Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remplacer

  • Astuces en cuisine

    Ne rincez pas les pâtes

    Lorsque vous rincez les pâtes, le goût et l’amidon naturel – qui aide la sauce à coller sur les pâtes – partent avec l’eau. C’est pour cette raison que certaines recettes suggèrent de récupérer l’eau des pâtes pour faire la sauce. Au lieu de ça, sautez l’étape du rinçage et étalez les pâtes sur une plaque pour qu’elles y refroidissent.

    Un comptoir impeccable grâce à une plaque à biscuits

    Placez tous vos ingrédients sur une plaque à biscuits avant de les préparer. La plaque recueillera tous les déversements et éclaboussures en plus de vous éviter de devoir chercher les ingrédients pendant que vous cuisinez.

    Hachez vos fines herbes avec une roulette à pizza

    Oubliez le couteau et utilisez plutôt une roulette à pizza pour hacher en toute sécurité persil et coriandre. La roulette à pizza est également très pratique pour hacher des aliments tels que les crêpes et les pâtes pour les jeunes enfants.

    Servez-vous d’un bol ou petit saladier comme poubelle

    Pendant que vous cuisinez, débarrassez-vous des épluchures, coquilles d’oeufs et autres déchets dans un grand bol. Cela vous permettra de limiter le désordre et de gagner du temps si la poubelle n’est pas très accessible.

    Pour rendre le nettoyage encore plus facile, habillez le bol d’un sac de plastique.

    Pour les oeufs durs, le sel est votre meilleur ami

    Vous voulez que la coquille de vos œufs durs se détache en gros morceaux plutôt qu’en millions de fragments? Ajoutez 5 ml (1 cuillère à café) de sel à l’eau avant d’y plonger les œufs.

    Nettoyez votre robot-mélangeur sans éponge

    Remplissez-le d’un tiers d’eau chaude et de quelques gouttes de détergent à vaisselle, puis faites tourner la lame une dizaine de secondes. Rincez et séchez.

    Faites une délicieuse chapelure en un clin d’œil

    Il vous reste des petits pains ou des bouts de pains secs? Déchiquetez-les, puis placez-les dans un robot culinaire et, après une vingtaine de pulsions, vous obtiendrez une belle chapelure prête à l’emploi.

    Tirez plus de jus d'un citron sans appareil

    Faire tourner le citron sur la table en appuyant un peu, pour en faire éclater les cellules et aider le jus à s’écouler plus facilement, puis, pressez-le avec un presse-citron à l'ancienne ou très fortement entre vos mains et creusez avec une petite cuillère.

    Essayez la râpe à fromage pour râper un beurre dur

    Une râpe à fromage permet d’accélérer la fabrication de vos pâtes à tartes et biscuits. Au lieu de couper le beurre en petits morceaux, contentez-vous de râper une plaque de beurre congelée dans la farine, puis mélanger ces filaments de beurre avec la farine jusqu’à obtention d’une préparation grumeleuse pour la pâte bisée.

    Aromatisez vos sauces et ragouts avec un restant de vin

    Faites congeler les restants de vin dans des bacs à glaçons (huit glaçons = 250 ml/1 130 grammes) pour ensuite donner plus de goût à vos sauces et ragouts.

    Le vin blanc ou mousseux se marie bien avec les plats crémeux ou clairs et les bouillons (pensez ragoûts ou soupes de légumes), tandis que le vin rouge est parfait pour les préparations à base de tomates et de bœuf (chili, par exemple).

    Ajoutez-en quelques généreuses giclées par portion.

    Mettez les aliments à refroidir sur votre fenêtre

    Si votre frigo est plein parce que vous préparez une réception et que la température extérieure tourne autour des 5°C, placez les aliments périssables les plus résistants (fruits et légumes, par exemple) dans une glacière ou saladier épais sur la fenêtre. Vous libèrerez ainsi beaucoup de place dans votre frigo tout en gardant vos aliments au frais.

    Un reste de croustilles à apéritif ou des brisures de fruits à coque (arachides, noix de cajoux)

    Ne jetez surtout pas!

    Écrasez une poignée de croustilles, mettez les miettes dans un moulin à poivre propre, et assaisonnez de quelques tours de moulin des délices aussi variés qu’un macaroni au fromage ou un plat de brocolis.

    Quand aux brisures de fruits à coque sec, gardez-les pour en mettre -carrément- dans vos plats de pâtes, choux-fleurs à la crème, etc.

    Ramollissez un pot de crème glacée dur comme une brique

    Faites chauffer la lame d’un couteau sous l’eau chaude, et pratiquez des entailles d’environ 2,5 cm  pour former un damier aux carreaux espacés de 2,5 cm  à la surface de la crème glacée. Vous augmenterez la surface d’exposition à l’air de votre crème glacée, accélérant ainsi la décongélation. Passez ensuite une cuillère à crème glacée sous l’eau chaude.

    Laissez fondre totalement la crème glacée pour obtenir une sauce pour accompagner le pain perdu ou autres.

    Taillez dans le moisi

    Avant de jeter des restes apparemment suspects, souvenez-vous que les aliments fermes sont plus susceptibles d’être sauvés que les aliments mous.

    La moisissure ne peut en général pas pénétrer dans des fromages durs, alors rien ne vous empêche de les tailler environ quelques milimètres ou 2,5 cm à la surface. Utilisez une râpe pour en faire du fromage râpé.

    Même chose avec des aliments tels que le poivron ou la carotte. Par contre, débarrassez-vous les aliments moisis dont le taux d’humidité est levé –fromages mous, restes de plat cuisiné et pain. Les aliments poreux sont davantage susceptibles d’être contaminés sous la surface.

    Pour les yaourts nature ou crème fraîche épaisse, ceux qui n'ont pas de moisissures apparentes, vous pouvez vous en servir pour en faire une sauce froide en mélangeant de la moutarde (qui masquera le goût passé), qui est antibiotique… mais, n'exagérez pas l'ancienneté de ces produits laitiers: pas plus d'un mois et demi.

  • Une recette de yaourt végétal maison

    à réaliser sans yaourtière…. pour ceux qui ont des problèmes avec le lait de vache... recette inventée pour une copine allergique

    Préparation : 5 min

    .. et, cerise sur le gâteau, la préparation est de  5 mn… mais, il faut laisser fermenter

    1 L de lait de soja nature

    1 yaourt de soja (125 g) ou une préparation de ferments lactiques pour yaourt

    Facultatif et selon les goûts: arômes, épices, sucres, édulcorants, confiture...

    Il faut stériliser -au préalable- des petits pots en verre à fermeture hermétique en les laissant 5 min dans une casserole d'eau frémissante. Laisser sécher naturellement sur un linge, à l'envers… c'est-à-dire le tchul au dessus: (voir le dico toulousain)

    Préchauffer le four à 40°C.

    Faites chauffer le lait de soja à feu moyen pour qu'il atteigne environ 50°C. Ce serait d'avoir un thermomètre liquide sinon, si le lait est trop chaud, vos yaourts ne seront pas bien épais. Laissez refroidir quelques minutes en le sortant du feu puis, hors du feu, ajoutez un yaourt de soja ou des ferments lactiques et mélanger.

    Ensuite, remplir les pots de yaourt.

    Vous pourrez Laisser fermenter dans le four pendant 3 h avat éteindre le four sans l'ouvrir. Laissez les yaourts reposer encore 8 h sans trop les bouger. Réfrigérez et conservez 1 semaine environ.

    En plein cagnas, vous mettez les pots dehors, dans une cocotte minute que vous aurez monté en température (avant de mettre les pots, il faut jeter l'eau) et laissée en plein soleil, bien fermée et recouverte d'un linge épais propre. A laisser le plus de temps possible au soleil. Economie d'énegie du four

    Lisez aussi avec la boîte outil “Recherche“ la recette des yaourts à la cocotte-minute.

  • Les emballages alimentaires

    Dans toutes mes recettes je parle de pots en verre, d'inox, de terre cuite, d'émail… je vous ai indiqué que les contenants n'étaient pas bons pour le relargage du plastique dans les aliments, mais, voici une étude qui enfonce largement les clous…

    Une étude française a comparé l’évolution des jus de fruits multivitaminés dans des bouteilles en verre ou en plastique. Les chercheurs se sont intéressés au contenu en acide ascorbique (vitamine C), bêta-carotène et alpha-tocophérols (vitamine E) dans des bouteilles de verre ou de PET. Ils ont utilisé une boisson multifruits et multivitamine contenant de la pomme, de l’orange, du raisin, de la poire, de la pêche, de la mangue, de l’abricot, de la banane, du kiwi, du citron, de l’ananas et de la goyave.

    Après avoir dilué la boisson dans de l’eau, les scientifiques ont ajouté du sucre, de l’acide citrique et un mélange de vitamines C, A, B1, B6 et B9. Le jus de fruits a été intentionnellement fortifié avec de la vitamine E (alpha-tocophérol) pour observer les interactions entre vitamine C et vitamine E.

