Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remplacer

  • Les ustensiles inutiles dans la cuisine

    Certains objets vous encombrent plus qu’autre chose. La plupart du temps, les objets de décoration sont superficiels et ne relèvent d’aucune utilité, un peu comme dans le reste de la maison.

    Par exemple, le papier aluminium peut même représenter un danger pour la santé. S’il est chauffé et qu’il est en contact avec un aliment acide, une réaction chimique se produit et des particules d’aluminium peuvent venir se poser sur votre aliment.

    Les éponges usagées sont des nids à bactéries. L’idéal est de les changer toutes les deux semaines ou d’opter pour des brosses à vaisselles (à javelliser souvent).

    Idem pour une planche à découper en bois (ou en plastique) qui peuvent être sources de bactéries si elle est trop vieille, fêlée et possède des traces de couteaux.

    Si vous faites la collection de tupperwares, ou d’autres contenants en plastique, débarrassez-vous de toutes celles qui sont sales ou incomplètes. Tachées et sans leur couvercle, elles perdent leur utilité et donc leur place dans votre cuisine.

    Pour les poêles endommagées, c’est direction poubelle, surtout celles en teflon car elles libèrent des millions de micro et nanoparticules de plastique dans la nourriture. Sauf en ce qui concerne les poêles neuves… cependant, il faut mieux ne pas la conserver plus d'un an.

    Plastique ou bois? Si le bois est moins nocif que le plastique, il reste poreux et les bactéries peuvent s’y immiscer. Ce qui est le cas pour les ustensiles, pour lesquels il vaut mieux privilégier l’inox. N'utilisez que des mouvettes en bois (et javelliser) et débarassez-vous des ustensiles en silicone… attention aux maryses de plastique, à moins de les javelliser à chaque lavage. Et jetez, également, les ustensiles en plastique et autres métériaux du même type (téflon, etc.).

    Si vous aimez collectionner les épices, sachez qu’il y a une date de péremption. Même si elles sont sans danger, elles perdent généralement leur goût au bout d’un certain temps et devrait donc être jetées à la poubelle.

    Enfin, évitez de cumuler les sacs de course en plastique ou encore les sachets, tout simplement car vous n’avez pas besoin d’en avoir autant. Gardez-en juste le nécessaire en fonction de vos besoins.

    Pour l’électroménager, il va sans dire que toute détérioration de la machine, notamment au niveau du fil électrique, représente un danger permanent pour votre foyer.

    Et, vous voilà avec une cuisine débarrassée de ses indésirables!

  • Comment fabrique-t-on le café décaféiné?

    Et est-il vraiment sans caféine?

    Le café est une des boissons les plus prisées au monde, et sa forte teneur en caféine est un des facteurs de sa popularité. C’est un stimulant naturel qui procure un regain d’énergie, et les gens ne peuvent s’en passer.

    Toutefois, certaines personnes préfèrent limiter la caféine pour des raisons de santé ou autres. On trouve du café décaféiné, ou déca, un peu partout, et sa consommation serait en hausse.

    Voici ce qu’il faut savoir sur le café déca: comment on le prépare, son goût, ses bienfaits… et aussi, si la caféine en est vraiment absente.

    COMMENT FABRIQUE-T-ON LE CAFÉ DECAFEINE?

    Extraire la caféine d’un grain de café tout en conservant son arôme n’est pas chose facile. Pour y parvenir, on extrait la caféine des grains verts non torréfiés en se basant sur le fait que la caféine se dissout dans l’eau.

    Il existe trois méthodes principales de décaféination: avec des solvants chimiques, du dioxyde de carbone (CO2) liquide ou de l’eau pure et des filtres spéciaux. (cancer de l'estomac: bonjour les dégâts! NDLR)

    Les étapes requises pour toutes ces méthodes expliquent le prix souvent plus élevé du décaféiné.

    MÉTHODES A BASE DE SOLVANTS

    La plupart des cafés décaféinés sont fabriqués à l’aide de méthodes à base de solvants, car il s’agit du procédé le moins coûteux. Cette méthode se divise en deux types: directe et indirecte.

