Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

occitanie - Page 8

  • Endive: un aliment riche en insuline

    Endive: un aliment riche en insuline

    L'endive est connue de tous les diététiciens pour sa richesse remarquable en insuline, qui représente 70 % de son poids à sec et vitamines.

    Or l'insuline est elle-même connue pour:

        faciliter l’absorption des minéraux;

        réduire le mauvais cholestérol;

        participer à la santé de l'intestin; C'est un prébiotique qui renforce le système immunitaire;

        prévenir certains cancers.

    Vitamines

        vitamine A ;

        vitamine K ;

        vitamine B9 ;

        vitamine B5 ;

        vitamine C ;

        cuivre ;

        manganèse.

    Cependant, l'endive perd ses qualités nutritives si elle reste trop longtemps exposée à la lumière. Il est donc conseillé de la garder à l'obscurité ou de la recouvrir d'un papier. L'absence de lumière évite l’apparition de parties vertes, qui sont très amères. Les endives se conservent plusieurs jours au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur ou à la cave, dans un sac plastique.

    L'endive se mange sous de nombreuses formes et préparations. Elle peut être servie : crue, cuite, à la vapeur ou braisée.

    Cependant, il faut le reconnaître, l'endive n'est pas la coqueluche de nos assiettes. La faute à une légère amertume qui peut la rendre moins agréable en bouche.

    Bon à savoir: on la trouve en abondance d’octobre à mai sur les étals. Grâce à l'amélioration des techniques de conservation elle est même vendue maintenant toute l'année. Grâce aussi à la sélection des variétés et aux tests de maturité réalisés avant la récolte, on a pu beaucoup atténuer son amertume. À noter toutefois que 67,2 % des endives non bio contiennent des résidus de pesticides (source : ONG Générations futures, nouveau rapport du 6 juin 2019).

    Laissez-là tremper dans de l'eau aditionnée d'une cuillère à soupe de bicarbonate de soude durant 10 mn au moins

    Pour remédier à l'amertume naturelle de l'endive, n'hésitez pas à l'accompagner :

    de pommes; de miel; de jambon (en servant l'endive braisée). Le jambon est un produit carné qui contient, lui aussi, de l'insuline (de même que la saucisse et le salami).

    On trouve désormais des pousses d'endives à croquer (elles ne sont pas amères -après trempage dans l'eau bicarbonatée) à l'apéritif ou sans vinaigrette (comme je fais), en “salade“ dans un repas.

     

  • Voici 8 superaliments

    à consommer -au moins- une fois par semaine

    Les légumes crucifères

    C’est la famille des choux, brocoli, navet, radis, cresson, etc…

    Riches en fibres, ils apportent des vitamines hydrosolubles (B et C), liposolubles (K) et surtout des composés comme les indoles et les glucosinolates qui ont des propriétés anticancer, anti-inflammatoires et antioxydantes.

    Il faut les consommer -idéalement- crus ou peu cuits pour préserver leurs composés protecteurs.

    Choisissez-les bio de préférence. Le mieux est de consommer à raison de 3 portions par semaine.

    Les légumes secs

    Cette grande famille comprend les haricots rouges, noirs, verts, les petits pois, les pois chiches, le soja, les lentilles… Les légumineuses sont une excellente source de fibres, de folates (vitamine B9) et de protéines végétales.

    Vous pouvez les consommer en salades, en purée (pois chiches dans le Chichoulet de mon invention) ou les intégrer à d'autres plats.

    Les poissons gras

    Les poissons gras sont une bonne source de protéines et d'acides gras oméga-3, qui sont anti-inflammatoires et ont un certain intérêt en prévention des maladies cardiovasculaires.

    Achetez du poisson frais, congelé ou en conserve.

    Les poissons les plus riches en oméga-3 (et les moins susceptibles de vous apporter des métaux lourds) sont le saumon, le maquereau, le hareng, la sardine, la truite.

    Les anchois sont menacés, mieux vaut ne pas en consommer.

    Le thon (surtout blanc) est plus contaminé par le mercure, donc à éviter ou limiter.

