Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

OCCITANIE

  • Tartinades ou verrines

    À l’avocat et au saumon fumé.

    Il vous faut des verrines ou du pain de mie ou petits pains ou des crêpes

    Ingrédients:

    2 avocats du Pérou (vous êtes assuré-e qu'ainsi il n'y a pas de “noir“)

    2 tranches de saumon fumé.

    Du fromage blanc épais.

    5cuilères à soupe  de crème fraîcheépaisse

    1 citron. Du sel et du poivre.

    Écrasez la chair de vos avocats avec une fourchette. Ajoutez le jus de citron, le sel et poivre.

    Incorporez l'avocat écrasé

    (au fond de votre verrine; répartir le tout par-dessus l'avocat.) ou

    Mélangez la crème fraîche avec le fromage.

    Ajoutez le saumon coupé en fines lamelles par-dessus.

    Ou tartinez vos pains spéciaux ou vos crêpes et posez les lamelles de saumon par-dessus.

  • A l'occasion des Journées du Patrimoine

    Petit tour au Musée Georges-Labit, que tous les écoliers visitaient autrefois mais, avec les règles de protection, je ne suis pas sûre que les instit's d'aujourd'hui y traînent vos enfants!

    Photo de ma fille

    Ouverture    1893

    Visiteurs par an     28 693 (2017)

    Site web      

    www.museegeorgeslabit.fr

    Collections     

    Sculptures, peintures et objets d'arts des arts de l'Égypte antique et de l'Asie, 2500 av. notre ère - XIXe siècle

    Région         Occitanie - Commune Toulouse

    Adresse       17 rue du Japon - 31400 Toulouse

    Coordonnées         

    43° 35′ 28″ N, 1° 27′ 30″ E

    Le musée Georges-Labit est le musée municipal de Toulouse consacré aux arts de l'Égypte antique et de l'Asie. Il se trouve à l'est du quartier du Busca, à proximité immédiate du canal du Midi, entre le no 43 rue des Martyrs-de-la-Libération, le no 17 rue du Japon et les n° 3-5 boulevard Monplaisir.

    Le musée est fondé en 1893, à la suite de la donation faite à la ville par Antoine Labit des collections de son fils, grand voyageur, ethnologue et collectionneur Georges Labit (1862-1899), qui a rassemblé des objets d'art d'Extrême-Orient et a entrepris d'en faire un musée pour ses contemporains et pour les générations futures. Les collections évoquent les cultures anciennes - jusqu'au XIXe siècle - par les arts de l'Inde, du Pakistan et de l'Afghanistan, l'ancien Viêt Nam (Champâ et Annam), l'ancienne Thaïlande (le Siam), le Laos, Java, le Népal, l'art tibétain et l'art chinois, enfin l'art japonais. Ces objets sont choisis, dans un premier temps par Georges Labit, pour leurs qualités esthétiques et afin d'évoquer de manière exemplaire les cultures anciennes de ces pays d'Asie et d'Extrême-Orient. Pour cette raison, ils sont regroupés avec des objets présentant les mêmes qualités mais provenant d'Égypte antique dont un rare ensemble d'objets coptes.

    La collection de Georges Labit a été enrichie par de nombreux dons. Des achats effectués par la ville de Toulouse et des dépôts provenant du musée Guimet complètent ces collections cohérentes et de grande qualité. Ce musée est l'un des plus anciens musées d'art asiatique de France.

  • Prendre soin de sa peau

    La vitamine C possède de nombreux effets bénéfiques pour la peau, parmi lesquels: unification du teint, illumination du teint, cicatrisation accélérée, réduction des taches brunes, production de collagène, antivieillissement, réparation accélérée des lésions de la peau et réduction des rides.

    De la cicatrisation à la protection anti-UV en passant par le raffermissement de l’épiderme, la vitamine C est un allié de choix. La vitamine C est un puissant antioxydant qui peut neutraliser les radicaux libres. En raison de ses propriétés antioxydantes, la vitamine C aide au processus de régénération naturel de la peau, ce qui aide le corps à réparer les cellules cutanées endommagées.

    Ainsi, de la même manière que la consommation d’aliments riches en antioxydants aide le corps à lutter contre les radicaux libres, les antioxydants topiques font de même pour la peau en aidant à compenser les agressions quotidiennes comme les dommages causés par les UV et l’exposition à la pollution de l’air.

