Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulouse - Page 7

  • Champi à la cuisine

    Pour les cèpes

    Choisissez de préférence des cèpes dont le chapeau est d’un beau brun uniforme, sans trou (pour éviter les vers), dont le pied est bien attaché au chapeau et dont la taille est petite ou moyenne, garantissant un goût plus parfumé et une texture plus tendre.

    Comment les conserver

    Les champignons doivent être consommés rapidement après achat ou cueillette. Ils peuvent se conserver néanmoins entre 2 et 4 jours au frais.

    Conseils de préparation et de cuisson

    Voici comment préparer les champignons sans altérer leur saveur: laver les champignons rapidement sous l’eau pour enlever le sable ou la terre, sans jamais les faire tremper.

    Un pinceau ou une brosse à dents à poils souples est aussi un bon outil pour nettoyer les champignons sans les abîmer. Couper les pieds puis les sécher délicatement à l’aide d’un tissu propre et sec ou d’un papier absorbant.

    Pour des préparations crues, mieux vaut arroser les champignons d’un léger filet de citron pour leur éviter de noircir. Le cèpe doit impérativement être cuit, il ne se consomme pas cru.

    Les champignons, pour la plupart, nécessitent une cuisson rapide, pour ne pas perdre de leur saveur ou de leur texture. Comptez 10 min environ à la poêle ou au four, pour saisir et dorer les champignons sans les dessécher.

    Les champignons se cuisinent avec de nombreux aliments et ingrédients. Ils s’harmonisent particulièrement avec:

    • certains alcools (cognac, madère)
    • les volailles (oie, canard) et le gibier
    • les herbes aromatiques (laurier, ciboulette, persil, ail),
    • les épices (coriandre, poivre, paprika),
    • la tomate, les haricots verts, la carotte, l’échalote
    • les noix
    • les pâtes fraîches

    •les œufs (omelette)

    Pour le réveillon de noël, entre autres bonnes choses, j'ai fais un rôti farci de volaille accompagné de pommes de terre sarladaise aux cèpes. Largement saupoudré d'herbes de Provence et d'ail, bien sûr...

    Le tout bien confit dans la graisse de canard qui m'a servi à faire cuire le rôti dans la cocotte minute! Un vrai régal!

    Pour nettoyer facilement la cocotte minute, remplissez d'eau et mette une très grosse cuillerée de bicarbonate de soude; laissez tremper assez longtemps.

  • Quelle est l’"étoile" qui guida les Rois Mages vers Jésus?

    Jacques Treiner

    Physicien théoricien, chercheur associé au laboratoire LIED-PIERI, Université de Paris

    Université de Paris

    The Conversation

    En cette période de fêtes de Noël, la tradition chrétienne célèbre la naissance de Jésus. Dans cette tradition, les Rois Mages furent guidés vers Jésus par une étoile, décrite par Matthieu dans son évangile. Une enquête entre astronomie, histoire et récits bibliques pour identifier cette étoile nous réserve des surprises. Examinons les éléments du puzzle.

    Les Évangiles

    Marc écrit vers l’an 67, Matthieu et Luc autour de 80-90, et Jean peu avant l’an 100. À plusieurs décennies de distance des évènements relatés, il est normal qu’il y ait des variations. Matthieu et Luc sont les seuls qui mentionnent la jeunesse de Jésus.

    Matthieu indique que Jésus est né au temps du roi Hérode, et que des mages, alertés par l’apparition d’une étoile, sont venus d’Orient pour voir "le roi des Juifs qui vient de naître" (je cite ici Matthieu). Hérode, renseigné par les grands prêtres et les scribes du lieu de la naissance, demande à ceux-ci de trouver l’enfant à Bethléem. Les mages se remettent en route, guidés par l’étoile, trouvent l’enfant, lui rendent hommage (or, encens et myrrhe), décident de ne pas retourner vers Hérode et de rentrer chez eux. Joseph, prévenu en rêve des desseins meurtriers d’Hérode, prend l’enfant et sa mère et fuit en Égypte. Hérode, comprenant que les mages l’ont trompé, décide de faire tuer tous les enfants de moins de deux ans.

