Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recettes

  • On a toujours besoin de petits pois chez soi

    Les vertus santé des petits pois

    Riches en fibres, en protéines ainsi qu’en antioxydants, les petits pois sont des alliés de notre santé.

    Comme ils sont riche en fibres, les petits pois vont avoir des bénéfices sur le cœur et les vaisseaux: en effet, des études ont en effet montré qu’un régime riche en fibres abaisse la tension artérielle, améliore les taux de lipides dans le sang et réduit l’inflammation.

    Grâce à leur forte teneur en fibres, les pois ont aussi un effet satiétogène: ils permettent d’augmenter la durée de satiété (ne plus avoir faim) et ainsi de limiter la prise alimentaire par la suite.

    Ainsi, les petits pois vont améliorer le confort intestinal en augmentant la fréquence des selles sans effets indésirables. Leurs fibres sont des prébiotiques qui vont nourrir les bonnes bactéries intestinales, ce qui va permettre d’améliorer le microbiote.

    Les petits pois contiennent aussi des composés phénoliques qui sont des antioxydants puissants aidant à prévenir certains cancers et certaines maladies inflammatoires.

    De plus, la consommation régulière de fruits et légumes en général réduit le risque de développer des maladies chroniques comme le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

    Références

    Dahl WJ, Foster LM, Tyler RT. Review of the health benefits of peas (Pisum sativum L.). Br J Nutr. 2012 Aug;108 Suppl 1:S3-10. doi: 10.1017/S0007114512000852

     

    Bazzano LA, Serdula MK, Liu S. Dietary intake of fruits and vegetables and risk of cardiovascular disease. Curr Atheroscler Rep 2003 November ; 5(6) : 492-9

    Comment choisir, conserver et cuisiner les petits pois ?

    Pour choisir des bons petits pois il faut faire confiance à ses doigts et ses yeux.

    Il est préférable de choisir des cosses lisses, bien vertes, brillantes, bien renflées, transpirantes d’humidité. Eviter les cosses qui commencent à être jaunâtres ou molles, car, les petits pois seront trop mûrs et risquent d’être farineux.

    Si le maraîcher est d’accord, on peut aussi goûter les petits pois: ils doivent être tendres, avec une petite note sucrée mais pas farineux.

    Bon à savoir

    Lorsque les petits pois sont encore protégés par leurs cosses, ils peuvent se conserver 48h dans le bac à légumes du réfrigérateur. En revanche, une fois écossés, ils n’ont plus de protection et sont -donc- plus fragiles: il faut les consommer le plus rapidement possible.

    Il suffit d’écosser les petits pois au-dessus d’un saladier en pressant la jointure de la cosse et de laisser tomber les pois.

    Pour blanchir les petits pois afin de garder leur couleur verte, il suffit de les plonger 1 minute dans l’eau bouillante. Ensuite vous pouvez les incorporer à des poêlées de légumes ou à des céréales.

    A l’autocuiseur, le temps de cuisson est compris entre 5 et 10 minutes. Pour réaliser une purée, il faut les cuire entre12 et 18 minutes dans de l’eau bouillante.

    Idées:

    Poêlés avec des légumes, ou pour accommoder de la viande comme des côtes de porc ou du poisson, les petits pois apportent une petite touche de couleur avec une légère touche sucrée.

    Ils peuvent également entrer dans la composition d’une salade de féculents ou dans des plats à base de féculents.

    Ma recette préférée de petits pois, pour accompagner la saucisse de Toulouse, grillée

    J'utilise des petits pois surgelés, nature ou avec carottes. (ne jamais décongeler dans le sac plastique): a mettre tels quels dans l'autocuiseur, avec un peu d'eau de bouteille.

    Je puis aussi utiliser des petits pois en conserve de verre, nature ou avec petites carottes. Il faut obligatoirement, les passer et rincer sous l'eau courante avant utilisation.

    Recette  pour deux ou trois:

    environ 450 g de petits pois avec carottes, un ou deux oignons jaunes, 1 cuillère de graisse de canard, 150 g de cansalade (poitrine salée, bien poivrée).

    Coupez la cansalade en lardons, mettre la cuillère de graisse de canard dans votre poêle en tôle noire, faites revenir à feu moyen avec l'oignon coupé en cubes. Une fois bien dorés (j'ai dis: bien dorés), versez vos petits pois rincés ou cuits 5 mn à la cocotte vapeur.

    Rajoutez un bon verre d'eau, faites cuire 5mn à feu moyen en surveillant bien.

    Servir avec un morceau de saucisse grillé de Toulouse déjà cuite, bien sûr… ou les viandes suivantes

    Du boudin noir grillé, des côtes de baticol (échine de porc) grillées, des cuisses de lapin ou des râbles, des cuisses poulets cuites ou des cuisses de pintad, du gibier

    cuisse confite de canard conservée en boîte et pas confite car il faut faire cuire les confits 40 minutes alors qu'une cuisse en boîte cuit en 10 mn).

  • Pâte à tartiner: pas trop fun!

    Quel est le premier ingrédient des pâtes à tartiner? La noisette, le cacao? Raté… C’est le sucre!

    D’après l’expertise d’étiquettes que nous avons menée sur quatorze références (des marques de distributeur, des marques nationales, des produits bio…), deux tartines couvertes chacune de 25 g de pâte à tartiner représentent en moyenne 26 g de sucre (sans compter celui de la tartine); soit la moitié des apports quotidiens recommandés de sucres libres.

