Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulouse - Page 5

  • Surveillance des vaccins

    Cas d'événements thrombo-emboliques signalés non investigués (embolie pulmonaire, thrombose) rapportés en France (données cumulées au 4 mars 2021)

        vaccin COMIRNATY : 24 cas d'embolies pulmonaires, 31 cas de thromboses veineuses profondes, 8 thrombopénies pour un nombre cumulé d'injections de 4 566 776 (cf. rapport n° 8 - page 14) ;

        vaccin MODERNA : 3 cas d'embolies et thromboses périphériques sur un total de 242 797 doses injectées (cf. rapport n° 5 - page 8) ;

        vaccin ASTRAZENECA : 1 cas de thromboses multiples pour un total de 454 545 premières injections réalisées.

    État des lieux des effets indésirables associés au lot ABV5300, en France

    En Autriche ainsi que dans d'autres pays européens, seul le lot ABV5300 a initialement été suspendu, suite au décès d'un patient et à un cas d'embolie pulmonaire survenus après l'administration d'une dose de ce lot.

    Ce lot a été distribué dans 17 pays en Europe. La France en a reçu 316 800 doses depuis le 9 février 2021 et près de la moitié de ces doses ont déjà été administrées.

    Au total, 183 cas d'effets indésirables médicalement confirmés et associés au lot ABV5300 ont été enregistrés en France depuis le début de la vaccination par le vaccin AstraZeneca Dans un communiqué du 13 mars 2021, l'ANSM précise que, parmi ces cas, aucun décès, ni situation de mise en jeu du pronostic vital, ni cas de thrombose ou de thrombopénie, n'a été mis en évidence en France.

    En revanche, l'injection d'une dose issue du lot ABV5300 est associée (selon le quatrième rapport de surveillance - du 26 février au 4 mars 2021) aux signalements suivants :

        un cas de cyanose des extrémités avec désaturation à 86 %, vomissements et fièvre (effets vasculaires) ;

        un cas d'hypoxie suivie, le lendemain, de malaise avec désaturation et hypertension (effets respiratoires, thoraciques et médiastinaux).

    Le quatrième rapport de surveillance du vaccin ASTRAZENECA porte sur les données de pharmacovigilance françaises recueillies en quatrième semaine d'utilisation, soit du 26 février au 4 mars 2021. 
    Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, utilisé majoritairement en ville, le profil de sécurité est dominé par des syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbatures, céphalées).
    Au total, 3 013 cas d'effets indésirables ont été analysés sur 454 545 injections réalisées au 4 mars 2021.
    Sur la dernière période analysée (26 février au 4 mars), 1 020 cas attribuables à la vaccination ont été retenus, survenus dans 2/3 des cas chez des femmes. Un peu plus d'un quart (27,8 %) de ces effets indésirables sont considérés graves (1 décès chez une personne cumulant plusieurs comorbidités, 12 hospitalisations). La majorité des cas (62,5 %) se rapporte à des troubles généraux et anomalies au site d'injection (cf. Tableau II). 
    Le décès rapporté en France en semaine 4 est survenu après injection d'une dose du  lot ABV5045. 

    Ne pas négliger la gravité potentielle des effets pseudo-grippaux 
    Les syndromes pseudo-grippaux peuvent entraîner des complications sévères (désaturation, méningisme, fièvre à 41°C, convulsion, perte de connaissance avec chutes traumatiques, délire/hallucinations, cyanose des extrémités, hypothermies, etc.), en particulier dans certaines populations.
    Dans ce quatrième rapport, les auteurs proposent d'accroître la vigilance dans les populations susceptibles de voir leurs comorbidités décompenser : 

    • exacerbations de dyspnées et d'asthmes,
    • troubles du rythme,
    • poussées hypertensives hors syndrome grippal,
    • réactions anaphylactiques/urticaires,
    • hypotensions,
    • hypothermies,
    • lymphopénies,
    • déséquilibres diabétiques,
    • myo-péricardites/péricardites.