    Luc, pour sa part, indique que Joseph et sa fiancée Marie se rendent à Bethléem, la ville de David, pour se faire recenser. Le recensement est rendu obligatoire par un édit de César Auguste, empereur romain de 30 avant Jésus-Christ à 14 après Jésus-Christ, et eut lieu pendant qu’un certain Quirinius était gouverneur de la Syrie (de 7 av. J.-C. à 2 av. J.-C.). C’est là, selon Luc, que l’enfant naît, et que des bergers, gardant leurs troupeaux durant les veilles de nuit dans la région, sont avertis par un ange de la naissance et se rendent à Bethléem. Ce sont eux qui répandent la nouvelle. Notons que la date du recensement est encore controversée, d'autant que l'entreprise (“l'inventaire du monde”) prenait nécessairement plusieurs années pour être menée à terme. On pourra se reporter sur ce point à la thèse de Béatrice Le Teuff, “Census : les recensements dans l'empire romain, d'Auguste à Dioclétien”, Université Bordeaux III, 2012.

    Selon l’historien Flavius Josèphe, dans " Guerre des Juifs ", Hérode meurt peu après une éclipse de Lune visible depuis Jéricho, avant la Pâque juive qui a lieu en mars-avril. La seule date qui convienne est l’éclipse de Lune du 13 mars de l’an – 4, qui précède d’un mois environ la Pâque du 10 avril de l’an 3757 du calendrier hébraïque. Si Hérode est mort en – 4, Jésus n’a pas pu naître en l’an 0. L’ordre donné par Hérode de tuer tous les enfants de moins de deux ans indique, compte tenu d’une marge de sécurité, que la naissance de Jésus date d’environ -5 ou -6.

    En 525, le pape Jean 1er chargea un moine scythe vivant à Rome, Denys le Petit, d’une réforme calendaire. L’église chrétienne commençait à dominer le monde occidental, et Denys devait déterminer un nouveau cycle des fêtes de Pâques – les plus importantes de l’année. Denys décida de baser le nouveau calendrier sur la date de naissance de Jésus. Pour effectuer ce changement de l’origine des temps, il lui fallut placer cette date dans la chronologie du calendrier romain. Il utilisa pour cela les meilleures données, à savoir la durée de règne des empereurs.

    Mais il commit deux erreurs. D’une part, il oublia l’an zéro et passa directement de l’an – 1 à l’an +1. D’autre part, il oublia quatre années pendant lesquelles César Auguste régna sous le nom d’Octave. Cela fait au total cinq ans de décalage par rapport à notre calendrier.

    Ce n’est qu’en 1605 qu’un érudit polonais du nom de Laurent Suslyga signala l’erreur. S’il n’y a pas d’autres erreurs, Jésus est donc né en l’an 5… avant Jésus-Christ.

    Jésus est-il né le 25 décembre?

    Le Christ avec une auréole et les attributs de Sol Invictus, rayons de soleil et chevaux cabrés. Mosaïque de la nécropole sous la basilique Saint-Pierre de Rome, IIIe-IVᵉ siècle apr. J.-C. Wikipedia

    Jack Finegan, dans le Handbook of Bible Chronology, indique que la première mention du 25 décembre date de l’an 336. C’est la récupération de la fête, traditionnelle à l’époque, du Sol Invictus ou " Soleil invaincu ", puisque le solstice d’hiver marque le début du rallongement de la durée du jour.

    Un autre indice réside dans l’indication de Luc concernant les bergers. En décembre, les bergers ne surveillent pas les moutons pendant la nuit, car il fait trop froid à Bethléem qui est à 800 mètres d’altitude. Les bêtes sont remises à paître au printemps, et c’est aussi à cette époque de l’année, où naissent les agneaux, que la surveillance doit être continue. Jésus est donc probablement né en avril ou en mai.

    Dans l’" Adoration des Mages " (1302-1304) qui se trouve dans la Chapelle Scrovegni à Padoue, Giotto a peint une comète. C’est probablement la comète de Halley, qui fut visible en 1301 – et c’est en hommage à cette observation de Giotto que la sonde envoyée par l’Agence Spatiale Européenne à la rencontre de la comète de Halley en 1986 fut nommée Giotto.