    La méthode directe consiste à passer les grains de café à la vapeur, puis à les tremper à plusieurs reprises dans un SOLVANT CHIMIQUE (généralement du chlorure de méthylène ou de l’acétate d’éthyle) qui se lie à la caféine et l’extrait des grains.

    Une fois la caféine extraite, on passe de nouveau les grains de café à la vapeur pour éliminer tout solvant chimique résiduel.

    La méthode indirecte recourt aussi à un solvant chimique, mais celui-ci n’entre pas en contact direct avec les grains de café. Les grains sont trempés dans de l’eau chaude, puis l’eau est séparée des grains et traitée avec le solvant chimique.

    La caféine se lie au solvant contenu dans l’eau et s’évapore. On trempe ensuite de nouveau les grains sans caféine dans cette eau pour qu’ils réabsorbent les saveurs et les arômes du café.

    Les solvants chimiques (en particulier le chlorure de méthylène) utilisés dans ces processus sont la cause d’une controverse concernant le café décaféiné. Le chlorure de méthylène pourrait être cancérigène à fortes doses. Le chlorure de méthylène et l’acétate d’éthyle sont couramment utilisés dans les décapants, les dissolvants pour vernis à ongles et les dégraissants.

    Toutefois, tant les normes alimentaires d’Australie/Nouvelle-Zélande que l’Administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments (FDA) autorisent l’utilisation de ces solvants pour la décaféination. Ils imposent des limites strictes quant à la quantité de produits chimiques qui peuvent subsister sur les grains et, dans les faits, il ne reste essentiellement aucun solvant.

    MÉTHODES SANS SOLVANT

    Les méthodes qui utilisent du dioxyde de carbone liquide ou de l’eau sont de plus en plus populaires, car elles évitent le recours aux solvants chimiques.

    Pour la méthode à base de CO₂, on fait circuler du dioxyde de carbone liquide dans une chambre à haute pression où se trouvent les grains. Le CO2 se lie à la caféine et est ensuite retiré sous haute pression, laissant derrière lui des grains décaféinés.

    La méthode à l’eau (également connue sous le nom de procédé à l’eau suisse) correspond à ce que son nom indique : elle consiste à extraire la caféine des grains avec de l’eau. Il existe des variantes de cette méthode, mais voici quelles en sont les étapes de base.

    Un premier lot de grains de café verts est trempé dans de l’eau chaude, créant un extrait riche en caféine et en composés aromatiques (les grains sans saveur sont ensuite éliminés). Cet extrait de café vert est passé à travers des filtres de charbon actif, qui retiennent les molécules de caféine tout en laissant les arômes.

    Une fois créé de cette manière, on utilise l’extrait sans caféine pour y tremper un nouveau lot de grains de café vert. Étant donné que les arômes saturent déjà l’extrait, seule la caféine sera dissoute des grains.

    FINIE LA CAFÉINE?

    Si vous choisissez de boire du déca, cela ne signifie pas que vous ne consommerez plus du tout de caféine.

    Il est peu probable que l’on parvienne à extraire 100% de la caféine des grains. Tout comme la teneur en caféine varie d’un café à un autre, de petites quantités de caféine demeurent présentes dans le déca.

    Toutefois, le taux de caféine est très faible. Il faudrait plus de dix tasses de décaféiné pour obtenir le taux moyen d’une tasse de café.

    L’Australie n’exige pas des torréfacteurs ou des producteurs de café qu’ils précisent le processus de décaféination auxquels ils ont recours. Toutefois, on peut trouver cette information sur les sites web de certains producteurs s’ils ont choisi d’en faire la publicité.

    LE GOUT?

    Certaines personnes considèrent que le déca n’a pas le même goût que le café normal. (PAS MOI). Selon la méthode utilisée, des éléments aromatiques peuvent être extraits en même temps que la caféine.

    De plus, la caféine contribue à l’amertume du café, de sorte qu’on perd un peu de cet aspect du goût dans le processus de décaféination.

