Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fauché-es?

  • Qu’est ce qu’une andouillette?

    …si vous avez des problèmes de fin de mois, l'andouillette est un produit très peu coûteux.

    L’andouillette est une charcuterie cuite à base de boyaux de porc et souvent additionnée d’estomac de porc. Elle a la forme d’une grosse saucisse de 10 à 15 cm de long. L’andouillette est très goûteuse.

    L’andouillette, étant une charcuterie déjà cuite, il suffit juste de la réchauffer avant de la déguster.

    Pour éviter qu’elle n’éclate, il est nécessaire de la piquer légèrement avec une fourchette avant la cuisson. Vous avez le choix ensuite de la griller, de la poêler ou de la réchauffer au four quelques minutes avec ou sans garniture.

    Si vous aimez une andouillette avec une enveloppe croustillante mais plus dorée que grillée, remplacez le grill par une poêle en y ajoutant un peu de beurre et d’huile.

    Procédez exactement comme pour l’andouillette grillée.

    La purée de pommes de terre se marie très bien avec cette préparation.

    Si vous avez envie de déguster une andouillette en sauce

    Préparez une fondue d’oignon (1 oignon par andouillette) dans un peu de beurre que vous étalez dans le fond d’un plat à gratin de la taille de l’andouillette.

    Posez dessus l’andouillette piquée, versez un peu de vin blanc (5 cl/andouillette) et glissez le plat dans le four à 180° pendant 30 minutes.

    Ajoutez un peu d’eau en cours de cuisson si les oignons attachent au fond du plat.

    Sortez le plat du four, déposez l’andouillette sur une assiette et versez la fondue d’oignon avec son jus dans une casserole.

    Ajoutez alors de la crème (10 cl/andouillette) et un peu de moutarde (1 c. à café/andouillette) dans la casserole et continuez de chauffer le tout en fouettant.

    Nappez l’andouillette de cette crème et accompagnez-la de pâtes fraîches.

    Cette cuisson permet d’avoir une andouillette très moelleuse qui communique son goût à la sauce.

  • Saucisse de Toulouse aux lentilles

    Plat par cher et roboratif (pour les travailleurs de force)

    Pour 4:

    250g de lentilles vertes; 400g saucisse de Toulouse (la vraie!)

    2 ou 3 carottes; 1 oignon,  4 ou 6 pommes de terre moyennes

    Quelques feuilles de laurier; huile d'olive ou graisse de canard

    Poivre et sel

    Dans une cocotte, dans la graisse de canard, faire cuire à bien brun l'oignon coupé en cubes et rajoutez la saucisse de Toulouse coupée en 4 morceaux

    Remplissez votre cocotte d'eau (ou de bouillon) plongez-y vos carottes en rondelles et vos pommes de terres coupées en morceaux. Salez et poivrez au goût

    Mettez les feuilles de laurier, émincez l'ail et ajoutez-le à la préparation. Vous pouvez mettre les lentilles.

    Faites cuire feu moyen et à couvert au moins 30 minutes. Au service, vous pourrez rajouter du persil haché

  • Une recette étonnante:

     rouelle de porc aux légumes: facile et pas chère

    Avant de faire revenir la rouelle de porc avec les oignons et le gras, recouvrez-là de lait (dans un grand saladier en verre) pendant deux bonnes heures… elle devient d'une grande et savoureuse tendreté. Conservez le lait pour une soupe par exemple

    Pour 6 personnes

    Un sachet de 1 kg de petit pois carotte surgelés; 2 feuilles de laurier

    Oignon coupé en gros cubes

    Faite cuire la viande dans de la graisse d'oie ou de canard, ou de l'huile d'olive, ajoutez un oignon coupé en quatre. Faire bien brunir, saupoudrez d'une cuillère rase de farine.