    La Cappella degli Scrovegni, appelée aussi Église de l’Arena de Padoue. Andrea Piroddi, Wikipedia, CC BY-SA

    Mais cette comète n’est pas un bon candidat. En effet, la comète de Halley revient périodiquement, tous les 76 ans. Elle fut observée du 26 août au 20 octobre de l’an – 12 par des astronomes chinois, qui consignèrent l’observation (cf. Wen Shion Tsu, " The observations of Halley’s comet in Chinese history ", Popular Astronomy, vol. 42,‎ 21 mars 1934, p. 191-201). Cette date ne colle pas avec la date de naissance de Jésus.

    David H. Clark et F. Richard Stephenson présentent dans leur ouvrage The Historical Supernovae le catalogue de toutes les novae et supernovae observées avant l’invention du télescope. La plupart de ces observations, qui s’étalent entre – 532 et l’an 1604, sont dues aux astronomes chinois.

    Les novae sont des étoiles dont la brillance augmente très rapidement pendant quelques jours avant de reprendre une valeur normale ; les supernovae sont des étoiles massives qui terminent leur vie en une explosion qui peut les rendre aussi brillantes qu’une galaxie pendant quelques semaines, et qui donnent naissance à une étoile à neutrons ou un trou noir. Parmi les 75 évènements répertoriés par Clark et Stephenson, 8 sont antérieurs à l’année 0 : printemps -532, août-septembre -204, juin-juillet -134, octobre-novembre -77, mai-juin -76, mai -48, juin-juillet -47, et enfin, en mars-avril de l’an -5 !

    Cette dernière a été visible pendant plus de soixante-dix jours, et sans mouvement apparent dans le ciel. Le printemps, ça colle ! Voilà donc le bon candidat pour l’étoile de Bethléem : l’explosion d’une étoile massive en fin de vie ! S’il a existé, Jésus est donc né au printemps de l’an – 5 avant… lui-même.

    D’autres croisements entre évènements naturels et récits mythiques

    Lorsque des textes religieux ou mythiques relatent des évènements naturels extraordinaires, on peut se demander si, au-delà du sens qui leur sont donnés dans le récit, ils ne font pas partie d’une mémoire collective ayant enregistré des phénomènes réels. Ce n’est certes pas toujours le cas : ainsi, lorsque le récit biblique nous apprend que Josué a commandé au soleil et à la lune d’arrêter leur course dans le ciel, le temps que son armée vainque ses ennemis à Gabaôn et dans la vallée d’Ayyalôn, il n’est pas nécessaire (aujourd’hui) de chercher une logique autre que littéraire à l’affirmation selon laquelle " le soleil se tint immobile au milieu du ciel et près d’un jour entier retarda son coucher " (Livre de Josué). Je précise " aujourd’hui ", car l’argument fut utilisé par l’Église catholique au XVIe contre l’héliocentrisme de Copernic : si la Terre tournait autour d’un soleil fixe, la prière de Josué n’aurait pas de sens.

    Mais prenons le cas du déluge. On retrouve un évènement dans la Bible, et aussi dans l’épopée d’Atrahasis (datant probablement du XVIIIe siècle av. J.-C.). Atrahasis est le héros sumérien équivalent de Noé. Dans la Bible, Yahvé se repend d’avoir créé une humanité dont il constate qu’elle est " méchante " et que son cœur " ne forme que de mauvais desseins à longueur de journée ". Dans l’épopée d’Atrahasis, les Anunnaku, dieux sumériens, trouvent que les hommes font trop de vacarme, et leur roi Enlil se plaint de ne pouvoir dormir tant ils sont bruyants. Les motivations pour se débarrasser de l’engeance humaine sont donc différentes dans les deux récits, mais les deux déluges sont très voisins – jusqu’au détail des oiseaux envoyés en reconnaissance quand les pluies s’arrêtent. Comment ne pas penser que cette montée des eaux emprunte à celle qui a suivi la fin de la dernière époque glaciaire, voici 20 000 ans? Le niveau des mers est monté de 120 mètres en quelques milliers d’années, et des effets de seuil comme le déversement de la Méditerranée dans la mer Noire a dû laisser des traces dans les populations locales, jusqu’à ce que les grands auteurs de l’époque s’en emparent et y inscrivent leurs épopées!

  • Tine et Catinou

    Allo, Catinou

    Allo, Tine

    Ça va??

    Oui, fraîchement, il fait frisquet

    Et bé, Tine, t'as pas allumé la cheminée ???

