Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remplacer

  • Aubergines en pizza

    et autres conseils de récup'

    Achetez des aubergines bio, de préférence françaises.

    Ingrédients pour 4 personnes:

    2 grosses aubergines, 12 filets d'anchois

    2 gros œufs; 140 g de chapelure (faites-là vous-même!)

    250 g de dés de tomates en conserve de verre

    35 g de persil; 2 cuillères à soupe d'eau

    3 cuillères à soupe à soupe d'huile d'olive, 1 gousse d'ail

    220 g de mozzarella; sel [facultatif; poivre [facultatif]

    Préchauffer le four à 190°

    Vaporisez l'huile sur 1 ou 2 plaques de cuisson.

    Préparez la persillade: bien laver et essorer les feuilles du persil, les hacher finement avec la gousse d'ail. Mettre le tout dans un bol et couvrir avec l'huile, réservez.

    Préparez 2 assiettes creuses, une pour l'œuf et l'eau, qu'il faut battre légèrement ensembles, et l'autre pour la chapelure.

    Préparez les aubergines: les couper transversalement en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur, puis immergez une tranche à la fois dans le mélange d'œuf, bien secouer et laisser égoutter l'excédent avant de l'enrober dans la chapelure, en la tournant des 2 côtés.

    Déposez ensuite les tranches sur la plaque de cuisson, saler et mettre au four. Cuire jusqu'à ce que le dessous soit doré, soit 15-20 min. Retourner les tranches et continuer à cuire encore 15-20 min, jusqu'à ce qu'elles soient dorées aussi sur l'autre côté. Sortir du four et mettre le four en position grill.

    Repartir les anchois, tomates, la persillade et la mozzarella coupée sur les tranches d'aubergine. Remettre la plaque dans le four à environ 10 cm de l'élément chauffant. Cuire environ 3 min, jusqu'à ce que le fromage soit fondu et servir sans tarder.

    ON NE JETTE RIEN!

    Pour votre chapelure maison:

    soit vous récupérez la poudre au fond des paquets de biscottes ou de petits pains (oui, cela dure longtemps)

    soit vous écrasez trois ou quatre petits pains dans un mixeur;

    soit vous écrasez du pain dur

    S'il vous reste de la chapelure et de l'œuf, ne jetez pas: conservez pour une soupe à faire le lendemain.

    Si c'est l'été, une soupe??? non, non! Dans ce cas, le restant d'œuf dans une omelette, le restant de chapelure vous aidera à épaissir une sauce trop claire.

    *

  • Eau du robinet…Faites l'expérience!

    J'habite dans le Nord de l'agglo toulousaine. Une petite maison. Cuisine américaine, hélas. Lorsque nous voulons de l'eau chaude, il faut la laisser couler plus d'un litre et demi avant de l'obtenir. Pourtant, la chaudière gaz solaire est située à 2,50 m de l'évier. On a l'impression que l'eau fait 3 fois le tour de Toulouse avant d'arriver au robinet!

    Il en est de même, du reste, pour l'arrivée d'eau chaude du lavabo et de la douche.

    Du coup, comme je n'ai pas l'âme gaspilleuse, je récupère cette eau froide dans une bassine… fuchia que j'ai depuis une 20e d'années. Je récupère cette eau pour arroser mes plantes, faire tremper la vaisselle sale (je n'ai pas de lave-vaisselle, pas la place d'une part et malgré ce que racontent les gens sur internet, cela utilise plus d'eau que de laver à la main… et puis, comment nettoyer la plaque du four dans un lave-vaisselle??? et, avant de glisser les assiettes dans le lave-vaisselle ne doit-on pas les passer sous l'eau pour retirer le plus gros des déchets ou restes? et les poêles, et les marmites, et les grosses casseroles? il faut les laver à part… du coup, où se trouve l'économie d'eau? hein?).

    Je reviens à ma bassine. Donc, je l'utilise pour stocker cette eau propre. Puis, une fois vidée, je la mets de côté pour la fois suivante. Et bien, figurez-vous qu'au bout de trois ou quatre remplissages-vidage d'eau propre, il y a une sorte de gelée au fond de ma bassine, brillante, épaisse et visqueuse… on ne l'aperçoit qu'en plaçant la bassine d'une certaine façon sous la lumière. Cela fait -à peu près- deux ans que ce phénomène étrange se produit.

    J'en ai parlé à une amie médecin qui habite du côté de Perpignan. “Etrange qu'elle dit, c'est un biofilm, cela arrive lorsque l'on met du linge à tremper et.. qu'on oublie dans un coin“. Elle me dit: “essaie avec une casserole inox“. Elle a fait de son côté, mais elle n'a rien vu. Du coup, elle pense que nous avons une eau très dure…

    J'ai fais ce qu'elle ma dit… mais, au bout de trois jours, j'ai passé la main dans la casserole et j'ai aperçu une sorte de poudre fine, blanche sur mes doigts.

    Je viens de payer ma facture d'eau pour 2018-2019: elle était accompagnée d'une feuille informative: eau douce, était écrit.

    Si l'eau n'est pas du tout, calcaire, pourquoi cette bizarrerie dans ma bassine?

    Hein??? et si vous tentiez l'expérience?

    Je n'utilise plus l'eau du robinet depuis presque 30 ans… la chlorine de l'eau me fait tousser, me brûle les yeux, me titille les entrailles… du coup, je réalise mes bouillons et soupe avec de l'eau en bouteille, même le café est fait avec de l'eau en bouteille; nous buvons de l'eau en bouteille…

    Ils ont beau envoyer des infos rassurantes avec la facture: eau de bonne qualité, moi, perso, j'ai fais ma religion sur l'eau du robinet…. et les molécules pharmaceutiques que ces gens-là n'ont jamais trouvé le moyen de filtrer dans leurs usines d'épuration des égouts?

    L'agglo toulousaine nous raconte depuis quelques semaines que son eau sera la moins chère de France: apparemment, elle a mis le distributeur sous surveillance ou a renégocié les contrats…. faut dire que ces gens-là se font du bon beurre sur notre dos, sans compter l'Etat avec toutes ses taxes!

    Oui, mais qui surveille l'eau dans ma bassine? c'est moi! Va savoir, Charles si elle est bonne pour mes plantes? et puis, c'est quoi ce truc peu appétissant dans ma bassine? Je dois la nettoyer avec une paille inox pour que cela s'en aille… toutes les trois utilisations…

    Inutile de vous précipiter pour acheter une carafe purificatrice d'eau… je ne pense pas que cela y fasse grand-chose.

     

  • Histoire de persil... et autres vérités

    Chez moi, à Toulouse, on dit PERSILLLL et pas PERSI: cela, c'est d'un ridicule de faignant!!!

    Au-dessus de Montauban, les nordistes, y savent pas parler avec le parlé toulousain, d'une part et, les jeunes, ils sont incapables -à part de faire des liaisons malsonnantes: quartierzizolés- de prononcer trois syllabes dans un même mot! quand vous les écoutez, ça donne, par exemple, “constition“ au lieu de “constitution“. Le mal parlé est un signe de mauvaise éducation…

    Blanquer, il serait temps de donner des ordres aux instit's nouvelle mode (à 3,5 sur 20, ils réussissent leur examen de prof')… j'ai pas dit (professeure); sont plus que séniles les académiciens de jours!

     

    Galettes de pommes de terre

    Pour 4 personnes

    900 g de pommes de terre bouillies (agria ou bintje); 6 oignons nouveaux ciselés

    6 gousses d’ail finement ciselées; 1 gros œuf battu, ½ botte de persil ciselé

    4 cuillères à soupe d’huile d’olive

    Pelez et râpez grossièrement les pommes de terre dans un saladier de verre. Ajoutez les oignons nouveaux, l’ail et l’œuf puis mélangez à la main.

    Faites chauffer dans une grande poêle à feu moyen-vif l'huile.

    Déposez des portions de pommes de terre de 8 à 10 cm de diamètre à l’aide d’une cuillère dans la poêle, aplatissez-les puis laissez cuire 3 à 4 minutes de chaque côté.

    Servez bien chaud pour accompagner une grillade, du poisson vapeur etc.

    Que veut dire ciselé? coupé au ciseaux, pardine! J'ai acheté une paire de ciseau de lithographe (en inox)… oui, c'est plutôt cher… mais, je le réserve uniquement à cela…

    Je possède un couteau balancelle en inox et je l'utilise lorsque j'ai de grosses quantités de persil (du jardin) à découper avant de le mettre dans un bol en verre au congélo… ainsi, j'ai toujours du persil sous la main… d'accord, il n'y plus trop de vitamine C (saviez-vous que le persil est l'herbe fine qui contient le plus de vitamine C? Je considère qu'en le ciselant et le congelant aussitôt, il perd peu de vitamine C.

