Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fauché-es?

  • Terrine de poulet

    Très facile à faire... pour récupérer un reste de poulet...

    Pour 4 personnes

    500 g de blanc de poulet cuit,

    1 yaourt maigre, 250 g de champignons de Paris frais ou en conserve,

    1 oignon jaune, 2 cuillères à soupe de jus de citron,

    1 cuillère à soupe de persil haché, 1 rondelle de citron,

    Sel et poivre.

    Pelez l'oignon, hachez-le menu. Epluchez, lavez et émincez les champignons.

    Coupez les blancs de poulet en dès, passez-les au mixer avec le jus de citron.

    Mettez les champignons, l'oignon, le persil et le yaourt dans un saladier, ajoutez la viande hachée. Salez, poivrez et mélangez bien.

    Versez cette préparation dans une terrine et laissez-la au frais pendant au moins 2 heures.

    Décorez avec des lamelles de champignons et de citron.

     

  • La joie de vivre vous abandonne.

    Il existe quatre substances naturelles, dans notre corps, qui sont définies comme le “quatuor du bonheur”: l’endorphine, la sérotonine, la dopamine et l’ocytocine.

    Ces aliments qui, en raison de leurs composants nutritionnels, favorisent et renforcent cette chimie cérébrale capable de soulager la symptomatologie associée à la dépression et d’améliorer notre humeur. Cependant, de nombreuses études nous indiquent qu’il n’existe aucun aliment capable de traiter complètement un trouble dépressif.

    Il est recommandé de consommer ces éléments nutritionnels en raison des bénéfices qu’on leur associe.

    Aliments qui augmentent la sérotonine et la dopamine

    Les niveaux de sérotonine et de dopamine oscillent dans notre organisme pour diverses raisons. La dépression est l’une de ces explications, mais il y en a beaucoup d’autres:

    Les grandes périodes de stress.

    Un régime riche en graisses saturées, en sucres, en aliments d’origine industrielle, etc.

    Les maladies thyroïdiennes.

    La consommation de médicaments qui réduisent la production de sérotonine et de dopamine.

    Voyons donc quels aliments qui se trouvent à notre portée peuvent favoriser la production de deux des neurotransmetteurs les plus précieux: la sérotonine et la dopamine.

    1. L’avoine

    L’avoine fait partie de ce que l’on appelle les hydrates de carbone “intelligents”. Mais que signifie cela? Tout simplement qu’il existe des éléments qui ont un effet tranquillisant pour le cerveau. Parmi eux, on retrouve les hydrates de carbone (aliments d’origine intégrale dans leur majorité), qui ont en plus une autre propriété merveilleuse: ils favorisent la production de tryptophane, un aminoacide essentiel à partir duquel on synthétise la sérotonine.

    1. La banane

    Parmi les aliments qui font augmenter la sérotonine et la dopamine, la banane est sans aucun doute l’un des plus importants. Elle ne permet pas de combattre la dépression mais elle nous donne une injection naturelle d’énergie, d’optimisme et de santé. Elle réussit à faire cela car l’effet de la banane sur notre cerveau est tout simplement sensationnel:

    Elle favorise la production de tryptophane.

    Elle nous apporte de grandes doses de vitamines A, C, K et B6, qui sont les composants basiques pour favoriser la synthèse et le métabolisme de multiples neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine.

    La banane est riche en sucres naturels qui, combinés à ses fibres naturelles, nous offrent un apport incroyable de force et d’énergie pour vaincre les états de négativité.

    1. Les œufs (vu précédemment: le tourin toulousain est bon pour le cerveau!)

    Il est possible qu’aujourd’hui, beaucoup de personnes évitent de consommer des œufs parce qu’elles ont peur de voir leur niveau de cholestérol augmenter. Cependant, la science a confirmé que les œufs sont bons pour notre santé parce qu’ils apportent du bon cholestérol ou HDL. Il faut juste les consommer de façon équilibrée. Le mauvais, c'est le laid: LDL

    Par ailleurs, les œufs, tout comme les produits laitiers, nous aident à produire du tryptophane et de la vitamine B6, des substances nécessaires à la production de sérotonine et de dopamine.

