Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cuisine - Page 4

  • Ce pays de tant de fromages!

    Mieux vaut privilégier la qualité à la quantité et choisir des fromages fermiers (issus de laits d’animaux d’un même troupeau) et artisanaux (lait d’animaux d’origine proche) qui sont fabriqués et affinés de manière traditionnelle.

    Petite astuce en grandes surfaces pour une qualité supérieure: choisir des fromages certifiés par une AOP (Appellation d'Origine Protégée) ou IGP (Indications Géographiques Protégée).

    Choisir un fromage de saison

    Et oui, les fromages aussi ont leur saison au même titre que les fruits et légumes. On ne s’en doute pas car toute l’année les rayons sont approvisionnés avec toutes les sortes de fromages. Cependant les fins gourmets savent que les fromages de saison ont un tout autre caractère. Selon la saison, l’animal broute une herbe aux qualités nutritionnelles différentes ce qui donne le goût spécifique de chaque fromage.

    Printemps : Bleu d'Auvergne, Bleu de Gex, Bleu des Causses, Boulettes d'Avesnes, Brie de Meaux, Brie de Melun, Broccio, Cabécou, Camembert, Cancoillotte, Coulommiers, Emmental, Epoisses, Féta, Fourme, d'Ambert, Gorgonzola, Langres, Livarot, Maroilles, Mascarpone, Mimolette, Morbier, Mozzarella, Munster, Neufchâtel, Parmigiano Reggiano, Pont-l'Évêque, Pouligny-Saint-Pierre, Reblochon, Ricotta, Saint-Nectaire, Tomme de Savoie.

    Été: Abondance, Beaufort, Bleu d'Auvergne, Bleu de Bresse, Bleu de Causses, Boulette d'Avesnes, Brie de Meaux, Brie de Melun, Brillat-Savarun, Broccio, Camembert, Cancoillotte, Cantal, Chabichou, Comté, Crottin de Chavignol, Emmental Époisses, Féta, Fourme d'Ambert, Gorgonzola, Gruyère, Laguiole, Langres, Livarot, Maroilles, Mascarpone, Mimolette, Mont d'Or, Morbier, Mozzarella, Munster, Neufchâtel, Ossau-Iraty, Parmigiano Reggiano, Pont-l'evêque, Pouligny-Saint-Pierre, Reblocon, Ricotta, Rocamadour, Roquefort, Saint-Félicien, Saint-Nectaire, Sainte-Maure, Salers, Selles-sur-Cher, Tomme de Savoie, Vacherin-Mont d'Or, Valancay.

    Automne: Abondance, Brillat-Savarin, Broccio, Cancoillotte, Cantal, Chaource, Comté, Emmental, Époisses, Féta, Fourme d’Ambert, Gruyère, Mascarpone, Morbier, Mozzarella, Munster, Ossau-Iraty, Parmigiano Reggiano, Pouligny Saint-Pierre, Roquefort, Saint-Nectaire, Salers, Vacherin-Mont d’Or.

    Hiver : Beaufort, Brie de Meaux, Brie de Melun, Broccio, Chèvre frais, Comté, Crottin de Chavignol, Époisses, Gruyère, Laguiole, Rocamadour, Roquefort, Salers, Vacherin Mont-d’Or.

    Être attentif à la teneur en sel

    L’excès de sel vient en partie des aliments transformés dans lequel il est caché. Le fromage représente, selon l’étude INCA2, 6,9 % de l’apport quotidien des Français. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande 5 g de sel/jour, or une portion de parmesan (50 g), l’un des fromages les plus salés, correspond déjà à 16 % de cet apport à ne pas dépasser. Surveiller sa consommation de sel revient donc à équilibrer sa consommation de fromage (et de pain aussi!).

    Tenir compte des matières grasses et des calories

    La critique qui est souvent faite au fromage est qu'une grande partie de ses matières grasses sont saturées, et qu'il contient beaucoup de calories en petite quantité.

    Selon le rapport INCA2, 14,5% de l’apport en matières grasses saturées est issu de la consommation de fromage. LaNutrition recommande de ne pas dépasser 10 à 12 % des calories sous forme de graisses saturées. Cela peut donc inclure une portion de fromage.

    Préférer des fromages peu acidifiants

    L'alimentation occidentale typique a tendance à être acidifiante et donc à malmener l'équilibre acide-base. Cela peut mener à une acidose chronique de bas grade qui est associée à diverses maladies métaboliques. Les fromages sont globalement acidifiants et donc ils peuvent participer à ce déséquilibre. Plus un fromage est affiné et plus il sera acidifiant en général. C'est l'indice PRAL qui renseigne sur la nature acidifiante ou alcalinisante des aliments. Globalement celui des fromages est élevé. Parmi les fromages les moins acidifiants, on retrouve ceux qui sont les plus frais : le chèvre frais, le bleu, le mascarpone, la ricotta, le coulommiers... Ces fromages frais sont aussi souvent moins salés et caloriques que les plus affinés.

