Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulousain - Page 2

  • Du brocoli: pour vivre plus longtemps

    D’après une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition, les adeptes des légumes crucifères comme le brocoli mais aussi le chou, chou de Bruxelles, chou fleur…vivraient plus longtemps et auraient moins de risques de décéder d’une maladie cardiovasculaire que les personnes qui en consomment peu.

    Les chercheurs de l’Université Vanderbilt (Etats-Unis) et de l’Institut du cancer de Shanghai (Chine) ont analysé les données de 61,436 hommes suivis durant 4,6 ans ainsi que celles de 73,360 femmes suivies durant 10,2 ans. Les participants ont rempli un questionnaire alimentaire évaluant leur consommation de fruits et légumes.

    Chez les personnes qui consomment le plus de légumes crucifères, le risque de décès prématuré (quelle qu’en soit la cause) est réduit de 22% et le risque de décès liés à une maladie cardiovasculaire est réduit de 31%. Il s'agit cependant d'une étude d'observation ne permettant pas de conclure à une relation de cause à effet.

    RECETTES ULTRA-RAPIDE EN 3

    A la cocotte-minute -en inox- et avec des brocolis surgelés

    Brocolis surgelés sans résidus de pesticide ou bio

    30 cl de crème fraîche liquide, sel, poivre, curcuma en poudre et/ou autres épices. Les épices et herbes aromatiques sont le meilleur atour pour votre santé, mettez en partout.

    Coupez pour ouverture votre sachet surgelé, versez directement dans la cocotte minute; ajoutez la crème fraiche liquide et les aromates ou épices.

    Fermez la cocotte et mettre sur feu fort; dès que la soupape tourne, éteignez le feu et ôtez la soupape, tout en laissant la cocotte fermée… ce qu'elle contient continue à cuire durant dix minutes donc, vous retirez ce temps de la recette.

    Mais pour les brocolis, n'attendez pas, en trois minutes, c'est cuit.

    Vous pouvez mettre bien moins de crème fraîche et passer les brocolis au mixer pour obtenir une purée de brocolis à agrémenter de fromage râpé et une lichette d'huile de noix ou noisette au dernier moment (ces huiles ne supportent pas la cuisson).

    Cette purée, vous pouvez la délayer dans un litre d'eau et cela vous fait un potage de brocolis auquel vous pouvez ajouter du fromage râpé et/ou verser sur des croutons de pain pour une soupe épaisse. Plus une lichette d'huile de noix ou noisette au dernier moment (ces huiles ne supportent pas la cuisson).

  • Filet mignon aux abricots secs

    Pour 4 personnes:

    1 gros filet mignon de porc; 12 abricots secs bios de préférence (leur couleur est marron) et ils ne sont pas traités…

    1 oignon jaune, 1 cuillère à café de curcuma

    ½ cuillère à cuillère de coriandre en poudre et la même de cumin

    1 cuillère à soupe d’huile d’olive, Poivre

    Coupez le filet mignon en dés ou en lanières fines et les faire revenir à sec, dans une sauteuse ou un wok à feu vif pendant 5 min en les retournant très souvent avec deux cuillères en bois.

    Ajoutez ensuite l’oignon émincé finement et poivrez. Ajoutez l’huile d’olive et laisser dorer 2 min puis baisser à feu moyen.

    Ajoutez les abricots secs coupés en deux, les épices et remuer pendant 1 à 2 min. Ajouter de l’eau bouillante jusqu’à couvrir la préparation.

    Faites cuire 10 min jusqu’à ce que l’eau soit réduite en sauce peu épaisse.

    Pendant le temps de cuisson, vous pouvez préparer au total du riz long de Camargue

    (et qu'est ce que c'est cette histoire de manger des riz étrangers alors que nos riziculteurs font du bon riz depuis toujours,)

    pour accompagner ce plat.

     

  • Gâteau basque ménagère

    Ce n'est pas parce que l'on habite Toulouse, que l'on snobe nos voisins de pas loin!

    Préchauffez le four à 150°C

    Ingrédients:

    300 g de farine fine; 1 œuf entier plus 3 jaunes d'œufs

    200 g de beurre; 180 g de sucre en poudre

    Si vous avez supprimé depuis longtemps le sucre, ne pas en mettre plus de 50 g car il vous faut, aussi, un pot de confiture de cerise d’Itxassou

    1 cuillère à café de levure, 1 zeste de citron

    Pour la dorure:

    Une cuillère à café de lait, un jaune d’œuf

    Dans un bol en verre, placez tous les ingrédients cités ci-dessus, mélangez la pâte à l’aide d’un pétrisseur (ou de vos mains) pour obtenir une boule, réservez au frais pendant une demi-heure.

    Chassez les bulles d'airs en retravaillant la pâte puis, divisez la pâte pour former deux pâtons. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie en bois, aplatissez vos pâtons en disques. Foncez le plus grand disque dans un moule à manqué que vous aurez préalablement chemisé beurre-sucre fin.

    Par-dessus le premier pâton, étalez la confiture de cerise d’Ixtassou puis recouvrez du second disque. Soudez les deux pâtes avec un peu d'eau ou jaune d’œuf pour éviter que la confiture ne s’échappe.

    Avec un jaune d’œuf et du lait, badigeonnez la surface de la tarte et dessinez des stries avec une fourchette.

    Mettre le gâteau à cuire pendant une heure jusqu’à obtention d’une croûte dorée.

    Démoulez sur un plat à gâteaux (plat plat; ben oui, quoi, il existe des plats à gâteaux un peu creusés…).

    On démoule plus facilement un gâteau en passant une lame de couteau entre le gâteau et le moule. Retournez le moule sur le plat et secouez le moule pour faire tomber le gâteau.

    Pour ne pas que votre gâteau aie un goût de ferraille si vous utilisez un moule en acier bleuie non adhésif, bien sûr!, il faut démouler assez vite.

    Protégez vos mains en plaçant un torchon sous le moule, d'un bord à l'autre: d'ailleurs, on ne sait pas pourquoi (dit la fameuse grand-mère) mais, ce faisant, le gâteau se démoule très bien ou mieux que vous ne le croyez, après avoir passé la lame du couteau….

  • Boire un petit coup, c'est agréable…

    mais, il ne faut pas rouler dessous la table etc.....

    Faut-il boire un peu de vin rouge quand on a des kilos en trop?

    Oui, pensent des chercheurs. L’acide ellagique du raisin (et des châtaignes, des noix, des fraises ...) préviendrait des complications du surpoids.

    Une substance du raisin pourrait limiter l'accumulation de graisses chez les personnes obèses et leur éviter de grossir encore plus, tout en protégeant leur foie d'une infiltration par les graisses. C’est ce que suggèrent des travaux menés par chercheurs des universités de l’Oregon, de Floride et du Nebraska qui publient leurs résultats dans Journal of Nutritional Biochemistry.

    Le foie et le tissu adipeux sont deux organes qui contrôlent le métabolisme des lipides. Chez les personnes obèses, ces deux organes ont tendance à accumuler des lipides en excès; la stéatose hépatique (maladie du foie gras non-alcoolique) accompagne souvent l’obésité puisque 76% des cas de maladie du foie gras non-alcoolique s’observent chez des personnes obèses. Or la stéatose hépatique est un facteur de risque pour l’hyperlipidémie, la résistance à l’insuline et le diabète.

    Dans cette étude, les chercheurs ont exposé des adipocytes et des cellules de foie humaines à des extraits de raisins Muscadine, une variété de raisins noirs du sud-est des Etats-Unis (Vitis rotundifolia). Précédemment, ces chercheurs avaient montré que la consommation d’un extrait de raisin Muscadine réduisait l’accumulation de lipides chez des souris nourries avec un régime riche en lipides. L’objectif de cette étude était donc d’identifier les molécules responsables et les mécanismes sous-jacents.

    Les chercheurs ont ainsi montré que l’acide ellagique, une des molécules présente dans ces extraits de raisin, agit sur l’accumulation de lipides dans les adipocytes humains. L’acide ellagique est un polyphénol présent dans de nombreux fruits: châtaignes, noix, fraises…

    Chez les souris, la complémentation avec l’extrait de raisin réduisait la taille des adipocytes. Dans le modèle d’adipocytes humains, l’acide ellagique limitait l’adipogenèse: il diminuait la conversion d’Acétyl-CoA en acides gras, et donc la synthèse de nouveaux acides gras.

    De plus, l’extrait de raisin diminuait de manière significative les triglycérides du foie: l’acide ellagique augmentait la consommation d’oxygène et l’expression de gènes liés à la β-oxydation, c'est-à-dire la voie de dégradation des acides gras dans la mitochondrie. Par conséquent, l’acide ellagique augmente l’oxydation des acides gras dans le foie.

    Les chercheurs insistent sur le fait que l'acide ellagique ne serait probablement pas efficace pour perdre du poids, mais il pourrait donc stimuler le métabolisme des graisses dans le foie et améliorer la fonction hépatique des personnes en surpoids. Mais il ne s'agit pour l'instant que d'études expérimentales.

    Source

    Okla M1, Kang I1, Kim da M2, Gourineni V2, Shay N3, Gu L2, Chung S4. Ellagic acid modulates lipid accumulation in primary human adipocytes and human hepatoma Huh7 cells via discrete mechanisms. J Nutr Biochem. 2015 Jan;26(1):82-90. doi: 10.1016/j.jnutbio.2014.09.010.