Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cuisine

  • Marmite de canard confit

    au choix: champignons ou marrons.

    Pour 4

    300 g de champignons, 4 cuisses ou manchons de canard

    2 oignons jaunes; 2 tranches épaisses de cansalade plate, 10 cl de crème fraîche, 8 cl de vin blanc; sel, poivre; 1 branche de thym

    Sortez la graisse des confits en faisant rôtir 4 minutes les cuisses; retirer et mettre de côté; faites rissoler dans la graisse récupérée les oignons en cubes; si nécessaire, ajouter de la graisse récupérée sur le magret comme j'ai déjà indiqué des dizaines de fois….

    Lorsque les oignons commencent à bien blondir, coupez les tranches de cansalade en deux et rajoutez à la fricassée d'oignons, puis rajoutez les champignons et faites sauter le tout durant dix minutes en remuant.

    Ajoutez la crème fraîche et décollez les sucs; Versez le vin blanc, le thym et le bouillon, bien remuer, couvrir et laisser mijoter 35 mn, dix minutes avant d'éteindre, ajoutez les champignons et laissez cuire 10 mn supplémentaire; goûtez pour saler et poivrer.

    Vous pouvez flamber les cuisses ou manchons à l'Armagnac avant de le mettre dans la marmite une dizaine de minutes pour qu'elles s'imprègnent votre sauce.

    Vous pouvez rajouter des noix ou pistaches concassées dans la sauteuse, avant de rajouter la crème, ce qui développera leur arôme.

    Vous pouvez remplacer les champignons pour mettre des châtaignes en bocaux de verre, déjà bouillies.

     

     

     

  • Pâtes (très) crémeuses aux champignons

    450g de champignons, 250g de crème fraîche; 500 g de pâtes n'importe lesquelles; 75 g de noisettes; 1 verre de fond de veau; 2 cuillères à soupe de persil ciselé; 2 gousses d'ail haché, huile d'olive.

    Faites suer l'eau vos champignons bien nettoyés et faites les sauter avec les gousses d'ail haché dans un filet d'huile. Ajoutez la crème fraîche diluée dans un verre de bouillon de veau.

    Salez et poivrez, laissez mijoter 5 minutes à feu moyen en surveillant.

    Coupez grossièrement les noisettes après les avoir réchauffées dans la poêle pour augmenter leur saveur.

    Faites cuire vos pâtes dans de l'eau bouillante salée. Gardez un peu d'eau de cuisson Égouttez et rajoutez dans la sauteuse avec la crème aux champignons, si nécessaire, rajoutez l'eau de cuisson. Ne pas remettre à cuire mais gardez sur feu très doux pour juste conserver la chaleur car les pâtes refroidissent vite.

    Ou bien servez sur une assiette chaude; saupoudrez de persil haché au dernier moment.

     

  • Tourte au canard et champignons

    S'il vous reste du canard ou bien chair de deux cuisses – pour 3 ou 4 personnes

    de l'effiloché de canard, au moins 200 g; 350 g de mélange de champignons; 1 oignon, 1 verre de bouillon bien fort de veau, deux pâtes feuilletés; 2 gousses cardamome; 1 filet huile de noisette, sel, poivre, 10 cl de crème fraîche

    Dans un peu de graisse de canard, faites revenir l'oignon en cubes durant 3 mn feu vif, rajoutez les champignons et faites cuire l'ensemble 8/10 minutes; il faut que tout soit bien rissolé, rajoutez le bouillon et la crème fraiche, l'effiloché de canard, laissez cuire dix minutes à feu réduit et ajoutez la cardamome. Salez, poivrez.

    Dans un plat à bords d'au moins 8 cm, huilé et fariné, étalez la première pâte; versez le mélange champi-canard que vous avez laissé réduire et couvrez de l'autre pâte; faites un trou au centre de la seconde pâte pour que la vapeur s'évapore.

