Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisine Toulousaine et Occitane - Page 5

  • Parait que notre gastronomie s'est enrichie!!!!

    Selon elle, grâce aux Chance de la France (vous m’avez compris, les adeptes de l’islam issue d’Afrique du Nord), notre pays s’est enrichi et devinez de quel actif culturel il s’agit…

        Innovation en mathématique, littérature, chimie? Vous n’y êtes pas!

        Sculptures, peintures? non, haram en islam!

        Musique? Non, cela risque de transformer en singe, dixit l’iman de Brest!

        La France s’est enrichie de LA GASTRONOMIE! Non, ne riez pas!

    C’est l’affirmation de Marlène (opposant cet argument à Éric Zemmour, qui ne voyait pas ce que nous avait apporté cette population) justifiant l’accueil de tous ces déçus du colonialisme qui viennent vivre chez leurs anciens colons, par simple grandeur d’âme, prouvant par là qu’ils savent pardonner.

    Mais, Marlène (veuillez me pardonner cette familiarité, mais je ne veux pas qu’elle se sente discriminée), ne nous a pas précisé de quelle gastronomie nous nous sommes enrichis.

    S’agit-il du kebab dont s’entiche notre Hamon national, amoureux de ce plat au risque de le déguster sous le nez de Robert Ménard à Béziers? Lequel Ménard n’a pas compris la chance qu’il avait d’accueillir cette population enrichissante.

    S’agit-il du couscous merguez ou au poisson ou encore au poulet ou à la viande de bœuf?

    Non, ce n’est pas ça non plus, ce plat a été apporté avec les pieds-noirs chassés de chez eux après l’indépendance des pays du Maghreb.

    Peut-être le tajine? Ou le mouton de l’Aïd el-Kebir?

    Bref, cette richesse n’a pas été précisée. Marlène, par pitié, dites-nous ce qui nous a enrichis, et de quelle manière?

    En surcharge pondérale? En population exogène? Quel est cet enrichissement qui nous coûte (entre autres, liste non exhaustive) nos déficits à la sécurité sociale, nos retraites et autres territoires perdus de notre République?

    Merci d’avance pour votre riche réponse, Marlène.

    Guy Sebag

    https://ripostelaique.com/selon-marlene-les-cpf-nous-enrichissent-par-la-gastronomie.html

  • 22 à Asnières

    Des soucis avec votre opérateur téléphonique historique?

     

    http://saga-mandarine.hautetfort.com

     

    Racontez vos déboires!

  • Vitamine de longévité

    Les meilleures sources de vitamine E

    La vitamine E regroupe deux familles de composés:

    - les tocophérols (alpha, bêta, gamma, delta)

    - les tocotriénols (alpha, bêta, gamma, delta).

    Il existe donc en tout 8 formes de vitamine E mais celle qui est retrouvée le plus souvent dans la nature est l'alpha-tocophérol, majoritaire par exemple dans les amandes, les cacahuètes, l'huile d'olive, l'huile de tournesol. Il y a autant ou plus de gamma-tocopherol que d'alpha-tocophérol dans les huiles de colza, maïs, lin, soja et les noix. L'huile de palme est une source importante de tocotriénols (alpha, gamma, delta).

    La vitamine E est un antioxydant soluble dans les graisses. Elle protège de l’oxydation les acides gras de l’organisme (membranes cellulaires, cholestérol…). Elle possède aussi des propriétés anti-inflammatoires. D’après les études, elle pourrait avoir des effets bénéfiques contre le vieillissement, le cancer, le déclin mental, les yeux.

    Recommandé un apport journalier de 15 mg pour un adulte.

    Voici une liste non exhaustive des meilleures sources de vitamine E parmi les aliments couramment consommés:

    1 - Huile de germe de blé

    L’huile de germe de blé contient environ 149 mg de vitamine E pour 100 g.

    Achetez en pour saupoudrer sur vos salades, cela donne un bon goût de noisettes; se conserve au réfrigérateur pour éviter le rancissement. En effet, une boîte de germes de blé dure assez longtemps.

    2 - Huile de tournesol

    L’huile de tournesol renferme environ 58,3 mg de vitamine E pour 100 g. Attention cette huile contient aussi trop d’acides gras oméga-6 pour être consommée de manière régulière.

    3 - Huile d’avocat

    L’huile d’avocat contient 45,3 mg de vitamine E pour 100 g.

    Mais l’avocat seul est également une source, pour 100 g on retrouve environ 2 mg.

    4 - Graines de tournesol

    Les graines de tournesol renferment 42,3 mg de vitamine E pour 100 g.

    5 - Huile de foie de morue

    L’huile de foie de morue contient 30 mg pour 100 g.

    SURTOUT NE JETEZ pas l'huile de la boîte: en règle générale, on dépose le foie dans la boîteset, plus le temps passe, plus le foie exsude l'huile, donc, c'est là que se trouvent les oméga-3

    6 - Huile de noisette

    L’huile de noisette contient 28,6 mg pour 100 g et la noisette 15 mg/100 g.

    C'est, avec mon huile de noix, l'huile que j'utilise dans toutes mes salades.

    7 - Huile de colza

    L’huile de colza contient 27,7 mg pour 100 g.

    8 - Anguille cuite

    L’anguille cuite au four est une bonne source de vitamine E, elle contient 5 mg pour 100 g.

    9 - Sardines en conserve

    Les sardines en conserve sont des sources de vitamine E, pour 100 g on retrouve environ 2 mg. Bien évidemment, on absorbe l'huile!

    10 - Les œufs

    Un œuf moyen pèse 60 g avec la coquille, et 50 g sans. Pour 100 g soit environ 2 œufs moyens, on retrouve 2 à 3 mg de vitamine E.

    Les épinards, les poivrons et les fruits oléagineux, sont également de bonnes sources de vitamine E.

    Cette huile est recommandée pour les hommes (spermatozoïdes de meilleure qualité).

     

  • L'orange... le fruit d'or

    ATTENTION

    Bientôt un nouveau blog (fait pas moi, bien sûr)!

    Sujet: tous ceux qui on des démêles avec "l'opérateur historique"!

    Je vais appeler ce blog: "saga-mandarine"

    Afin d'éviter que ces gens ne me mettent au tribunal...

    Et oui, "celui qui dit la vérité, il doit être exécuté!"....

     

    Comment choisir l’orange?

    Ne pas se fier à la couleur

    Si les oranges doivent être bien fermes, la couleur et l’épaisseur de leur épiderme ne doivent pas vous influencer. En effet, les pigments verts de l’épiderme du fruit ne se transforment en orange et rouge que sous l’action du froid. Froid que certaines contrées ensoleillées ne connaissent pas : un agrume peut être légèrement vert... et bien mûr.

    En fonction de leur utilisation

    Bien sûr, choisissez également des oranges en fonction de leur utilisation comme fruits de bouche ou fruits à jus.

    Choisir des oranges fermes, lourdes pour leur taille, dont la peau est lisse et sans partie molle.

    Comment consommer l’orange?

    En jus très frais…

    Le jus de l'orange renferme la quasi-totalité des éléments nutritifs du fruit, y compris la fraction soluble des pectines (seules les fibres insolubles sont éliminées). Il fournit notamment ses sucres, ses minéraux, ses vitamines... et ses calories. Très fraîchement extrait du fruit, le jus de l'orange est aussi riche en vitamine C que l'orange elle-même. Mais la teneur vitaminique s'abaisse rapidement, en raison de l'action oxydante de l'air. Pourtant…

    …Ou en jus pressé 5 jours plus tôt.

    Une étude française a suivi l’évolution sur 5 jours de la teneur en vitamine C de divers jus d’orange (commerciaux et pressés “ maison ”) en conditionnement ouvert à 25 °C, exposé à la lumière du jour. Un jus d’orange pressé chez soi contient à l’origine environ 525 mg de vitamine C par litre. 24 heures plus tard, la teneur passe à 510 mg/l. Puis elle chute le deuxième jour pour s’établir à 460 mg/l. Surprise, le troisième jour : la quantité de vitamine C remonte à 550 mg/l.

    Elle progresse même jusqu’au cinquième jour où elle est alors supérieure de 7% à la teneur d’origine. Cette évolution paradoxale est liée à des processus de maturation : la pulpe intacte du jus contient des systèmes cellulaires fonctionnels qui continuent de produire de la vitamine CUILLÈRE [2]

    En salade avec banane et pruneaux

    La présence d’orange garantit un apport de sécurité en vitamine C, tandis que la banane et les fruits secs (qui en apportent très peu), complètent ce dessert en glucides, fibres et magnésium. Idéal pour les enfants, au goûter ou après le sport.

     

    L’orange présente en effet une excellente source de fibres alimentaires (7.0g/portion), une bonne source de folacine (21% de l'apport quotidien), une source de potassium (270 mg par portion), sans sodium (1 mg par portion) et sans matières grasses (0.2 g par portion).

    En équilibre avec des glucides

    Tranches tiédies accompagnant un filet de canard et son riz complet : plat équilibré en glucides (amidon du riz et glucides simples de l’orange), la vitamine C favorisant l’assimilation du fer du riz.

    Comment conserver l’orange?

    1 mois au réfrigérateur

    Bien que les oranges se gardent fort bien à température ambiante, les placer dans le bac à légumes du réfrigérateur optimise leur conservation, sans risque de déshydratation.

    1 semaine à température ambiante

     

    Garder à température ambiante jusqu'à une semaine ou au réfrigérateur jusqu'à un mois. Les fruits gardés à température ambiante sont plus juteux.