Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité

  • Les produits nettoyants à ne jamais mélanger

    Deux produits de nettoyage quotidiens ont engendré des émanations toxiques dans un restaurant, tuant un employé

    Le gérant d’un restaurant Buffalo Wild Wings est décédé après avoir été exposé à des émanations toxiques générées suite au mélange de deux produits nettoyants ordinaires. D’autres employés (plus d’une dizaine) auraient également été affectés par les dégagements toxiques.

    Le jeudi 7 novembre, un employé d’un Buffalo Wild Wings de Burlington, dans le Massachusetts, a commencé à nettoyer l’arrière du restaurant avec un produit nettoyant commun appelé “Super 8”. L’incident se serait produit peu de temps après.

    La solution du Super 8 est à base d’hypochlorite de sodium, un agent désinfectant et de blanchiment (utilisé notamment sous forme d’eau de Javel). Son utilisation unique ne représente pas de danger. Cependant, à l’insu de l’employé, un autre nettoyant à base d’acide, le Scale Kleen, avait été répandu sur le sol peu de temps avant, selon NBC News.

    Un mélange mortel

    Le mélange des deux produits chimiques a généré une substance qui est “devenue verte et qui a commencé à faire des bulles”, a déclaré Michael Patterson, chef des pompiers de Burlington.

    Le premier employé exposé a rapidement développé des brûlures aux yeux et commençait à rencontrer des difficultés respiratoires. Il a alors quitté les lieux. Le gérant du restaurant a pris le relais, essayant de racler le mélange, mais il a lui aussi développé de graves symptômes, le rendant incapable de continuer.

    Le gérant, Ryan Baldera, âgé de 32 ans, est décédé peu de temps après à l’hôpital, selon le journal local NBC Boston. Treize autres personnes, également exposées aux émanations toxiques, ont été prises en charge.

    Les produits de nettoyage courants peuvent être dangereux, voire mortels, lorsqu’ils sont mélangés de manière incorrecte. Par exemple, l’eau de Javel peut réagir avec l’ammoniac, les acides et d’autres nettoyants. Les réactions provoquées peuvent ainsi donner lieu à des émanations toxiques potentiellement mortelles.

    Le potentiel responsable : du chlore gazeux

    Lorsque l’eau de Javel est mélangée à un acide (comme du vinaigre ou des produits chimiques trouvés dans certains nettoyants pour vitres, drains et cuvettes de toilettes), du chlore gazeux est produit. L’exposition au chlore provoque habituellement une irritation des yeux, de la gorge et du nez, entraînant une toux et des problèmes respiratoires. D’ailleurs, il faut savoir qu’en raison de sa toxicité, le dichlore a été l’un des premiers gaz de combat employés lors de la Première Guerre mondiale.

    À des concentrations élevées, le chlore gazeux peut causer de graves difficultés respiratoires et la production de liquide dans les poumons. À des concentrations très élevées, une forte émanation peut causer la mort.

    Une équipe spécialisée en substances dangereuses a été convoquée pour traiter les locaux du restaurant, qui a été temporairement fermé par la ville. L’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) enquête également sur l’accident.

    Rappel : les produits nettoyants à ne jamais mélanger

            Javel (hypochlorite) et alcool ménager : production de chloroforme (provoque des dommages au système nerveux, poumons, reins, foie, yeux et à la peau)

            Javel et ammoniac : production de vapeurs de chloramines (hautement toxiques et potentiellement explosives)

            Javel et vinaigre : vapeurs toxiques engendrant des brûlures oculaires et des dommages aux poumons

            Javel et d’autres produits de nettoyage: production potentielle de chlore gazeux (hautement toxique et mortel à forte dose)

            Bicarbonate de soude et vinaigre: combinaison potentiellement explosive

            Vinaigre et eau oxygénée: production d’un acide peracétique (peut irriter ou endommager la peau et les voies respiratoires)

     

  • Un robot ménager islamophobe tue une voilée

    On ne plus faire de gâteau en France ma bonne dame, sans risquer sa vie  quand on est une "bonne" musulmane! Il va falloir envisager d’interdire les robots qui finalement se comportent comme Terminator pour les voilées!

    Quand j’ai entendu cette nouvelle, j’ai été pris d’un doute!  Faisait-il si froid chez cette dame pour justifier un foulard?

