Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cuisine Toulousaine et Occitane - Page 5

  • Attention:  danger  en  France!

    Le point sur l'épidémie multi-états de Salmonella Mbandaka ST413 lié à la consommation de produits à base de viande de poulet dans l'UE/l'EEE et au Royaume-Uni Médecine des voyages

    Un foyer transfrontalier de Salmonella Mbandaka ST413 est en cours dans l'Union européenne/Espace économique européen (UE/EEE) et au Royaume-Uni (RU) depuis septembre 2021. Au 30 novembre 2022, 196 cas avaient été enregistrés et publiés dans une évaluation rapide des épidémies menée conjointement par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

    Au 15 mars 2024, 300 cas (soit une augmentation de 104 cas) avaient été signalés en Estonie (n = 3), en Finlande (n = 98), en France (n = 16), en Allemagne (n = 2), en Irlande (n = 7), aux Pays-Bas (n = 1) et au Royaume-Uni (n = 173), conformément à la définition de cas européenne. Vingt-trois ont été hospitalisés, 6 ont eu une septicémie et 1 est décédé au Royaume-Uni.

    En novembre 2022, lorsque la première évaluation a été publiée, les produits à base de poulet prêts à consommer et/ou la viande de poulet fraîche ont été identifiés comme des vecteurs probables de l'infection sur la base d'entretiens avec des cas en Finlande et au Royaume-Uni. Des enquêtes ultérieures menées par les autorités de sécurité alimentaire en Estonie, en Finlande et aux Pays-Bas, ainsi que le partage d'informations génomiques sur les aliments avec l'EFSA en 2024, ont permis d'identifier les poitrines de poulet cuites à la vapeur et congelées, PRODUITES EN UKRAINE, comme vecteur d'infection. Les lots contaminés avaient été importés par des opérateurs non européens.

    La durée de conservation des produits de viande de poulet surgelés contaminés a expiré en novembre et décembre 2023. Les cas les plus récents ont été détectés en Finlande en octobre 2023 et au Royaume-Uni en février 2024. En supposant que les lots contaminés identifiés ne sont plus sur le marché, et compte tenu des dates de péremption et des mesures de contrôle mises en œuvre, la probabilité que de nouvelles infections se produisent avec la souche de l'épidémie provenant de ces lots est faible.

    Cependant, malgré la mise en œuvre des mesures de contrôle, des cas ont continué à se produire tout au long de l'année 2023 dans l'UE/EEE et au début de l'année 2024 au Royaume-Uni, ce qui suggère des voies d'exposition non détectées qui nécessitent des investigations supplémentaires et posent un risque continu, bien que réduit, de nouvelles infections.

    Source : Centre européen de prévention et de contrôle des maladies

    Référence principale : www.ecdc.europa.eu

  • Pourquoi il faut vous séparer de vos poêles abimées

    Cela fait plus de 25 ans que je n'utilise plus de poêle en Teflon®; j'ai cherché qu'elles étaient les meilleures possibilités: j'utilise des poêles en tôle noire (bien culottées, elles n'attachent pratiquement pas) j'ai deux poêles en inox (dont une, uniquement réservée pour rôtir du millas) et une en acier émaillée (pour mes sauces tomates). Il ne faut pas rayer les poêles en émail et les poêles inox sont peu facile d'utilisation.

    Les poêles en pierre sont à éviter TOTALEMENT (la poudre de pierre est collée!) Le PTFE est interdit en France depuis quelques années, veillez à ne pas en acheter dans un magasin de soldes…. Si vous voulez à tout prix acheter les nouvelles poêles anti-adhérentes que l'on vend de nos jours, CHANGER DE POÊLE chaque année.

    En vieillissant, votre poêle anti-adhésive peut libérer des milliers de particules de microplastique dans vos plats.

    Les pollutions des microplastiques et nanoplastiques sont partout autour de nous. Dans la nature comme dans notre vie quotidienne. Et parfois même dans des ustensiles d’usage courant, telles les poêles anti-adhésives.

    DES ACCESSOIRES RECOUVERTS DE TEFLON

    Comme le révèle une nouvelle étude australienne(1), une poêle abîmée peut en fait libérer jusqu’à 9.100 particules de plastique dans notre nourriture. Un revêtement endommagé peut même entraîner la libération de 2,3 millions de particules de microplastique et nano-plastique en quelques dizaines de secondes de cuisson.

    Ces accessoires de cuisine sont en effet recouverts de Teflon® afin de les rendre anti-adhésifs lors de la cuisson. Mais à force d’être chauffé et utilisé, ce composé chimique finit irrémédiablement pas s’user et s’endommager. Une usure qui entraîne la libération invisible de ces particules potentiellement nocives.

    Un revêtement abimé provoque la libération de 2,3 millions de minuscules particules pendant la préparation des repas

    Le système d’imagerie Raman et les algorithmes mis au point par les chercheurs permettent ainsi de scanner les surfaces de ces ustensiles et d’en analyser la structure moléculaire. C’est grâce à cela qu’ils ont pu mettre en lumière le fait qu’une poêle abîmée libère des millions de microparticules plastiques et nano-plastiques en Teflon®.