    Avec certains produits, comme Patamilka, on dépasse même les 30 g! C’est trop, et plus encore pour les enfants, principaux consommateurs de pâtes à tartiner.

    Moins grasses qu’on ne pouvait le penser

    En revanche, ces pâtes au goût de noisette et de chocolat sont moins grasses qu’attendu : les deux tartines correspondent "seulement" à 20% environ des apports journaliers recommandés.

    Dans notre essai, quelques références explosent toutefois les compteurs; mais pour l’une d’elles (La Chocolade-Jean Hervé), la quantité importante de graisses est, en partie, due à une proportion de noisettes bien supérieure aux autres produits.

    Une " bombe " calorique

    En résumé, ces produits contiennent du sucre, du gras, de la pâte de noisette, de la poudre de cacao, du lait transformé et un émulsifiant. Le tout pour 530 kilocalories/100 g : une vraie " bombe " énergétique.

    Calculé pour toutes les références, le Nutri-Score oscille – sans surprise – entre D et E: autrement dit, il est recommandé de les consommer occasionnellement et en petites quantités.

    L’huile de palme n’a plus trop la cote

    Les pâtes à tartiner testées comptent entre sept et onze ingrédients. Bonne nouvelle : l’emploi de l’huile de palme ne concerne plus qu’une minorité de références (cinq des quatorze produits du panel).

    Certains fabricants la remplacent par de l’huile de coco, laquelle pose aussi des problèmes environnementaux. D’autres utilisent plutôt de l’huile de tournesol couplée avec du beurre de cacao.

    En fin de liste, on trouve quasi systématiquement un émulsifiant – lécithine de soja ou de tournesol – sans danger avéré pour la santé, et des arômes, surtout de vanille.

    Notre test comporte également une analyse sensorielle (à l’aveugle) par 60 consommateurs, moitié adolescents et moitié adultes. Globalement, les impressions ne diffèrent pas entre les deux groupes d’âge.

    Les pâtes à tartiner sont jugées trop sucrées en bouche, même pour les plus appréciées sur ce critère comme les références Poulain, Carrefour et Nutella. Idem pour la perception du gras.

    Mis à part quelques références, nos jurés ont apprécié l’équilibre des goûts de chocolat et de noisette. Les produits favoris contiennent tous 13% de noisettes, proportion qui semble constituer un standard. Alors que les pâtes à tartiner plus généreuses en noisettes n’ont pas convaincu le jury.

     

    https://www.60millions-mag.com

     

    Le mieux encore est de la fabriquer soi-même. Il existe une recette dans le blog à chercher avec la boite à outil du même nom.

  • Quiche au poulet

    Pour 4

    1 pâte feuilletée, 4 escalopes de poulet, 1 boîte champignons de Paris en saumure ou des champignons frais, coupés en lamelles à faire rissoler

    20 cl de crème liquide; 3 œufs; 50 g de fromage râpé

    1 oignon, huile d'olive, sel, poivre noir

    Préchauffez le four à 190°C.

    Épluchez l’oignon avant de l’émincer. Faites chauffer un trait d’huile d’olive dans une poêle pour y faire revenir l’oignon jusqu'à coloration foncée. Ajoutez ensuite les champignons bien rincés sous l'eau courante.

    Détaillez les escalopes de poulet en dés avant de les ajouter dans la poêle. Faites dorer pendant 5 minutes à feu vif et en surveillant.

    Entre-temps, préparez l’appareil à quiche. Pour cela, cassez les œufs dans un saladier. Assaisonnez au goût avec du sel et du poivre. Incorporez par la suite la crème liquide et le fromage râpé tout en fouettant la préparation à l’aide d’un fouet à main en inox.

    Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à tarte graissé. Répartissez la garniture au poulet et aux champignons sur le fond. Recouvrez ensuite de crème au fromage râpé.

    Faites cuire la quiche au four pendant 35 minutes.

    Pour une croûte croustillante, vous pouvez saupoudrer de chapelure.

    À la sortie du four, laissez-la tiédir pendant 15 minutes à température ambiante avant de la servir.

    Idée: vous pouvez utiliser le fromage italien de Parme… si vous insistez! Perso, j'utilise du râpé de chèvre.

  • Migas au chorizo et sardines

    et viva Espana! Non mais, sans blague: recette du fond de placard bien meilleure qu'on ne le croît!

    Ingrédients

    300 g de semoule moyenne

    2 boîtes de sardines à l’huile

    40 tranches de chorizo

    50 olives noires; 15 cl d'eau; 10 petits oignons au vinaigre

    4 gousses d'ail,  5 c. à soupe d'huile d’olive

    sel et poivre

    Commencez par éplucher et couper les gousses d’ail en morceaux.

    Égouttez les sardines, ouvrez-les par la suite en deux avant de retirer l’arête.

    Faites chauffer l’huile dans une grande poêle. Faites y revenir par la suite les morceaux d’ail. Dès qu’ils commencent à brunir, arrosez-les d’un verre d’eau.

    Assaisonnez au goût avec du sel et du poivre avant d’ajouter la semoule. Rajoutez de l’eau jusqu’à imbiber entièrement la semoule. Mélangez.

    Incorporez ensuite le chorizo, les sardines et les olives, et remuez.

    Ajoutez les petits oignons au vinaigre au dernier moment.

    Servez chaud

    Il existe des boîtes de sardines sans arêtes... mais, comme pour les pruneaux, c'est bien meilleur avec le noyau ou l'arête! l'aliment a plus de goût...