Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La santé par les fèves

Les fèves des marais: C’est la variété la plus connue et la plus répandue en France. Elle est cultivée en Aquitaine, en Languedoc-Roussillon, en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse.

Les fèves fraîches sont ramassées lorsqu’elles ne sont pas tout à fait mûres, aux trois-quart de leur développement. En revanche, pour les fèves sèches, on attend leur pleine maturité avant de les ramasser.

Il existe deux sous variétés :

  • La Longpod qui a une gousse allongée et présentant de nombreuses petites graines étirées.
  • La Windsor qui a une gousse courte présentant peu de graines (environ 3-4), larges et rondes.

Mangées en soupe, en ragoût ou encore crues en salade, les fèves sont riches en nutriments qui vous veulent du bien.

Les fèves font partie de la grande famille des légumineuses. Elles sont peu caloriques et contiennent des protéines végétales ainsi que des glucides et des fibres, ce qui leur procure un effet satiétogène (qui nous dit qu'on n'a plus faim)

Les fèves contiennent:

  • De la vitamine C: Les fèves sont de bonnes sources de vitamine C, une vitamine antioxydante et qui permet d’avoir une bonne santé osseuse ainsi que de se protéger contre les infections. De plus, cette vitamine permet une meilleure absorption du fer.
  • Du fer : cuites, crues ou encore bouillies, les fèves possèdent une bonne teneur en fer, un minéral essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges.
  • De la vitamine B9 (folate) : importante pour la femme enceinte, la vitamine B9 permet aussi de réduire le taux d’homocystéine, un marqueur du risque cardiaque.

Une richesse en fibres

Les fèves sont riches en fibres comme toutes les légumineuses, sous forme insolubles et solubles. Une alimentation riche en fibres peut contribuer à normaliser le taux de cholestérol ainsi que le taux de glucose sanguin et donc d’insuline. Elle permettrait aussi une bonne régulation du transit intestinal.

Une piste intéressante contre la maladie de Parkinson

Des études chez des patients atteints de la maladie de Parkinson ont montré qu’une forte consommation de fèves pouvait diminuer les symptômes moteurs de cette pathologie. Les fèves contiennent de la lévodopa (L-DOPA), la même substance utilisée dans les médicaments qui traitent cette maladie.

D’après ces études, en accompagnant le traitement médicamenteux par des fèves, les effets des médicaments sur les symptômes seraient prolongés. Cette légumineuse pourrait donc être le complément idéal des médicaments.

Apaydin H, Ertan S, Ozekmekci S. Broad bean (Vicia faba)--a natural source of L-dopa--prolongs "on" periods in patients with Parkinson's disease who have "on-off" fluctuations. Mov Disord 2000 January;15(1):164-6.

Rabey JM, Vered Y, et al. Broad bean (Vicia faba) consumption and Parkinson's disease. Adv Neurol 1993;60:681-4.

Ladha SS, Walker R, et al. Case of neuroleptic malignant-like syndrome precipitated by abrupt fava bean discontinuance. Mov Disord 2005 May;20(5):630-1.

Les fèves doivent être d’une couleur verte intense et sans taches. Avec vos doigts, vérifiez qu’elles soient bien fermes, pour une texture croquante.

Pour des fèves sèches, la couleur grise doit être uniforme, non brillante, et les graines de taille moyenne et dures, elles ne doivent pas être ridées.

Lorsque vous les achetez fraîches, il est préférable de les consommer très rapidement, au plus tard 2 jours après la date d’achat.

Pour les conserver, garder les cosses et les mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Avant de les cuisiner, il faut enlever les écosser et retirer la peau manuellement.

Les fèves fraîches peuvent être consommées crues telles quelles ou encore avec un filet d’huile d’olive et de l’ail.

Vous pouvez les faire cuire à la casserole dans un bouillon pendant 15 minutes environ à feu doux.

Dans une poêle ou un wok, elles se cuisent avec d’autres légumes et de l’huile d’olive à feu vif pendant 4 à 5 minutes.

Et, pour une cuisson plus douce, essayez la vapeur pendant 5 à 8 minutes.

Les fèves peuvent accompagner vos salades mais aussi les poissons, les crevettes ou encore les langoustines.

Mais vous pouvez aussi, pour un brunch un peu original, accompagner vos œufs cocotte avec des fèves

Mon rata de fèves

J'en fais régulièrement car, en plus des nutriments ci-dessus, elles contiennent beaucoup de glycine qui est un acide aminé anti-rides.

Je fais dorer des dés de cansalade avec des oignons en cubes à l'huile d'olive dans ma cocotte inox. J'ajoute un demi-litre de bouillon maison (à la gélatine qui, elle aussi contient de la glycine)

Je rajoute des carottes fraîches coupées rondelles. Du thym en branchettes de mon jardin et une branchette de romarin (du jardin). Je saupoudre d'une cuillère à soupe de curcuma.

J'ouvre un paquet de fèves fraîches surgelées, je sale et poivre.

Si mon morceau de viande ou poisson est petit, je rajoute deux pommes de terre moyenne par personne.

Je ferme la cocotte, je monte à ébullition, j'éteins le gaz quand la soupape a tourné 5 mn mais je ne retire pas la soupape car ainsi, le contenu de ma cocotte cuit sous la vapeur encore une bonne dizaine de minutes.

Voilà, c'est prêt, je sers avec une viande grillée ou un poisson.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel