Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fauché-es?

  • Voici les principales rumeurs et fake news autour du coronavirus COVID-19

    Rappel: Un contact étroit avec une personne infectée augmente le risque. Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies, la transmission de personne à personne peut se produire à partir d'un mètre de distance.

    "Le sèche-main tue le coronavirus".

    Des rumeurs nées en Chine courent selon lesquelles en se séchant les mains pendant 30 secondes à l'air chaud du sèche-mains, on peut éliminer toute trace du virus. En revanche, l‘OMS conseille par précaution de se laver fréquemment les mains avec de l'eau et du savon ou un produit à base d’alcool. Une fois que vos mains sont propres, il faudrait les sécher soigneusement en utilisant des serviettes en papier.

    "Manger de l'ail protège de l’infection“.

    Sur les réseaux sociaux, on lit qu’il faut consommer de l’ail (Allium sativum L.) pour prévenir ou soigner une infection au coronavirus. Un post est devenu viral après avoir affirmé qu’en buvant de l’eau dans laquelle on a fait bouillir de l’ail on peut guérir du nouveau coronavirus.

    L'ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes, dit l'OMS, mais rien ne prouve que la consommation d'ail protège contre le nouveau coronavirus.

    Dans le détail, quelques études ont trouvé que in vitro l’extrait d’ail a une certaine activité contre les virus de la grippe A et B, les cytomégalovirus, les rhinovirus, le HIV, le virus de l’herpès, les rotavirus. Mais il n’existe pratiquement pas d’essai clinique chez l’homme pour le vérifier en conditions réelles. Une étude a suggéré un effet protecteur contre le rhume mais sa qualité laisse à désirer et elle n’a pas été confirmée.

    "L'huile de sésame empêche le coronavirus de pénétrer dans l'organisme".

    L’affirmation selon laquelle en frottant de l’huile de sésame sur la peau on fait barrière au virus, est née en Asie; normal: l'huile de sésame est un aliment de base de la cuisine asiatique.

    Mais c'est à peu près tout ce à quoi elle sert, et encore.... L’huile de sésame renferme majoritairement un acide gras de la famille oméga-6 (acide linoléique) et pas d’acide gras oméga-3. Elle est donc déséquilibrée, et je déconseille de l’utiliser régulièrement en cuisine.

    D'ailleurs, je n'en ai jamais acheté.

    "Les gargarismes préviennent l’infection"

    Certains produits utilisés sous la forme de gargarismes peuvent éliminer des microbes pendant quelques minutes. Toutefois, cela ne signifie pas qu'ils protègent contre l'infection au nouveau coronavirus, dit l'OMS.

    "Le chlorure de magnésium peut soigner ou prévenir l’infection à coronavirus"

    Cette rumeur fait suite à une précédente, publiée par la lettre Santé Nature Innovation, selon laquelle du chlorure de magnésium permettrait de guérir d’Ebola. Elle avait à l’époque été démontée par Thierry Souccar. Cette fois, c’est non seulement le chlorure de magnésium, mais d’autres sels de magnésium qui sont censés agir contre le virus.

    En réalité, si les suppléments de magnésium peuvent aider à corriger des déficits, s’ils peuvent soulager les états de stress (et donc indirectement soutenir l’immunité), il n’existe aucune preuve qu’ils ont d

  • PENURIE DE MASQUES?

    PÉNURIE DE GEL HYDROALCOOLIQUE?

    Fabriquez des lingettes maison et FAITES PASSEZ A TOUT LE MONDE CETTE INFO

    Pour commencer, et je vais vous faire frémir… les gels hydro-alcooliques achetés fort cher en pharmacie ne valent RIEN, RIEN DU TOUT contre les virus de la grippe, coronavirus et autres… gardez votre argent.

    Ceux qui sont efficaces sont vendus par des sociétés pour des sociétés et autres gens de la santé (Delcourt, l'Equipier et les sites de fournisseurs de matériels de bureau pour les entreprises). BON A SAVOIR: certains ne demandent pas un numéro siret.

    JE VOUS ENSEIGNE A FABRIQUER DES LINGETTES NETTOYANTES ÉCONOMIQUES ET ANTISEPTIQUES.

    Elles seront tout aussi efficaces (même plus) que ces gels de pharmacie.

    Achetez des petits sacs zip en plastique transparent, de l'alcool à 90°, des mouchoirs papiers. Quelques gouttes d'huile essentielle de citron, thym, origan.

    Dans un petit saladier en verre, verser trois-quart de verre d'alcool à 90° et versez des huiles essentielles thym, origan environ 30 gouttes de chacune d'elles et pour donner une meilleure odeur, ajoutez 40 gouttes d'HE de citron.

    Fouettez pour bien mélanger; les HE s'intègrent à l'alcool pour peu que vous fouettez longuement.

    Prenez un mouchoir en papier et dépliez-le entièrement puis pliez-le en 4 (ce sera plus facile a ouvrir lorsqu'ils seront mouillés).

    Prenez un sac: ouvrez-le entièrement, glissez le mouchoir en papier et versez suffisamment du mélange d'alcool/ H.E. pour qu'il soit bien imbibé. Fermez bien.

    Voila, vous avez des lingettes de propreté suffisamment efficaces.

    Ne remplissez pas trop, il ne faut pas que vos lingettes soient bombées: trop lourdes, le paquet peut s'ouvrir et parfumer votre sac à main!

    L'alcool dessèche les mains, donc à utiliser uniquement quand vous n'avez pas un point d'eau à proximité avec du savon de Marseille et un bon système de séchage, c'est-à-dire, des feuilles de papiers. En effet, le système genre sèche-cheveux sèche les mains, mais vous gardez des bactéries qui, au contraire, restent sur le papier.