    Reste désormais pour les auteurs de cette nouvelle étude sur cet ennemi invisible, à mesurer avec précision tant la fréquence que la dangerosité réelle de ces particules sur l’organisme et la santé humaine. Raison de plus en tout cas pour ne pas lésiner sur la qualité au moment de renouveler sa batterie de cuisine.

    LES RISQUES ASSOCIES AUX CASSEROLES EN TEFLON®

    Émissions de gaz toxiques:

    Lorsque ces casseroles sont chauffées à des températures élevées (généralement au-dessus de 260°C), elles peuvent libérer des gaz toxiques, tels que le dioxyde de carbone et des composés de fluorure. Ces émissions peuvent être nocives pour les oiseaux domestiques et peuvent causer le syndrome respiratoire aigu du Téflon® (SRAT) chez eux.

    DÉGRADATION DU REVÊTEMENT:

    Si ces casseroles sont rayées, éraflées ou endommagées, il y a un risque que des particules de PTFE puissent migrer dans les aliments. Bien que les autorités sanitaires estiment généralement que de petites quantités de PTFE ingérées ne posent pas de problème majeur pour la santé humaine, la dégradation du revêtement peut entraîner des émissions de gaz et des particules indésirables.

    CHALEUR EXCESSIVE:

    Chauffer une casserole en Téflon® à des températures excessives peut accélérer le processus de décomposition du revêtement et augmenter le risque d’émissions de gaz toxiques.

    Références : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S004896972205392X

  • Magret de canard sauté au poivre vert

    Le magret a été inventé à l'hôtel de France à Auch par le grand chef Daguerre et en vérité, il lui avait donné le nom de "maigret" ou maigre de canard. C'est devenu un grand classique du sud-ouest et perso, nous en consommons au moins une fois par mois, ou plus.

    Un jour, dans un coquetel, une parisienne me disait: nous sommes étonnées de voir du magret dans le menu car, chez nous, c'est le met de fêtes –de fin d'année…

    Je lui ai indiqué que les Toulousains en consommaint beaucoup et que de plus (et elle a été suffoquée et sans voix) on en trouvait souvent dans les cafétérias toulousaines!

     

    Pour 4 personnes

    2 beaux magrets; 1 oignon jaune coupé en cubes

    1 dl de porto ou madère; 2 dl de fond lié de canard ou de veau

    1.5 dl de crème fraîche liquide entière

    2 cuillères à café de poivre vert; Sel

    Pelez le magret et retirer sa graisse comme je vous ai expliqué des tas de fois! Puis, tailladez le magret pour qu'il cuise très vite.

    Saisir dans une poêle chaude et sèche avec la couenne de graisse pour graisser votre poêle (bien sûr vous utilisez une poêle en fer bien culottée!)

    Lorsque la graisse commence à trop rendre de gras, retirez-là et faites colorez, retournez et cuire comme une viande rouge. Lorsque la cuisson rosée est atteinte, réserver les magrets au four entre 55 et 60°C le temps de réaliser la sauce.

    Faites brunir les cubes d'oignons dans dans la graisse de canard résiduelle sans coloration; déglacez avec le porto. Vous obtenez un fond brun

    Décollez les sucs avec une spatule plate tout en maintenant la température basse pour éviter le dessèchement trop rapide du liquide

    Versez le fond de canard ou de veau et laissez réduire à petits bouillons.

    Ajoutez les deux cuillers de poivre vert. Ajoutez la crème fraîche et faire réduire jusqu'à obtenir une consistance onctueuse et ajoutez quelques tours de moulin à poivre.

    Découpez le magret en aiguillettes, chevalez -mettre droites les tranches pour la présentation et servir chaud avec la sauce.

    PS et bis-repetita:

    je n'ai jamais compris cette histoire de "faire suer" les oignons... ils n'ont aucun goût et sont désagréables aux enfants! Perso, je fais cuire des cubes d'oignons longtemps, afin qu'ils deviennent bien bruns: ainsi, ils colorent le bouillon ou la sauce... et d'ailleurs, ils "reprochent" moins... ceux qui ont l'estomac fragile

    Laissez les oignons à peine cuits pour les salades!

  • Rien à voir avec le propos du blog... cela ce passe en Occitanie

    Vivant dans sa voiture et épuisé par la faim, il meurt à 67 ans sur un parking!

    Si pendant des décennies chaque hiver voyait quelques SDF trépasser, faute de n’avoir trouvé que quelques cartons pour se loger… non seulement le scandale n’a pas été éradiqué, mais en 2024 les chiffres ne sont pas près de baisser, puisque désormais, les nouveaux arrivants (suivez mon regard) sont toujours prioritaires pour obtenir un logement, y compris dans des endroits somptueux… qui seront quittés ensuite, sans un merci mais avec moult frais de remise en état, nécessaires pour accueillir les suivants… pendant que les sdf nationaux continueront de crever dans la rue… sans que cela n’écorche l’incessante et extravagante autosatisfaction de nos vaniteux dirigeants, parfaitement incapables mais toujours satisfaits d’eux-mêmes !

