Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Recettes

  • C'est la mode des laits végétaux

    Vous payez très cher... de l'eau!

    Au lieu d'acheter les produits transformés des sociétés agro-alimentaires, voici une recette que vous pouvez adapter aux amandes ou autres graines

    Lait de noisette

    Ingrédients pour 1 Litre: 70 g de noisettes; 30 g de noisettes grillées;  1 L d’eau

    Faire tremper les noisettes dans un saladier (en verre) d’eau en bouteille toute une nuit.

    Le lendemain, rincez les noisettes et les mixer dans un blender ou un robot avec 500 Ml d’eau. Ajoutez progressivement le reste de l’eau jusqu’à l’obtention d’un liquide très mousseux. Filtrez la préparation à travers un linge propre et fin. Bien presser à la fin le résidu du linge pour avoir un lait dense.

    Versez le lait dans une bouteille en verre et la mettre au frigo. Conservation: 4-5 jours

    Ne jetez pas le résidu: il peut être réutilisé dans une pâte à gâteau.

    Si vous êtes gourmand-e: ajoutez au “lait“ après filtration, une cuillère de miel ou de sirop d’érable ou d’agave.

  • Panais: la blanche racine….

    Il fut un temps où on l'appelait carotte blanche...

    La fraîcheur du panais se vérifie par son aspect: il est préférable de choisir un panais de taille moyenne, ferme, et plutôt lisse et brillant.

    Les panais peuvent se conserver au réfrigérateur pendant 1 semaine. Vous pouvez également les envelopper d’un linge humide pour préserver plus longtemps sa fermeté.

    Pour votre santé?

    Le panais est un légume peu calorique et riche en eau. Environ la moitié des glucides présents sont des fibres (environ 4,7g pour 100 g). Les fibres, notamment les insolubles très présentes dans le panais, aident à prévenir la constipation en augmentant le volume des selles.

    Ce légume renferme de nombreuses vitamines et minéraux. Avec une teneur moyenne de 500 mg de potassium pour 100 g, le panais participe à couvrir les besoins journaliers en ce minéral indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, notamment au maintien d’une tension artérielle normale.

     Source de magnésium, il participe au développement osseux, à la synthèse des protéines, mais également à une meilleure assimilation des graisses et des sucres par la présence de manganèse. 

     Il est également une excellente source de vitamines du groupe B telles que la vitamine B9 qui participe notamment au bon fonctionnement des systèmes nerveux et sanguin et qui est indispensable aux femmes souhaitant tomber enceintes.

    Source d’antioxydants, ce légume jouerait un rôle dans la prévention du cancer. En effet, il contient des molécules telles que l’apigénine ou les polyacétylènes (principalement le falcarinol) qui contribueraient à réduire le risque de cancer. L’apigénine aiderait ainsi à réduire l’activité d’enzymes responsables de la maladie. La présence de manganèse joue également un rôle dans la neutralisation des radicaux libres (l’excès de radicaux libres menant à un stress oxydant, donc à des dommages sur l’ADN des cellules, ce qui favorise le cancer).

    Par ailleurs les légumes blancs sont soupçonnés d’être protecteurs contre le cancer de l’estomac.

    Références

    Nikolić NC,Lazić MM,Karabegović IT, Stojanović GS, Todorović ZB. A characterization of content, composition and scavenging capacity of phenolic compounds in parsnip roots of various weight. Nat Prod Commun. 2014; 9(6): 811-4.

    Yan X, Qi M, Li P, Zhan Y, Shao H. Apigenin in cancer therapy: anti-cancer effects and mechanisms of action. Cell Biosci. 2017;7:50. Published 2017 Oct 5. doi:10.1186/s13578-017-0179-x

    En cuisine?

    Pas compliqué: Le panais se prépare de la même manière que la carotte ou la pomme de terre. Il doit être rincé et brossé à l’eau claire pour éliminer tout résidu. L’épluchage n’est pas obligatoire si la peau n’a pas été traitée s'il vient de votre potager. J'en ai pas encore trouvé en bio mais je ne vais pas dans les magasins spécialisés en bio.

    Attention: c’est un légume sensible à l’oxydation comme le céleri-rave, il est donc préférable de le citronner afin d’éviter son noircissement quant vous le pelez.

    Il  peut se consommer -aussi bien- cuit que cru: râpé dans une salade, en purée, sous forme de soupe, grillé au four, en pot-au-feu, en poêlée…Par exemple, des pommes de terre et des panais en purée, auxquels on ajoute des oignons fondus et que l'on fait gratiner au four. Perso, j'en rajoute parfois dans une sorte de rata de légumes: avec des pommes de terre, du panais et de la crème fraîche liquide. On peut le gratiner avec fromage râpé et de la chapelure.

    Son temps de cuisson est plus rapide que celui de la pomme de terre ou la carotte mais variable selon sa taille. Il peut donc être préférable de le cuire en tranches ou en bâtonnets.

    J'en utilise quelques fois, dans mon pot-au-feu.