    Mettre de l'eau jusqu'au dessus de la viande, ajoutez 2 feuilles de laurier et aissez cuire 1 heure minimum. Ou bien, 40 mn en cocotte-vapeur

    Salez et poivrez. Ajoutez ensuite les petits pois carotte surgelés.Laissez cuire 30 minutes

    Vous pouvez ajouter de petites pommes de terre en même temps que les petits pois-carottes

  • PAUVRETE  ET  DEFICIT  EN  VITAMINE  B12

    Selon un sondage Ifop-Fiducial mené en septembre 2023, 30% des Français se privent de certains aliments, coûteux, ou sautent régulièrement un repas. Dans ce contexte économique tendu, la consommation de viandes, poissons ou produits laitiers est en baisse. Par ailleurs, nous sommes de plus en plus nombreux à réduire notre consommation de viande sans pour autant opter pour un régime végétarien ou végan ("flexitarianisme"). Or les aliments d’origine animale sont la seule source de vitamine B12, indispensable pour la multiplication des cellules et le fonctionnement du système nerveux.

    La vigilance en termes de déficit en vitamine B12 est habituellement de mise avec les végétaliens ou végans. Chez ceux-ci, cette vitamine, uniquement présente dans les aliments d’origine animale, doit être apportée par des compléments alimentaires ou des aliments enrichis en vitamine B12.

    Les personnes âgées sont également davantage à risque de déficit en vitamine B12, du fait de la diminution de l’acidité gastrique (moindre absorption) et de leurs habitudes alimentaires (moins de viande et de poisson, souvent pour des raisons économiques).

    Les personnes qui, pour des raisons économiques liées à la perte de leur pouvoir d’achat, sautent régulièrement un repas (11% des Français selon un sondage Ifop-Fiducial de septembre 2023 ou réduisent l’achat des produits alimentaires les plus chers (comme la viande ou le poisson, 19% des Français selon le même sondage).

    Les meilleures sources alimentaires de vitamine B12 sont les abats (notamment le foie), la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer et les produits laitiers. Il existe des exceptions : les œufs, le lait de chèvre et les produits laitiers qui en sont issus en contiennent peu (seulement 0,07 µg B12/100 g dans le lait de chèvre contre 0,24 µg/100 g dans le lait de vache). Le microbiote intestinal contribue modestement à l’apport de vitamine B12.

    La vitamine B12 est la seule vitamine systématiquement absente des aliments d’origine végétale. On a cru longtemps que les produits à base de soja (comme le tofu, le miso ou le tempeh), la levure de bière, les céréales et les champignons contenaient de la vitamine B12. Il n’en est rien: ils contiennent en réalité une pseudo-vitamine B12 inefficace (adeninylcyanocobamide). La spiruline contient une faible proportion de méthylcobalamine (active), mais son absorption chez l’homme n’a pas été démontrée en présence de la pseudo-vitamine prédominante.

    La vitamine B12 est très peu toxique, les apports en excès étant rapidement éliminés dans les selles et les urines.

    Quelles sont les conséquences d’une insuffisance d’apport en vitamine B12?

    La prévalence du déficit ou de la carence en vitamine B12 varie fortement selon les populations étudiées, les tests et les seuils utilisés (voir ci-dessous), allant de 1% à près de 15%. Elle augmente fortement avec l’âge.

    Les manifestations cliniques et biologiques les plus fréquentes du déficit en vitamine B12  pour une liste exhaustive des symptômes) sont hématologiques (anémie macrocytaire) et neuropsychiatriques (polyneuropathie, ataxie, troubles cognitifs). Le tableau clinique franc reste rare et il s'agit plutôt d' atteintes infra-cliniques avec des taux sériques de vitamine B12 à la limite de la norme.

    Les cellules hématopoïétiques étant celles qui se divisent le plus rapidement dans le corps, elles sont les premières à souffrir d’un manque de vitamine B12. Une macrocytose prononcée (volume globulaire moyen supérieur à 115 fL) est très évocatrice d’une carence en vitamine B12 (ou en folates), par rapport aux autres causes possibles (par exemple, un syndrome myélodysplasique, une hypothyroïdie, une maladie hépatique, une alcoolodépendance ou certains médicaments). À noter que l’administration de suppléments de folates (vitamine B9) ayant pour objectif de traiter une macrocytose peut précipiter une carence latente en vitamine B12 (parce que ces vitamines sont cofacteurs de deux réactions biochimiques, l'apport de B9 puise dans les réserves de B12 en facilitant ces réactions) et augmenter les signes neurologiques de celle-ci.

