Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recette

  • Sucettes glacées banane au chocolat

    Comme j'aime énormément les bananes, j'ai toujours trouvé des recettes incroyables pour changer du simple fruit à la fin du repas.

    Lait à la banane en bas de la note

    Pour 4 personnes

    4 bananes; mûres mais pas trop, il faut qu'elles “se tiennent“

     200 g de chocolat pâtissier (achetez celui qui contient le plus fort taux en chocolat)

    50 g de pralin concassé (ou noisettes, cacahouètes, amandes concassées…)

    Couper les bananes en morceaux de 5 cm. Piquer les fruits sur des pics à brochettes. Mettre au congélateur 1 heure.

    Faites fondre le chocolat au bain-marie. Enrobez les bananes de chocolat fondu et saupoudrer ensuite de pralin.

    Disposez les sucettes au congélateur entre 3 et 4 heures pour qu'elles soient bien glacées.

     

    Pour le lait à la banane

    Par personne

    Une belle banane très mûre (récupération d'un fruit un peu trop mûr)

    Du lait: entier, frais, bio, écrémé, riblot, de chèvre, de brebis, etc.

    1 demi-cuillère à café de cannelle ou de poudre de véritable vanille et pas du toc chimique

    Votre blended au bol en verre (et pas en plastique)

    Des feuilles de menthe, cristallisée, c'est facile à faire, voir ensuite

    Une demi-cuillère à soupe de sucre en poudre…

    Mettre dans le bol du mixer la banane, le lait et la cannelle ou vanille

    Un petit tour de quelques minutes, un petit tour au réfrigérateur et servez frais.

    Pour la menthe cristallisée:

    de belles feuilles de menthe, un sirop de sucre pas trop épais

    une assiette plate et une grille pour égoutter

    Faire le sirop, laissez le tiédir, tremper les feuilles de menthe et posez-les sur la grille; laissez sécher avant utilisation.

    NB: vous ferez pareil avec tout un tas de fleurs et surtout, les violettes cristallisées, un super plaisir de mon enfance!

     

  • C'est important votre microbiote intestinal!

    Ces aliments sont les chouchous du microbiote car ils permettent de nourir les bonnes bactéries intestinales. Ce sont:

    • Légumes: artichaut, oignon, échalote, asperge, betterave, brocoli, choux de Bruxelles et autres choux, aubergine, fenouil, pissenlit, ail, poireau, pois mange-tout, champignons, salsifis, céleri, endive…
    • Fruits: bananes peu mûres, pommes, poire, pastèque, kaki, prune, châtaigne, baies de goji, agrumes, noix de coco…
    • Céréales complètes: orge, avoine, seigle, petit épeautre, blé + son d’avoine
    • Légumineuses (moins riches si en conserve): fèves de soja, fèves, haricots secs, lentilles, pois chiches, pois cassés
    • Graines et noix: noix de cajou, pistaches, graines de tournesol, de courge, de lin, de chia, noisette, noix, sésame
    • Algues / sardines, maquereaux
    • Huiles oméga-3: colza, noix, cameline
    • Huile d’olive
    • Caroube, thé et chicorée
    • Cannelle, gingembre, poivre noir et de Cayenne, origan

    Astuce bonne à savoir

     Mettre au réfrigérateur après cuisson: pommes de terre, céréales et légumineuses pour augmenter l’effet prébiotique et en plus, c'est meilleur réchauffé

    Aliments probiotiques qui soutiennent le microbiote

    • Les légumes lactofermentés: choucroute crue, betterave…
    • Yaourts: 50 fois plus riches en ferments: les K-philus (brebis)
    • Soja fermenté: tamari (allégé en sel), miso, natto
    • Ail noir fermenté

    Pensez à la vitamine D, essentielle pour l’immunité et peu présente dans les aliments…

    Les aliments ennemis du microbiote

    • Sucres en excès: pain blanc, confiture, gâteaux, viennoiseries, jus de fruits, sirop de glucose-fructose (préférez un peu de miel)
    • Graisses saturées en excès: charcuterie, viande rouge, fromage
    • Pesticides (préférez les aliments bio)
    • Additifs
    • Alcool
    • Édulcorants: aspartam, sorbitol, xylitol, maltitol, mannitol…
    • Sel: plats préparés, fromage, moutarde, bouillon cube, sauce soja, biscuits apéro…
    • L’eau chlorée du robinet
    • Les cuissons intenses, fritures, le barbecue

    •Les régimes privatifs

  • A celles et ceux qui ne jurent que par l'huile d'olive

    Une fois l'huile extraite, elle est traitée aux solvants puis raffinée. Le raffinage de l’huile d’olive comprend:

        la démucilagination

        la neutralisation

        la décoloration

        la désodorisation

        le traitement contre l'oxydation

        et parfois l'hydrogénation et la recoloration

    On est loin de l'olive !

    Heu... la graisse de canard, c'est mieux...

    Mettre "graisse de canard" dans la boîte à outil "rechercher" pour connaître ses propriétés

  • Magret aux champignons

    Normalement, on ne dit pas le magret, mais le "maigret", le maigre du canard... mais bon, comme c'est passé dans le langage courant...

    Ingrédients pour 6 personnes:

    900 g de magrets de canard; 300 g de crème fraîche épaisse entière

    300 g de cèpes frais; 20 g de graisse de canard

    5 g de persil frais; Sel, poivre

    Lavez rapidement, ou brossez bien, puis et émincez les cèpes avant de les faire revenir dans une poêle à feu moyen avec la cuillère de graisse de canard, le sel, le poivre et le persil ciselé, sans cesser de remuer.

    Ajouter les ¾ de la crème fraîche pour cuire 5 minutes supplémentaires à feu doux. Retirez du feu, versez le reste de crème, couvrir et réserver.

    Otez la couenne de gras (et réservez-là pour la faire fondre plus tard qui sera utilisée pour les pommes de terre) des magrets, les saler et les poivrer avant de les cuire dans une poêle en tôle noire, côté peau, à feu moyen pendant 8 minutes.

    Les retourner et faire cuire 4 minutes supplémentaires.

    Retirez du feu les laisser reposer 5 minutes à l'entrée du four ou sur une plaque chaude. Puis les couper en tranches de 1 cm et servir avec la sauce aux cèpes.

    Donc, n'oubliez pas: il faut garder la graisse du magret; une fois totalement fondue, il reste un quignon de couenne que vous pourrez couper en gros cubes et les rouler dans du sel pour les croquer à l'apéritif.