    En effet, les antioxydants préviennent ou réduisent les dommages à nos cellules en neutralisant la production de molécules hautement réactives appelées radicaux libres. En d’autres termes, les antioxydants aident à garder notre corps et nos cellules de la peau en bonne santé. Ce pouvoir de lutte contre les radicaux libres n’est pas seulement important pour aider à garder les signes de vieillissement prématuré à distance. En neutralisant ces radicaux libres, la vitamine C peut également aider à protéger la peau contre les changements précancéreux causés par l’exposition aux UV.

    La vitamine C est un ingrédient puissant dans de nombreux produits anti-âge. Certaines études montrent qu’elle peut réduire l’apparence des rides lorsqu’elle est utilisée pendant au moins 12 semaines. Une alimentation saine riche en ce nutriment pourrait également aider. La recherche suggère que les personnes qui consomment plus de vitamine C développent moins de rides.

    Combinée à différents actifs, comme le propose Dr. Pierre Ricaud à travers ses crèmes, la vitamine C est un excellent moyen de prendre soin de sa peau quotidiennement à tout âge.

    Les bienfaits de la vitamine C pour la peau ne se limitent pas à son statut antioxydant. Elle possède de nombreuses autres propriétés cicatrisantes pour la peau qui la rendent digne d’une place permanente dans votre armoire à pharmacie.

    D’une part, lorsque la vitamine C est utilisée localement, car elle est très acide, la peau est amenée à se guérir en accélérant la production de collagène et d’élastine. Le collagène et l’élastine sont tous deux des fibres protéiques naturelles qui aident à garder la peau rebondie et ferme.

    Dans une étude, le gel de vitamine C appliqué sur la peau a rendu des cicatrices chirurgicales moins visibles. Dans l’expérience qui a inclus 80 personnes, la moitié d’entre elles ont appliqué quotidiennement le gel de silicone infusé de vitamines sur leur plaie pendant 6 mois après le retrait de leurs points de suture. Par la suite, leurs cicatrices étaient moins visibles que celles des personnes n’ayant pas utilisé le produit.

    Ainsi, en aidant à promouvoir la production de collagène, la vitamine C topique peut aider à prévenir le vieillissement prématuré de la peau. Une autre chose intéressante à propos de la vitamine C : elle contient une propriété qui inhibe la production de mélanine de la peau, ce qui provoque la décoloration de la peau comme les taches brunes et l’hyperpigmentation. Avec une utilisation topique continue, la vitamine C peut aider à prévenir la formation de taches brunes en premier lieu.

    Prochain article: qu'est-ce que le collagène

  • Langue de bœuf en piperade

     (au piment d’Espelette)

    Les ingrédients

        1 langue de bœuf

        1 bouquet garni

        1 carotte

        1 cuillère à soupe rase de quatre-épices

        gros sel

        poivre en grains

        1 poivron rouge

        3 oignons

        3 tomates

        3 gousses d’ail

        huile d’olive

        piment d’Espelette

        une poignée de basilic

    Retirez les graines et les membranes blanches du poivron et le couper en petits dés.

    Épluchez 2 oignons et les hacher.

    Coupez les tomates en petits dés en retirant l’eau et les graines.

    Epluchez l’ail et le hacher.

    Lavez la carotte. Coupez l’oignon restant en 4 et la carotte en morceaux sans les éplucher.

    Mettre la langue dans un fait-tout.

    La couvrir d’eau froide et rajoutez la carotte, l’oignon coupé, le bouquet garni, le gros sel, le poivre en grains et le quatre-épices.

    Laissez cuire à petit feu, environ 1h30, jusqu’à ce que la peau se détache facilement.

    EN COCOTTE MINUTE, vous cuisez la langue en 55 mn

    Égouttez la langue et la peler avant qu’elle refroidisse. Attention, ça brule les doigts

    Dans une poêle huilée, faire revenir les oignons hachés, l’ail et le poivron puis ajoutez les dés de tomate.

    Salez et faire cuire 10 minutes à petit feu.

    Rajoutez le piment d’Espelette et le basilic au dernier moment.

    Réchauffez la langue dans un peu de bouillon, servir avec la piperade toulousaine, bien sûr!