    Chez un quart des patients, les atteintes neuropsychiatriques surviennent indépendamment des manifestations hématologiques. Elles sont la conséquence de troubles de la myélinisation, classiquement au niveau des colonnes dorsolatérales de la moelle épinière, et plus rarement de la substance blanche cérébrale, des nerfs périphériques ou crâniens. Chez les personnes âgées, une irritabilité, des troubles de l’humeur, du raisonnement et de la mémoire ont été signalés lors d’insuffisance d’apport en vitamine B12. La carence en folates n’entraîne, quant à elle, pas de troubles neurologiques, y compris du système nerveux central.

    Grossesse, allaitement et croissance sont des phases de besoins accrus: un nourrisson allaité par une mère carencée en vitamine B12 peut présenter un déficit sévère se traduisant par un retard de développement et des atteintes neurologiques.

    QUI EST A RISQUE D’UNE INSUFFISANCE D’APPORT?

    Les personnes qui suivent un régime végétalien, végan ou macrobiotique strict sont particulièrement exposées à des insuffisances d’apport en vitamine B12. Il en est de même pour celles qui souffrent de la maladie de Biermer (anciennement appelée anémie pernicieuse, une maladie auto-immune qui touche certaines cellules de l’estomac) ou celles qui ont subi une intervention chirurgicale de l’estomac destinée à lutter contre l’obésité.

    De plus, certains médicaments diminuent significativement l’absorption de la vitamine B12: les inhibiteurs de la pompe à protons, les antagonistes des récepteurs H2 ou la metformine, par exemple. Les sujets âgés absorbent moins bien la vitamine B12 contenue dans les aliments, car l’acidité de l’estomac diminue avec l’âge. Cette particularité, associée à un apport parfois insuffisant (pour des raisons économiques) d’aliments d’origine animale, explique la fréquence des déficits en vitamine B12 dans cette population.

    Les personnes qui, sans être végétariennes, choisissent de réduire leur consommation de produits d’origine animale (pour des raisons éthiques, environnementales ou économiques) sont également à risque (moindre) d’insuffisance d’apport en vitamine B12.

    Les personnes qui ont une alimentation pauvre en aliments d’origine animale, y compris pour des raisons économiques, ont intérêt à supplémenter leur alimentation en vitamine B12, en particulier les sujets âgés, plus exposés aux déficits d’absorption. Face à un patient précarisé, la question de la consommation d’aliments d’origine animale doit être abordée pour envisager, si nécessaire, une supplémentation, même si les réserves hépatiques peuvent subvenir aux besoins pendant 3 à 4 ans.

    Pour consommer du poisson pas cher, moins de 4€ la boîte, pour 3, voire 4 personnes

     

  • Poulet mijoté à la crème et aux champignons

    Facile et rapide!

    Pour 4 personnes

    4 blancs de poulet, 1 filet d'huile d'olive, 300 g de champignons de Paris

    2 gousses d'ail, 20 cl de crème liquide

    50 g de râpé; Poivre, 1/2 bouquet de persil

    Dans une poêle, faire dorer les blancs de poulet avec un filet d'huile d'olive. Réservez.

    Dans la même poêle, faites dorer les champignons émincés avec les gousses d'ail pelées et hachées.

    Versez la crème et bien mélanger. Ajouter le poulet, poivrer puis laisser mijoter une dizaine de minutes. Ajoutez le râpé et laissez cuire deux minutes de plus

    Juste avant de servir, ciseler un peu de persil et déguster bien chaud.

  • Galettes de pois chiches à la cansalade

    Pour 6 personnes,

    850g de pois chiches (en boite), 2 oignons émincés,

    50g de râpé fin, 2 œufs, 50g de cansalade

    1 bonne pincée de poivre

    Mixez les pois chiches, poivrez et salez. Ajoutez le fromage et les œufs battus.

    Dans une poêle, faites revenir les oignons et le lard en petits dés.

    Incorporez-les à la purée de pois chiches.

    Dans une poêle huilée, faites revenir les galettes que vous façonnez dans vos mains.

    Retournez la galette et égouttez sur du papier absorbant.

  • Bientôt, devrons-nous nous munir de groupe électrogène?

    Le Conseil supérieur de l’énergie annonce qu’on testera cet hiver la réduction de puissance électrique accordée aux foyers français.

    QUEL EST LE PROJET ?

