Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blog

  • Roulés fromage lardons de cansalade

    Poitrine plate, non salée, non fumée de chez nous

    1 pâte feuilletée (rectangulaire de préférence)
    150 g de fromage frais épais; genre Boursin

    100 g de lardons de cansalade

    Achetez de la poitrine salée (non fumée) chez le boucher que vous lui faites détailler en tranches de 7-8 millimètres, retirez le cartilage et la couenne (la garder pour la soupe) et découpez en lardons. Si vous en avez trop, se congèlent très bien
    1 oignon, 75 g de râpé, 1 poignée de persil haché
    Sel, poivre; 1 œuf

    Déroulez la pâte feuilletée et étalez le fromage frais sur toute la surface.

    Découpez l'oignon en petits dés et les répartir sur la pâte feuilletée ainsi que les lardons, le râpé et le persil. Salez et poivrer.

    Roulez la pâte sur elle-même pour obtenir un gros boudin. Le détailler en tranches d'environ 2 cm et déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson. Badigeonnez avec l'œuf battu en omelette.

    Enfourner 25 minutes à 180°C pour que les roulés soient bien dorés. Servir chaud ou froid.

  • Tarte tatin aux fraises et fleur d'oranger

    Pour 6

    1 barquette de fraises; 1 pâte feuilletée; 200 g de cassonade

    60 g de beurre; eau de fleurs d'oranger.

    Faites fondre la cassonade avec le beurre et l'eau, puis répartissez dans le fond d'un plat et couvrez de fraises.

    Déposez ensuite la pâte feuilletée. Mettez au four à 180°C pendant 20 minutes.

  • Confiture de fraises

    Les fraises ne sont pas –soi-disant- chères… faites des confitures!

    6 pots environ

    1 kg de fraises équeutées; 1 kg de sucre blanc cristallisé

    1 citron

    Bien laver les fraises et les couper grossièrement.

    Dans un grand récipient, déposez les fraises et versez le sucre et le jus du citron puis bien mélanger et laisser macérer quelques heures.

    Transvasez le tout dans un confiturier (ou dans une grande casserole en inox) et portez à ébullition.

    Comptez une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition et maintenir la cuisson à feu vif en remuant régulièrement. Penser à écumer.

    Déposez quelques gouttes de confiture dans une assiette et la pencher: si la confiture coule trop vite, remettre à cuire. Si elle coule lentement, elle est prête.

    Mettre la confiture dans des pots stérilisés et les retourner tout de suite. Laisser à l'envers quelques minutes puis remettre à l'endroit et laisser complètement refroidir.

     

  • Comment choisir ses lunettes en fonction de son visage?

    Dans un monde où l’apparence et la première impression jouent un rôle crucial, le choix des lunettes de vue, pour celles et ceux qui en portent, est un élément déterminant de l’expression personnelle et de la confiance en soi. Les lunettes, autrefois perçues uniquement comme des dispositifs médicaux correctifs, sont désormais un accessoire de mode à part entière.

    Cependant, au-delà de l’esthétique, la sélection de la monture adéquate implique une considération attentive de divers facteurs tels que la forme du visage, la couleur de la peau, le mode de vie et les besoins visuels spécifiques. Quels sont les divers aspects à considérer lors du choix des lunettes de vue ? Chercher l’harmonie entre la monture et les traits du visage est essentiel, tout comme le fait de connaître les innovations technologiques récentes dans le secteur de l’optique. Pour cela, les conseils d’experts permettent un choix éclairé.

    L’harmonie des formes et des couleurs

    LE VISAGE ROND, caractérisé par des courbes douces et des joues pleines, gagne en équilibre avec des montures angulaires. En effet, les lunettes doivent contraster avec la symétrie naturelle et la plénitude d’un visage rond, comme des montures carrées, rectangulaires, ou géométriques, comme le rapporte un article de l’Université de Rochester.