    Pensez à passer de la crème sur les mains régulièrement pour lutter contre le dessèchement.

    Éventuellement, vous pouvez achetez des sachets zip plus grands et, avec le même mélange, imbiber des pages de papier absorbant. Vous pourrez utiliser au moins deux fois le papier s'il est non tissé et  si vous avez utilisé un seul côté la première fois.

    C'est moi qui est eu l'idée d'inventer ces lingettes, j'ai testé. Utilisées lorsque je remplissais mon réservoir voiture.

    On peut les garder longtemps (si vous conservez le sachet bien fermé et à l'abri de la lumière).

  • Cromesquis a la purée de pommes de terre

    et au fromage de chèvre.

    Les cromesquis sont des boulettes plus grosses que ces dernières et légèrement oblongues

    Chapelure; 60g de fromage de chèvre; 5 pommes de terre

    2 œufs; Huile quantité pour un bain

    Portez de l’eau à ébullition dans une casserole. Plongez les pommes de terre et laissez les cuire jusqu’à ce qu’elles soient fondantes ou bien 12 m n à la cocotte-minute, après chuchotement de la soupape.

    Une fois cuites, écrasez-les pour en faire de la purée et ne rajoutez pas trop de lait pour qu'elle reste ferme; vous pouvez rajouter un hachis d'ail ou de persil.

    Prenez des morceaux de fromage de chèvre sortis du frigo pour qu'il soit ferme et que vous puissiez le couper facilement et insérez-le au milieu d’une boule de purée, formez plusieurs petites boules oblongues

    Dans une assiette creuse, battez un œuf pour le rendre bien jaune et dans une autre assiette creuse, versez la chapelure.

    Faites rouler vos boules d’abord dans la panure, puis dans l’œuf, puis de nouveau dans la chapelure. Répétez avec les autres boules.

    Dans une casserole, faites chauffer un bain huile. Plongez vos cromesquis pour les faire frire et sortez-les au bout de 10 mn, bien gratinés. Attention de ne pas vous brûler.

    Déposez ensuite vos cromesquis sur du papier absorbant puis dégustez avec la grillade que vous aimez

     

  • Le blanc et le noir

    Photo: le vrai boudin toulousain

     

    Bien que tous les deux soient des charcuteries cuites et qu’ils aient la même forme et le même nom, les boudins noir et blanc sont deux produits très différents au niveau de leur goût, leur consistance et leur élaboration.

    Le boudin noir est une préparation à base de sang et de gras de porc, assaisonnée et enveloppée dans un boyau puis cuit dans un bouillon avant d’être refroidi.

    Le boudin blanc est constitué de maigre et de gras de porc additionnés le plus souvent de lait, de crème et d’œufs. Le tout est assaisonné, enveloppé dans des boyaux, poché et refroidi.

    Comme ce sont tous les deux des charcuteries déjà cuites, il suffit juste de les réchauffer soit à la poêle, au grill ou au four. Perso, je ne goûte pas le blanc; il m’apparait trop "trafiqué"; il faut acheter du bon boudin de charcutier.

    Le boudin à l'oignon se déguste cru, le boudin de viande peut être cuit ou consommé cru.

    Si vous le faites cuire, sachez qu'il faut à peine le faire griller: tourné, retourné. Contient énormément de fer, bon pour nous, les femmes!

    Bon d'accord, c'est calorique... mais vous pouvez le consommer à la place de la viande. Et puis, surtout, sachez qu'à Toulouse, (enfin, dans ma famille, on n'a JAMAIS consommé du boudin avec des pommes! berkkk!).

    Pour éviter que le boyau qui les enveloppe ne se déchire à la cuisson, piquez-le légèrement avec les pointes d’une fourchette.

    Roulades apéritifs au boudin

    Préchauffez le four à 220°.

    Pour 4 personnes

    1 boudin noir à la viande, à l'ancienne: 1 pâte de feuilletée au beurre rectangulaire

    10g de farine; 1 jaune d'œuf; confit d'oignon maison

    Pour le confit d'oignons: 3 très gros oignons jaune, 30 g de graisse de canard, du vinaigre balsamique ou du vinaigre de vin plus trois morceaux de sucre

    Pelez les oignons, coupez en cubes, faites cuire dans une poêle avec la graisse de canard, lorsque le tout est bien brun, arrosez de vinaigre et saupoudrez de sucre fin ou écrasez deux morceaux de sucre avec le cul d'un verre.

    Retirez le boyau du boudin. L'écraser à la fourchette. Le faire revenir dans une poêle 5 min à feu doux. Réservez et laissez refroidir.

    Dérouler la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné. (Si vous n'avez pas de rouleau à pâtisserie, utilisez une bouteille de vin, sans l'étiquette et très propre bien sûr).

    Étalez dessus le boudin et reformer le rouleau bien serré. Mettre au réfrigérateur une trentaine de minutes pour faciliter le découpage.

    Couper la pâte en tranches d'un centimètre de large. Déposer les spirales sur une plaque allant au four recouverte d'une mince couche de gras (beurre ou autres). Dorez les rondelles à l'aide d'un pinceau au jaune d'œuf.

    Enfournez 15 à 20 minutes jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés. Servir tiède. et accompagné de confit d'oignon, tiède lui aussi.

    AVEC QUOI?

    Purée de patates ou patates sautées, petits pois-carottes, salsifis, choux de Bruxelles, choux divers, lentilles, haricots blancs nature...