    Concernant le couteau balancelle, n'achetez pas ceux qui sont à double lames…cela ne sert qu'à faire de la bouillie de persil.

    Je préfère ciseler, à la main et plié sur lui-même, le persil frisé, cela va plus vite. Sinon, mettre un peu de feuilles de persil dans un verre et coupez en petits morceaux à l'aide du ciseau.

     

     

  • Fabriquez un film alimentaire lavable

    Ingrédients:

    Trois rectangles de tissu (propre et sec) de la taille de votre plaque de four

    Pépites de cire d’abeille (à acheter en boutique biologique ou en magasin de bricolage)

    Sur votre plaque de four, appliquez trois rectangles de tissu empilés – les deux premiers protègent la plaque de la cire.

    Sur le tissu du dessus, saupoudrez des pépites de cire d’abeille.

    Appliquez-en suffisamment pour qu’une fois fondue la cire recouvre toute la surface du tissu.

    Passez la plaque au four à 85 °C, puis retirez-la lorsque vous observez que toutes les pépites ont fondu. Laissez sécher le tissu à plat quelques minutes pour que la cire durcisse.

    Utilisez ce film alimentaire pour emballer vos sandwichs ou vos denrées achetées au rayon frais à la découpe ou au marché.

    Lavez votre film alimentaire à l’éponge savonneuse.

    Vous enveloppez vos produits côté tissu, bien sûr...

    D'autres infos          http://www.tradi-cuisine.com/dossiers

  • Le temps des crêpes

    Étymologiquement parlant, la chandeleur, (autrefois la chandeleuse), vient du mot chandelle. L’une des origines de la chandeleur remonte aux Parentalia romaines: fête annuelle en l’honneur des morts, et au cours de laquelle ils veillaient, éclairés de cierges et de torches, en honorant Pluton et les dieux.

    Le nom populaire de cette fête en français, chandeleur, a une origine latine et païenne: la festa candelarum ou fête des chandelles, d’après une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.

    Chez les Romains, on fêtait les Lupercales aux environs du 15 février, fêtes inspirées de Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux. Ils mangeaient déjà des crêpes pendant les Lupercales, fêtes de la fécondité plutôt licencieuses dédiées au culte du dieu-loup, Lupercus.

    Chandeleur est aussi reliée au dieu Pan. Durant une nuit, les adeptes parcouraient les rues de Rome en portant des flambeaux. La chandeleur c’est aussi une croyance née d’une symbolique d’origine celte. La crêpe elle-même évoque le disque solaire, ainsi que les offrandes alimentaires. La chandeleur marque l’ouverture de la période de Carnaval. C’est en même temps, un signe de renaissance, de promesse d’avenir. La crêpe est censée exorciser la misère et le dénuement, elle symbolise la roue solaire et le don aux divinités sans lequel le blé serait altéré.

    Chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er février. Ce rite en l’honneur de la déesse Brigid, célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver.

    Dans la religion catholique la Chandeleur est le jour de la présentation du Christ au Temple, 40 jours après Noël et la purification (ou les relevailles) de sa mère, la sainte Vierge (Luc, II, 22). On disait aussi autrefois Hypapante. Cette christianisation de la Chandeleur se fait en 472, lorsque le pape Gélase Ier organise des processions aux chandelles qui symbolisent “Jésus lumière d’Israël”.

    Leg8

    Pour réussir votre pâte à crêpes: il faut battre les œufs avec le sucre; une fois bien battus, ajoutez un peu de lait et un peu de farine; battez bien; rajoutez lait et farine; battez bien et recommencez jusqu'à épuisement…. n'oubliez pas de mettre un peu de sel, du beurre fondu ou de l'huile neutre (arachides, pépins de raisin)...

    Certifié sans grumeaux mon astuce!

    Pour la ganache au chocolat, faîtes-là vous même: fondre du chocolat dans de la crème fraiche liquide... se sera moins gras que les pâtes à tartiner toutes prêtes!

    Je fais sauter ma première crêpe avec dans mes mains tous les billets de banque de mon porte-monnaie... c'est ma tradition... (cela n'a jamais fonctionné, mais la tradition, c'est la tradition!)...

    Autrefois, on envoyait la première crêpe sur l'armoire où elle devait rester jusqu'à l'année suivante... bonjour les dégâts!