    De leur côté, LES VISAGES OVALES, considérés comme équilibrés et proportionnés, sont compatibles avec la plupart des styles de montures. LES VISAGES CARRES, avec leur front large et leur mâchoire saillante, bénéficient de montures rondes ou ovales qui adoucissent les angles.

    Enfin, les visages "EN FORME DE CŒUR", caractérisés par un front large et un menton pointu, sont mis en valeur par des montures qui équilibrent la largeur du front et ajoutent de la largeur au menton.

    Dans un article de Forbes, Nina Vargas, styliste, insiste sur l’importance du style et de la couleur. Les personnes aux teints froids sont mises en valeur par des montures aux tons bleus ou argentés, tandis que les teints chauds resplendissent dans des tons dorés et bruns.

    Enfin, une monture verte ou marron peut faire ressortir des yeux verts ou noisette, tandis qu’une monture bleue peut compléter des yeux bleus.

    De même, des montures aux tons dorés ou cuivrés peuvent mettre en valeur des yeux marron, mais les obligations médicales doivent primées.

    LA TAILLE DE LA MONTURE, UN FACTEUR SOUVENT NEGLIGE

    La taille de la monture est un élément déterminant dans le choix des lunettes, et son importance est soulignée par le Dr Lazar pour Forbes. Selon elle, il est essentiel de choisir des montures dont la largeur est égale, voire supérieure, à la partie la plus large du visage. Cela permet d’éviter une apparence disproportionnée et de maintenir un équilibre visuel entre le visage et les lunettes.

    Un autre point crucial est l’alignement des pupilles avec le centre des verres. Cet alignement est vital pour garantir une vision claire et non déformée, car il assure que les yeux sont correctement positionnés par rapport aux verres correcteurs. Un alignement incorrect peut forcer les yeux à compenser, provoquant de la fatigue oculaire et des maux de tête. De plus, pour optimiser la correction visuelle, il est impératif que l’axe optique du verre coïncide avec l’axe visuel de l’œil, ce qui ne peut être réalisé que si les pupilles sont correctement alignées avec le centre des verres.

    LA TECHNOLOGIE A LA RESCOUSSE

    Les progrès technologiques dans le domaine de l’optique visent à améliorer le confort et l’efficacité. L’une de ces innovations réside dans les lunettes intelligentes capables d’ajuster automatiquement la vision de l’utilisateur. Selon un article du Smithsonian Magazine, des chercheurs de l’Université de l’Utah ont développé des lunettes intelligentes équipées de verres liquides qui peuvent ajuster automatiquement la correction.

    COMMENT DISTINGUER LES BONNES LUNETTES DE SOLEIL DES MAUVAISES ?

    Ces lunettes sont composées de lentilles à base de glycérol, un liquide épais et transparent, maintenu dans des membranes flexibles. Les membranes peuvent être déplacées mécaniquement, modifiant ainsi la courbure de la lentille de glycérol. Elles sont généralement accompagnées d’une application pour smartphone qui peut calibrer automatiquement les lentilles en utilisant les données de prescription de lunettes de l’utilisateur via Bluetooth.

    Plus généralement, de nombreux sites ont mis en place des essais virtuels. Les utilisateurs peuvent ainsi explorer une variété de styles, de formes et de couleurs, et prendre des décisions éclairées sur les montures qui conviennent le mieux à la forme de leur visage, à leur teint et à leur style personnel.

    LUNETTES DURABLES, ECOLOGIQUES OU CONFORTABLES, QUELLE MATIERE CHOISIR ?

    Les montures légères, souvent composées de matériaux tels que le titane ou l’aluminium, sont idéales pour un port quotidien. Elles réduisent la pression sur le nez et les oreilles, minimisant ainsi les inconforts et les irritations qui peuvent survenir lors d’un port prolongé. En revanche, pour ceux ayant besoin de lunettes dans des conditions plus exigeantes, les montures robustes et résistantes en acier inoxydable sont privilégiées.

