Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulouse

  • Une info qui nous la Sorbonne (sort bonne)

    On a découvert que les bières fortes peuvent contenir des bactéries bénéfiques pour le microbiote intestinal, comme, vous le savez déjà, les yaourts

    Je vous informe -si vous ne le saviez déjà- que le corps humain contient autant de bactéries que de cellules, il n’est donc pas surprenant que les aliments et compléments probiotiques (incluant yaourts, laits fermentés, choucroute, kéfir*) soient devenus si populaires au fil du temps. En effet, de plus en plus de gens savent que ces aliments aident à rétablir la flore intestinale, suite à un traitement antibiotique par exemple.

    *le pain au levain est réalisé avec du levain fermenté!

    Heureusement pour celles et ceux qui n’apprécient que peu ces produits, des études récentes suggèrent que boire une bière (forte) chaque jour pourrait également aider à maintenir un microbiote intestinal sain. Heu… sauf si vous êtes contre l'alcool car, vous vous doutez que les bières fortes en questions sont assez alcoolisées.

    Un chercheur, Eric Claassen (de l’Université d’Amsterdam) a publié ses recherches sur la bière, expliquant comment certaines marques contiennent un nombre considérable de micro-organismes bénéfiques.

    Alors que la plupart des bières ne subissent qu’un seul processus de fermentation, certaines (des bières belges) plus fortes, sont fermentées deux fois afin de décomposer davantage de sucres -contenus dans la matière végétale- en alcool.

    Contrairement au premier cycle habituel de fermentation, ce second utilise, généralement, un type de levure qui produit des acides toxiques pour de nombreuses bactéries responsables de maladies.

    Ainsi donc, chaque fois que quelqu’un boit une bière forte, celle-ci renforce son armée de défenseurs microscopiques intestinauxs ces millions de bactéries, qui éliminent les agents pathogènes. Bien que cela puisse potentiellement avoir un effet bénéfique sur la santé du buveur. Mais, comme nous oblige la loi française, je tiens à souligner que la modération est nécessaire. D'ailleurs, si vous ne voulez pas avoir un pneu à la place de l'estomac….

    En fait, il faut savoir qu'à forte concentration, l’alcool est -c'est entendu- mauvais pour l’intestin. Mais si vous ne buvez qu’une de ces bières (fortes) chaque jour, cela pourrait être bénéfique pour vous. Heu… c'est une nouvelle quelle est bonne, n'est-ce pas?

    Pourtant, n'oubliez pas que des études antérieures ont montré qu’une forte consommation d’alcool endommage les bactéries intestinales, conduisant à une composition anormale du microbiote intestinal. S’appuyer uniquement sur la bière pour améliorer sa santé n’est donc pas une bonne idée…

    Il convient également de noter que, malgré les nombreuses affirmations relatives aux avantages pour la santé des aliments probiotiques, il n'existe pas beaucoup de preuves pour étayer la plupart de ces hypothèses. La plupart des probiotiques contiennent des bactéries appartenant au genre lactobacilles (Lactobacillus) ou Bifidobacterium, mais les chercheurs ne savent pas encore exactement quels sont les rôles de ces bactéries dans le maintient de l’équilibre du microbiote.

    Et pour contrebalancer ces informations qui pourraient faire sauter de joie certain-es, le houblon de la bière est ana aphrodisiaque, c'est à dire, qu'il endort votre libido… Alors, courir le guilledou ou boire, il faut choisir!

    Et comme une femme avertie en vaut quatre, mesdames si votre mari vous fatigue trop au lit, faites-lui des bortch (rata hongrois à la bière) des crêpes à la bière, etc….

  • Les bienfaits des myrtilles sur la santé

    Les myrtilles améliorent la vision nocturne.

    Contribuent à soigner certains troubles oculaires, dont la baisse d’acuité et les troubles du champ visuel d’origine vasculaire.

    Aide à combattre les symptômes de l’insuffisance veineuse, atténue la fragilité capillaire.

    Les myrtilles sont un remède populaire contre de nombreux troubles oculaires. Par contre, si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

    Les principaux effets bénéfiques des myrtilles

    L’extrait de myrtilles arrive en tête des spécialités d’origine végétale préconisées pour améliorer la vision et traiter divers troubles oculaires. Les myrtilles aident en particulier la rétine – zone de l’œil sensible à la lumière – à s’adapter correctement à l’obscurité et à la clarté, en favorisant la régénération du pourpre rétinien.

    L’extrait de myrtilles est largement utilisé pour soigner la cécité nocturne aussi bien que les difficultés de vision provoquées par les éblouissements diurnes. Grâce à sa capacité à renforcer les petits vaisseaux sanguins, ou capillaires – et à faciliter ainsi l’accès aux yeux de sang riche en oxygène -, les myrtilles pourrait également jouer un rôle important dans la prévention et le traitement des maladies dégénératives de la rétine. Ainsi, chez des patients traités durant 4 semaines par de l’extrait de myrtilles, on a pu observer une diminution des hémorragies oculaires, spécialement dans les cas de rétinopathie diabétique.

