Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2017

Puisque c'est la saison.....

Compote de cerises

Pour 3 petits gourmands….

450 g de cerises dénoyautées, une grosse cuillère de cassonade ou de miel, un demi-verre de jus d'orange frais, 1 gousse de vanille (ou bien la gousse que vous avez conservé dans du sucre parce que vous lui avez déjà retiré les graines mais, le sucre vanillé, c'est bien aussi.

Dans une casserole fond épais, faites chauffer dans le jus d'orange, les graines de la gousse de vanille et la cassonade: ajoutez les cerises et le miel et faire compoter doucement 8 mn à feu moyen

Vous pouvez les présenter dans un bol individuel, une verrine aussi; par exemple, au fond de la verrine, brisez des gâteaux secs et rajoutez la compote par-dessus, terminez avec une cuillère de yaourt complet nature (ou cerise!) mais c'est votre responsabilité parce que des yaourts avec des aromes chimiques, pas pour moi! ou une boule de glace ou de chantilly.

J'aime bien aussi faire une crème fouettée au mascarpone et yaourt liquide: mélangez du mascarpone avec du yaourt liquide aromatisé à ce que vous aimez, battez fortement pour que cela épaississe et placez une grosse quantité dans les verres, par-dessus la compote.

Terminez avec du vermicelle, des orangettes ou autres à votre convenance.

Pour les adultes, on arrose les biscuits avec une lichette de Grand Marnier ou d'Armagnac ou de la liqueur de votre coin de France, il ne faut pas être sectaire dans les recettes de dessert!

A consommer de préférence avant: … les autres.

09/06/2017

Nouveau candidat? n'allez pas chez votre cartomancienne pour savoir si vous serez élu dimanche!!!

 

08/06/2017

Tarte rustique à la farine de seigle et aux poireaux

Pour changer de votre éternelle pizza, à faire vous-même ce plat bien français! A dévorer tiède ou emporter pour le pique-nique. Le poireau est l'asperge des pauvres! Avec des poireaux sauvages, un régal digne de gastronomie!

Pour: 4 personnes 

Pâte sablée: 120 g de farine de blé T65, 70 g de farine de seigle T130

80 g de beurre, coupé en dès, 5 cl d’eau; 4 poireaux (environ 700 g); 3 cuillerées à soupe d’huile pépins de raisin, 2 gros œufs

8 cl de lait d’avoine (ou de vache); 2 tranches de truite fumée, de jambon de pays ou de magret séché, sel, poivre

Mélangez les deux farines et le beurre. Emiettez du bout des doigts pour avoir une consistance sableuse. Ajoutez l’eau, bien malaxer et ramassez la pâte en boule. Entourez-la d’un  linge propre et laissez-la 1h au réfrigérateur.

Lavez les poireaux, coupez les feuilles dans le sens de la longueur, jusqu'au blanc pour les écarter et retirer la terre si vous avez des poireaux du jardin; retirez l’excédent de vert et émincez, le vert et le blanc en fines rondelles ou lanières. Faites-les cuire dans une sauteuse environ 20 min, avec l’huile, jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Feu moyen à chaud mais en remuant constamment.

Dans un saladier, battez les œufs en omelette. Ajoutez le lait, le sel, le poivre, la truite, le jambon ou le magret coupé en lamelles et les poireaux.

Etalez la pâte sur une plaque de cuisson largement beurrée et farinée. (pas de papier cuisson qui est bisphénolé). Déposez la garniture au centre et rabattez les bords. Faites cuire 30 à 35 min dans le four préchauffé à 180°C.

Décollez votre tarte délicatement à l'aide de deux spatules et glissez dans le plat de service. Servez avec fromages et pain de seigle, du foie gras, un entremet, des fruits...

Votre repas simple, rapide et sain! (et oui, même le foie gras! -petite quantité posée sur un pain de seigle grillé à la cheminée ouverte, l'enfer du bonheur sur terre!

 

 

07/06/2017

Civet de lapin

1 beau lapin de 1,5 kg découpé en morceaux, 200 g de cansalade plate ou roulée (non fumée!!!), 3 oignons jaunes, 1 verre d'armagnac, 3/4 de litre de vin rouge corsé, 1 cuillerée rase de farine, thym, laurier, serpolet, basilic, marjolaine, persil, ail, clous de girofle, sel, poivre, 50 g de graisse de canard, 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive, Petits oignons blancs et rondelles de carottes (facultatif), 250 g de champignons de Paris, Croûtons

Pour commencer, mettez de côté le foie et faites dorer les morceaux de viande à l'huile ou à la graisse de canard dans la cocotte, avec la cansalade coupée en gros dés et les oignons coupés grossièrement. Salez, poivrez. Une fois les morceaux colorés, ajoutez l'armagnac, flambez. Saupoudrez de farine, mélangez et laissez roussir.

Couvrez la viande avec un mélange de 2/3 de vin rouge et de 1/3 d'eau. Ajoutez le bouquet, trois gousses d'ail écrasées, les clous de girofle et une pointe de muscade (falcutatif). Rectifiez l'assaisonnement et débutez la cuisson à feu vif. A l'ébullition fermez la cocotte, réduisez le feu et laissez cuire lentement 1 h 30 environ.

Pendant la cuisson, faites revenir les petits oignons et les champignons à la graisse de canard, faites également dorer les croûtons.

Après cuisson de la viande, retirez les morceaux de la cocotte et les tenir au chaud, bien couverts.

Faites alors réduire la sauce à feu vif, liez avec le sang de l'animal si vous l'avez et le foie broyé, rectifiez l'assaisonnement, ajoutez un peu de beurre. Versez la sauce sur les morceaux de lapin et garnissez le plat avec les champignons, les oignons et les croûtons. Servez chaud.

