Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 5

  • Pizza aux lardons de cansalade et tomates

    Pour 4 personnes

    1 pâte à pizza à l'huile d'olive; 20cl de sauce tomate maison ou bio dans un pot de verre

    50g de cansalade, Olives noires, petites herbes de Provence

    Etalez la pâte à pizza. Versez la sauce tomate. Répartissez les rondelles d’olives et les lardons. de cansalade brunis à la graisse de canard

    Saupoudrez de fines herbes ou de marjolaine

    Faites cuire au four à 200°c pendant 15 minutes.

    Ou dans votre poêle noire, bien huilée, 10 minutes sur la gazinière, à couvert

    Au moment de servir, vous pouvez rajouter des filets de harengs à l'huile, des filets de magret, une chiffonnade de jambon de Bayonne, etc

  • Consommer un avocat par jour aiderait à réduire le taux de cholestérol

    Originaire du Mexique (qui en est le premier producteur mondial), l’avocat est un fruit reconnu pour ses multiples bienfaits sur la santé. Entre autres vertus, les antioxydants qu’il contient lui confèrent des propriétés protectrices contre les maladies cardiovasculaires et celles liées au vieillissement. Une étude à grande échelle, à laquelle ont collaboré cinq universités, confirme aujourd’hui que ce fruit mérite une place de choix dans nos assiettes.

    Riche en fibres solubles et insolubles, l’avocat favorise une digestion saine en stimulant le transit intestinal. Il est en outre une excellente source de vitamines (B2, B5, B9, E), de potassium et d’acide oléique (un acide gras mono-insaturé). C’est un fruit très calorique (environ 200 calories pour 100 g), mais il est prouvé que les consommateurs réguliers d’avocats ont un poids, un indice de masse corporelle et un tour de taille inférieurs à ceux des non-consommateurs.

    On sait que l’excès de graisse viscérale (la graisse située au niveau de l’abdomen) est associé à un risque accru de troubles cardiométaboliques (diabète de type 2, résistance à l’insuline, maladies cardiovasculaires, etc.). Le surpoids et l’obésité gagnant du terrain dans les pays développés, il est essentiel de trouver des stratégies pour prévenir le développement de l’adiposité viscérale et ainsi diminuer l’incidence de ces maladies chroniques. La qualité de l’alimentation est le premier point d’attention. Étant donné le potentiel de l’avocat — suggéré par de précédents essais cliniques —, un groupe de chercheurs a souhaité étudier l’effet de la consommation quotidienne d’avocat sur plusieurs mois.

    Aucun effet significatif sur la graisse abdominale

    Les données d’un essai clinique randomisé chez 26 adultes en surpoids ont déjà montré que la consommation d’un demi-avocat au déjeuner, pendant trois jours, était associée à une plus grande satiété et à une moindre envie de manger 5 heures après le repas. Malgré cet effet positif sur la satiété, une autre étude menée sur 12 semaines et impliquant 51 personnes, suggère que la consommation quotidienne d’avocat n’avait pas d’impact significatif sur la perte de poids ni sur le tissu adipeux viscéral, comparativement à un régime hypocalorique sans avocat.

    L’objectif de cette nouvelle étude était de déterminer si oui ou non la consommation d’un avocat par jour pendant six mois, par rapport au régime alimentaire habituel, pouvait modifier le volume de graisse abdominale, la fraction de graisse hépatique, l’inflammation systémique et les composants du syndrome métabolique chez les personnes ayant un tour de taille élevé.

    Plus de 1000 participants souffrant de surpoids ou d’obésité ont été impliqués dans cette étude. La moitié du groupe a reçu pour instruction de manger un avocat tous les jours, tandis que l’autre moitié a poursuivi son régime alimentaire habituel et a été invitée à limiter sa consommation d’avocat à deux par mois au maximum. La graisse viscérale a été mesurée avec précision par IRM avant et à la fin de l’étude.

    Il s’agit de la plus vaste étude à ce jour (tant en nombre de participants que de durée) sur les effets de l’avocat sur la santé. Les résultats ont montré que manger un avocat par jour pendant six mois n’a eu aucun effet sur la graisse du ventre, la graisse hépatique ou le tour de taille chez les personnes en surpoids ou obèses. " La période d’intervention de 6 mois peut avoir été insuffisante pour détecter un changement dans la graisse abdominale. Cependant, une période d’intervention plus longue aurait pu compromettre l’observance du régime ", soulignent les chercheurs dans leur article.

