Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulousain

  • Marmite de canard confit

    au choix: champignons ou marrons.

    Pour 4

    300 g de champignons, 4 cuisses ou manchons de canard

    2 oignons jaunes; 2 tranches épaisses de cansalade plate, 10 cl de crème fraîche, 8 cl de vin blanc; sel, poivre; 1 branche de thym

    Sortez la graisse des confits en faisant rôtir 4 minutes les cuisses; retirer et mettre de côté; faites rissoler dans la graisse récupérée les oignons en cubes; si nécessaire, ajouter de la graisse récupérée sur le magret comme j'ai déjà indiqué des dizaines de fois….

    Lorsque les oignons commencent à bien blondir, coupez les tranches de cansalade en deux et rajoutez à la fricassée d'oignons, puis rajoutez les champignons et faites sauter le tout durant dix minutes en remuant.

    Ajoutez la crème fraîche et décollez les sucs; Versez le vin blanc, le thym et le bouillon, bien remuer, couvrir et laisser mijoter 35 mn, dix minutes avant d'éteindre, ajoutez les champignons et laissez cuire 10 mn supplémentaire; goûtez pour saler et poivrer.

    Vous pouvez flamber les cuisses ou manchons à l'Armagnac avant de le mettre dans la marmite une dizaine de minutes pour qu'elles s'imprègnent votre sauce.

    Vous pouvez rajouter des noix ou pistaches concassées dans la sauteuse, avant de rajouter la crème, ce qui développera leur arôme.

    Vous pouvez remplacer les champignons pour mettre des châtaignes en bocaux de verre, déjà bouillies.

     

     

     

  • JE BALANCE MES PORCS!

    Cela a commencé dès l'âge de 14 ans (en 1964), quand j'étais ouvrière en confection: beaucoup de filles se trouvaient aux meilleures places de l'usine parce qu'elles couchaient avec les petits chefs.

    J'ai perdu un chouette travail très bien payé: j'avais 20 ans… j'ai réussi haut la main (et il parait que j'étais la seule depuis 25 ans) à finir un problème concocté par l'expert comptable pour un groupe de 5 hommes d'affaires qui cherchaient une secrétaire de direction,  mais, ils ne m'ont pas embauchée parce que j'étais trop jeune et trop belle et qu'ils seraient tentés… le pognon avant la galipette!

    Le suivant, c'est un patron d'imprimerie, aujourd'hui décédé qui m'a proposé de me payer un bel appartement et tout le confort si je le recevais deux fois par semaine; j'avais 21 ans.

    Ma fille un an. Pas d'allocs, pas d'aide, pas de soutien, besoin immense de ce travail!

     

    Le second patron m'a proposé du travail  de secrétaire de direction si je lui permettais de me rendre visite deux fois par semaine; j'avais 23 ans. Pas d'allocs, pas d'aide, pas de soutien, besoin immense de ce travail!

     

    Un autre, un collègue m'a fait perdre un emploi de photograveur dans un quotidien sports (à l'époque, hebdo sur le rugby) parce que je lui ai refusé de lui faire une “pi…“ dans le labo photogravure et comme j'ai refusé, il a raconté au chef d'atelier que je lui avais bien fait ce que j'avais refusé et que j'étais une salop' qui “foutrait“ le bordel dans l'imprimerie. J'avais 24 ans. Pas d'allocs, pas d'aide, pas de soutien, besoin immense de ce travail!

    A cette époque aussi, j'ai était contactée par un chef de photogravure du grand quotidien régional qui me proposait un emploi mais, il “fallait passer à la casserole“. J'ai installé cette histoire sur le blog de mon site:

    http://www.josyanejoyce.com/voyances2/index.html

    Pdf: le droit de cuissage. Et pourtant: toujours maman célibataire sans allocs, pas d'aide, pas de soutien, besoin immense de ce travail!

     

    A 25 ans, je rentrais fourbue d'une grande journée de travail (vive les heures sup') et un homme m'a mis les mains aux fesses: comme l'abruti roulait en mobylette, il m'a soulevée et je suis pratiquement tombée; j'ai dû me rattraper tant bien que mal pendant qu'il s'enfuyait sans se retourner et que je l'insultais de tout ce que je pouvais hurler….

    Etc… etc…

     

    Comme j'ai la chance de ne pas avoir de rides, quand ma fille a eu l'âge d'aller en boîte et que c’est moi qui conduisait, je ne vous dis pas ce que j'ai entendu des jeunes de son âge alors que j'avais 20 ans de plus qu'eux!

     

    Des porcs, y'en a partout, depuis toujours, à toutes les strates de la société!

     

  • Pâtes (très) crémeuses aux champignons

    450g de champignons, 250g de crème fraîche; 500 g de pâtes n'importe lesquelles; 75 g de noisettes; 1 verre de fond de veau; 2 cuillères à soupe de persil ciselé; 2 gousses d'ail haché, huile d'olive.

    Faites suer l'eau vos champignons bien nettoyés et faites les sauter avec les gousses d'ail haché dans un filet d'huile. Ajoutez la crème fraîche diluée dans un verre de bouillon de veau.

    Salez et poivrez, laissez mijoter 5 minutes à feu moyen en surveillant.

    Coupez grossièrement les noisettes après les avoir réchauffées dans la poêle pour augmenter leur saveur.

    Faites cuire vos pâtes dans de l'eau bouillante salée. Gardez un peu d'eau de cuisson Égouttez et rajoutez dans la sauteuse avec la crème aux champignons, si nécessaire, rajoutez l'eau de cuisson. Ne pas remettre à cuire mais gardez sur feu très doux pour juste conserver la chaleur car les pâtes refroidissent vite.

    Ou bien servez sur une assiette chaude; saupoudrez de persil haché au dernier moment.

     

  • Tourte au canard et champignons

    S'il vous reste du canard ou bien chair de deux cuisses – pour 3 ou 4 personnes

    de l'effiloché de canard, au moins 200 g; 350 g de mélange de champignons; 1 oignon, 1 verre de bouillon bien fort de veau, deux pâtes feuilletés; 2 gousses cardamome; 1 filet huile de noisette, sel, poivre, 10 cl de crème fraîche

    Dans un peu de graisse de canard, faites revenir l'oignon en cubes durant 3 mn feu vif, rajoutez les champignons et faites cuire l'ensemble 8/10 minutes; il faut que tout soit bien rissolé, rajoutez le bouillon et la crème fraiche, l'effiloché de canard, laissez cuire dix minutes à feu réduit et ajoutez la cardamome. Salez, poivrez.

    Dans un plat à bords d'au moins 8 cm, huilé et fariné, étalez la première pâte; versez le mélange champi-canard que vous avez laissé réduire et couvrez de l'autre pâte; faites un trou au centre de la seconde pâte pour que la vapeur s'évapore.

    Mettre à four chaud, th 7-8 ou 190-200° et laissez cuire au moins 30 mn.

    Se déguste chaud ou tiède.

    Cette farce peut servir pour des raviolis, des cannellonis, dans des pâtes, du riz, etc.