    Limiter la puissance consommée par les Français en cas de crise énergétique ; et diviser par trois la consommation électrique chez les particuliers via Linky.

    L’expérimentation aura lieu cet hiver sur 200 000 foyers pendant 2 heures. Vous pourrez conserver une ampoule. Une seule. Un radiateur et un réfrigérateur. Puissance limitée à 3 kVA qu’on vous dit ! Tant pis pour le chauffe-biberon et pour la vaisselle. À la main qu’on vous dit de la faire. Les toilettes? Vous irez dehors ou vous prendrez une bougie. Le robot aspirateur et le Vorwerk? Vous n’y pensez pas.

    Vous ferez le ménage à l’ancienne, ça vous coûtera moins cher que le régime “Comme j’aime”. Pour le repas, les petits attendront. Bien sûr vous débrancherez la recharge de la Renault Zoé ou de la Tesla, et vous achèterez un groupe électrogène pour faire fonctionner vos appareils de santé comme le respirateur de votre vieille maman. Vous mettrez une pancarte éclairée d’une pile pour que le livreur Uber Eats trouve votre maison. Il montera les étages à pied si besoin.

    En France on a de l’argent pour fermer Fessenheim mais pas pour construire des centrales.

    En France on peut dépenser pour organiser les JO de Paris, mais pas pour subvenir aux besoins électriques de la population.

    En France on a organisé la Coupe du monde de rugby mais on ne sait garantir le réseau électrique.

    En France on sait remettre en état les installations des JO d’Albertville pour préparer les JO d’hiver de 2030, mais on ne sait pas remettre en route Fessenheim.

    En France on change les panneaux limitation de vitesse tous les deux ans, on construit des ronds-points et des ralentisseurs mais on ne construit pas de centrales.

    En France on reconstruit les écoles, les bibliothèques, les mairies et les maisons des jeunes et d’autres bâtiments publics sans punir leurs incendiaires mais on ne prévoit pas une infrastructure énergétique qui corresponde aux besoins de la population.

    En France on augmente de 10% chaque année le budget du cabinet de Mme Chéri-Bibi mais on ne finance pas un réseau électrique qui tienne la route.

    En France on paye des juges capables d’inventer le motif juridique de l’ignorance du droit pour juger un ancien avocat nommé ministre de la Justice reconnu coupable de prise illégale d’intérêts, mais on ne paye pas des gens pour prévoir la puissance électrique nécessaire au pays.

    En France on sait trouver le motif de l’inconscience des magistrats pour laisser un drogué qui défenestre une personne d’origine juive au nom d’Allah, mais on ne sait pas comment faire fonctionner un réseau électrique.

    En France on a besoin d’un gouvernement hypertrophié de 43 ministres mais pas un pour savoir comment faire fonctionner normalement EDF.

    En France on disloque EDF, on doit arrêter des centrales, et l’on dépense 16 milliards d’euros en 2022 pour fournir en électricité l’Allemagne et l’Espagne par la mise en arrêt pour entretien des centrales nucléaires.

    En France on augmente la rémunération des ministres et des députés mais on ne construit pas de centrales. Ni pénitentiaire ni électrique.

    En France on se paye un CESE, on offre la CMU/CME à tout étranger, on a le RSA, une retraite si l’on n’a jamais cotisé, des allocs, des MNA pris en charge, on invente un salaire pour des jeunes qui ne travaillent pas… On sait faire tout ça, mais on ne paye pas des ouvriers pour construire des usines fournisseurs d’électricité.

    En France on sait illuminer la tour Eiffel ou se faire le chantre de l’immigration en illuminant les rues de Paris mais on craint les impératifs délestages du réseau électrique.

    Ainsi, dans la France-africaine du Nord de la Méditerranée on vivra bientôt comme dans la France-Afrique de son autre rive. Au rythme des coupures de courant. Au rythme d’une seule ampoule allumée par foyer. Et au rythme d’un ordinateur en charge pour continuer de recevoir la bonne parole gouvernementale et médiatique.

    Dis, coco, y’a des soldes sur les groupes électrogènes? On en trouve chez Emmaüs? En Afrique, ça se passe bien comme ça, non?

    https://rmc.bfmtv.com/replay-emissions

    Bertrand du Boullay