    Une baisse du taux de " mauvais cholestérol "

    Ce régime particulier a cependant entraîné une légère diminution des taux de mauvais cholestérol. Fait intéressant : l’équipe a également pu constater que les participants qui mangeaient des avocats avaient globalement une alimentation de meilleure qualité pendant la période d’étude. " Bien que les avocats n’aient pas eu d’effet sur la graisse du ventre ou la prise de poids, l’étude fournit tout de même la preuve que les avocats peuvent être un ajout bénéfique à un régime alimentaire équilibré ", a déclaré Penny Kris-Etherton, professeure en sciences nutritionnelles à Penn State.

    En effet, cette étude a mis en évidence deux conséquences majeures : non seulement la consommation régulière d’avocat n’a pas entraîné de prise de poids (malgré la teneur en calories de cet aliment), mais elle a provoqué une baisse du cholestérol LDL — le " mauvais " cholestérol, qui favorise la formation de dépôts sur la paroi des artères (athérosclérose) et qui augmente le risque cardiovasculaire. Deux effets qui garantissent une meilleure santé.

    La consommation quotidienne d’avocats a entraîné une diminution du cholestérol total de 2,9 milligrammes par décilitre (mg/dL) et du cholestérol LDL de 2,5 mg/dL. Le fait que les participants aient parallèlement adopté de meilleures habitudes alimentaires est également une bonne nouvelle : il est avéré qu’une alimentation équilibrée est associée à un risque moindre de plusieurs maladies chroniques (notamment le diabète de type 2 et certains cancers).

    Les chercheurs vont continuer à analyser en détail les données de l’étude. Ils vont notamment s’intéresser à la façon dont les participants ont incorporé les avocats dans leur régime alimentaire (car ils n’avaient reçu aucune instruction sur ce point). Il se pourrait que la manière de consommer ce fruit influe sur les effets observés.

    Source : A. Lichtenstein et al., Journal of the American Heart Association

  • Crème aux abricots

    OUI, on peut faire chauffer la crème fraîche et même la faire bouillir! Pour une crème plus épaisse, ajoutez une feuille ou deux de gélatine

    Pour 4

    200 g de abricots dénoyautés; 2 c. à soupe de sucre

    1 c. à soupe de rhum brun; eau pour 5 g de gélatine (2,5 feuilles)

    500 g de crème liquide entière; 1 gousse de vanille

    60 g de sucre

    Lavez et coupez les abricots en petits dés. Les déposer dans une casserole avec 2 cuillères à soupe de sucre, le rhum puis couvrir d'eau.

    Laissez compoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes. Une fois que la purée est prête, mixez et versez un peu d'eau si elle est trop épaisse. Laissez refroidir.

    Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l'eau froide pour les faire ramollir.

    Faire chauffer la crème liquide dans une casserole avec les graines de la gousse de vanille et la gousse (pour bien infuser). Ajoutez le sucre et laissez chauffer à feu moyen.

    Essoree la gélatine puis l'ajouter dans la crème liquide chaude, hors du feu, et mélangez vivement. Retirez la gousse de la vanille puis versez dans des verrines en les inclinant. Laissez prendre au frais pendant au moins 3 heures.

    Une fois la crème bien prise, ajoutez un peu de purée d'abricots et dégustez bien frais

     

     

  • Découvrez les plus belles perles du bac 2022

    Bien évidemment, elles ne sont pas toutes là!

    Découvrez les plus belles perles du bac 2022

    Comme chaque année, certains élèves se sont ainsi surpassés de manière insolite, soit par méconnaissance ou défauts de compréhension, soit par simple manque de relecture. Entre les lapsus improbables, les contresens qui induisent en erreur, mais aussi les réflexions personnelles discutables ou encore les hors-sujets rédhibitoires, il y en a pour tous les goûts dans les copies. Une sélection à la fois savoureuse et - il faut bien le dire - quelque peu consternante.

