Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Officiel

  • La France est en deuil....

     

    La première fois que j'ai vu Johnny, c'était en 1960, sa première émission de télévision; (j'avais dix ans, qu'il était beau, du haut de ses dix-sept ans!)..... depuis.....

    La plus belle des plus belles des chansons d'amour: "Que je t'aime"...

    Quand je l'évoquais, je disais: "oh, mon Johnny!".... Toujours... cela allait tellement de soi....

    Il était beaucoup trop jeune pour partir dans la Voie lactée, la Voie des Étoiles, le Panthéon de France...

    Au revoir MON Johnny!

     

  • Gloire à notre France éternelle!

    Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
    Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie.
    Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau.
    Toute gloire près d'eux passe et tombe éphémère;
    Et, comme ferait une mère,
    La voix d'un peuple entier les berce en leur tombeau!

    Gloire à notre France éternelle!
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle!
    Aux martyrs! aux vaillants! aux forts!
    À ceux qu'enflamme leur exemple,
    Qui veulent place dans le temple,
    Et qui mourront comme ils sont morts!

    C'est pour ces morts, dont l'ombre est ici bienvenue,
    Que le haut Panthéon élève dans la nue,
    Au-dessus de Paris, la ville aux mille tours,
    La reine de nos Tyrs et de nos Babylones,
    Cette couronne de colonnes
    Que le soleil levant redore tous les jours!

    Gloire à notre France éternelle!
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle!
    Aux martyrs ! aux vaillants ! aux forts!
    À ceux qu'enflamme leur exemple,
    Qui veulent place dans le temple,
    Et qui mourront comme ils sont morts!

    Ainsi, quand de tels morts sont couchés dans la tombe,
    En vain l'oubli, nuit sombre où va tout ce qui tombe,
    Passe sur leur sépulcre où nous nous inclinons;
    Chaque jour, pour eux seuls se levant plus fidèle,
    La gloire, aube toujours nouvelle,
    Fait luire leur mémoire et redore leurs noms!

    Gloire à notre France éternelle!
    Gloire à ceux qui sont morts pour elle!
    Aux martyrs ! aux vaillants! aux forts!
    A ceux qu'enflamme leur exemple,
    Qui veulent place dans le temple,
    Et qui mourront comme ils sont morts!

    Victor Hugo

  • YES! Toulouse est l’une des villes les plus accueillantes au monde

    Sécurité, bonheur, anglais…

    L'agence de voyages Travelbird révèle dans une étude que Toulouse est la 63e ville la plus accueillante au monde. Découvrez toutes les notes de la ville rose.

    Ce n’est pas un classement à la Topito. Il n’y a pas plus sérieux. Selon l’agence de voyages néerlandaise Travelbird, Toulouse est la 63e ville la plus accueillante au monde et la 2e en France après Nice (15e au niveau mondial). Encore un bon point pour la ville rose!

    Une étude sérieuse et complète

    Pour mener cette étude, Travelbird s’est concentré sur plusieurs critères. « Nous avons d’abord analysé les 500 destinations les plus touristiques (selon l’Organisation Mondiale du Tourisme), en fonction de facteurs qui participent au sentiment de bon accueil des touristes : un point d’entrée accueillant (aéroport, gare, etc.), le bonheur des citoyens, l’hospitalité envers les touristes et la maîtrise de l’anglais », explique l’agence de voyages. Pour chacun de ces points, une note sur dix a été décidée. Elle a aussi interrogé 15 000 journalistes spécialisés.

    Voici donc les notes de Toulouse selon cette étude pour chaque critère :

    Avis des experts: 6,90

    Point d’entrée: 8,08

    Sécurité : 5,54

    Bonheur : 5,98

    Maîtrise de l’anglais: 5,11

    Volonté d’accueillir des touristes chez soi : 6,85

    Capacité d’accueil : 3,96

    Une autre seule ville française, en plus de Toulouse et Nice, se trouve dans ce classement. Il s’agit de Lille qui se place en 69e position. Singapour, selon Travelbird, serait la ville la plus accueillante du monde devant Stockholm (Suède) et Helsinki (Finlande).

     

     Suite à une demande spéciale, voici le lien de l'article au complet

    https://travelbird.fr/villes-les-plus-accueillantes

     

  • Fipronil : liste des produits retirés de la vente en France

    Retirés de la vente: mon œil!!!