    1. Le chocolat

    Vous attendiez certainement avec impatience l’apparition du chocolat dans cette liste! Effectivement, il en fait bien partie et nous pouvons nous en “offrir” au quotidien, surtout le matin. Même s’il ne faut pas manger plus d’un carré de chocolat noir par jour, le plus pur et sans sucre.

    Le chocolat, en plus d’être l’un des aliments les plus connus pour favoriser l’augmentation de sérotonine et de dopamine, nous fournit de l’exorphine, un analgésique naturel qui réduit la douleur et de la théobromine, une substance similaire au café qui nous offre de l’énergie.

    1. L’ananas

    Parfois, nous oublions les bénéfices que nous apportent de nombreux fruits se trouvant à notre portée. L’ananas est sans aucun doute l’un de ces aliments qui ne devrait jamais manquer dans notre régime. Quelle en est la raison? En voici plusieurs:

    L’ananas soulage l’anxiété et est anti-inflammatoire.

    Il est riche en vitamine C, favorise la circulation, la concentration et la motivation.

    Il est recommandé au cours du dîner car il nous aide à produire de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

    1. Le saumon

    Des poissons comme le saumon ou le maquereau sont riches en vitamines du complexe B. Ce type de nutriments essentiels est nécessaire pour favoriser la production de sérotonine et de dopamine. Par ailleurs, comme nous l’avons indiqué dans d’autres articles, notre cerveau a besoin d’un apport d’oméga-3 régulier et celui-ci est présent dans le saumon. Cela permet d’améliorer des processus comme l’attention, la mémoire ou l’humeur.

    Bien sûr, le saumon est un peu cher. Mais vous ferez grand profit -pour pas trop cher- d'une boîte de maquereaux à la tomate, appelée Pilchard… c'est vraiment économique. Pour deux à trois personnes. A consommer tiède ou froid en période de canicule; en hiver, réchauffez la boîte en la posant dans une casserole, couverte d'eau entièrement et en faisant bouillir au moins 10 mn cette eau. Attention de ne pas vous brûler en ouvrant la boîte!

    Les pois chiches

    On dit des pois chiches qu’ils sont l’ingrédient de base de la vie. C’est surement très juste car, parmi les aliments qui augmentent la sérotonine et la dopamine, ce type de légume sec est l’un des plus appréciés depuis de nombreux siècles.

    En fait, beaucoup de pays connaissent leurs vertus depuis l’Antiquité: ils permettent d’améliorer l’humeur et de conférer de l’énergie.

    C’est pour cela qu’une bonne assiette d’humus accompagné d’huile d’olive, d’ail et de piment est l’un des repas les plus communs et appréciés au Proche-Orient.

    Mais, (lisez la rubrique “cassoulet“) avant que les haricots blancs ne soient cultivés en France, contrairement à ce que racontent des tas de toqués cuisiniers (sic) d'Occitanie, il n'y a aucune raison de croire que le cassoulet était réalisé avec des fèves plutôt qu'avec des lentilles ou des pois chiches!

     

     

  • Baguette genre Quiche

    Récup' du pain de la veille ou pain frais

    ½ baguette par personne ou plus si plat unique

    Préchauffez le four à 180°.

    150 g de lardons de cansalade finement coupés

    2 demi-baguettes pain au noix ou complet

    4 ou  5 œufs; 15 cl de crème fraîche liquide

    125 g de fromage râpé; 1 cuillère à soupe de ciboulette

    Sel & poivre et salade pour servir

    Faites revenir rapidement les lardons de cansalade dans une poêle, entre 1 et 2 minutes sans huile ou graisse pour qu'ils se dégraissent un peu. Laissez-les refroidir.

    Dans un saladier, mélangez les œufs, la crème fraîche liquide, la ciboulette, à l'aide d'un fouet. Salez et poivrez.

    Découpez un couvercle dans les baguettes et enlevez délicatement la mie à l’aide de vos doigts, sans percer la croûte.

    Garnissez les baguettes de lardons et du mélange crème et œuf. Saupoudrez-les de fromage râpé. Enfournez pour 25 minutes.

    Servir sur un lit de salade

    Vous pouvez  mettre, à la place de la cansalade, des rondelles de saucisse de Toulouse grillée, des gésiers confits, des lamelles de magret confit, des cœurs de volailles confits ou des lardons fait dans un bloc de jambon de Paris ou de Pays, ou du chorizo.

