Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisine Toulousaine et Occitane - Page 3

  • BOYCOTTEZ CARREFOUR!

    Étampes: elle fait ses courses en brassière de sport, l’une des employées lui demande de se couvrir

    Amandine terminait ses achats au Carrefour d’Étampes quand elle a été interpellée par l’une des salariées au sujet de sa tenue vestimentaire, jugée inappropriée.

    À Étampes, le 6 juillet 2019. Des clientes ont proposé à Amandine de la prendre en photo à la sortie du magasin pour montrer que sa tenue vestimentaire n’était pas "indécente".

    Par Pauline Darvey

    Un legging et une brassière de sport bleu ciel. Samedi, en début d'après-midi, Amandine terminait tranquillement ses courses au Carrefour d'Étampes dans cette tenue, quand l'une des employées est venue l'aborder dans un rayon. "Elle m'a dit: La prochaine fois, songez à ne plus venir habiller comme ça", raconte cette coach sportive, installée dans la ville depuis une dizaine d'années. Amandine croit d'abord à une plaisanterie. Interloquée, elle demande plus de précisions à son interlocutrice qui persiste. "Là vous êtes habillée trop court, lui aurait signifié la salariée. Il faut mettre quelque chose de plus long par-dessus. Vous avez dû passer entre les mailles du filet à l'entrée. Mais la prochaine fois que vous venez, veillez à mettre une tenue autre que celle-ci“.

    "Je lui ai répondu que ça ne risquait pas d'arriver, reprend la trentenaire. Car je ne mettrai plus les pieds dans ce magasin, alors que je suis cliente depuis super longtemps. "Car Amandine est une habituée des lieux. "Il y a 5 ou 6 ans, avec le précédent directeur, j'y ai même organisé un flash-mob et d'autres prestations de fitness", témoigne la cliente, qui assure être venue à de très nombreuses reprises faire ses courses en tenue de sport. "C'est mon métier, insiste-t-elle. Là, je sortais d'un cours. Ça veut dire quoi? Que ma tenue de travail est indécente. Je me suis sentie humiliée“.

    "Abasourdie", Amandine erre quelques minutes dans les rayons avec son chariot "bien rempli". "Je faisais mes courses pour un repas d'anniversaire que j'organisais le lendemain pour fêter mes 39 ans", précise-t-elle. La prof de fitness finit par se présenter à la caisse du magasin. "Je me suis dit que j'allais quand même demander aux gens qui m'entouraient ce qu'ils pensaient de ma tenue", reprend-elle.

    Les clients présents la rassurent tous. "Tout le monde m'a dit : Elle est belle votre tenue, Il n'y a rien de choquant, assure-t-elle. Même le caissier m'a soutenue“. "Quand elle m'a raconté ce qui s'était passé, j'ai trouvé ça choquant et inapproprié, témoigne-t-il. Cette dame était habillée tout à fait correctement. "Quand Amandine lui demande si elle peut rencontrer la directrice du magasin, le caissier se renseigne auprès de ses responsables et lui conseille d'aller directement au poste de sécurité.

    En s'y rendant, la coach découvre que l'une des responsables de ce service n'est autre… que l'employée qui lui a fait des remarques. "C'est là qu'elle m'a dit qu'un client était venu la voir pour lui dire que je portais une tenue incorrecte, rapporte-t-elle. Un autre salarié a pris ma défense. Mais elle est restée campée sur ses positions! "Furieuse, Amandine quitte l'hypermarché en lui lançant un "Vous entendrez parler de moi!"

    Des commentaires racistes

    "À la sortie, des clientes m'ont proposé de me prendre en photo devant le magasin", poursuit-elle. Quelques minutes plus tard, elle publie le cliché sur Facebook accompagné d'un petit texte qui explique sa péripétie.

    Plus de 8 000 partages plus tard, Amandine a réussi à "faire parler d'elle". Son seul regret: les nombreuses remarques racistes qui se sont glissées parmi les quelque 3 500 commentaires suscités par son post. "Je ne cautionne pas ces propos anti-musulmans ou juifs", tranche-t-elle. Il faut dire qu'Amandine était loin de se douter que sa publication serait autant relayée et commentée. "J'ai fait ça pour que ça ne se reproduise plus, souligne-t-elle. Les femmes doivent pouvoir avoir la liberté de s'habiller comme elles le souhaitent, tant que ça reste correct“.

    Une position également partagée par son compagnon. "Un homme qui se balade en débardeur ça ne pose pas de problème, mais une femme qui fait du sport en débardeur, ça ne passe pas, peste ce directeur d'un magasin de décoration. Cela veut dire que Carrefour soutient l'idée que les femmes n'ont pas le droit de s'habiller légèrement. "Du côté de l'enseigne, on assure que la directrice du magasin a d'ores et déjà tenté de joindre la cliente pour lui présenter ses excuses. "Et elle a également re-sensibilisé tous ses collaborateurs pour que cela ne se reproduise pas", affirme l'une des porte-parole du siège.

    BOYCOTTEZ CARREFOUR!

     

  • Topinambour: pourquoi et comment le manger

    Le topinambour est un légume racine de la même famille que la laitue ou la chicorée. Comme l'artichaut, le topinambour est riche en inuline, un prébiotique qui nourrit les bonnes bactéries de l'intestin, et plus généralement en fibres (3 g/100 g). Prudence en cas de troubles digestifs chroniques toutefois car il peut être mal toléré. Ses fibres permettent une meilleure assimilation des nutriments et protègent contre certains cancers (côlon, sein).