Accompagnement de pâtes blanches ou des pommes de terre en robe des champs.

Le vin d'accompagnement sera le même que celui utilisé pour la cuisson. Le civet peut parfaitement se préparer un ou deux jours à l'avance et se conserver au réfrigérateur. Il peut aussi être congelé. Seule la finition (accompagnement ou la touche finale,...) sera alors réalisée juste avant de servir.

Vous pouvez préparer ainsi un lapin de garenne (lièvre).

Ne cuisez pas directement les pommes de terre dans la cocotte, le vin les empêche de cuire en les durcissant.

 

06/06/2017

Conserves d'ail

Très souvent, on achète des têtes d'ail et hélas, elles se conservent très mal car trop souvent, elles ont fait de très longues stations dans les frigos et pourrissent trop facilement.

De l'ail? j'en met partout!!!! Je tiens à ma santé, moi!

Dans la boîte outil “recherche“ vous indiquez “ail“ et vous attendez de lire tous les articles qui concernent ce légume “qui sauve la vie“.

Pour en faire des conserves, c'est tout simple;

Pelez et coupez en grosses lamelles vos gousses d'ails, mettez-les dans un pot à visser et recouvrez d'huile: il faut bien sûr, recouvrir largement les gousses.

Utilisez de l'huile d'olive, si vous êtes riche ou de pépin de raisin… cela “fonctionne“ aussi bien.

De l'ail, de l'huile. C'est tout. Pas la peine de mettre les pots à stériliser.

Un pot en verre, ancien pot à confiture, va très bien.

Au fait, vous pouvez procéder ainsi également pour mettre des poivrons dans de l'huile.

 

12/05/2017

Faites des "Josyanette" !

Bon, là, je me vante!

Dans la série: C'est mieux quand c'est fait maison...

J'ai mis au point ce petit dessert de lait gélifié…

Il vous faut des pots de yaourt, si vous n'avez pas, des verres, des petits flacons de verre provenant d'oignons doux, de moutarde industrielle (mon pauvre, t'a pas compris qu'il faut toi-même faire ta moutarde?); des bols grands, moyens ou petits mais, siouplé, en céramique, en grès, en verre!!! pas de plastique:

www.tradi-cuisine.com

c'est mon site contre les poisons en cuisine

 

Pour 1 litre de lait: soit du frais entier de la ferme soit du lait entier frais, soit du lait entier pasteurisé ENTIER

5 feuilles de gélatines

Si vous vous mettez à genoux pour l'exiger, rajoutez du sucre en poudre.

Quand je fais au chocolat, une tablette de chocolat noir à dessert et 10 cl de crème fraiche liquide (pour le faire fondre)

Trop faignant? chocolat en poudre

Quand je fais au café, une tasse à petit déjeuner de vrai café fort (siouplé, pas de café lyophilisé… c'est chimique!).

Quaud je fais à la vanille, de la vraie vanille en dosette liquide

Quand je veux du croquant, quelques chouchous, des amandes, noisettes, noix de cajou sans sel, bien sûr!

Quand je veux du fruité: des myrtilles fraiches ou autres fruits (à couper en brunoise)

Quand je veux aller très vite: des fruits rouges surgelés

Mettre à fondre les feuilles de gélatine dans de l'eau froide

Si chocolat à cuisiner: je le place en morceaux dans une grande casserole en inox, je rajoute de la crème fraîche et j'attends que cela fonde en remuant au fouet, feu moyen à petit.

Je rajoute mon litre de lait et je fais chauffer; quand le lait est assez chaud mais pas bouillant, ajoutez les feuilles de gélatine.

Bien évidemment, si vous avez du lait frais de ferme, on fait bouillir le lait AVANT: laissez le lait monter et au moment où il va sortir de la casserole, retirez-là 15 secondes du feu, puis remontez le lait et arrêtez le feu. (autrefois, quand on n'avait que du lait frais et pas pasteurisé, on procédait ainsi, donc deux “bouillage“).

Tournez bien au fouet pour bien mélanger la gélatine. Pas la peine de battre, on fait du lait gélifié, pas de la chantilly! inutile également de faire bouillir le lait entier pasteurisé, sinon vous aller devoir attendre très longtemps avant de passer les pots au réfrigérateur pour la prise de gélatine.

On peut aussi mettre au congélo, si l'on veut déguster trois heures après. Si vous laissez vos pots trop longtemps, c'est une glace à la gélatine que vous aurez! donc, surveillez.

Voilà, c'est tout. Remplissez vos pots ou verres et attendre qu'ils soient bien refroidis pour mettre au frigo au moins une nuit.

Si vous voulez refroidir vite, rajoutez des fruits surgelés et passez au frigo au moins une heure.

Pour les arômes, on les mélange dans la casserole sur le feu: miel, cannelle, choco en poudre, vanille liquide fraiche ou gousse, noix de coco.

Soit vous glissez les fruits secs ou noix coupés en brunoise AVANT: elles vont tomber au fond du pot.

Soit, vous attendez que le lait gélifie et vous saupoudrez au moment où vous dégustez. Vous pouvez saupoudrez de vermicelle de déco…. attention aux colorants! voir sur le paquet.

Chez moi, ces pots ne font pas de vieux os dans le frigo; ne dépassez pas cinq ou six jours après la fabrication… en tout état de cause, la date limite de consommation, c'est toujours…. avant les autres!

Chez nous, cela remplace le pop corn des salles de cinéma! J'en remplis de gros bols qu'on déguste en regardant un film d'horreur ou de science-fiction.