     

  • Dôme de pommes de terre à la cansalade

    Plat complet bourratif pour les grosses faims

    Économique

    Pour 6 portions

    1,8 à 2 kg de pommes de terre Binjte ou BF15, 50 cl de crème fraîche liquide

    400 g de lardons de cansalade

    deux ou trois œufs, 2 gros oignons jaunes ou on dit aussi oignon paille

    50 g de graisse de canard soit une très, très grosse cuillère à soupe, sel, poivre moulu

    150 de fromage râpé

    ciboulette ou persil haché

    Dans un sautoir (fond plat); la sauteuse, c'est apparemment la même chose mais le fond est bombé… le fond plat assure meilleure conduction de la chaleur quand les aliments sont importants à cuir.

    Pelez et coupez en gros cubes les oignons et les pommes de terre

    Si nécessaire, découpez votre poitrine salée en lardons

    Faites brunir les oignons dans de la graisse de canard ou d'oie et ajoutez les lardons de cansalade (non fumée bien sûr!)

    Ajoutez les pommes de terre, lavées et essorées et faites rissoler durant 30 à 35 mn en remuant souvent sur feu moyen. Salez, poivrez, goûtez pour rectifier l'assaisonnement et aussi pour vérifier que les pommes de terre soient cuites.

    5 minutes avant la fin de la cuisson, battez les œufs en omelette et versez sur le mélange; remuez pour que les œufs cuisent bien. Éteindre le feu.

    Ajoutez aussitôt le fromage râpé et mélangez bien. Versez dans un plat creux et faites un dôme.

    Saupoudrez de persil où ciboulette et consommez bien chaud.

     

  • Crépettes à la cansalade et au râpé

    Pour servir de support à des amuse-bouche ou accompagner d'autres plats

    Photo: boudin à l'oignon que l'on trouve dans les charcuteries toulousaines

    Riche avec 3 œufs et de la crème fraîche ou plus légeres

    2 œufs à température ambiante

    150 ml lait; 100 g farine; 100 g de cansalade en très fins lardons

    Paprika, curcuma, thym ou basilic séché, sel et poivre au goût

    1 cuillère à soupe huile d’olive

    45- 50 g fromage râpé ou plus (comté, chèvre ou au goût

    Faire revenir les lardons avec ou sans huile (au goût) mais bon, comme ils sont très gras, il n'y a pas besoin d'huile... au fait, en faisant ainsi, vous les faire dégorger leur graisse et donc ils sont moins caloriques... (à moins que vous n'ayez besoin de cette graisse pour cuire autre chose).

    Mettre dans un saladier de verre, versez la farine, les aromates: battre les œufs en omelette et rajoutez; remuez bien; ajoutez la farine en pluie, remuez longuement encore et finissez par un peu d'huile d'olive.

    Laissez reposer un peu au réfrigérateur. Puis faire de petites crêpes plus ou moins rondes à la poêle et servir comme vous le souhaitez, chaud ou tiède.

    Support d'amuse bouche: écrasez du fromage frais ail et fines herbes (ou autres) mélangé ou pas avec de la moutarde et tartinez bien chaque crépette; posez un mouchoir (morceaux déchirés) de jambon cru, cuit ou des mouchoirs de saumon fumé, de magret fumé, de chorizo sauté à la poêle, des anchois à l'huile, des rondelles de saucisse toulousaine grillées, etc. etc… vous pouvez aussi mettre des rondelles de boudin grillées et/ou des rondelles d'andouillettes (cuites ou grillées).

    Le boudin à l'oignon se mange tout simplement avec du bon pain ou découpé en portion de 150 à 180g, tourné et retourné rapidement, dans un peu d'huile ou de graisse de canard dans une poêle en fer et servi avec de la purée maison ou sur des légumineuses (lentilles, haricots blanc, pois cassés...). Cela remplace la viande rouge ou la volaille et c'est extrêmement économique. Pas cher du tout, vraiment!

    Non et NON: à Toulouse, on ne mangeait jamais du boudin avec des pommes... c'est bien une idée de nordiste, ça!

    Au fait, le boudin contient beaucoup, mais alors-là, beaucoup de fer.... plus que les épinards.