cholestérol, encore faut-il le prouver et définir combien on peut consommer d’œufs sans mettre son cœur en péril. En fait, inutile de tirer un trait sur les œufs, surtout quand vous apprendrez que le foie produit lui-même les ¾ du cholestérol présent dans l’organisme.

    Le postulat a été étayé par une méta-analyse chinoise menée par l’Université de Science et de Technologie de Huazhong qui établit que les œufs n’augmentent pas le risque d’infarctus ni celui de maladies cardiovasculaires.

    Il n’existe donc aucune preuve formelle qui confirme la thèse selon laquelle manger régulièrement des œufs serait mauvais pour la santé. Cela dépend de la manière d’en consommer, dans le cadre d’une alimentation complète et riche en nutriments. Manger chaque jour une méga omelette avec parmesan et chorizo à outrance, n’a pas les mêmes effets sur la santé que la consommation d’œufs durs ou à la coque. Vous vous en seriez douté!

    Pour prendre soin de ses os, il n’y a pas de mystère, il faut bouger et s’exposer à la lumière. Sans oublier de surveiller son assiette. L’œuf est un excellent allié pour une bonne santé osseuse et musculaire: il apporte son lot de vitamines, dont la vitamine D qui participe activement à l’entretien des os en favorisant l’absorption du calcium.

    Les vertus cosmétiques de l’œuf ne sont plus à démontrer. C’est un partenaire insoupçonné qui fait des miracles sur les peaux grasses. Côté utilisation, les blancs battus en neige et appliqués en masque resserrent les pores et unifient le teint sans laisser la moindre trace de film gras, en plus d’éliminer les bactéries responsables de l’acné. Pas de gâchis, le jaune convient de la même manière aux peaux sèches quand il est combiné avec de l’huile d’olive. Adieu fourches et cheveux secs, induisez votre tignasse, de la racine jusqu’aux pointes, de ce mélange, vos cheveux vous en remercieront. Avons-nous cependant besoin de vous rappeler de vous rincer les cheveux à l’eau chaude;

    Les personnes qui font de la musculation vous le diront, le jaune d’œuf est leur aliment diététique favori. Il affiche un excellent ratio de protéines complètes, dont les muscles sont avides en plus des acides aminés, ces boucliers qui contrent la dégradation musculaire, accroissent la masse et éloignent le glycogène qui asphyxie le muscle durant l'effort.

    Notre cerveau a besoin de lécithine et de choline (intégrée à la famille de la vitamine B), deux substances essentielles au bon fonctionnement d’un bon nombre d’organes vitaux, dont les systèmes nerveux et cardiovasculaire, le foie et le cerveau. La choline a une fabuleuse action sur la mémorisation et la réduction des risques de démence. La meilleure source alimentaire en ces précieux nutriments est le jaune d’œuf. Puis, en suivant, lé lécithine de soja, à raison d'une cuillère à soupe par jour. Vous trouverez de la lécithine totalement bio sur mon site

    www.biotine-sep.com

    On continue: sachez que l'œuf est un véritable concentré de nutriments, entre autres le zinc, le fer et le phosphore) et de vitamines D, A, E, B2 et B12. Il contient également de puissants antioxydants de la famille des caroténoïdes, reconnus pour prévenir les troubles liés au vieillissement, comme les maladies cardiovasculaires, la cataracte, la dégénérescence maculaire et certains cancers.

    Riches en lutéine, les œufs sont excellents aussi pour les yeux. Antioxydant, ce caroténoïde protège des rayons ultra-violets nocifs et réduit le risque d’affections de l’œil liées à l’âge.

    L’idée n’est pas de vous lancer à corps perdu dans un régime restrictif à base d’œufs durs et de pamplemousse (qui était un régime de la célèbre clinique Mayo (USA), c'est fortement délétère pour la santé. L'idée est de consommer des aliments qui enclenchent la sensation de satiété pour éviter de vous jeter sur tout et n’importe quoi. L’œuf dur, et plus particulièrement le blanc d’œuf est une bonne option. Les personnes qui ont l’habitude de prendre un petit-déjeuner aux œufs réduisent leur consommation calorique quotidienne de 400 calories. Dans les années 70, on recommandait d'avaler un ou deux œuf durs un quart d'heure avant d'aller dans un banquet pour couper l’appétit.

     

     Donc le vieil adage dit vrai.... c'est dans les vieux pots....