    Les montures en acétate biodégradable sont une option de plus en plus populaire. Ces montures sont non seulement respectueuses de l’environnement, réduisant ainsi l’empreinte écologique, mais elles offrent également une grande flexibilité et résistance aux chocs, ce qui les rend particulièrement adaptées à une vie active et dynamique.

    Choisir des lunettes implique une réflexion approfondie sur les aspects anatomiques, le mode de vie et les besoins visuels. Les avancées technologiques et les options écologiques actuelles permettent de concilier confort, esthétique et respect de l’environnement.

     

  • Niacine

    Le poulet apporte à votre organisme différentes sortes de vitamines, toutes essentielles au bon fonctionnement de votre organisme. Le poulet est une source importante de vitamine B3 (niacine). Celle-ci permet, entre autre, de conserver une peau saine. Il apporte également de la vitamine B6, ou pyridoxine, qui entre dans le processus de régulation et de construction des tissus, à partir des protéines. Enfin, le poulet apporte de la vitamine B5 (acide pantothénique). Celle-ci est notamment utile pour le renouvellement de la peau et des cheveux et pour le fonctionnement du système immunitaire. Elle permet également de lutter contre le stress et intervient dans la transformation des sucres et des graisses dans les cellules de l’organisme.

    Ces vitamines sont donc indispensables à la dégradation des glucides, des lipides et des protéines. Les vitamines du groupe B sont des cofacteurs de différentes enzymes qui régulent le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

    Génère de l’énergie dont à besoin l’organisme

    Le poulet est une excellente source de vitamine B3. Appelée aussi niacine, la vitamine B3 participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. La vitamine B3 est le précurseur de deux coenzymes : le nicotine adénine dinucléotide, ou NAD, et le nicotine adénine dinucléotide phosphate, ou NADP, qui sont impliqués dans toutes les réactions antioxydantes de l’organisme. Le NAD est surtout utilisé pour les réactions d’oxydation et le NADP pour celles de réduction.

    Le NAD se trouve essentiellement dans les mitochondries alors que le NADP est essentiellement présent dans le liquide intracellulaire. La vitamine B3 est nécessaire au bon fonctionnement de plus de 50 enzymes. Sans elle, notre corps ne serait pas capable de générer de l’énergie ou de fabriquer des graisses à partir des glucides. La vitamine B3 est également employée par l’organisme pour fabriquer des hormones sexuelles ainsi que d’autres signaux chimiques importants.

    Niacine contre le déclin cognitif

    Des chercheurs ont suivi 3 718 patients sur une période de six ans dans le cadre du projet de Chicago vieillissement et santé. Au début de l’étude, tous les sujets étaient âgés de 65 ans et plus et n’étaient pas atteints de la maladie d’Alzheimer. Un questionnaire alimentaire complété par les sujets a fourni des informations concernant les quantités de niacine provenant de l’alimentation ou de suppléments nutritionnels qu’ils consommaient. Leurs fonctions cognitives ont été testées tous les trois ans.

    Au bout de trois ans, un échantillon de 815 participants constitué de façon aléatoire a été évalué et l’on a diagnostiqué la maladie d’Alzheimer chez 131 d’entre eux. Dans ce groupe, ceux dont la consommation de niacine, que ce soit dans l’alimentation ou par des suppléments nutritionnels, se situait dans le quintile supérieur ainsi que ceux dont la consommation était dans les deuxième et troisième quintiles les plus élevés avaient 70% moins de risque de développer une maladie d’Alzheimer que ceux dont la consommation de niacine était dans le quintile inférieur.

     

    Lorsque l’effet de la niacine sur le déclin cognitif a été étudié sur la totalité de la population de l’étude, on a constaté qu’elle le ralentissait et que cette association était encore plus forte lorsque l’on excluait de l’analyse les sujets atteints de maladies cardiovasculaires, avec des scores cognitifs initiaux faibles ou ayant fait moins de douze années d’études. Le déclin cognitif de ceux qui avaient la plus forte consommation de niacine était 44 % moins important. Les résultats de cette première étude suggèrent que la niacine est impliquée dans la synthèse et la réparation de l’ADN et dans la signalisation des cellules neuronales. Elle agit également dans les cellules cérébrales comme un puissant antioxydant.

