Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recette

  • Ma galette des rois

    Par ici, à Toulouse, on fait une galette briochée en couronne avec des fruits confits; dessus ou dedans, avec souvent de la fleur d'oranger ou pépites de sucre (voir ci-dessus)

    Mais, voici une galette à faire, maison, rapide et pas chère.

    Plutôt que d'acheter des galettes fabriquées par des gens que vous ne connaissez pas, pourquoi ne pas la faire vous-même? Ce n'est pas plus cher et bien sûr, ce sera vous la pâtissière!

    Il faut deux pâte feuilletées, du lait entier au moins 1/2 litre, de la vanille bourbon liquide (de la vraie de vraie… si vous achetez une gousse, cela va bien aussi mais il faut l'ouvrir récupérer les graines… quel boulot!) de la poudre d'amande au moins 80 g et/ou de l'arôme amande amère ainsi qu'une grosse cuillère bien débordante de fécule de maïs.

    Pour cela, j'achète deux pâtes feuilletées bio; vérifiez qu'elles soient faites avec du vrai beurre.

    Je prépare une crème pâtissière très épaisse. Avec deux ou trois œufs fermiers battus en omelette que je fait cuire au bain-marie en tournant sans cesse (et sans jamais cesser de tourner, fôt ski fôt! J )

    Je rajoute presque tout le flacon de vanille vraie, la poudre d'amandes, ou l'arome amande amère, et je tourne sans cesse, j'ai déjà dit, puis la cuillère à soupe de fécule. Je tourne sans cesse, hein et cela devient très épais.

    Je dépose sur un plat à tarte en verre (ou en céramique) du beurre mou que je répartis bien sur tout le moule et je rajoute du sucre en poudre fin que je répartis aussi sur tout le moule. (cela s'appelle “chemiser“ un moule. Quand vous faites un gâteau, vous chemisez avec du sucre et du beurre mou; quand vous faites une tarte salée ou une pizza, vous chemisez avec de l'huile et un nuage de farine….).

    Je dispose une première pâte feuilletée (vous pouvez piquer le fond avec une fourchette) et je verse ma crème épaisse. Puis, je recouvre de la seconde pâte et je borde bien pour que la tarte soit bien close.

    Sauf que, au milieu du gâteau, vous devez faire un trou afin que la vapeur s'échappe; vous faites “une cheminée“ comme vous voulez: avec du papier ou une belle croix avec un couteau, c'est ce que je choisi car, le papier sulfurisé et le papier alu, c'est pas bon pour notre santé.

    Allez hop! au four à 180° ou th. 6-7 durant 30-35 mn. Si vous êtes une bonne cuisinière, vous voyez l'aspect de votre galette.

    Pour qu'elle soit bien dorée, passez au pinceau un peut de lait sur le dessus avant d'enfourner: inutile de gaspiller un œuf car vous lirez souvent dans les recettes: dorer au jaune d'œuf. Croyez-moi, le lait fait l'affaire.

    Dans votre crème, vous pouvez oublier la poudre d'amande. Ou bien, remplacer pas du chocolat à tartiner, cela vous fait une tourte au chocolat… Ou alors, si vous aimez que cela dégouline, mettez de la confiture. Ou des fruits poêlés au beurre. Bref, imaginez!

     

  • Maïs aux crevettes

    ou lycée de Versailles...

    Par personne: une petite boîte de maïs tendre, 2 grosses cuillères à soupe crème fraîche épaisse; 250 g de crevettes fraîches que vous laverez à grande eau deux fois et décortiquerez ensuite. ½ poivron rouge; sel, poivre, persil haché, 1 cuillère à soupe de moutarde maison

    Déposez vos crevettes décortiquées sur papier absorbant pour retirer l'eau.

    Ouvrez la boîte de maïs, jetez la saumure, rincez à l'eau courante la passoire que vous secouer longtemps; déposez dans un saladier avec une feuille de papier absorbant; malaxez pour que l'eau soit absorbée.

    Epépinez le morceau de poivron et coupez finement en brunoise.

    Mettre tous les ingrédients dans un saladier ou plat creux et mélangez déjà.

    Préparez la sauce froide: dans un grand bol, versez la moutarde et mélangez avec la crème fraîche. Poivrez, salez, rajoutez le persil ciselé. Poivre et sel. Goûtez: il faut toujours goûter ce que l'on fait. Mélangez bien le tout et versez sur le mélange maïs, crevettes et brunoise de poivron.

    Servez frais. Vous pouvez en faire des tartines.

    Vous avez bien compris que crevettes et maïs ne doivent pas contenir l'eau de rinçage.

     

     

  • A propos de mon confit sarladaise...

     

    Voici la photo

    Vi, c'est moi qui l'ai fait!

  • La gourmandise n'a pas de saison!

    Crêpes choco croustillantes

    Pour huit personnes ou.... 3 gourmandes

    300ml de litre de lait (cela correspond à environ 3 verres à moutarde)

    150g de farine;  80g de beurre

    90g de sucre semoule; 3 œufs

    1 pincée de sel; 1 gousse de vanille

    Ganache :

    1 tablette de chocolat noir à cuire

    1 sachet de sucre vanillé; 20cl de crème liquide entière

    - crêpe dentelle nature ou au chocolat

    Pâte à crêpe sucrée

    Faites chauffer le lait, le sucre, le beurre et la gousse de vanille fendue dans une casserole. Éteignez le feu dès que le lait commence à bouillir. Laissez infuser. Réservez.

    Dans un saladier, battre les œufs en omelette puis ajoutez par petites doses la farine puis mélangez bien et versez le lait tiède dessus, fouettez.

    Mélangez bien pour éviter la formation de grumeaux. Laissez reposer 2 heures. Faites cuire les crêpes à la suite dans une poêle chaude et graissée. Au besoin, rajoutez un peu d'eau pour diluer la pâte (il faut toujours de l'eau pas uniquement du lait)

    Vous pouvez aussi rajouter un petit verre à liqueur d'Armagnac (si vous n'avez pas d'enfants à table) dans la pâte à crêpes, à la fin, juste avant de les faire.

    Ganache chocolat

    Dans une casserole, ajoutez le chocolat en morceaux en premier, puis la crème liquide à feu faible, fouettez pour faire fondre. Terminez en ajoutant le sucre vanillé et les crêpes dentelles écrabouillées dans vos doigts. Mélangez soigneusement. Laissez refroidir.

    Dans une assiette ajoutez une crêpe et tartiner de ganache. Enroulez-les. Continuez jusqu’à épuisement des ingrédients.

     Date limite de consommation: avant les autres!