Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisine Toulousaine et Occitane

  • Glace maison aux fruits

    Ici, exemple pour la cerise, mais vous faites pareil avec d'autres fruits

    Il vous faut des fruits bio et bien mûrs

    500 g de cerise; 25 cl de crème liquide; 20 cl de lait

    100 g de sucre glace; 1 sachet sucre vanillé

    2 c. à soupe d'alcool genre Grandmarnier

    Dénoyautez les cerises, tout d'abord. Mixez-les avec le sucre glace. Mixez ensuite avec le sucre vanillé, le lait et l'alcool souhaité. Réservez au frais.

    Fouettez ensuite la crème liquide pour en faire de la chantilly au robot pâtissier dont vous aurez mis le bol inox au congélo (10 mn) ou une heure au frigo. Si vous n'avez pas de robot pâtissier, ajoutez du mascarpone ou utilisez de la crème fraîche épaisse; cela monterat plus vite. Incorporez au mélange précédent délicatement.

    Versez ensuite le tout dans un bac à glace (en inox de préférence). Réservez 10 heures au frais.

     

  • Rillettes de saumon cru-cuit

    - 400 g de saumon frais

    - Un cube de bouillon

    - 200 g de saumon fumé

    - 80 g de crème fraîche

    - 1 yaourt bulgare

    - Sel, poivre

    - 1 C à soupe d’aneth ciselé

    1. Faites cuire le saumon frais au court-bouillon pendant 10 minutes. Pendant ce temps, hachez finement le saumon fumé.
    2. Disposez le saumon fumé, le saumon cuit et émietté dans un saladier. Ajoutez la crème fraîche, les 2/3 du yaourt, le jus de 1/2 citron l’aneth, le poivre et mélanger bien le tout. Vous pouvez ajouter le reste du yaourt dans le cas où les rillettes ne vous semblent pas assez crémeuses.

    3. Laisser reposer 4 heures au réfrigérateur avant de déguster.

  • Insolite

    Au sujet du Pr Raoult, voici une anecdote en relation avec notre sujet qui illustrera le rapport hygiène de l’abattoir et santé humaine. Il y a démontré sa haute compétence médicale, qui consiste à observer de façon pragmatique sur le terrain.

    En 1996 sévissait à Briançon une épidémie de Fièvre Q, maladie grave commune à l’homme et aux animaux. L’origine de cette épidémie restait mystérieuse malgré toutes les recherches. Le Pr Raoult fut donc appelé et se rendit sur place. Après une enquête de 2 jours où il a arpenté toute la ville, il a trouvé l’origine: l’abattoir de la ville qui se trouvait à proximité de la base d’hélicoptères de la gendarmerie.

    Le brassage de l’air par les pales des hélicoptères diffusait sur de grandes distances les germes de l’abattoir jusqu’à la ville.

    Il y eut un conflit avec le maire de Briançon, un vétérinaire, qui ne voulait pas reconnaître la responsabilité de l’abattoir!

    Cela ne vous rappelle rien?

    Alain de Peretti

    https://ripostelaique.com

  • Conseils sur la sécurité des aliments et les sacs réutilisables

    Conseils sur la sécurité des aliments et les sacs réutilisables", source de la Food Standards Agency.

    Bien évidemment, chez nous, à Toulouse, on dit: les poches!

    Les bonnes pratiques d’hygiène s’appliquent non seulement à la maison, mais aussi lorsque vous allez faire vos courses alimentaires.

    Suivez mes conseils pour réduire le risque de contamination croisée lors de l’utilisation de sacs à provisions réutilisables, tels que des sacs en plastique standard et des sacs échangeables à vie.

    Les aliments crus (viande crue, poisson cru et crustacés*, végétaux ayant des salissures et œufs) peuvent contenir des germes ou avoir des germes sur leur surface qui provoquent une intoxication alimentaire.

    Même les aliments crus emballés tels que le poulet réfrigéré pré-emballé, le poisson, etc, peuvent avoir des traces de microbes dangereux à l’extérieur de l’emballage. Pour minimiser les chances d’intoxication alimentaire, prenez ces mesures de bon sens pour réduire le risque de contamination croisée lors de l’achat de nourriture:

    Mettez toujours dans des sacs séparés les produits alimentaires crus et les produits prêts à être consommés

    Lavez-vous les mains lorsque vous arrivez à la maison

    *Cela concerne spécifiquement les poissons crus et crustacés destinés à être cuits avant d’être consommés. Les poissons crus prêts à être consommés, tels que sushis, sashimis et saumon fumé, destinés à être consommés crus, devraient idéalement être stockés séparément du reste de vos achats.

    Utilisez des sacs séparés pour les aliments crus et les aliments prêts à consommés

    Choisir votre sac de course

    Étiquetez vos sacs

    Utilisez en été des sacs de congélation

    Vérifiez les fuites et la propreté de vos sacs

    Remplacer les anciens sacs