    Vaccins à ARNm : pas de signal de sécurité 
    L'ANSM a également publié les rapports hebdomadaires relatifs à la surveillance des vaccins à ARNm : 


    Vaccin COMIRNATY : un signal potentiel relatif à la récidive de thrombopénie suite à la seconde dose
    Depuis le début de la vaccination, 8 487 cas d'effets indésirables associés au vaccin COMIRNATY ont été analysés en France, dont 1 528 nouveaux cas signalés entre le 26 février et le 4 mars 2021. Au cours de la semaine 9, la proportion de cas graves reste stable par rapport aux analyses précédentes (24 %). La majorité des cas (graves et non graves) correspondent à des troubles généraux et anomalies au site d'injection. 
    Vaccin Moderna : la surveillance de certains événements indésirables se poursuit
    Largement moins utilisé en France, le vaccin Moderna a été administré à 242 797 français (données au 4 mars), dont 50 544 au cours de la semaine du 26 février au 4 mars 2021 (1re ou 2e dose). 
    Cette cinquième période de surveillance de la sécurité du vaccin MODERNA en France ne montre aucun signal particulier. 
    Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, 302 cas d'effets indésirables ont été analysés, dont 82 en semaine 9 (18 cas correspondent à des effets inattendus).
    La majorité des cas correspond à des réactions retardées locales non graves (plus de 80 %).
    La surveillance attentive des cas d'hypertension artérielle, d'arythmie et de zona se poursuit.
    Pour aller plus loin
    Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19 (ANSM, 12 mars 2021)

    VACCIN MODERNA - Rapport complet n° 5 (ANSM, 12 mars 2021)

  • Quand y'a Eugène, y'a pas d'plaisir!

    Cela se passe à Toulouse, avenue de Lespinet (rue dans laquelle j'ai travaillé à l'imprimerie du Commerce pendant plus de 3 ans en tant que photograveur offset. L'imprimerie a été rachetée par une autre, donc a déménagé et changé de nom).

     

    Vers 3 heures du matin, il a perçu un bruit inhabituel qui l’a tiré du sommeil. Il s’est levé pour s’apercevoir que le volet roulant d’une des fenêtres de son  appartement situé en rez-de-chaussée, avenue de Lespinet, avait été forcé.

    Mais en poussant son exploration, il a découvert – horreur – un couple allongé dans le lit de la chambre d’amis. Des squatteurs, donc, qui refusaient de quitter les lieux (!). Le locataire  alertait immédiatement la police. Qui a effectué les mêmes constatations.

    Fin de nuit au commissariat

    Interpellé par les hommes de la BAC (Brigade anti-criminalité), le couple d’intrus a fini sa nuit au commissariat.

    De source policière, il semble que la mère de l’un d’eux avait loué l’appartement par le passé et que le fils ait trouvé tout naturel de venir y passer un peu de repos. En forçant le volet.

  • Poule en daube

    Plat en gelée froid, à préparer la veille

    Je vous conseille de faire cuire dans une cocotte-minute sinon, la cuisson sera très longue (pas loin de 3 heures) tandis qu'en cocotte-minute, elle dure de 40 à 50 minutes, selon l'ancienneté de la poule.

    Pour  6 (cocotte-minute de 8 litres au moins, en inox; débarrassez-vous de la cocotte en alu, elle est toxique)

    1 poule de 2 kg environ coupée en morceaux,

    1 pied de veau fendu en deux (c'est pour le moelleux; sachez que la gélatine contient tous les acides aminés essentiels, ce qui est rare… certains sont anti-rides!), c'est le pied de veau qui va gélatiner le plat.

    250 g de cansalade (poitrine salée, SURTOUT, non fumée), 2 carottes, 1 oignon jaune, 1 branche de céleri, 1 verre de vin blanc sec, 1 verre à liqueur d'Armagnac (ou de cognac si vous êtes nordiste) bouquet garni, sel et poivre. 1 cuillère de graisse de canard.

    Coupez la cansalade en cubes, le pied de veau en deux parties, et les oignons en cubes. Faites bien roussir dans la graisse de canard, ajoutez les morceaux de la poule et faites roussir aussi. Mouillez du vin blanc, ajouter les carottes en rondelles, le bouquet garni.

