Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recette

  • Les figues et une recette

    Une bonne figue est une figue charnue et ferme. Lorsque vous en achetez (ou en cueillez), elle doit être parfumée et mûre à point car après récolte, elle ne mûrit plus.

    La figue est meilleure juste après cueillette ou achat, car elle est alors très fraîche et n’a pas eu le temps de se dessécher. Mais elle peut néanmoins se conserver 4 jours à l’air libre.

    La figue est sensible au réfrigérateur, si vous souhaitez l’y conserver quand même, enveloppez-la dans un torchon pour éviter qu’elle absorbe les odeurs des autres aliments, et sortez-la 30 minutes avant consommation pour retrouver les arômes neutralisés par le froid. Vous pouvez la conserver environ 8 jours au réfrigérateur, moyennant ces quelques précautions.

    Comment la cuisiner?

    Crue ou cuite, la figue peut se consommer de différentes manières pour mieux vous surprendre.

    Avant de déguster ce fruit rempli de saveurs, vous pouvez le rincer et le sécher (pour éviter que sa peau, très poreuse, ne se gorge d’eau et se déchire). Ou si vous ne voulez pas le laver, vous pouvez l’essuyer à l’aide d’un torchon propre.

    La figue est très simple à préparer : pas besoin de l’éplucher. Mais si besoin, il suffit d’une petite coupe au niveau du pédoncule, là où la peau est légèrement plus épaisse.

    Vous pouvez éventuellement l’émincer en fines tranches à l’aide d’un couteau bien aiguisé (si ce n’est pas le cas et que le fruit est très mûr, il risque de s’écraser lors de la découpe).

    Vous pouvez également farcir le fruit en l’incisant d’abord en croix en partant du pédoncule, puis en écartant les coins et en mettant la garniture au milieu. Fromage, glace, pâte d’amande, noix… laissez libre court à vos envies.

    Au four, la cuisson prend environ 20 minutes pour la figue entière, mais elle peut aussi être fendue en deux ou quatre ou encore en morceaux.

    À la poêle, il faut environ 5 minutes pour la faire revenir, en morceaux ou ouverte en deux.

    Et pour réaliser une confiture de figues, il faut compter entre 40 et 60 minutes de cuisson dans un confiturier.

    Avec quoi l’associer?

    La figue se marie avec beaucoup de plats et de saveurs différentes, crue comme cuite.

    La figue crue se consomme par exemple :

    Dans un fromage blanc ou un yaourt

    Dans une salade de fruits

    En entrée (salade d’endive, de noix avec du fromage)

    Avec un tartare de saumon - recette plus bas

    La figue cuite peut aussi:

    Être rôtie avec du miel

    Accompagner un magret

    Relever un rôti de porc

    Il existe plein d’autres associations encore, faites jouer votre imagination et votre gourmandise.

    On vous la sert en confiture avec du fois gras: PAS D'ACCORD!

     

     

     

     

    Pour consommer la figue, il est préférable de la peler au voisinage de la queue. En effet, dans cette zone du fruit, la peau est assez épaisse. Et surtout, il peut s'y trouver des traces du "latex" présent dans les feuilles et les rameaux de la plante. Ce suc d'apparence laiteuse renferme des enzymes (des lipases, et surtout des protéases, capables notamment de faire cailler les protéines du lait). Son contact avec les lèvres ou la muqueuse de la bouche pourrait provoquer des irritations.

     

     

    Tartare de saumon aux figues

    Ingrédients pour 4 personnes :

    500 g de filets de saumon, 2 figues noires bien mûres

    2 citrons jaunes et 1 citron vert, pas grave s'ils ne sont pas bio: l'épaisseur de la peau les protège suffisamment des pesticides

    1 échalote et 1 gousse d’ail

     2 c. à s. d’huile d’olive de qualité ou de noisette

    Quelques branches d’aneth

    Presser les deux citrons jaunes, et prélever le zeste du citron vert. J'ai dis le zeste et pas le ziste qui est la peau avec du blanc et sera donc, amer.

    Hachez finement l’échalote et l’ail puis ciseler l’aneth, réservez.

    Coupez le filet de saumon en dés. Lavez et pelez les figues, puis les couper en dés (avec un couteau bien aiguisé pour éviter d’écraser la pulpe du fruit).

    Dans un plat, mélangez tous les ingrédients préalablement préparés avec l’huile d’olive.

    Réserver le tout au réfrigérateur minimum 2 h en mélangeant de temps en temps.

    Avant de servir bien mélanger à nouveau la préparation puis dresser les assiettes.

    Arrosez le tartare avec le jus de citron vert puis, dégustez.

    Ce plat peut s’associer avec un gratin de légumes, une salade verte ou des pommes de terre cuites au four ou écrasées à la fourchette avec beurre AOP ou crème fraîche épaisse.