    Éviter de l’associer au pain

    Ce qui rend la consommation de fromage problématique n’est pas tant la quantité de graisses saturées qu’il contient que le fait qu’elle entraîne aussi l'ingestion de pain souvent raffiné, riche en glucides à indice glycémique assez élevé et en sel. Mieux vaut manger le fromage nature, associé à des fruits, des légumes ou des noix ou graines oléagineuses.

    Remplacer le dessert par le fromage

    Au lieu de terminer le repas avec un morceau de gâteau ou une part de tarte, préparez un petit plateau de fromage accompagné de noix et de fruits frais ou secs.

    Les associations qui fonctionnent :

        Les fromages frais et leur texture avec les fruits oléagineux

        Les fromages à pâte persillée se marient très bien avec les fruits très sucrés

        Les fromages à croûte fleurie se marient bien avec de la pomme et de la poire

        Les fromages de chèvre et de brebis avec les fruits d’été

    En revanche pour ceux qui ne raffolent pas du mélange sucré/salé, le fromage se marie aussi très bien à la viande et surtout aux légumes comme vu précédemment.

  • Taboulé chaud rapidos

    Quand je ne sais plus que faire comme accompagnement de mes viandes grillées... pas cher du tout

    Par personne

    1 verre de semoule très gros grain ou couscous

    1 verre et demi d'eau ou de bouillon maison, - un cube si vous n'avez pas de bouillon maison

    Sel, poivre

    Une poignée de légumes bio surgelés brunoise

    Dans un saladier mettre un verre plein de semoule avec le même verre mesurez une quantité d'eau plus un demi-verre et versez dans une casserole

    Versez les légumes et laissez cuire 5 mn

    Versez l'eau sur le couscous, ajoutez sel et poivre, attendre que cela épaisse, c'est tout, c'est prêt. Vous pouvez rajoutez des herbes aromatiques fraiches hachées.

     

  • Très faciles à faire,

    diététique et pas cher!

    sans colorants, sans produits chimiques, bref, vous pourrez en faire et en consommer nuit et jour!

    Biscuits maison à l'avoine et banane

    Pour 12 biscuits:

    2 bananes mûres

    80 g de flocons d'avoine

    Quelques morceaux de chocolat noir 70 %

    Écrasez les bananes et les mélanger avec les flocons d'avoine. Ajoutez les morceaux de chocolat.

    Formez des petites boules à la main ou avec une cuillère à glace et les placer sur une plaque à pâtisserie. Presse légèrement les boules pour obtenir des biscuits plats (facultatif, en fonction des goûts).

    Cuire au four à 180° pendant 10 minutes.

  • Récup' de viande de volailles

    300 gr de restes de poulet, chapon ou dinde

    3 ou 4 pommes de terre, 2 gousses d’ail

    3 œufs, 50 gr de beurre, 1 verre d’huile pour friture

    sel, poivre

     Décortiquez les restes de dinde, chapon ou poulet (ailes, cuisses). Prenez sur la carcasse toutes les parties de viande pouvant y rester. Récuperez également les restes de farce si vous en avez.

    Épluchez les pommes de terre, lavez-les à l'au bicarbonatée, (pour éviter quelles noircissent, il faut les laisser dans l'eau et sortir juste pour l'utilisation, coupez-les en cubes pas trop gros. Salez légèrement.

    Pelez les gousses d’ail, ôtez le pédoncule, ajoutez les aux pommes de terre. Mettez à cuire 25 mn au cuit-vapeur ou 25 mn dans de l'eau bouillante; bien les assécher ensuite au papier absorbant ou un torchon propre

    Mettez les restes de volaille et le persil dans le bol du robot, mixez. Si vous n'avez pas de mixeur, coupez le plus fin possible au couteau. En fait, c'est mieux ainsi car un mixer chauffe la viande et dénature son goût car il tourne trop vite.

    Dans un saladier en verre, passez les pommes de terre et l’ail au presse purée grille fine.

    Ajoutez le beurre, mélangez à la cuillère en bois.

    Quand le beurre est fondu, ajoutez le hachis et les restes de farce, mélangez.

    Ajoutez 2 œufs battus en omelette, salez poivrez mélangez.

    Préparez 3 assiettes creuses, 1 avec la farine, 1 avec 1 œuf battu à la fourchette et 1 avec la chapelure.

    Façonnez les croquettes en les roulant dans vos mains.Roulez une boule et aplatissez en forme de fuseau (oblong)

    Passez chaque croquette dans la farine, puis dans l’œuf et enfin dans la chapelure.

    Mettez une poêle avec l’huile à chauffer sur feu fort. Dès qu’elle est chaude, mettez y les croquettes à frire une quinzaine de minutes en les tournant régulièrement pour qu’elles soient dorées de tous les cotés.

    Servez aussitôt avec une salade, vous pouvez accompagner d'une sauce tomate maison.