    Ensuite, le jus a été emballé soit dans une bouteille de PET soit dans une bouteille en verre. Les bouteilles en plastique étaient fermées avec des bouchons de polyéthylène et de polypropylène sans joint interne et les bouteilles en verre par des bouchons métalliques. Les bouteilles étaient conservées à 20 °C dans l’obscurité.

    Après 97 jours, il y avait des changements significatifs dans les deux types de bouteilles, mais globalement et, vous vous en doutez, le verre préservait mieux le contenu nutritionnel que la bouteille en PET.

    En effet, les chercheurs ont noté une importante dégradation de l’acide ascorbique après trois mois de conservation, allant jusqu’à 54% et 72% du contenu initial dans les bouteilles de verre et de PET, respectivement: la dégradation de l’acide ascorbique était clairement plus forte dans les bouteilles en PET. D’après les chercheurs, ce serait dû à l’infiltration de l’oxygène à travers le PET.

    De plus, le bêta-carotène était plus oxydé dans le PET que dans les bouteilles en verre: la concentration en isomères du bêta-carotène était plus élevée dans les bouteilles en verre.

    Bien sûr, il est recommandé de manger les fruits entiers plutôt qu'en jus. Mais on peut consommer des jus de fruits de temps en temps. Faites attention au contenant: Le jus de fruits -emballé dans des bouteilles en verre- contient plus d’antioxydants représente une meilleure source de composés bioactifs.

    D'accord, c'est plus cher, plus délicat à manier, mais votre santé le vaut bien!

  • Salade de pissenlits au chèvre

    Avec ou sans four

    Il vous faut des pissenlits, 100 g de cansalade en brunoise, un petit chèvre par personne par trop fait, du pain en grosses tranches, des croûtons maison aillés, un grille pain, de l'huile de noix et du vinaigre maison. Une petite cuillère à soupe de graisse de canard, éventuellement.

    De temps en temps, on en trouve sur les marchés… sinon, vous pouvez les ramasser vous-même puisqu'ils sont à ramasser au printemps.

    Ne les ramassez pas au bord des routes ou à proximité des champs cultivés qui sont arrosés de pesticides.

    Lavez soigneusement et coupez la base trop près de la terre; à tremper dans de l'eau vinigrée pour tuer les bestioles des champs. Essorez avec votre machine à salade. Pour ceux qui n'en possèdent pas, faites comme je faisais enfant: mettre la salade dans un torchon propre, attrapez les 4 bouts du tissu et secouez le paquet d'un geste brutal de la main en esquivant la hanche pour ne pas vous mouiller. Quand l'eau ne sort plus, la salade est essorée.

    Coupez les feuilles en deux. Les mettre dans un saladier en verre.

    Faites sauter les lardons de cansalade dans une poêle à sec afin d'éviter de devoir absorber l'huile de cuisson dans du papier. Ceci à l'avantage de faire suer la cansalade et ainsi de la débarasser du surplus de graisse (qui est pourtant à conserver dans la poêle pour faire sauter les croûtons aillés ou dits croûtons tintchés).

    Perso, je fais mes croûtons aillés en brisant des petits pains au froment après les avoir aillés avec une belle gousse et je les fais sauter à la poêle dans le jus des lardons. En fait, si vous avez acheté de la poitrine salée que vous avez coupée vous-même en lardons, vous n'aurez pratiquement pas de reste de graisse; il n'y a que les lardons que vous achetez en paquets plastique qui perdent -surtout- de l'eau.

    Faites cuire cela en dernier ressort pour garder au chaud les lardons; Faites une vinaigrette avec l'huile de noix dans un bol et conservez.

    Mettre des grosses tranches de pain à gratiner dans votre four à 200° avec sur chaque tranche un petit fromage de chèvre très poivé.

    Perso, j'utilise une buche de chèvre -la moins chère- puisqu'elle va cuire, coupée en tranches; je poivre fortement la tranche et je sors du four quand le fromage commence à déborder du pain…

    Et aussi, comme je n'ai pas envie de dépenser beaucoup d'électricité pour gratiner le pain avec le chèvre, je faits gratiner dans mon grille pain et je dépose la tranche de buche aussitôt, ce qui fait que le fromage devient bien mou.

    Disposez sur vos pissenlits les lardons et arrosez avec l'huile de noix en vinaigrette, mélangez bien, ajoutez le pain tintché les tranches de pain avec le fromage de chèvre fondu par-dessus.

    Vous verrez, la salade de pissenlits ouvre l’appétit!