    Puis, un peu espiègle, un rien blagueur, je me suis demandé si ce ne serait pas une dame portant un voile islamique? Parce qu’en fait, les médias ne se sont pas éternisés sur la victime! On ignore son nom alors même que, si cela avait une Christine, ou une Paulette, nous aurions su toute de suite qui était cette victime! J’ai pensé à Rosette et à son meurtre! On ne sait même pas la marque du robot!  Il faut croire qu’il doit faire partie des annonceurs! Ah la magie publicitaire!

    En conséquence, mes doutes se sont raffermis!

    Puis j’ai lu un article de Bladi.net, un site marocain qui, lui, annonce dans son titre la mort d’une femme voilée en faisant un gâteau! (Source)

    Elle aurait été "happée" par son robot! J’avais vu ça une fois sur un escalator! Une voilée s’était fait "happer" par une marche en haut de l’escalator à la Défense dans le 92! Cris et hurlements! D’autres diraient "crimes et châtiments"! Bref, on était tous pliés de rire! Ce n'est pas gentil, je sais… La mise à poil n’a pas eu lieu!

    Mais poursuivons: Alors qu’une mère de famille de 58 ans faisait du gâteau avec son fils âgé de 10 ans le dimanche 10 novembre à leur domicile, situé dans le quartier de La Métare à Saint-Étienne, elle meurt étranglée par un robot multi-cuiseur.

    La première question qui m’est venue a été de me demander pourquoi cette femme, étant chez elle, portait un voile assez encombrant pour gêner son activité culinaire!

    La réponse serait que son dieu d’amour, de paix, et de tolérance lui aurait fait une misère dans l’au-delà?

    Enfin, c’est pas sérieux! C’est ce que disent des musulmans au sujet du voile islamique! Pas tous bien sûr, car je sais que toutes les musulmanes ne portent tout simplement pas le voile, d’autres, pas en permanence, pas dans leur cuisine, la salle de bains, ou aux toilettes, ni  dans la chambre… quoique! J

    Je ne sais pas finalement! Quand on voit ces femmes voilées dans la rue, qui acceptent de se transformer en Belphégor, on se dit que la bêtise n’a pas de limite!

    La deuxième question qui m’est venue, c’est pourquoi le gamin a-t-il attendu pour éteindre le robot? La panique nous dit l’article!  Paniqué, son fils a appelé les pompiers et l’équipe du Samu. Il aurait pourtant suffit de débrancher l’appareil!

    On pense à Terminator, lui au moins avait une grosse autonomie! En moins de deux, il aurait flingué tout ce qui bouge, le gamin avec! La voilée serait-elle la génitrice d’un futur résistant,  je n’ose dire patriote? Bon, je délire, ce n’est pas possible!

    Le robot est de 2019, il est multi-cuiseur et pas plus! On peut affirmer sans crainte qu’il n’a pas été formaté pour assassiner les voilées qui l’utilisent…. Cela se saurait, tout de même!

    J’en déduis que le gamin de 10 ans pour Bladi.net, de 15 ans pour les médias français, n’a pas eu la présence d’esprit de débrancher le robot.

    Il est vrai que la présence d’un esprit en musulmanie, c’est plutôt haram. On n’aime pas les esprits, surtout s’il est Saint!  Il a donc préféré téléphoner aux pompiers et au Samu pour savoir ce qu’il devait faire, tout en regardant sa mère se faire étrangler! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a manqué sérieusement de réaction! D’autres diront qu’il avait la tête ailleurs, tandis que celle de sa mère était dans le bol du robot!

    À l’heure actuelle, personne ne sait ce qu’est devenue la préparation pour faire le gâteau…?

    Sans doute embarquée avec la dame, en même temps que le robot "tueur"!

    On ne sait pas si l’équipe du Samu a retiré le foulard de la dame?

    Ni même si le gamin simplet, par son manque de réaction, a protesté le soir venu auprès d’Allah, à la prière du soir, de n’avoir pas attendu la fin de la cuisson!  Il n’y a pas que les robots pour tuer, une gazinière peut le faire aussi! Mais là, cela aurait été plus difficile à expliquer!

    Gérard Brazon

    https://ripostelaique.com/un-robot-menager-islamophobe-tue-une-voilee.html

    A savoir que dans ces pays où on emballe les femmes, il y a recrudescence de la maladie sclérose en plaques car, ne pouvant se mettre au soleil, elles manquent de vitamine D, reconnue comme un des plus important vecteur de cette maladie immunitaire...

    A savoir aussi, qu'au Canada où le soleil n'est pas brillant, la Sep est la maladie qui frappe le plus de monde. Le gouvernement de ce pays à rendu obligatoire la prise de vitamine D durant la grossesse et jusqu'à l'âge de 8 ou 10 ans.

    Les emballeurs de gonzesse sont en train de détériorer leur capital de boniche à vitesse grand V.

    On peut être attaqué par la Sep de la naissance au 4e âge... oui, j'ai lu sur un forum qu'une dame âgée de 81 ans a été diagnostiquée sépianne!

    Le manque de soleil n'est pas le seul vecteur; il en existe 4 autres: la faute à pas de chance, le tabac (hélas, j'ai fumé 3 paquets par jour durant 20 ans) une violente émotion et une suspicion génétique (que j'ai aussi, manque de chance!).

    Moralité, ne jouez pas les Belphégor, ça augmentera vos chances!

     

  • Il n’y a pas de mal à manger de la viande.

    N'en déplaise aux végans, spécistes et autres débiles mentaux...

    Bon sang! il y a des gens qui sont trop heureux -avec la peau du ventre bien tendue- sur cette terre pour s'inventer des croisades anti-ceci ou anti-cela.... bientôt, ils seront trop heureux-ses de se trouver un bout de viande à se mettre sous la dent... et, plus vite qu'il ne le croient encore!....

     

    Vous n’avez pas à vous sentir coupable, vous les carnivores!

    Si vous voulez être végétarien, pas de problème. Si vous voulez aller encore plus loin et être végan, alors je vous dis: allez-y et bonne chance! Votre vieillesse risque d'être pas triste avec des tas de soucis de santé. La sécu devrait ne pas prendre en charge ceux qui rendent leur corps malade parce qu'ils cèdent à des modes mortifères….

    Et les végans! n'oubliez pas de vous munir d'un casque anti-bruit pour ne pas entendre crier la salade qui pleure quand on la coupe!

    La nourriture est un choix personnel et je ne veux changer les préférences de personne. Je suis heureuse que notre industrie agroalimentaire diversifiée puisse satisfaire autant de besoins et de désirs différents.

    Mais personne ne devrait arrêter de manger de la viande pour les raisons énumérées par tous les écolo-bobos terroristes verts et l’insinuation désinvolte que les éleveurs, traitent le bétail avec cruauté… totalement inepte!

    La production de viande ne nuit pas à l’environnement, sa consommation est bonne pour la santé, et personne ne se soucie autant du bien-être des animaux que les éleveurs et les agriculteurs qui les soignent quotidiennement.

    Les éleveurs sont souvent critiqués parce qu’ils travaillent avec du bétail, car les animaux -parait-il- émettent des gaz à effet de serre et contribuent au changement climatique. Cependant, selon l’Agence de Protection de l’Environnement, la grande majorité des gaz à effet de serre provient des transports (29%), de l’électricité (28 %) et de l’industrie (22%). L’ensemble de l’agriculture ne représente que 9% – et le bétail n’en représente qu’une fraction.

    Non mais, il a fallu mettre des tas d'appareils au cul des vaches pour savoir cela! Grotesques, vous êtes… pour parler comme dans La Guerre des Etoiles.

    La viande est -on le sait bien- une excellente source de protéines et fait partie d’un régime alimentaire sain. Elle fournit un bon équilibre avec des légumes, des fruits et d’autres types d’aliments. C’est nutritif et délicieux.

    Dire que les animaux sont maltraités, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. D’une part, les animaux en mauvais état ne sont pas rentables. Les animaux en bonne santé apportent les meilleurs prix à la vente puisque on voit une viande de très bonne qualité.

    Les éleveurs veulent, aussi, qu’ils soient heureux.

    Cela signifie créer un environnement sans stress. Ils veillent à ce que chaque animal ait suffisamment d’espace pour brouter. Lorsqu'il est auprès d’eux, il tente de parler d’une voix monotone pour ne pas les effrayer. Lorsqu'on doit le déplacer, on ne le force pas à aller là où il ne le veut pas, mais l'éleveur le persuade de se diriger dans la bonne direction.

    Les animaux ne tombent pas souvent malades, en partie parce que l'éleveur les fait vacciner, tout comme on vaccine des enfants. Bien sûr, rien n’est infaillible et parfois, ils souffrent de maladies. Lorsque cela se produit, ils sont confiés à des vétérinaires pour le remettre en forme.

    Et quand vient le temps de les abattre, leurs derniers moments sont rapides et sans douleur. Les éleveurs prennent soin d’eux de la naissance à la mort.

     

  • Notre foie gras en Chine!!!

    Bonne nouvelle pour les fabricants français de foie gras qui vont pouvoir exporter en Chine. Sous embargo depuis décembre 2015 à cause de la grippe aviaire, la volaille française a retrouvé droit de cité en mars 2015. Mais ce  n’était pas encore le cas des palmipèdes à foie gras. Dans un communiqué du Cifog, le comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras, Michel Fruchet se réjouit de cette mesure qui, à court terme, permettrait de réaliser des ventes de foies gras en Chine  pour un montant de 10 M€ et, à plus long terme de valoriser les autres produits de la filière pour un  montant de 38 M€. Pour la filière, l’enjeu est de taille. Après deux épisodes successifs de grippe aviaire, les producteurs français peinent à retrouver leurs positions à l’international, notamment au Japon où le foie gras hongrois est désormais privilégié par les restaurateurs japonais.

    Au total, la France  a obtenu 20 agréments à l’exportation pour des entreprises des filières volaille, bœuf, porc et charcuterie.

    Dans le cadre d’une crise sanitaire mondiale, la filière porcine française reste inquiète de l’arrivée possible d’un cas de peste porcine africaine en France. A ce sujet, Pékin et Paris se sont engagés à coopérer en vue de la reconnaissance par la Chine du principe de régionalisation, autrement dit la possibilité, si la France était touchée, de continuer à exporter de la viande porcine à partir des zones indemnes.

    Andros, le spécialiste de la confiture et de la compote, va pouvoir ouvrir 2 usines en Chine pour un montant de 35 M€.

     

  • Pizza sans four

    Il vous faut une poêle à deux petites poignées, genre plat en émail de présentation et/ou cuisson de paëlla (perso, j'ai un plat de présentation en céramique à l'intérieur, ce qui m'évite de huiler et saupoudrer de farine) ou bien une poêle en fer assez épaisse pour éviter que votre pizza ne brûle trop par le fond. Par contre, je suis bien ennuyée car mon plat à pizza de gazinière commence à accrocher (il a plus de 8 ans d'âge); malgré mes recherches sur internet, la marque n'a pas continué la fabrication).

     

    toulouse,toulousain,cuisine,recettes,société,occitanie

     

     

    Pizza à la piperade toulousaine et jambon

    Pour 3 personnes

    Pour la pâte: 100 g de farine, 5 g de levure, 60 ml d’eau,

    2 pincées de sucre, ½ cuillère à café de sel.

    Mais, vous pouvez utiliser une très bonne pâte à pizza du commerce (lisez bien les étiquettes)

    Pour la garniture: 250 g de tomates, 100 g de poivrons rouges, 100 g de courgettes,

     ½ oignon, 2 tranches de jambon blanc (100 g),

    Vous pouvez saupoudrer de fromage râpé. Comptez 100 à 150 g.

     6 olives noires, 1 cuillère à café d'huile,

     sel, poivre, origan. Pour effet anti-inflammatoire, rajoutez une cuillère à café de curcuma en poudre dans la cuisson des légumes, après avoir ajouté les tomates.

    Mélangez les ingrédients de la pâte en les travaillant à la main.

    Laissez lever la pâte à température ambiante puis disposez-la sur la plaque du four recouverte d'un mélange d'huile saupoudré de farine.

    Faites revenir pour commencer -dans de l'huile olive ou graisse de canard-, l’oignon en cubes, puis, quand ils sont bien bruns, ajoutez les courgettes et les poivrons coupés en cubes. Si le poivron vous “remonte“, vous pouvez peler la peau avec un économe. Finissez avec les tomates; laissez cuire un bon quart d'heure, ajoutez sel, poivre, épices, un morceau de sucre. Feu moyen et surveillez bien.

    Vous pouvez mettre également des champignons pour un goût d'automne.

    Disposez sur la pâte la préparation ci-dessus passée à l'écumoire, dans votre poêle noire bien huilée où vous avez étalée la pâte. Rajoutez le jambon coupé en petits morceaux, l’origan, sel, poivre.

    Couvrez la poêle pour que la vapeur cuise le dessus de la pizza, notamment si vous avez saupoudré de fromage râpé.

    Faire cuire à feu bas et surveillez sans cesse afin d'éviter que la pizza ne crame par en dessous. Les 4-5 dernières minutes, retirez le couvercle ce qui permettre d'éliminer l'humidité et rendra votre pâte plus croustillante. Décorez avec les olives