    Fréquence de consommation pour les autres poissons gras : jusqu’à 2 par semaine pour les enfants et femmes enceintes, jusqu’à 3 pour les autres.

    Les noix en tous genres

    Qu’il s’agisse de noisettes, noix, amandes, noix de pécan, cacahuètes, les noix sont une bonne source de fibres, et de protéines végétales. Elles contiennent également des graisses monoinsaturées et polyinsaturées, qui peuvent être un facteur de réduction de l’inflammation et du risque cardiovasculaire. Et surtout de la vitamine E, vitamine de longévité.

    Choisissez-les nature de préférence, plutôt que grillées et/ou salées.

    Les noix sont très caloriques. Si vous bougez peu, il faut en tenir compte  et se limiter à une poignée quotidienne. Vous pouvez les consommer nature ou les inclure à vos salades.

    Les noix du Brésil sont très riches en sélénium: un atout dont il ne faut pas abuser, le sélénium à dose modérée est indispensable aux défenses antioxydantes, mais il peut être toxique à haute dose.

    L’huile d'olive

    L'huile d'olive (vierge) est une bonne source de vitamine E, de polyphénols et d'acides gras monoinsaturés, tous éléments antioxydants et anti-inflammatoires contribuant aussi à réduire le risque de maladie cardiovasculaire et d’autres pathologies.

    Vous pouvez l’utiliser en assaisonnement ou pour des cuissons à température modérée.

    Personnellement, j'achète une huile d'olive pas chère, uniquement pour la cuisson; pour mes salades, huile de noix ou de noisettes, parfois, huile d'avocat (qui contient de la myéline et bonne pour la sclérose en plaques).

    L'avocat frais est parfait aussi à consommer le plus possible, achetez de préférence un avocat du Pérou: en effet, ce sont les seuls à se ramollir sans trop noircir;

    Farcir l'avocat avec un mélange de fromage frais épais (carré frais gervais, Brousse, etc.) et de roquefort, ou simplement le déguster avec du poivre rose, de l'aneth frais et quelques gouttes de vinaigre balsamique. Jamais de vinaigrette: bombe calorique!

    Les aliments fermentés

    Les yaourts, le kefir, le kimchi, le kombucha, le tempeh, le natto, le miso, la choucroute (crue), les olives… apportent des probiotiques, qui participent à la bonne santé de l’intestin, et à la santé en général (humeur et immunité comprises).

    Il est conseillé de manger au moins un aliment fermenté par jour. Vous pouvez aussi faire vos propres fermentations. Vous trouvez mes nombreuses recettes avec la boîte à outils: recherche sur le côté du blog

    Les baies

    Riches en fibres, les baies ont l’avantage d’être peu sucrées. Qu’il s’agisse de myrtilles, framboises, fraises, mûres, groseilles, elles renferment des antioxydants, en particulier polyphénols.

     En saison, vous en trouverez facilement sur les marchés. Choisissez-les bio de préférence.

    Hors saison, il est tout aussi sain de les acheter congelées. Ajoutez-les à un yaourt (lait ou soja), ou mangez-les nature pour une collation.

    Glace maison aux fruits rouges

    Pour deux ou trois gourmands

    1 sac de fruits rouges congelés 250 ou 300 g

    50 cl de crème fraîche liquide

    Il vous faut un mixeur et il faut agir très rapidement.

    Sortez le sac de fruits surgelés du congélo, mettre immédiatement dans votre mixer; ajoutez la crème fraîche liquide et broyez-le plus possible: attention, le froid risque de vous faire un bloc difficile à tourner donc, utilisez le système vendu avec votre appareil électrique (gros bâton plus fin d'un côté et genre bouton large de l'autre, à glisser dans l'ouverture du mixeur)

    Versez le mélange dans un bac à glace et remettez immédiatement au congélateur jusqu'au moment de déguster votre glace maison.

    Le thé

    Noir ou vert (ou blanc), le thé apporte des polyphénols antioxydants et anti-inflammatoires et des composés comme la L-théanine qui jouerait un rôle dans la relaxation et la lutte contre le stress.

    Vous pouvez boire 1 à 5 tasses par jour, en privilégiant les thés de marque qui sont moins contaminés par l’aluminium.