    Bé si, mais je suis sortie prendre, quelques bûches, dans le garage, et je me suis gelée

    Dis Catinou, j'ai trouvé quoi faire, comme pâtisserie, pour la Ninou de Lucas

    Ça s'appelle, un Christmas pudding

    Un quoi???

    Et bé un pudding de Noël, si tu préfères

    C'est la tradition, là bas, à ce qu'y paraît

    Un pudding Tine!!!

    Mais quel estouffadou, macarel après les huîtres le foie gras, l'oie de Guinée farcie, et tout ce qui va l'accompagner, où elle va mettre ton chris, euh ton machin pudding...

    Elle est épaisse comme une aiguille à coudre, je t'ai fait montrer sa photo, elle va s'escaner, la pauvre

    Catinou, elle en goûtera un peu, et elle en gardera pour déjeuner le matin

    C'est une petite attention, manière de marquer le coup

    C'est vrai, Tine, on va faire comme tu dis, j'espère que ça lui fera plaisir

    Eh, mais tu sais ce que j'ai fait, cet après midi, j'ai regardé Internet, pour l'anglais

    J'avais une de ces cagnes, après manger, pas envie de trafiquer, alors, je suis allée voir un peu...

    Ah, maintenant, voilà, que tu veux te mettre, à parler anglais Catinou

    Atal, ça va être quelque chose, si tu y mets du patois avec

    Bestiasse, que tu es, Tine, quelques mots, pour pas avoir l'air trop couillonne

    Des politesses quoi, pour mieux l'accueillir, et qu'elle se sente à l'aise, et en plus, ça fera plaisir à Lucas

    Vu, comme ça, Catinou, évidemment, c'est une bonne idée

    Je te me suis, marqué des phrases, faciles hé, pasque, boudiou, je serais pas capaple de te lui faire toute une conversation

    J'ai l'impression, d'avoir des moungetos, dans la bouche, quand je tchare

    C'est normal, Catinou, leur parlé, il est pas comme le notre, té, pardine

    Et le r, Tine, ça milodits, j'arrive pas, j'ai le râtelier ,qui se décolle, quand j'essaie de le dire comme eusss

    Ça raï, Catinou, tu parleras comme tu peux, elle t'en voudra pas, la petite va, et puis elle comprendra qu'à l'âge que tu as, c'est dur de se mettre à une langue étrangère.

    Lucas, a du lui enseigner le français..

    Sûrement Tine, quoique tu sais bien, que les amoureux, ils parlent plutôt avec les mains, tu te rappelles, avec nos hommes, les bavardages, on s'en carrait

    Ahhh, Catinou, tu me fais bien rire té

    Dis moi, Tine, tu passes demain à la maison, tu viens manger, et si ça t'enquiquines pastrop, tu pourras me faire répéter

    D'accord, Catinou, je te ferai la leçon

    Et bé comme ça, toi aussi Tine, tu pourras apprendre

    Ouhhh, macarel, on a pas fini, de s'esclaffer de rire

    Peut-être, Tine, mais au moins, on passera pas pour deux vieilles piottes, qui sont jamais sorties, de leur campagne

    Eh, Tine je t'en connais une, qui va te faire une de ces figures, quand elle va nous entendre

    Et qui ça, Catinou???

    Ma belle fille té, Madame a des études, alors elle s'en croit

    D'ailleurs elle doit m'appeler tout à l'heure, je vais te lui dire bonsoir en anglais, per bézé, elle va pas t'en revenir

    Elle se prend, pour une pimparelle, je vais te lui montrer que je suis pas si pègue, qu'elle croit

    Catinou, tu es insupportaple, pire qu'une gaffette

    Garde donc, la surprise pour Noël, que tout le monde en profite

    Ah tu vois, Tine tu es aussi moqueuse que moi, tu as bien envie, de voir ma belle fille qui va te faire une de ces figures, comme pour dire, ya quicom, que truco

    Elle va te nous faire sa bouche en cul de clouque

    Je pense oui Catinou, et ton fils aussi

    Bah mon fils, il est habitué à mes fantaisies, il t'y fait plus attention

    Macaniche, on va pas s'ennuyer, je sens Catinou, et d'ici que tu nous inventes pas encore autre chose

    Non, ça suffit avec l'anglais

    Bon allez Tine je raccroche, on se voit demain alors

    Et bé à demain Catinou

    Patricia JULIA