    Si sa composition est proche de celle de la pomme de terre, son index glycémique est lui plus bas (48), ce qui le rend apte à être consommé par les personnes en surpoids ou diabétiques.

    Frais, il se mange comme un radis ou râpé dans les salades. Il se cuisine comme la pomme de terre et est délicieux en purée. Contrairement à la pomme de terre, il se conserve très mal, et doit être rapidement consommé après cueillette. Il est possible de le conserver plus longtemps en l'enfouissant dans du sable humide et en le gardant dans un endroit frais, à l'abri de la lumière.

     

    Poêlée de topinambours et pommes de terre

    Pour deux-trois personnes

    750 g de pommes de terre et 500 g de topinambour

    100 g de comté râpé, poivre, sel, trois cuillères à soupe huile olive

    35 cl de crème fraîche liquide, du thym et du romarin frais; 1 cuillère café de curcuma ou de coriandre moulue

    Faire tremper les légumes dans de l'eau bicarbonatée durant dix minutes. Sortez les légumes et pelez-les; replongez les dans de l'eau propre (on doit toujours laver les légumes après les avoir pelés). Ne les laissez pas à l'air libre sinon, ils s'oxydent… on laisse toujours tremper pommes de terre dans de l'eau avant quelconque utilisation.. les topinambours aussi.

    Coupez en gros cubes; faites-les cuire dans 1l et demi d'eau bouillante salée durant dix minutes, retirez, mettre dans une sauteuse avec du beurre ou de l'huile d'olive. Faites sauter à feux moyen durant 5 mn puis arrosez de crème fraîche, salez, poivrez, ajouter les herbes aromatiques et le curcuma ou coriandre en poudre.

    Faites cuire jusqu'à presque disparition de la crème fraîche.

  • Sucettes de magret aux pêches

    Mélange sucré salé pour l'apéritif.

    Enrobez de miel une plaque, saupoudrez de romarin cisaillé Disposez les lamelles de magret sur ce tapis et laisser mariner 1 h après avoir retourné au bout de 30 mn, si vous pouvez, mettre au froid.

    Couper les pêches fraiches (pas en boîte) après les avoir mises à réfrigérer durant trois heures; en morceaux et enrobez chacun d'une lamelle de magret mariné, piquez sur de piques à brochettes et plantez comme vous le feriez d'une sucette ronde que vous connaissez bien. (Plantez dans un fromage rond, genre hérisson) et servez en amuse bouche.

    Vous pouvez remplacer les pêches par des billes de melon

     

  • Salade landaise à ma façon

    A réaliser juste avant de consommer

    200 g de salade verte, 1 tranche foie gras par personne, deux ou trois gésiers confits par personne et/ou deux ou trois cœurs confits par personne; quelques tranchettes de magret séché, huile de noix, 1 cuillerée de moutarde maison, vinaigre maison ou vinaigre de bon vin vieux. Par pitié, pas de vinaigre sucré qu'on vous vend sous le terme de vinaigre balsamique et que c'est une belle escroquerie très chère de surcroit.

    Quelques croûtons de pain à poêler dans la graisse de canard (aillés ou non, on les appelle alors pain tchintché si on ne les cuits pas mais on les arrose après les avoir aillés avec un filet d'huile d'olive).

    Lavez et épluchez la salade. Essorez bien à l'essoreuse à salade (si vous n'en avez pas, faites comme je faisais dans mon enfance: mettre la salade dans un torchon propre, attraper les 4 coins, sans serrer trop fort, et secouez votre torchon très fort par la fenêtre, sur la terrasse, dans le jardin…. Si vous avez trop de salade, rangez le torchon mouillé dans le réfrigérateur, elle se conservera trois ou quatre jours).

    Mettre votre salade dans un saladier en verre ou en terre cuite.

    Dans une poêle, faites sauter (sans rajouter de graisse bien sûr) vos cœurs et gésiers confits) cela va retirer la graisse de canard (s'il en reste, gardez pour faire des croûtons) avec des bouts de pain durs ou comme je fais, avec des petits pains grillés bio que j'achète en sachet (pour l'omelette au chèvre et croûtons ou pour la soupe toulousaine quand je n'ai pas de pain dur… toujours avoir une “poire pour la soif“!).

    Faites la vinaigrette dans un bol: moutarde, huile de noix, vinaigre (toujours être “mendiant“ pour le vinaigre… c'est-à-dire qu'on en met pratiquement pas);

    Je préfère tourner la salade, déjà, avec un peu de vinaigrette… puis, poser les gésiers confits, encore tièdes, les filets de magrets, les tranches de foie gras (revenu ou non à a poêle);

    Terminez par arroser du restant de vinaigrette et les croûtons. Servez de suite avec du pain aux noix ou aux lardons.

    Ce n'est pas dans la recette mais je rajoute des morceaux de noix coupés en brunoise et des rondelles d'oignons crus; vous pouvez aussi saupoudrer de persil haché frais (vitamine C et, de plus, il fait maigrir!).

     

  • Brochettes de canard aux pêches

    Repos : 1 h

    pour 4 personnes 2 magrets de canard

    3 pêches; 2 cuillère à soupe de miel toutes fleurs

    Huile de l’olive et du romarin frais

    Couper les magrets en lamelles. Dans un saladier, mettre les lamelles, le romarin, le miel et de l’huile d’olive. Laisser mariner 1 h.

    Couper les pêches en morceaux, puis réaliser les brochettes en alternant morceaux de canard et de pêche.

    Faire cuire les brochettes au barbecue entre 5 et 10 minutes (ou plus si les morceaux de viande sont gros), en les retournant de temps en temps.