    Les myrtilles et le vieillissement

    Les myrtilles interviennent dans le traitement de deux causes majeures de perte de la vision périphérique chez les personnes âgées: la dégénérescence maculaire, affection évolutive qui affecte la région centrale de la rétine, et la cataracte, opacité acquise du cristallin. Une étude conduite sur 50 patients âgés atteints de cataracte a conclu que l’extrait de myrtilles associé à des suppléments de vitamine E empêchait l’évolution de cette maladie chez la plupart des participants. Les myrtilles permettent aussi de consolider le collagène (protéine de soutien des tissus conjonctifs sains) et pourraient ainsi aider à prévenir et à soigner le glaucome, maladie provoquée par une pression oculaire excessive.

    L’extrait de myrtilles,grâce à ses anthocyanosides qui améliorent la circulation sanguine, soulagerait les problèmes de mauvaise circulation dans les extrémités. Il peut également aider à soigner les varices et à soulager la douleur et l’inflammation des hémorroïdes, très gênantes notamment pendant la grossesse. Son action sur les vaisseaux capillaires semble enfin intéressante pour les personnes qui se font facilement des bleus.

    Plus de bienfaits sur la santé

    Des recherches, encore à leurs débuts, permettent d’envisager d’autres applications thérapeutiques pour l’extrait de myrtilles. Une étude a montré que son utilisation prolongée améliorait la vue des myopes, mais on ne sait pas encore exactement quel est le mécanisme de cette action.

    Dans d’autres travaux portant sur les crampes menstruelles dont souffrent certaines femmes, les premiers résultats montrent que l’extrait de myrtilles a un effet favorable qui serait dû aux anthocyanosides capables de détendre les muscles lisses, dont l’utérus. Enfin, certaines études faites sur des animaux indiquent que les anthocyanosides des myrtilles pourraient enrayer l’ulcère de l’estomac.

    Effets secondaires possibles:

    À doses thérapeutiques, la myrtille ne présente aucun effet secondaire notoire, même en cas de traitement prolongé.

    Prenez de préférence les suppléments qui vous indiquent la teneur en anthocyanosides (ou anthocyanidines), principe actif de la plante.

    Perso, hélas, j'ai du être opérée de plusieurs décollements de la rétine à l'œil gauche, opérations effectuées en moins de 3 ans. Ce qui fait que mon œil était dans un état pas possible, le moindre éclair de lumière n'était pas supportable.

    Pour conduire je devais mettre une paire de lunettes de puissance 4 (interdite sur conduire) PLUS un clip solaire que l'on accroche sur des lunettes lorsque, myope, on porte des clips sur ses lunettes.

    J'ai décidé d'avaler chaque jour, 9 gélules de myrtilles et 9 capsules huileuses de carottes. Mon problème s'est solutionné en deux mois et demi! J'étais abasourdie, croyez-moi.

    Depuis, chaque printemps, je fais une cure de deux à trois mois de baies de myrtilles pour sauvegarder ma vue durant l'été Toulousain….

    (oui, il ne faut pas de majuscule dans cette expression, mais, moi, j'aime mon Toulouse et je ne perds jamais l'occasion pour mettre en valeur tous les déclinaisons lexicales!).

     

  • La glace express

    Pour  6  personnes environ

    250 ml de lait concentré sucré; 500 ml de crème liquide.

    Saveur de vote choix

    Dans un saladier en verre, versez le lait concentré que vous avez mis au frigo deux heures

    Dans un autre récipient, battez la crème liquide jusqu’à l’obtention d’un mélange épais.

    Progressivement, par cuillères, ajoutez la crème liquide dans le lait concentré.

    À l’aide d’une spatule, incorporez le lait concentré jusqu’à obtenir une texture lisse.

    Munissez-vous d’un moule inox, verre et versez-y votre préparation et lissez toute la surface.

    Laissez le tout refroidir pendant quelques heures dans le congélateur.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter saveur d'accompagnement de votre choix pour une glace encore plus gourmande: caramel, fruits, chocolat, coulis…

    Pour encore plus de saveur, ajoutez une saveur en battant le lait concentré

    Par exemple: une grosse cuillerée de chocolat sans sucre dans le concentré et, au service des copeaux ou pépites de chocolat

     

  • En attendant la saison...

    En dehors de la saison: prenez des abricots secs; faites les tremper dans un saladier en verre avec de l'eau en bouteille, 2 cm au-dessus du sommet des abricots;

    Ne jetez pas l'eau: elle est à récupérer, elle est délicieuse!

    Charlotte aux abricot

    Pour 6 personnes

    Pour la mousse aux abricots

    230 g de fromage blanc (ne le prenez pas trop ligth); 100 g de confiture d’abricots

    150 g de crème liquide entière; 1 gousse de vanille

    Le zeste d’un demi-citron et 3 feuilles de gélatine

    Lavez et dénoyautez les abricots frais puis coupez-les en quatre.

    Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide dans un saladier en verre. Montez la crème liquide en chantilly en sortant la bouteille de crème fraîche au dernier moment.

    Dans un grand saladier froid, mettre le fromage blanc, les grains de vanille après avoir coupé en deux la gousse de vanille, et le zeste d’un demi-citron. Fouettez bien.

    Chauffez la confiture d’abricot pour la liquéfier au bain-marie (environ 15 mn). Égouttez la gélatine puis incorporez-la dans la confiture chaude tout en la remuant pour la faire fondre.

    Mélangez délicatement la préparation de confiture d’abricots au fromage blanc puis mélangez le tout avec la chantilly.

    Mettre à réfrigérer au minimum 1 heure. La prise de fera plus rapidement si vous mettez votre appareil (crème) dans des petits moules individuels au frigo.