    ET LES BIENFAITS POUR LA SANTÉ ?

    Les bienfaits pour la santé du déca sont similaires à ceux du caféiné, avec notamment une réduction du risque de diabète de type 2, de certains cancers et de la mortalité globale. Plus récemment, le café a été associé à un meilleur contrôle du poids au fil du temps.

    La plupart des bienfaits pour la santé ont été constatés avec une consommation de trois tasses de décaféiné par jour.

    N’oubliez pas l’importance de la modération et qu’un régime équilibré demeure la clé pour une bonne santé.

    Auteurs: Lauren Ball; Professor of Community Health and Wellbeing, The University of Queensland

    Emily Burch; Dietitian, Researcher & Lecturer, Southern Cross University

    The Conversation France - CC BY ND

  • Une blague de mon invention

    Comment économiser l'eau partout en France?

    Faire un décret pour interdire l'eau du pastis

    A Toulouse, dans les bars, quand on veut boire un pastis on commande: "un jaune" s'il vous plait!

  • Comment choisir la pomme de terre?

    Préférez les variétés à chair jaune, rouge ou bleue

    Achetez -de préférence- des variétés à chair jaune, rouge ou bleue, qui sont plus riches en nutriments que la pomme de terre blanche. Il faudra peut-être aller au marché pour les trouver, car elles sont encore rares dans les supermarchés.

    Recherche les petits tubercules allongés

    Rechercher les variétés à petits tubercules allongés, telles la Ratte, la German Fingerling, la Banane, la pomme de terre virgule, etc. Leur goût est plus fin, et on peut les servir entières sans surcharger l'assiette.

    Evitez les chocs

    Écartez toutes les pommes de terre ayant subit un choc, favorisant leur pourrissement

    Quand consommer de la pomme de terre?

    Occasionnellement

    Vous pouvez également l'utiliser pour désaler un plat. La pomme de terre va absorber l'excès de sel.

    Comment consommer la pomme de terre?

    Cuite en robe des champs

    C’est le seul mode de cuisson qui confère à la pomme de terre un index glycémique modérée. La pomme de terre en purée à un IG particulièrement élevé et les frites et chips apportent beaucoup de matières grasses et des produits de glycation avancée à éviter.

    Avec la peau pour faire le plein de fibres

    À poids équivalent, la pelure contient de deux à trois fois plus de fibres que la chair de la pomme de terre. Après l’avoir bien nettoyée, il est donc avantageux de conserver la pelure de la pomme de terre pour la cuisson.

    A la vapeur avec la peau puis au beurre et persil

    On conserve au maximum la vitamine C de la pomme de terre primeur en la cuisant à la vapeur dans sa peau. La vitamine C est un antioxydant et favorise l'absorption du fer. La pomme de terre est l’un des légumes les plus riches en vitamine C. Sa teneur est de l'ordre de 10 à 15 mg pour 100 g de pommes de terre de conservation.

    Une noix de beurre frais apportera un peu de vitamine A, une persillade un peu plus de vitamines C, B9 et carotène.

    La pomme de terre primeur est un délicieux complément de vitamine C (anti-fatigue, stimulant des défenses immunitaires). C'est un plat de « féculents » que l'on pourra régulièrement servir avec le vert d'un autre légume différent à chaque fois: salade, fondue d'épinards, blancs de poireaux….

    Début de la cuisson dans de l’eau froide salée

    La cuisson à l'eau se fait dans de l'eau froide salée.

    Pour une cuisson homogène, choisir des pommes de terre de même calibre.

    Comment conserver la pomme de terre?

    A l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité

    Les pommes de terre contiennent des composés toxiques nommés alcaloïdes (solanine et chaconine), qui leur procurent une protection contre différents pathogènes que l’on retrouve dans la nature. Chez l’humain, la consommation d’alcaloïdes peut être liée à différents symptômes (malaises gastro-intestinaux, sudation, bronchospasme, etc.). Lorsque consommés en grande quantité, les alcaloïdes peuvent entraîner de graves intoxications pouvant affecter le système nerveux central. La concentration en alcaloïdes de la pomme de terre s’accroît lorsque celle-ci est entreposée à température élevée ou à la lumière. Lorsque leur teneur en alcaloïdes est élevée, les pommes de terre peuvent avoir une teinte verte ou présenter des taches vertes. Amères ou pas, elles peuvent aussi provoquer une sensation de picotement dans la bouche. La cuisson de la pomme de terre ne détruit pas les alcaloïdes. Il est donc important de conserver les pommes de terre à l’abri de l’humidité et de la lumière, de bien retirer les taches vertes ou encore de jeter la pomme de terre complète s’il y a trop de ces taches.

    Les pommes de terre nouvelles au réfrigérateur

    Les pommes de terre nouvelles se conservent au réfrigérateur dans un sac en papier brun qui absorbera l'excès d'humidité. La température d'entreposage idéale est entre 4 et 8°C, par exemple dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Et que penser de la fameuse purée déshydratée?

    Perso, je ne peux plus peler des pommes de terre à cause d'un rhumatisme dit “rizatrhose“ qui me gêne énormément pour peler ce légume…. sauf à, le lendemain, me gaver d'aspirine.

    Aussi, j'ai dû me résoudre à utiliser, depuis trois ans, de la purée en sachet: il en existe des quantités extraordinaires mais je n'achète QUE la purée de la société qui l'a inventé, dans les années soixante: la purée d'origine, juste déshydratée, sans aucun ingrédient rajouté, d'aucune sorte, vraiment. Et j'achète UNIQUEMENT la marque en question, pas de purées d'autres marques car elles sont trafiquées.

    Un peu plus chère, sans doute, mais produit naturel. Suivez bien l'indication de réalisation sur la boîte. Perso, j'aime la purée très épaisse car, lorsque j'étais enfant, nous devions nous contenter d'une purée maison à laquelle était rajouté trop d'eau et peu de lait.

    Le plus souvent, je rajoute du fromage râpé, ou un jaune d'œuf, ou de la crème fraîche liquide et je finis souvent par une persillade et une lichette d'huile de noix pour les bons omégas. On peut aussi ne rajouter que du persil haché frais, de la ciboulette hachée ou mieux, des oignons frits bien bruns, essayez, c'est un régal avec un peu de poivre.

    Si vous achetez des pommes de terre sous sachet cuites à la vapeur, il faut les laver au moins deux ou trois fois; vous pouvez acheter des pommes de terre surgelées mais préférez celles qui sont cuites plutôt que cuites à la vapeur et congelées.

  • Vinaigrette et balsamique maison

    L'huile d'olive, un aliment santé pour maigrir.

    Achetez l’huile d’olive dans des bouteilles de verre foncé et intégrez la dans votre alimentation

    Cette délicieuse huile est particulièrement riche en acides gras mono-insaturés (AGMI). Il s’agit des composants essentiels de l’acide oléique dont le rôle consiste à réduire le taux de "mauvais" cholestérol LDL et à combattre l’inflammation.

    BIS REPETITA: pour savoir quel est le mauvais acide gras sachez dire que le mauvais est le laid ou L(aid)DL

    L’acide oléique peut également contribuer à diminuer l’hypertension. Les bouteilles en verre foncé évitent que la lumière et la chaleur ne rendent l’huile d’olive rance. Et choisissez de "l’extra-vierge": elle est la plus savoureuse et détient la plus importante concentration de phytonutriments.

    Élément phare de la cuisine méditérranéenne, l’huile d’olive engendre un sentiment de satisfaction et de satiété, mais doit être consommée en quantités limitées. Troquez les vinaigrettes riches du commerce par une vinaigrette maison à base d’huile d’olive, de moutarde de Dijon et de vinaigre balsamique.

    Ne vous laissez pas berlurer concernant le vinaigre balsamique du commerce; le vrai de vrai est tellement cher que vous n'en achèterez que si vous avez gagné une grosse somme au loto; vous pouvez faire un vinaigre balsamique maison en faisant un caramel pas trop foncé que vous diluerez avec du bon vinaigre rouge (quantité à observer par vous-même).