    C’est ainsi que ce vendredi 15 mars 2024, vers 11 h 45, les secours ont été appelés par des passants ayant découvert un homme gisant au sol, sur le parking du Complexe Sportif-Le Marasquer, d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)

    Des gens ont relevé l’homme et l’ont aidé à marcher, avant qu’il ne rechute. Il leur indique sa voiture et les témoins tentent de l’aider à la regagner, mais en y arrivant celui-ci s’écroule.

    Avant de perdre connaissance, ce dernier aurait déclaré ne pas avoir mangé depuis plusieurs jours. L’homme vivait en fait dans son véhicule, qui était aménagé avec un matelas.

    Pompiers et SAMU ont tenté une réanimation, mais le malheureux, âgé de 67 ans, a été déclaré décédé sur les lieux, juste avant 12 h 45. Il était originaire du nord-est de la France et de nationalité française. Les gendarmes de la brigade territoriale de Port-Vendres ont procédé dans l’après-midi à l’audition des témoins et tentaient de joindre la famille du défunt. Enfin, le parquet de Perpignan a ordonné un examen du corps afin d’éliminer toute piste de mort suspecte. 

     

    https://www.lindependant.fr/2024/03/15/pyrenees-orientales-un-homme-qui-vivait-dans-sa-

    Homme blanc, âgé, français d’origine… le pauvre homme cochait toutes les cases du désintérêt teinté de mépris, de la part de tous ceux qui à des postes divers, se targuent d’une humanité s’avérant « à géométrie variable », puisque s’adressant toujours exclusivement aux mêmes profils… ceux convenant aux goûts atypiques du fou furieux qui dirige la France.

    Un commentaire à la suite de l’article de l’Indépendant résume en quelques mots la vraie saloperie de nos dirigeants… et de tous ceux qui se gavent de subventions, prétendument pour venir en aide aux démunis, au nom d’une humanité mensongère et hypocrite puisqu’elle cible uniquement ceux venus d’ailleurs, et que l’intolérable misère de leurs concitoyens les laisse de marbre !

    Dangvs66

    "Trop d’associations subventionnées pour s’occuper de migrants (économiques) en situation irrégulière… Sans se soucier de la misère qui concerne nos concitoyens"…

    Ne rangez toutefois pas vos mouchoirs tout de suite, car vous en aurez besoin

    quand vous saurez comment vivait Jeanine, 74 ans, dans le village de Maule (Yvelines), et dans quelles conditions épouvantables elle a été retrouvée morte !

    La victime vivait depuis des années dans un cabanon de jardin complètement insalubre, sans eau courante ni chauffage, avec sept chats et au milieu des rats. Le toit menaçait de s’effondrer.

    Jeanine a été retrouvée morte près de son lit, une partie du corps rongé par les rats.

    Elle était en rupture avec ses deux enfants, mais des bénévoles l’aidaient à se nourrir et à réaliser des démarches administratives. Elle avait failli obtenir un logement social de haute lutte ces derniers mois, mais il avait finalement été attribué à quelqu’un d’autre. Jeanine avait atterri dans ce cabanon suite à la mort de son mari et des difficultés à faire valoir ses droits administratifs.

     

    https://www.lavoixdunord.fr/1438592/article/2024-03-08/jeanine-74-ans-ete-retrouvee-morte-rongee-par-les-rats-dans-un-logement-de

    Une dernière info avant de vous laisser digérer la décadence humaine dans laquelle Macron a précipité ce pays depuis qu’il a accepté le deal de le massacrer ; mon vœu serait que cette vidéo-reportage sur l’enfer vécu par les femmes SDF dans la rue, parvienne à toutes les pseudo-féministes qui, comme Sandrine Rousseau, s’imaginent stupidement œuvrer pour la condition féminine en ciblant uniquement l’homme blanc… tout en accueillant à bras ouverts les hordes de violeurs congénitaux que nous imposent les potes à Macron !

     


    Est-ce acceptable, au 21ème siècle, dans ce pays que tant de grands hommes et femmes ont fait rayonner pendant des siècles ; ce pays qui a enfanté les droits de l’homme et du citoyen… que les gougnafiers d’aujourd’hui piétinent allégrement, même s’ils en ont plein la bouche mais uniquement pour les détourner avec perfidie… de constater à quel point les citoyens d’origine sont méprisés, manipulés, et réduits uniquement au statut de "cochons de payants" juste bons à régler l’addition surtout sans moufter, pour la réalisation des délires des précités?

    500.000 immigrés accueillis tous les ans, et on laisse crever les Français comme des chiens, puisque tous nos impôts et taxes vont toujours « aux autres avant les nôtres » !

    Jusqu’à quand allons-nous supporter cela?

    Josiane Filio

    au nom de la Liberté d’expression