Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2017

Mangeons la demoiselle!!!

Vous ne savez pas ce que c'est? Pis de panaque, je vous l'explique. Quand vous avez fait cuire une volaille, après l'avoir sévèrement dégustée par tous ses bouts, bien souvent, à la fin du repas, il ne vous reste que la carcasse. Et bien, c'est cela la demoiselle!!!

On peut la jeter d'un air dégoûté lorsque l'on est assujetti à l'ISF. Mais, le vieux de la vieille, lui, il ne jette rien! Il récupère…. et le bougre, il sait bien que c'est un trésor gustatif et, en même  temps, économique.

Il existe une façon succulente de consommer la demoiselle. Vous glissez cette dernière dans un plat légèrement huilé ou vous la disposez simplement sur la tôle huilée du four. Vous allumez ce dernier, température basse, dans les 150 à 170° et vous laissez la demoiselle une bonne demi-heure. Au moment de vous remettre à table pour le repas suivant, vous la sortez pratiquement froide du four et vous la cassez en gros morceaux pour chacun des vôtres. N'oubliez pas le bon pain au levain et un verre de bon vin de par chez nous: Corbières, Buzet, Cahors, Gaillac, rouge, mon pauvre monsieur…. et surtout, ne vous avisez pas à être “entre Gaillac et Rabastens“: cela voudrait dire que vous avez dépassé vos trois verres de vin et la maréchaussée risque de ne pas être d'accord avec votre histoire de demoiselle.

Et puis, s'il reste encore un peu de viande autour de la carcasse, il y a des recettes d'accommodation culinaire qui peuvent vous enchanter le palais et vous donner bonne conscience de celle qui ne jette rien et se trouve, par le fait, dans la catégorie des Bonnes ménagères, à défaut d'être Cordon bleu… (manque le blanc et le rouge, qui a eu cette idée folle,,,).

Pour 4 à 6 personnes: 1 belle demoiselle de poulet, oie, canard, pintade ainsi soit-il!!!

1 kg de haricots secs blancs ou lentilles ou pois chiches ou fèves sèches; 1 gros oignon jaune; 800 g de pommes de terres; 2 ou 3 carottes; 1 cote de céleri (facultatif) 1 belle couenne de porc (facultatif); 1 os de jambon et, si vous êtes riche,  3 cotes d'échine de porc ou 400 g de saucisse de Toulouse….ou autres suprêmes de nouvelle volaille; 2 l de bouillon; sel, poivre; thym en branche et/ou laurier

Vous n'êtes pas obligé(e) de faire tremper les haricots la veille mais il vaut mieux faire tremper pois chiche et fèves. Pour les haricots et les lentilles, faites-les blanchir dix minutes après la rotation de la soupape de la cocotte vapeur; jeter l'eau et remettre à cuire avec le bouillon (de l'eau et trois  carrés dorés que tout le monde connait et qui donne de la saveur dans le bouillon; si vous en trouvez du bio, c'est encore mieux…. si vous saviez avec quoi ils fabriquent nos vieilles tablettes de bouillon….. vous perdriez 10 kg tellement cela vous couperait la faim!); et si vous aviez un os à moelle? Ce n'est pas du luxe mais du meilleur dans la soupe.

Dans une grosse marmite(1h 30), ou la cocotte-minute (55 mn); faites cuire les légumineuses dans un premier temps avec le bouillon,  rajoutez thym et laurier; si vous rajoutez des couennes, les faire cuire en même temps, après les avoir blanchies à l'eau bouillante une dizaine de minutes, l'os de jambon et/ou l'os à moelle; vous rajoutez l'oignon et la viande de porc dès que rissolés;

Digression sur l'oignon: l'oignon en cube doit être rissolé à bien brun si vous n'avez pas de cube-bouillon car c'est lui qui colore le bouillon et lui fait prendre une saveur exquise…. j'ai dis coloré bien brun et je n'ai pas dis cramé! le cramé c'est cancérigène à la longue!

Pendant ce temps-là, faites roussir l'oignon coupé en brunoise dans de l'huile ou de la graisse de canard, macaniche! rajoutez les viandes pour qu'elles dorent de tous côtés à feu moyen durant une dizaine de minutes en remuant, la saucisse de Toulouse; faites cuire 25 mn minimum la viande dans la marmite avec les légumineuses, et la saucisse seulement le dernier quart d'heure; rajoutez les carottes coupées en rondelles, la cote de céleri; pelez et coupez en quatre les pommes de terre et rajoutez, sel et poivre; faite cuire quinze minutes de plus à feu moyen; goutez et rectifiez l'assaisonnement. Si vous trouvez le bouillon trop pâle (cela fait "malade"!) rajoutez quelques cuillères de concentré de tomate ou bien vous aurez pris soin de mettre une cuillère à café de curcuma qui donne belle couleur dorée et que c'est anti-oxydant et anti-inflammatoire surtout si vous poivrez abondamment car la capçaïcine du poivre multiplie par 8 les bonnes propriétés du curcuma. Si vous voulez éviter les flatulences, n'obérez pas votre branche de romarin.