  • Roulés de poulet

    Pour 4:

    4 escalopes de poulet, 40cl de crème fraiche

    40g de beurre ou graisse d'oie, de canard

    4 tranches de cansalade plate (poitrine de porc salée), 1 bouquet de basilic frais

    1 tomate, 1 gousse d'ail, sel et poivre

    Ciselez les feuilles de basilic, coupez la tomate en dés,

    Salez, poivrez les escalopes sur les 2 faces

    Disposez au centre une tranche de cansalade, un peu de basilic ciselé

    Roulez les escalopes sur elles même et le maintenir avec des piques en bois

    Dans une poêle faire fondre le gras et l'ail haché et mettre les escalopes à dorer pendant environ 15 mn à feu bas et en retournant régulièrement

    Mélangez le reste du basilic avec la crème fraîche et les dés de tomates

    Ajoutez dans la poêle et poursuivre la cuisson 5mn à feu doux

    C'est bon avec des pâtes ou du riz cuit à l'eau et blanc.

    Achetez du riz de Camargue: vous soutenez les produits Français et, au moins, vous n'empesterez pas votre cuisine avec les riz orientaux, trop forts, qui gâchent le goûteux de votre préparation.

    N'achetez JAMAIS du riz en sachet à cuire: horreur vous dis-je et malheur à vous et à votre santé: les produits chimiques du plastique enrobent votre riz!

  • Spaghettis toulousaine

    Pour 4 personnes:

    400 g de spaghettis, 2 oignons, 400 g chair à saucisse de Toulouse, la vraie, 4 grosses tomates bien mûres (ou une boîte de tomates pelées concassées, au naturel), 2 gousses d'ail, 2 oignons, un brin de thym, 1 feuille de laurier.

    Dans une sauteuse, faire revenir les oignons et l’ail dans une cuillère de graisse de canard. Lorsqu'ils sont roussis, ajouter la chair de la saucisse en l'émiettant à la fourchette en petits morceaux. Faites revenir à feu moyen. Ajouter les tomates concassées, thym, laurier, sel, poivre et laissez mijoter à feu doux au moins 40 min jusqu'à évaporation presque complète de l’eau.

     Faire cuire les spaghettis al'dente  dans de l'eau salée, passez et versez dans un saladier chaud; les servir avec la sauce toulousaine très chaude. Ajouter éventuellement du parmesan râpé ou du fromage râpé français.

    Vous pouvez arroser le plat avec de l'huile d'olive ou de noix.

    Plus les pâtes sont petites, plus vite elles refroidissent, pensez-y.

     

  • Protéines: les meilleures sources

    Les protéines sont des nutriments composés d’acides aminés dont certains sont dits " essentiels " car ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent donc être apportés par l’alimentation. Les protéines sont indispensables à notre santé. Elles peuvent être d’origine animale ou végétale.

    Les protéines ont un rôle important dans:

    - la construction et l’entretien de nos os, muscles, peau, cheveux, ongles, poils et membranes cellulaires,

    - la synthèse et l’action de nos hormones et nos enzymes nécessaires à notre digestion et à notre métabolisme,

     - l'interconnexion de nos neurones,

    - le transport de substances comme le fer, l'hémoglobine, les triglycérides, le cholestérol, les phospholipides ou les médicaments,

    - le maintien de la pression oncotique, la coagulation, le système immunitaire…

    Remarque: le rôle énergétique des protéines est secondaire (1 g apporte 4 kcal).

    Où se trouvent les protéines alimentaires?

    Les aliments riches en protéines d'origine animale sont: les viandes, les poissons, les crustacés, les mollusques, les œufs, le lait et les produits laitiers (yaourt, fromage blanc, petit suisse, fromage…).

    Les aliments riches en protéines d'origine végétale sont: les céréales (quinoa, orge, blé, avoine, seigle…), les légumineuses (soja, lentilles, haricots secs, flageolet, pois chiche, pois cassés…).

    La qualité nutritionnelle des protéines dépend de leur valeur biologique qui est déterminée par leur teneur en acides aminés essentiels. Plus une protéine contient d'acides aminés essentiels, plus elle est considérée comme étant une protéine de haute valeur biologique (la protéine de l’œuf étant la protéine de référence car elle contient tous les acides aminés essentiels).

     Les protéines végétales sont souvent de moins bonne qualité nutritionnelle que les protéines animales car il leur manque souvent un ou plusieurs acides aminés essentiels. Cependant on peut rétablir l'équilibre en acides aminés, en les associant au cours du même repas. Cette complémentarité est utilisée depuis longtemps et forme la base du régime végétarien.

    Exemples de bonnes associations:

     - Semoule + pois chiche, vous voyez de quel plat il s'agit?

     - Soja + riz, pas courant, tout de même, par chez nous.

    - Maïs + haricot rouge, plutôt Amérique du sud. En salade, l'été, bonne idée!

     - Lentilles + riz. Pour utiliser des restes de lentilles ou de riz: vous mélangez le tout en plat chaud ou salade tiède.

    Un plat que me faisait ma tante d'origine espagnole. Il peut être la base d'une excellente soupe, plus ou moins épaisse. Avec ou sans croûtons, sautés à l'huile d'olive.

    C'est un bon accompagnement pour des viandes grillées, des volailles grillées ou du poisson blanc si vous y tenez. Froid, en salade, l'été.

    A noter l'intérêt du Quinoa dont les protéines apportent tous les acides aminés indispensables à l'organisme.