  • Astuces en cuisine

    Ne rincez pas les pâtes

    Lorsque vous rincez les pâtes, le goût et l’amidon naturel – qui aide la sauce à coller sur les pâtes – partent avec l’eau. C’est pour cette raison que certaines recettes suggèrent de récupérer l’eau des pâtes pour faire la sauce. Au lieu de ça, sautez l’étape du rinçage et étalez les pâtes sur une plaque pour qu’elles y refroidissent.

    Un comptoir impeccable grâce à une plaque à biscuits

    Placez tous vos ingrédients sur une plaque à biscuits avant de les préparer. La plaque recueillera tous les déversements et éclaboussures en plus de vous éviter de devoir chercher les ingrédients pendant que vous cuisinez.

    Hachez vos fines herbes avec une roulette à pizza

    Oubliez le couteau et utilisez plutôt une roulette à pizza pour hacher en toute sécurité persil et coriandre. La roulette à pizza est également très pratique pour hacher des aliments tels que les crêpes et les pâtes pour les jeunes enfants.

    Servez-vous d’un bol ou petit saladier comme poubelle

    Pendant que vous cuisinez, débarrassez-vous des épluchures, coquilles d’oeufs et autres déchets dans un grand bol. Cela vous permettra de limiter le désordre et de gagner du temps si la poubelle n’est pas très accessible.

    Pour rendre le nettoyage encore plus facile, habillez le bol d’un sac de plastique.

    Pour les oeufs durs, le sel est votre meilleur ami

    Vous voulez que la coquille de vos œufs durs se détache en gros morceaux plutôt qu’en millions de fragments? Ajoutez 5 ml (1 cuillère à café) de sel à l’eau avant d’y plonger les œufs.

    Nettoyez votre robot-mélangeur sans éponge

    Remplissez-le d’un tiers d’eau chaude et de quelques gouttes de détergent à vaisselle, puis faites tourner la lame une dizaine de secondes. Rincez et séchez.

    Faites une délicieuse chapelure en un clin d’œil

    Il vous reste des petits pains ou des bouts de pains secs? Déchiquetez-les, puis placez-les dans un robot culinaire et, après une vingtaine de pulsions, vous obtiendrez une belle chapelure prête à l’emploi.

    Tirez plus de jus d'un citron sans appareil

    Faire tourner le citron sur la table en appuyant un peu, pour en faire éclater les cellules et aider le jus à s’écouler plus facilement, puis, pressez-le avec un presse-citron à l'ancienne ou très fortement entre vos mains et creusez avec une petite cuillère.

    Essayez la râpe à fromage pour râper un beurre dur

    Une râpe à fromage permet d’accélérer la fabrication de vos pâtes à tartes et biscuits. Au lieu de couper le beurre en petits morceaux, contentez-vous de râper une plaque de beurre congelée dans la farine, puis mélanger ces filaments de beurre avec la farine jusqu’à obtention d’une préparation grumeleuse pour la pâte bisée.

    Aromatisez vos sauces et ragouts avec un restant de vin

    Faites congeler les restants de vin dans des bacs à glaçons (huit glaçons = 250 ml/1 130 grammes) pour ensuite donner plus de goût à vos sauces et ragouts.

    Le vin blanc ou mousseux se marie bien avec les plats crémeux ou clairs et les bouillons (pensez ragoûts ou soupes de légumes), tandis que le vin rouge est parfait pour les préparations à base de tomates et de bœuf (chili, par exemple).

    Ajoutez-en quelques généreuses giclées par portion.

    Mettez les aliments à refroidir sur votre fenêtre

    Si votre frigo est plein parce que vous préparez une réception et que la température extérieure tourne autour des 5°C, placez les aliments périssables les plus résistants (fruits et légumes, par exemple) dans une glacière ou saladier épais sur la fenêtre. Vous libèrerez ainsi beaucoup de place dans votre frigo tout en gardant vos aliments au frais.