Si vous voulez que le conjoint vous saute dessus, arrosez abondamment d'une pincée de coriandre en poudre qui, en même temps que c'est aphrodisiaque, libère les intestins des flatulences! Félicitation, vous êtes arrivé-es au bout de la lecture.

 

17/01/2017

Céleri à la tomate

 

 

Désolée: le camescope est vieux de 8 ans!

Mais, comme on dit, qu'importe le flacon....

 

 Téléphone: 05 61 83 88 66

 

 

 

 

15/01/2017

Récupération de reste de volailles

Découpez ou effilochez les restes de volailles: dinde, poulet, canard, oie….

Pour faire une quiche

Foncez un moule à bord hauts, (tourtière ou moule à manqué) avec une abaisse de pâte brisée. Piquez le fond avec les dents d’une fourchette.

Parsemez-y les restes de volaille. Vous pouvez ajoutez des petits dés de fromage (comté, reblochon).

Dans une assiette creuse, battez 4 à 6 œufs avec 40 cl de crème fraîche liquide (±), sel, poivre, épices à votre goût. Versez sur la volaille.

Enfournez à mi-hauteur au four préchauffé à 180 °C et faites cuire 40 à 45 minutes.

Pour servir, démoulez et présentez chaud ou froid avec une bonne salade verte.

Pour une tourte, c'est la même recette mais en ajoutant un disque de pâte posé en couvercle sur la tarte.

Faites une petite cheminée au centre pour que la vapeur puisse s’évacuer. Dorez la pâte au jaune d’œuf étendu d’un peu d’eau. Enfournez à mi-hauteur au four préchauffé à 180°C et faites cuire 45 minutes environ.

Pensez cependant que pour une tourte, c’est mieux si la garniture est un peu plus consistante. Aussi, n’hésitez pas à y mêler le reste de farce de la volaille ou/et un boudin blanc émietté.

Vous pouvez aussi rajouter des champignons de Paris ou mieux, des trompettes de la mort pour donner un côté plus endimanché.

Et si jamais il vous reste aussi un peu de truffe, même seulement des brisures, n’hésitez pas à les incorporer également à la garniture.

 

12/01/2017

FEUILLETÉS APÉRO

A la cansalade et au fromage de comté râpé;

2 disques de pâte feuilletée pur beurre; 200 gr de lardons de cansalade coupés en allumette

200 gr de Comté râpé; 1 œuf (pour la dorure) mais si vous voulez économisé l'œuf, prenez un peu de lait; sel et poivre

Sur le 1er disque avec sa feuille de papier sulfurisé, étalez les petits lardons que vous aurez fait revenir pour retirer la graisse, puis, parsemez du Comté râpé;

Posez le 2ème disque et étalez un peu au rouleau. Passez la dorure au pinceau puis salez légèrement toute la surface et enfin, poivrez légèrement.

Rafraîchir cette galette 20 min au congélateur.

Ensuite, découpez la pâte ferme en allumettes et disposez-les sur plaque.

Enfournez niveau 2 du four à 180° (th 6) 15-20 minutes.

 

St Lys/sur/Arabie

Saint-Lys (31): un automobiliste percute un chameau

Il est 04h30 du matin le 10 janvier, lorsque les gendarmes du Groupe Nuit de Surveillance et d ‘Intervention de la compagnie de Toulouse Mirail interviennent sur la commune de ST LYS pour divagations de camélidés.

 Les militaires du GNSI découvrent les animaux à 500 mètres d’un cirque. Ils se sont échappés de leur enclos.

 Aussitôt les gendarmes s’empressent de réveiller les propriétaires du cirque, les 3 camélidés prennent la fuite et courent sur la route de Toulouse.

 Dans une zone non éclairée, un fourgon de livraison de journaux percute l’un des animaux qui malheureusement décède des suites de ses blessures.

 

10/01/2017

Rillettes de poulet

Rillettes de poulet possibilité de faire en bocaux

ingrédients

6 cuisses de poulet, 4 blancs de poulet, 500 gr de cansalade fraîche

4 oignons, 2 gousses d'ail, 4 cuillères à soupe de moutarde

1 verre d'eau, 1 verre de vin blanc; 250gr de saindoux ou de lard gras ou de graisse d'oie

thym, laurier, 15 gr sel et 3 gr de poivre, muscade

Préparation

Mettre un peu de graisse dans une sauteuse et y faire revenir les morceaux de poulet

Retirez le poulet bien doré et réservez

Mettre dans la cocote la cansalade coupée en morceau 3 cm sur 3 cm, les oignons coupés en petits morceaux et l’ail, les faire revenir que cela colore un peu

Mettre le reste de saindoux ou graisse de canard à fondre, la moutarde, les épices, le vin blanc, le verre d'eau. Laissez mijoter pendant 3 heures minimum à feu doux

Retirez les viandes, enlevez les os et la peau du poulet; Mixez toute la viande: pas trop longtemps, laissez des petits morceaux

Faire réduire le jus dans la cocote à feu vif; Remettre la viande mixer dans la cocote avec le jus, bien mélanger;

Mettre en bocaux, et stériliser à 100° pendant 1h30

En conserve (se garde 1 an)