    Participe au maintien du bon état de la peau

    La vitamine B3 participe au maintien du bon état de la peau. La carence en vitamine B3 se manifeste par la pellagre. Les signes cutanés constituent la manifestation la plus typique de la maladie. On observe des érythèmes symétriques apparaissant sur les parties découvertes : tête, cou et extrémités des membres. Ils sont douloureux et provoquent une sensation de cuisson. La lésion est d’abord œdémateuse puis elle desquame en laissant une peau brunâtre, sèche, rugueuse et atrophique. Elle est associée à des signes digestifs, psychiques et hématologiques.

  • Le burger, on le voit partout…. Et alors???

    Je n'ai été que deux fois au Macdo (et jamais dans les autres)

    Une fois, quand ma fille était ado, et pour savoir ce que c'était vraiment cette cuisine amerloque. Mais devinez quoi??? J'ai pas aimé du tout!

    La 2e fois, parce que j'étais à Paris (invitée par une amie de F.2 et que ma fille sous cortisone avait une faim de loup et que je ne connaissais aucun resto.. du coup, je me suis dit, bof!

    Mais, ces amerloques, ils n'ont pas inventé la viande dans la pain… ce serait plus tôt,Lord Sandwich, un an angliche par bête….et d'ailleurs, autrefois au Moyen-Age, il n'y avait pas d'assiette: les plats étaient servis avec ou sur une énorme tranche de pain plat, qui était consommée après les aliments…

    Nous avons inventé le pain… et qui donc peut affirmer qu'aucun Français au cours siècles n'avait eu cette idée? Hein, je vous demande!

    Vous pouvez aussi remplacer le pain par des alternatives comme de grandes feuilles de laitue ou des feuilles de chou qui peuvent envelopper les ingrédients du "burger", ajoutant croquant et fraîcheur tout en réduisant les calories.

    Des tranches épaisses de tomates peuvent être utilisées comme buns pour un "burger"estival léger, particulièrement bon avec des burgers de poulet ou de dinde.

    Pour une touche croustillante, les galettes de riz peuvent remplacer le pain. Elles sont légères, mais supportent bien les garnitures si on les mange rapidement. Mais, attention ne pas utiliser trop souvent: elles font monter la glycémie d'un pic énorme.

    Enfin, tranchées et rôties, les patates douces comme sur notre illustration peuvent servir de base sucrée pour compléter les saveurs riches de la viande et des garnitures.

    "Burger" d’aubergine grillée au fromage de chèvre

    Le "burger" d’aubergine est une délicieuse alternative végétarienne au "burger" traditionnel. Ingrédients

    1 grosse aubergine, coupée en rondelles épaisses; 150g de fromage de chèvre frais

    2 tomates, tranchées; Feuilles de basilic frais

    Huile d’olive; Sel et poivre

  • Saucisse de Toulouse aux lentilles

    Plat par cher et roboratif (pour les travailleurs de force)

    Pour 4:

    250g de lentilles vertes; 400g saucisse de Toulouse (la vraie!)

    2 ou 3 carottes; 1 oignon,  4 ou 6 pommes de terre moyennes

    Quelques feuilles de laurier; huile d'olive ou graisse de canard

    Poivre et sel

    Dans une cocotte, dans la graisse de canard, faire cuire à bien brun l'oignon coupé en cubes et rajoutez la saucisse de Toulouse coupée en 4 morceaux

    Remplissez votre cocotte d'eau (ou de bouillon) plongez-y vos carottes en rondelles et vos pommes de terres coupées en morceaux. Salez et poivrez au goût

    Mettez les feuilles de laurier, émincez l'ail et ajoutez-le à la préparation. Vous pouvez mettre les lentilles.

    Faites cuire feu moyen et à couvert au moins 30 minutes. Au service, vous pourrez rajouter du persil haché