    SERIES TECHNOLOGIQUES

    Les deux sujets de dissertations de philosophie, proposés aux candidats des séries technologiques, en ont manifestement inspiré plus d'un, pour le meilleur et surtout pour le pire. Ainsi à la question "La liberté consiste-t-elle à n’obéir à personne?", un élève a choisi de répondre avec une audacieuse analogie -mais il aurait peut-être été préférable qu'il s'abstienne.

     

    "Par exemple, si je dis je refuse de prendre ce sujet de philosophie au surveillant qui me le donne, c’est que je suis libre de ne pas faire ce bac philo parce que j’en ai pas envie. Mais je suis raisonnable, alors je le fais, mais je perds ma liberté", a-t-il ainsi écrit, comme le révèle le Parisien. Imparable n'est-ce pas?

     

    L'un de ses camarades a préféré, lui, reprendre une célèbre devise pour illustrer son propos. Seulement voilà, ce dernier s'est rendu coupable d'une toute petite faute de rien du tout qui, hélas, change légèrement le sens de sa phrase, comme vous pouvez le constater. "Comme disaient les anarchistes: ‘ni dieu ni mètre’". Chacun aura évidemment rectifié.

     

    Le second sujet de dissertation demandait aux élèves s'il est juste de défendre ses droits par tous les moyens? Pour répondre, l'un des candidats épinglés a fait allusion à des événements récents, non sans un certain humour et avec un sens particulier de l'analyse. "Des gilets jaunes ont perdu un œil pour leur défendre leur droit, mais il n’ont pas pu faire ‘œil pour œil’ car les CRS avaient des casques ", écrit en effet l'intéressé.

     

    Un autre lycéen a quant à lui fait le choix de manier le proverbe mais un lapsus - sûrement révélateur - a donné à son argumentaire une tournure assez comique: "La faim justifie les moyens".

     

    Enfin, l'une des explications de texte consacrée à une œuvre de Diderot a fait naître une profonde réflexion philosophique chez l'un des candidats. Jugez plutôt: "Si je vois un éléphant rose et que mon voisin voit un éléphant gris, c’est qu’il y a un problème chez lui ou chez moi". C'est pas faux, comme dirait un certain... Perceval!

    SERIES GENERALES

    Les séries générales ne sont pas en reste et de nombreuses pépites sont à signaler. Illustration avec la copie de philosophie de ce lycéen qui a écrit que "Bétowen s’est livré à de bonnes pratiques artistiques", en réponse au sujet "les pratiques artistiques transforment-elles le monde?".

     

    Une élève nous explique, quant à elle, que "le maquillage est de l’art car dans l’émission ‘incroyable transformation’ la maquilleuse transforme le look des personnes moches".

     

    Deux autres candidats nous apprennent par ailleurs que "certaines rock stars, quand elles chantent ou crient, on dirait qu’elles jouissent", ou encore que "les artistes (ils) remuent la terre".

     

    Concernant le second sujet de philosophie ("Revient-il à l’État de décider de ce qui est juste?" ndlr), les deux réflexions ci-dessous ont particulièrement retenu notre attention:

    - "Si le président Macron décide quelque chose, c’est que c’est forcément juste, puisque c’est le président".

    - "Si je trouve juste de rompre avec ma petite amie parce qu’elle est agaçante et que je ne veux plus la subir, c’est à moi de décider, pas au juge".

     

    Quant aux jolies perles repérées dans les commentaires composés, les deux suivantes nous ont beaucoup fait rire, sans méchanceté aucune, bien sûr.

    - "La spychologie permet de mettre de l’ordre dans la tête"

    - "On sait très bien que l’univers a été créé par le big band".

     

    D’autres curiosités ont été recensées dans les copies, notamment par le magazine Marie France qui nous rapporte par exemple qu'un candidat a écrit, le plus sérieusement du monde, que "le gouvernement de Vichy siégeait à Bordeaux". Logique!

     

    Un autre élève a livré une définition pour le moins étonnante d'une croisade (on ne vous cache pas que c'est notre préférée) en expliquant qu'il s'agit d'un "voyage en bateau organisé par le pape".

     

    Une candidate a également affirmé que "la danse typique de l’Argentine" était "la paëlla". Les amateurs de tango apprécieront...

     

    Enfin, certains élèves, visiblement en délicatesse avec la géographie, ont répondu que la capitale de l'Espagne était "Mexico" ou... "Argentina"!