Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulouse - Page 6

  • Cuisses de lapin aux amandes et olives

    Pour 4

    4 cuisses de lapin; 2 gousses d’ail hachées

    3 oignons émincés; 4 cuillères à soupe d’huile d’olive

    1 cuillère à café de gingembre frais haché

    1/2 cuillère à café de poivre;   Sel et poivre

    1 pincée de safran ou de curcuma; 40 g de beurre

    150 g de pommes de terre (grenaille)

    2 citrons; 50 g d’amandes émondées

    100 g d'olives vertes, Persil ciselé

    Coriandre ciselée

    Dans un saladier, mettez les cuisses de lapin, arrosez-le d'huile d'olive, ajoutez l'ail, le gingembre et l'oignon haché. Salez, poivrez et ajoutez le safran. Laissez mariner 2 heures à couvert, au réfrigérateur.

    Faites fondre le beurre doucement dans une cocotte, ajoutez les cuisses de lapin et faites-les dorer 10 minutes environ en les retournant régulièrement. Coupez un citron finement et ajoutez-le dans la cocotte avec les pommes de terre. Mouillez la préparation avec un peu d’eau. Couvrez et laissez cuire 15 minutes en remuant régulièrement.

    Ajoutez le deuxième citron coupé en lamelles avec les olives. Laissez mijoter 5 à 10 minutes jusqu’à l’obtention d’une sauce sirupeuse. Pendant ce temps, torréfiez les amandes en les faisant chauffer dans une poêle.

    Disposez les cuisses de lapin dans un plat, nappez-les de sauce et ajoutez les amandes, le persil et la coriandre ciselés.

  • Poulet mijoté à la crème et aux champignons

    Facile et rapide!

    Pour 4 personnes

    4 blancs de poulet, 1 filet d'huile d'olive, 300 g de champignons de Paris

    2 gousses d'ail, 20 cl de crème liquide

    50 g de râpé; Poivre, 1/2 bouquet de persil

    Dans une poêle, faire dorer les blancs de poulet avec un filet d'huile d'olive. Réservez.

    Dans la même poêle, faites dorer les champignons émincés avec les gousses d'ail pelées et hachées.

    Versez la crème et bien mélanger. Ajouter le poulet, poivrer puis laisser mijoter une dizaine de minutes. Ajoutez le râpé et laissez cuire deux minutes de plus

    Juste avant de servir, ciseler un peu de persil et déguster bien chaud.

  • Riz au poulet et aux légumes

    Pour 6

    4 blancs de poulet; 380 g de riz; 2 oignons; 2 carottes

    45 g de beurre: 750 ml de bouillon de volaille ou de légumes

    300 g de petits pois; sel, poivre

    Émincez finement les oignons et les faire fondre dans une cocotte avec 30 g de beurre.

    Une fois les oignons translucides, ajoutez le riz et faire revenir 2 ou 3 minutes.

    Ajoutez les blancs de poulet coupés en morceaux, les carottes épluchées et taillées en rondelles puis versez le bouillon. Assaisonnez de sel et de poivre.

    Quand le bouillon arrive à ébullition, baissez le feu, couvrir la cocotte et laissez mijoter une bonne dizaine de minutes.

    Ajoutez les petits pois, le reste de beurre et remuer. Couvrir à nouveau et laisser cuire 10 minutes.

  • BEN  VOYONS!

    Drame en Ariège : LFI, EELV et Renaissance s’opposent à une minute de silence en hommage à Alexandra, l’agricultrice tuée

    INFO LE PARISIEN. Le groupe communiste a proposé cette initiative après le décès d’une agricultrice ce mardi sur un barrage. Mais l’idée a été abandonnée, faute de consensus.

    Le président du groupe communiste, Chassaigne, a en effet demandé la tenue d’une minute de silence dans l’hémicycle mardi après-midi. Une demande soutenue par le groupe LR. Mais l’Insoumis Coquerel y a mis une condition, exigeant, si cette minute de silence se tenait, qu’une autre soit respectée en hommage aux deux adolescents de 14 et 18 ans, tués la semaine dernière à Saint-Denis, dans un contexte de tensions interquartiers. Une position défendue également par Chatelain, présidente du groupe Les écologistes.

    DES OPPOSITIONS CHEZ RENAISSANCE ET LES ECOLOGISTES

    Alors que le représentant du RN Jean-Philippe Tanguy est resté silencieux, Sylvain Maillard (Renaissance) s’est opposé à son tour à la minute de silence, rappelant les nouvelles règles strictes qui encadrent cet exercice au sein de l’Assemblée nationale.

     (…) En l’absence de consensus, il a été donc décidé de ne pas respecter cette minute de silence.

    Le Parisien