Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie

  • DANGER si vous être propriétaire: Loyer fictif

    On voit depuis quelques mois réapparaître une vieille marotte de gauche : le loyer fictif ou loyer imputé. (N'oubliez pas que micron a été le sinistre de flamby avant d'être élu)

    Ce n’est certainement pas par hasard que le gouvernement a procédé l’année dernière à un recensement précis des biens immobiliers sur le territoire français, à travers cette déclaration détaillée que chaque propriétaire immobilier s’est vu obligé de faire par internet.

    Les partisans de cette fiscalité considèrent que puisqu’un propriétaire occupant ne paye pas de loyer, il convient de considérer que ce dernier bénéficie d’une sorte de salaire fictif équivalent au montant du loyer qu’il ne paye pas chaque mois, vu qu’il est propriétaire.

    Si par exemple vous avez acheté et occupez un appartement dont le coût mensuel de la location serait de 1000 euros, l’application du loyer fictif considérera donc que vous bénéficiez d’un salaire fictif de 12 000 euros par an, sur lequel il est normal de vous imposer au même titre que sur votre salaire ordinaire.

    Dans le but de justifier cette mesure, l’INSEE a d’ailleurs récemment commandé une étude à des économistes dans le but de démontrer que la taxation des loyers fictifs permettrait non seulement de ramener quelques 11 milliards d’euros par an dans les caisses de l’État, mais qu’en plus ce serait une mesure de justice fiscale.

    Cette idée fait son chemin dans certains milieux universitaires, économiques et politiques. Il est certain qu’elle sera considérée très sérieusement. Pour la justifier, on ne manquera pas de vous rappeler qu’il en était ainsi en France jusqu’en 1965, et que surtout, certains pays limitrophes de la France l’appliquent, comme la Belgique ou la Suisse.

    L’argument historique n’a bien entendu aucun sens, tant la situation économique de notre pays était différente il y a 60 ans.

    Afin de faire passer la pilule aux Français, il est probable que ce loyer fictif sera appliqué progressivement, par le truchement de l’augmentation de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, qui prennent déjà en compte la valeur locative des biens.

    La chasse aux propriétaires occupants est lancée. Elle sera sans pitié.

    J.JOYCE

  • Rillettes aux champignons

    Parfois, vous pourriez penser que certaines recettes ne sont pas trop occitanes... mais ce sont des recettes que j'invente moi-même... comme toutes les bonnes gourmandes...

    Ingrédients

    500g de champignons de Paris, 1 oignon rouge

    1 bouquet de persil; huile d’olive, 2 gousses d’ail

    20ml de crème fraiche; 1 cuillère à soupe, rase, de farine

    Toasts ou tranches de pains grillés, Sel, poivre, gingembre moulu (facultatif)

    Hachez, très petit, les champignons et l’ail.

    Mélangez ensuite avec la crème fraiche et la farine. Salez, poivrez, mélangez. Ajoutez quelques brins de persils hachés.

    Coupez des lamelles d’oignons rouges et faites-les revenir à feux doux dans l’huile d’olive, mais ne les faites pas trop griller.

    Tartinez votre préparation sur des toasts, ajoutez les lamelles d’oignons rouges et des feuilles de persil pour décorer.

  • Semoule au lait

    L'entremet que nous réalisions très souvent, dans mon enfance… le dessert des pauvres... mais gourmands!

    Pour 6

    60 cl de lait; 80 g de semoule de blé fine; 50 g de sucre

    1 c. à café d'arôme au choix (vanille, fleur d'oranger, cannelle...)

    Faites chauffer le lait dans une casserole sans le faire bouillir. (sauf en cas de lait cru, qu'il faut faire bouillir trois minutes et attendre 10 mn pour qu'il refroidisse).

    Versez la semoule en pluie. Laissez cuire 3 à 5 minutes en remuant en continu avec une spatule en bois.

    Hors du feu, ajoutez le sucre et l'arôme de votre choix (extrait de vanille, eau de fleur d'oranger, cannelle, rhum...) et bien mélanger.

    Laissez refroidir, la semoule va alors épaissir. Dégustez tiède au froid avec des fruits frais (fraises, framboises...), du coulis de fruits ou de chocolat, etc.