     

  • Salade de courgettes au poulet

    Pour 2 personnes

    2 filets de poulet, 2 petites courgettes

    2 cuillères à soupe d’huile d’olive

    1/2 cuilère à soupe  de vinaigre

    Sel poivre, 50 g de roquette, 1 cuilère à soupe  de pignons de pin ou vos miettes de fruits à coque

    (perso, pour l'apéritif, je n'achète que des fruits à coques grillés sans sel que je verse dans une boîte en fer… il reste toujours des miettes de noix de cajou, de cacahouette, de noisettes ou de noix, je les récupère et rajoute dans des pâtes ou des salades pour un croquant bien agréable, j'appele cela “ma croquerie“)

    Coupez les filets de poulet en aiguillettes. Faites chauffer un filet d’huile dans une poêle, et y saisir le poulet pendant 3 à 5 minutes de chaque côté, en le retournant une fois. Baissez le feu et laissez cuire le poulet. Le poulet sera prêt lorsque le milieu ne sera plus rose et que le jus sera clair. Laissez refroidir sur le comptoir.

    Pendant ce temps, lavez les courgettes -même si elles son bio- dans de l'eau bicarbonatée pour les courgettes conventionnelles et tailler des “tagliatelles” à l'aide d'un économe. Lavez et séchez la roquette.

    Si vous n'avez pas de moulin à salade, mettre (comme je faisais enfant) la salade dans un torchon impeccablement propre, tenir les 4 coins, et balancez le torchon de haut en bas pour faire tomber l'eau.

    Dans un saladier en verre, émulsionnez à la fourchette du sel, du poivre, le vinaigre et l’huile. Ajoutez les courgettes, le poulet, les pignons de pin (ou la “croquerie“ et la roquette. Mélangez, et servir rafaichi ½ heure au réfrigérateur si nécessaire.

     

  • Salade d'aubergines grillées

     

    Pour 2 personnes

    1 aubergine, 1 filet d'huile d'olive; 1 cuillère à soupre de vinaigre, une demi-cuillère à café de sucre que vous mélangez au vinaigre.

    2 tomates, 1/2 batavia

    100 g de petits fromages de chèvre que vous avez mis à tremper deux trois jour dans de l'huile d'olive avec des tas dépices,  Sel, poivre

    1/2 jus de citron

    Lavez l'aubergine et la couper en tranches d'1/2 cm. Faire chauffez une poêle grill avec un peu d'huile d'olive, et faites-y griller les tranches d'aubergines 2 ou 3 minutes de chaque côté, en les assaisonnant et en les badigeonnant d'un peu de vinaigre auquel vous avez ajouté une demi-cuillère à café de sucre. Réservez.

    Lavez les tomates à l'eau bicarbonatée et les couper en dès. Lavez aussi la salade dans l'eau bicarbonatée et l'effeuiller.

    Disposer les feuilles de salade sur les assiettes, ajoutez les tranches d'aubergines grillées, les tomates et les les fromages égouttés coupés en lamelles; Ajoutez éventuellement un filet d'huile d'olive et de jus de citron.

     

  • Des aliments à consommer pour perdre du poids -2

    Les poivrons pour faire fondre les réserves de gras, parmi les meilleurs aliments brûle-graisses

    Teneur en vitamine C: 117 mg

    Portion: 130 grammes de poivrons crus

    Le poivron contient de la capsaïcine, qui lui donne son petit goût piquant, en plus d’être riche en fibres, en antioxydants et en vitamine C. Selon certaines études, cette molécule de capsaïcine aurait un effet sur la sensation de satiété et augmenterait la dépense énergétique de base (les calories) en empêchant l’assimilation des graisses. En outre, ce petit piment doux stimule le métabolisme et s’avère un aliment brûle-graisses efficace.

    L’université Laval à Québec a réalisé une étude démontrant que les hommes qui mangeaient quotidiennement des poivrons rouges à l’heure des collations et des repas brûlaient plus de calories par jour qu’un homme n’en consommant pas.

    Une étude japonaise publiée dans le British Journal of Nutrition a également constaté une augmentation postprandiale (sensation de satiété après les repas) chez les personnes ayant consommé des poivrons rouges.

    Si vous n’aimez pas le poivron, n’hésitez pas à consommer l’un de ces autres aliments riches en vitamine C.

    Les fraises, un aliment savoureux pour brûler les graisses

    Teneur en vitamine C: 85 mg

    Portion: 130 grammes

    Le fruit favori des petits et des grands possède une forte teneur en manganèse et en oligo-élément. Ces derniers stimulent le fonctionnement de la glande thyroïde qui a une action brûle-graisses importante sur l’organisme. La fraise est aussi considérée comme un aliment diurétique qui favorise la perte de poids et l’élimination des graisses, grâce à la présence de potassium et de certains tanins.

    D’après plusieurs études scientifiques japonaises, toutes ces molécules auraient un pouvoir lipolytique (dissolution les graisses) avéré similaire au principe actif des piments  et des poivrons.

    Selon le Dr Alan Hirsch, M.D, le simple fait de respirer l’arôme de la fraise en pratiquant un exercice léger, augmenterait le taux du métabolisme et favoriserait la perte de poids. L’odeur de la fraise favoriserait notamment la production augmentant la performance musculaire.