    Un reste de croustilles à apéritif ou des brisures de fruits à coque (arachides, noix de cajoux)

    Ne jetez surtout pas!

    Écrasez une poignée de croustilles, mettez les miettes dans un moulin à poivre propre, et assaisonnez de quelques tours de moulin des délices aussi variés qu’un macaroni au fromage ou un plat de brocolis.

    Quand aux brisures de fruits à coque sec, gardez-les pour en mettre -carrément- dans vos plats de pâtes, choux-fleurs à la crème, etc.

    Ramollissez un pot de crème glacée dur comme une brique

    Faites chauffer la lame d’un couteau sous l’eau chaude, et pratiquez des entailles d’environ 2,5 cm  pour former un damier aux carreaux espacés de 2,5 cm  à la surface de la crème glacée. Vous augmenterez la surface d’exposition à l’air de votre crème glacée, accélérant ainsi la décongélation. Passez ensuite une cuillère à crème glacée sous l’eau chaude.

    Laissez fondre totalement la crème glacée pour obtenir une sauce pour accompagner le pain perdu ou autres.

    Taillez dans le moisi

    Avant de jeter des restes apparemment suspects, souvenez-vous que les aliments fermes sont plus susceptibles d’être sauvés que les aliments mous.

    La moisissure ne peut en général pas pénétrer dans des fromages durs, alors rien ne vous empêche de les tailler environ quelques milimètres ou 2,5 cm à la surface. Utilisez une râpe pour en faire du fromage râpé.

    Même chose avec des aliments tels que le poivron ou la carotte. Par contre, débarrassez-vous les aliments moisis dont le taux d’humidité est levé –fromages mous, restes de plat cuisiné et pain. Les aliments poreux sont davantage susceptibles d’être contaminés sous la surface.

    Pour les yaourts nature ou crème fraîche épaisse, ceux qui n'ont pas de moisissures apparentes, vous pouvez vous en servir pour en faire une sauce froide en mélangeant de la moutarde (qui masquera le goût passé), qui est antibiotique… mais, n'exagérez pas l'ancienneté de ces produits laitiers: pas plus d'un mois et demi.

  • Une recette de yaourt végétal maison

    à réaliser sans yaourtière…. pour ceux qui ont des problèmes avec le lait de vache... recette inventée pour une copine allergique

    Préparation : 5 min

    .. et, cerise sur le gâteau, la préparation est de  5 mn… mais, il faut laisser fermenter

    1 L de lait de soja nature

    1 yaourt de soja (125 g) ou une préparation de ferments lactiques pour yaourt

    Facultatif et selon les goûts: arômes, épices, sucres, édulcorants, confiture...

    Il faut stériliser -au préalable- des petits pots en verre à fermeture hermétique en les laissant 5 min dans une casserole d'eau frémissante. Laisser sécher naturellement sur un linge, à l'envers… c'est-à-dire le tchul au dessus: (voir le dico toulousain)

    Préchauffer le four à 40°C.

    Faites chauffer le lait de soja à feu moyen pour qu'il atteigne environ 50°C. Ce serait d'avoir un thermomètre liquide sinon, si le lait est trop chaud, vos yaourts ne seront pas bien épais. Laissez refroidir quelques minutes en le sortant du feu puis, hors du feu, ajoutez un yaourt de soja ou des ferments lactiques et mélanger.

    Ensuite, remplir les pots de yaourt.

    Vous pourrez Laisser fermenter dans le four pendant 3 h avat éteindre le four sans l'ouvrir. Laissez les yaourts reposer encore 8 h sans trop les bouger. Réfrigérez et conservez 1 semaine environ.

    En plein cagnas, vous mettez les pots dehors, dans une cocotte minute que vous aurez monté en température (avant de mettre les pots, il faut jeter l'eau) et laissée en plein soleil, bien fermée et recouverte d'un linge épais propre. A laisser le plus de temps possible au soleil. Economie d'énegie du four

    Lisez aussi avec la boîte outil “Recherche“ la recette des yaourts à la cocotte-minute.