    Mouillez d'eau ou de bouillon maison jusqu'à hauteur de la viande. Si vous avez l'habitude de la cocotte-minute vous savez que les liquides ne diminuent pas contrairement à la cuisson à feu).

    Portez la cocotte à ébullition et dès que la soupape commence à tourner un peu, éteignez le feu sans retirer la soupape et laissez ainsi de 50 à 55 minutes. Vous pouvez couvrir votre coccotte avec un tissu lourd et épais (c'est un peu comme si vous faisiez une marmite norvégienne -cuisson dans un trou couvert de braises dans le jardin).

    Après ce temps, retirez les morceaux de volailles et mettre dans un grand plat creux en verre ou en terre, pensez à retirer la peau de la poule, ce sera déjà fait!

    Filtrez le jus de cuisson à travers une passoire fine et  recouvrez le plat qui doit prendre en gelée.

    Le lendemain, servir avec de la moutarde, cornichons, etc…

    ASTUCE: en réduisant les temps de cuisson, vous pouvez préparer ainsi du poulet, du lapin et autres volailles: perdrix etc.

    Perso, j'aime bien une mayo très piquante, avec beaucoup d'ail ou des câpres.

  • Tous mes trucs pour la mayonnaise

    La classique salade de riz

    Pour 6 personnes

    200 g de riz; 3 œufs; 250 g de tomates cerises

    1 poivron; 1 oignon rouge, 1 boîte de 150 g de thon égoutté

    1 boîte de 115 g de cœur de palmier, rincés et égouttés

    1 boîte de 140 g de maïs en grains, rincés et égouttés

    Mayonnaise maison ou vinaigrette avec de l'huile de noix et vinaigre maison

     3 cuillères à soupe   de persil frais haché

    Montez la mayonnaise: avec une fourchette inox et un bol ou petit saladier en verre (n'utilisez pas des robots, le tournoiement ultra-rapide donne un goût effroyable à la mayonnaise; n'achetez pas des mayonnaises industrielles, pleines de produits chimiques).

    Mettre le jaune d'œuf dans un bol avec une cuillère à café bien pleine de moutarde. Battez longuement les deux ingrédients ensemble au moins 3 minutes sans poser la fourchette puis, ajoutez votre huile goutte à goutte tout en continuant de battre; quand l'huile s'est bien amalgamée goutte par goutte, vous pouvez accentuer le filet d'huile.

    Quand vous avez suffisamment de mayonnaise, SURTOUT, ne cessez pas de battre votre sauce pendant 3 à 4 minutes: c'est là le secret d'une mayonnaise épaisse et… indestructible!

    Si vous avez réalisé trop de mayonnaise, conservez au réfrigérateur mais avant cela, ajoutez quelques gouttes de vinaigre et remuer doucement.

    ATTENTION: votre reste de mayonnaise doit être utilisé dans les DEUX JOURS grand maximum si vous ne voulez pas avoir des problèmes intestinaux.

    Je fais des mayonnaises maison depuis l'âge de 10 ans et je n'en ai raté, je vous le jure, que deux dans ma vie… étant avec des amis, je discutais sans trop faire attention…

    Pour rattraper la mayonnaise tournée, dans un autre saladier, mettre une cuillère de moutarde et un jaune d'œuf; tournez très longtemps (il ne faut jamais se précipiter) et versez votre mayonnaise tournée, très petitement, en battant bien et régulièrement l'ensemble.

     

    Commencez par faire cuire le riz comme indiqué sur le paquet puis le réserver au frais. Faites cuire les œufs dans une grande casserole d'eau, 10 - 12 minutes pour qu'ils soient durs. Plongez-les aussitôt dans de l'eau très froide. Écrasez la coquille contre l'évier et pelez aussitôt.

    Déposer le riz dans un grand saladier. Ajoutez les tomates coupées en deux, le poivron épépiné et coupé en dès, l'oignon rouge finement ciselé, le thon, les cœurs de palmier, le maïs et le persil. Mélanger à votre guise avec la mayonnaise.

    Ajouter ensuite les œufs coupés en 4 pour décorer.