    Mettre à four chaud, th 7-8 ou 190-200° et laissez cuire au moins 30 mn.

    Se déguste chaud ou tiède.

    Cette farce peut servir pour des raviolis, des cannellonis, dans des pâtes, du riz, etc.

  • Les aliments qui combattent l'inflammation

    Dans cette étude qui a duré 5 ans, les chercheurs ont évalué les apports alimentaires en vitamine B5 de 908 personnes et déterminé en parallèle leurs taux de protéine C-réactive. Les apports quotidiens moyens en vitamine B5 étaient de 4,5 mg chez les hommes et de 4 mg chez les femmes. Les résultats ont aussi montré que les personnes ayant les apports les plus élevés en vitamine B5 au début de l’étude mais aussi au cours du suivi avaient également des concentrations en protéine C-réactive plus faibles à la fin, indiquant une inflammation plus faible.

    La vitamine B5 (acide pantothénique) pourrait diminuer l’inflammation en augmentant la synthèse du coenzyme A et en favorisant la synthèse du glutathion (un antioxydant) permettant ainsi de diminuer le stress oxydant. Ce dernier joue en effet un rôle important dans le développement des maladies inflammatoires chroniques.

    Vous trouverez cette vitamine essentiellement dans les abats (foie et rognons surtout), le poulet, le bœuf, les œufs, les champignons (le shiitaké notamment), les céréales complètes, l’avoine ou encore les brocolis.

     

     

    Toulouse, toulousain, cuisine, santé, nutrition, France, Occitanie

  • Une étude révèle que trois quarts du miel

    Une étude révèle que trois quarts du miel produit contiennent de l'insecticide

    Des chercheurs de l’Université de Neufchâtel, en Suisse, ont publié une étude ce vendredi 6 octobre dans la revue Science. Celle-ci révèle que trois quarts du miel produit contiennent des insecticides néonicotinoïdes.

    Il s’agit d’un insecticide utilisé depuis les années 1990, surtout dans les cultures céréalières (blé, maïs, colza), qui est l’une des causes principales de la surmortalité des abeilles constatée dans les ruches depuis une vingtaine d’années. Il attaque le système nerveux des insectes, entraînant la paralysie et la mort.

    Si la présence de ce produit neurotoxique ne présente aucun risque pour les humains, elle démontre cependant que la contamination des sources de nourriture des insectes pollinisateurs est partout: "Ils permettent de mettre en lumière la nature mondiale de la menace qui pèse sur les abeilles" explique Christopher Connolly, chercheur à l’université de Dundee en Écosse.

    Les chercheurs sont parvenus à ce résultat après avoir réuni 198 échantillons de miel, entre 2015 et 2016, provenant du monde entier (Alaska, Madagascar, Europe, Asie, Australie). Des échantillons que les visiteurs du jardin botanique de Neufchâtel leur ont ramenés. 30% de ces échantillons contiennent un des cinq insecticides néonicotinoïdes retenus au préalable par les chercheurs. 45% en contiennent entre deux et quatre alors 10% en contiennent quatre sur cinq.

    Voilà des chiffres qui ne font pas qu’appuyer ce que les apiculteurs affirmaient déjà en constatant la surmortalité dans les ruches. De 1995 à 2015, la production française de miel a baissé de moitié tandis que l’importation a été multipliée par quatre. En effet, les Français consomment toujours autant de miel qu’avant selon l’Unaf (Union nationale de l’apiculture française).

    De plus, les gros producteurs et les petits sont tout autant exposés comme l’explique Alexandre Aebi, l’un des chercheurs de l’étude: " Je suis moi-même apiculteur amateur et mon miel a été testé dans cette étude: il est contaminé par des traces de trois molécules."

    En France, l’utilisation du pesticide tueur d’abeilles sera interdite à partir du 1er septembre 2018, même si des dérogations seront possibles, au cas par cas, jusqu'en juillet 2020.