    Les produits listés ci-dessus sont retirés du marché car ils contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire (LMR = 0,005 mg/kg de produit).

    Bien que ne présentant pas de risque pour la santé, ils sont listés dans un souci d'information du consommateur.

    Cette liste est évolutive : elle sera complétée au fur et à mesure des confirmations de la présence de fipronil dans des produits au-dessus de la limite autorisée.

    Ces confirmations peuvent provenir de plusieurs sources :

    Information apportée par le fournisseur d'un produit ; il peut s'agir d'un établissement étranger ou français, qui confirme à ses clients (transformateurs ou distributeurs) que les produits qu'il leur a livrés sont contaminés. Les autorités françaises sont informées de cette confirmation.

    Information obtenue dans le cadre des contrôles officiels réalisés par les autorités nationales françaises ou d'un autre Etat membre. Dans ce dernier cas, dès lors qu'un produit est destiné au marché français, les autorités françaises sont informées.

    http://agriculture.gouv.fr/fipronil-liste-des-produits-retires-de-la-vente-en-france

     

    QUAND CETTE LISTE SERA COMPLÈTE?

    Lorsque vous aurez consommé les produits en question, bien sûr…. il n'est pas question du tout que vous ayez le temps de les jeter ou de les ramener au magasin

    Non, mais, où on va si les consommateurs se mêlent de ne pas consommer la salop…. qu'on leur vend???!

  • Région Occitanie. Le Conseil d’État ne veut pas entendre parler du Pays Catalan

    Le Conseil d’État a tranché, la région Occitanie n’intégrera pas dans son nom la mention " Pays Catalan".

    Le Conseil d’État rejette la mention Pays Catalan

    Ce 19 juillet 2017, le Conseil d’État a annoncé qu’il avait rejeté les recours à l’encontre du décret portant sur l’appellation de la nouvelle région Occitanie. Une décision qui marque la fin d’un combat juridique pour les militants catalanistes qui réclamaient un nom de région qui prenne en compte l’identité de la Catalogne Nord.

    Le 1er janvier 2016, les deux ex-régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées fusionnaient pour donner naissance à une nouvelle région. Après une consultation citoyenne, le nouveau Conseil régional adoptait le nom d’Occitanie auquel il ajoutait unilatéralement la mention "Pyrénées-Méditerranée". Un choix d’appellation qui fait fortement débat dans le département des Pyrénées Orientales où un grand nombre d’habitants et d’élus reprochent à la présidente de la région, Carole Delga (PS), d’avoir ignoré l’identité catalane de ce département.

    Après plusieurs manifestations à Perpignan, dont celle du 10 septembre 2016 qui rassembla 10 000 personnes, les défenseurs de l’identité catalane ont déposé plusieurs recours auprès du Conseil d’État afin que le nom de la nouvelle région devienne " Occitanie-Pays Catalan ". Des recours qui ont tous été refusés ce jeudi 19 juillet 2017. Dans un communiqué, le Conseil d’État s’explique:

    " (…) le Conseil d’État estime qu’en retenant le nom Occitanie pour la région issue du regroupement entre les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, le Premier ministre n’a pas commis d’erreur manifeste d’appréciation. Il relève notamment que ce nom évoque une langue et une culture historiques dont l’aire géographique et historique inclut la majeure partie du territoire de la région“.

    Une pétition pour changer le nom du département des Pyrénées Orientales

    Si le choix du Conseil d’État sonne comme la fin d’une bataille pour les militants catalanistes, ces derniers ne comptent pas s’arrêter là. Le collectif Oui au Pays Catalan vient, en effet, de lancer une nouvelle pétition afin de réclamer un changement de nom pour le département des Pyrénées Orientales. Le collectif souhaite désormais que celui-ci porte le nom de "Pays Catalan" afin que l’identité catalane perdure dans le nom d’une collectivité locale dont le territoire correspond à l’ensemble de la Catalogne Nord:

    "Nous avons un nom reconnu, comme le Pays Basque. Nous avons une identité dynamique, qui unit et fédère, une communauté soudée et solidaire, aux origines diverses. Nous sommes un peuple fier, qui mérite le respect et le droit à la parole. Nous sommes des Catalans qui ne veulent pas disparaître, veulent être reconnus et souhaitent un avenir pour leur territoire".

    Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine