Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 7

  • ATTENTION, ATTENTION, Information vitale!

    Y'a pas que le CAC-40 qui veut se  remplir les poches…

    même le vulgum pecus se précipite pour faire du fric!

    Où on va, là???

    Nous sommes en train de vendre tout notre blé… et vous n’aurez plus de farine!"

    L’édito de Charles SANNAT

    Mes chères impertinentes, chers impertinents,

    Au tout début de l’épidémie en Chine, le gouvernement français a pris la décision d’envoyer nos réserves de masques et de matériel à la Chine pour aider l’Empire du milieu à lutter contre le covid.

    Cette décision je ne la critique pas dans la mesure où à ce moment-là, la Chine semble avoir besoin d’aide et il n’y a pas de raison de s’opposer à l’idée d’apporter une aide généreuse. Le problème c’est la suite bien évidemment, mais ces masques nous manquent.

    Si nous pouvons, à la limite, trouver des circonstances atténuantes pour le don de nos masques avant que nous soyons touchés par la pandémie et qu’il est possible d’évoquer pour cette décision uniquement le "on ne savait pas que cela viendrait chez nous aussi vite", on ne pourra pas pour la suite des événements ressortir ce type d’arguments, car à ce stade, ils ne sont plus recevables.

    Or, nous sommes en train, après nous être démunis du peu de stock que nous avions, de nous démunir de notre stock de blé.

    Il semble même que certains soient très contents et très heureux de constater que cela se vend très bien et que même que nos exportations augmentent et que même tout le monde veut du blé français… pour le stocker.

    C’est un excellent article de Réussir Grandes Cultures (source ici),  qui doit mettre la puce à l’oreille de nos GM qui ne sont pas des gentils membres, mais des gentils mamamouchis. Gentils c’est vite dit.

    Bref.

    Les exportations françaises de blé tendre vers un record historique

    Le dynamisme des exportations françaises vers pays tiers ne fait que s’accentuer en cette fin de campagne, dopé par la demande des pays importateurs.

    Cette hausse très importante "s’explique notamment par le flux extraordinaire de blé tendre français vers la Chine", soulignait Marion Duval, de l’Unité grains et sucre chez FranceAgriMer, le 15 avril. Les chiffres sont en effet étourdissants pour un débouché habituellement inexistant pour la France: l’Hexagone a déjà expédié 1,3 Mt pour la Chine avec 0,3 Mt en mars et autant sur les trois premières semaines d’avril. Un phénomène d’autant plus déroutant que les analystes ont bien du mal à expliquer cet engouement soudain pour le blé tricolore.

    Retour en grâce français sur l’Afrique du Nord

    A cette bonne nouvelle chinoise s’ajoutent d’autres débouchés porteurs. Grâce à sa compétitivité, le blé français a retrouvé le chemin de l’Afrique de l’Ouest. La France profite aussi des achats du Maroc. "Le Maroc a annoncé la prolongation du régime à taux à zéro sur les importations jusqu’au 15 juin en raison de la mauvaise récolte 2019 et est aux achats, en grande partie avec du blé français", explique Marion Duval.

    La situation est très inhabituelle, car le royaume ferme normalement ses portes au blé étranger dès la fin avril pour ne pas concurrencer sa récolte domestique. Mais la faiblesse des stocks marocains et le temps sec qui a prévalu pendant une grande partie du printemps ont poussé le pays à poursuivre ses achats. Et l’on ne peut en outre écarter une stratégie de stockage en lien avec le Covid-19. Résultat : les exportations françaises vers le Maroc atteignaient 1,8 Mt au 20 avril, dont 0,6 Mt entre mars et avril.

    Du rab sur l’Egypte?

    La France fait aussi son grand retour sur l’Egypte, une fois encore grâce à sa compétitivité retrouvée. Et l’Égypte, elle aussi, poursuit sa campagne d’achat bien plus tard que de coutume. "L’Égypte souhaite augmenter sa réserve stratégique de produits de première nécessité, et elle va donc revenir aux achats", affirme Marc Zribi, chef de l’unité grains et sucre de FranceAgriMer. De quoi envisager quelques bateaux français supplémentaires en plus des 0,7 Mt déjà expédiés vers ce pays".

    Les autres stockent, nous on vend… et on est les rois des cons dirigés par des ânes!

    Vous l’aurez compris. Cet article nous apprend des informations très importantes, essentielles sur la sécurité alimentaire de notre pays et de notre population.

    La Chine stocke car la crise va être très durable.

    Le Maroc, l’Egypte stockent, parce que la crise va être très durable.

    Il faut donc que la France achète ces tonnes de blé et en stocke également, parce que je peux vous dire que les masques que nous avons envoyé en Chine, nous ne les avons toujours pas revus et que lorsque la bise viendra, le blé que nous laissons actuellement partir ne reviendra pas.

    Pour le dire autrement, d’autres pays dont les dirigeants sont nettement moins prétentieux et péteux que les nôtres eux, ont compris que remplir les gamelles c’était la base pour ne pas terminer par une fuite rapide…

    Le prochain grand problème sera alimentaire.

    Le gouvernement ne prévoira rien pour vous, si ce n’est des tickets de rationnement quand il n’y aura plus rien à bouffer. Alors mes amis, et pour ceux qui le peuvent ou le veulent, cette année, c’est potager et boîtes de conserve maison avec les récoltes et politique de stockage et d’anticipation.

    Continuez, sans panique, à acheter toujours un peu plus pour vous constituer des stocks conséquents. Le prix de la farine a triplé chez moi.

    Ne comptez pas sur l’Etat pour vous donner à manger quand les greniers seront vides.

    Cela fait bien longtemps que nous ne sommes plus dirigés par des stratèges ou des hommes (et femmes) de valeur.

    Nous sommes des lions menés par des ânes.

    Laissez les ânes et prenez les choses en main, n’attendez pas que l’Etat s’occupe de vous. Prenez soin de vous, de vos proches et organisez les solidarités localement. Ce sera nettement plus efficace.

    Nous sommes tous une partie de la solution. Nous sommes résilients. L’Etat est défaillant.

    Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

    Préparez-vous et désormais protégez-vous!

    Charles SANNAT

    https://insolentiae.com/author/charles-s/

  • Les croyances sur l’alimentation et la santé

    Un grand nombre de conseils relève de la fable ou sont des idées reçues qui ont été réfutées avec l’accumulation du savoir et de la recherche au fil des années. En voici quelques exemples.

    Le poisson est l’aliment du cerveau (pour avoir de la mémoire)

    Beaucoup d’études sur le long terme ont trouvé une corrélation entre une meilleure cognition et la consommation de poissons riches en acides gras oméga-3 comme le DHA. Mais ce n’est pas un remède miracle, vous n’allez pas avoir un score plus élevé dans un test de QI ni mieux travailler sur un projet parce que vous avez mangé du poisson la veille. Il s’agit d’un processus sur le long terme. Ainsi plus on commence tôt et plus longtemps, mieux ce sera.

    Les meilleures sources d’oméga-3, qui favorisent un fonctionnement optimal du cerveau, sont les poissons riches en huile comme le saumon, le thon albacore, le maquereau, les sardines et le hareng. Les poissons maigres, qui sont la plupart du temps dans les assiettes, sont moins riches en omega-3, même s’ils sont meilleurs à la santé que la viande rouge ou la charcuterie.

  • A celles et ceux qui ne jurent que par l'huile d'olive

    Une fois l'huile extraite, elle est traitée aux solvants puis raffinée. Le raffinage de l’huile d’olive comprend:

        la démucilagination

        la neutralisation

        la décoloration

        la désodorisation

        le traitement contre l'oxydation

        et parfois l'hydrogénation et la recoloration

    On est loin de l'olive !

    Heu... la graisse de canard, c'est mieux...

    Mettre "graisse de canard" dans la boîte à outil "rechercher" pour connaître ses propriétés