Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2015

Toulouse qui bouge

Université Jean-Jaurès : la nouvelle UFR de psycho sort de terre

Enseignement et formation

Le président de région Martin Malvy entouré de Marie-France Barthet présidente de l'université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Jean-Michel Minovez président de l'université, Nadine Pellefigue vice-présidente déléguée à l'enseignement supérieur et Jean Rafendomandjato conseiller spécial auprès de la rectrice. /Photo DDM NSA.

Le président de région Martin Malvy entouré de Marie-France Barthet présidente de l'université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Jean-Michel Minovez président de l'université, Nadine Pellefigue vice-présidente déléguée à l'enseignement supérieur et Jean Rafendomandjato conseiller spécial auprès de la rectrice. /Photo DDM NSA. 

La pose de la première pierre de la nouvelle UFR de psychologie a lancé hier la dernière phase du programme de destruction reconstruction du campus du Mirail

Le président de région Martin Malvy a posé hier la première pierre de ce qui va devenir la nouvelle UFR de Psychologie de l'université Jean Jaurès. Ce nouvel équipement s'inscrit dans le programme de démolition-reconstruction du campus du Mirail programmé sur la période 2003-2016. Depuis la rentrée 2015, l'UFR de psycho et les services centraux de l'université dont la présidence, sont installés provisoirement dans des structures modulaires. Ils y resteront jusqu'au printemps 2016, date de la livraison des travaux de reconstruction qui viennent de débuter. À cette date la nouvelle UFR de psychologie, sera répartie sur plus de 11 700 m2. L'unité se composera de salles de cours, de bureaux, d'un foyer pour les étudiants, d'un centre de ressources documentaires, d'un amphithéâtre de 120 places, ainsi que d'une cafétéria. Six amphithéâtres dédiés à l'ensemble de l'université seront également construits sur le même espace.

Depuis le lancement des travaux en 2003, le processus de démolition reconstruction du Campus du Mirail s'effectue sur le mode "d'opérations tiroir", explique Jean-Michel Minovez, président de l'Université Toulouse - Jean Jaurès.

Durant les vacances de février qui ont été allongées d'une semaine pour l'occasion, les deux UFR d'histoire art et archéologie (HAA) et Science espace société (SES) prendront livraison de leurs nouveaux locaux. Débutera alors la démolition des trois UFR de lettres philo et musique qui seront à leur tour installés provisoirement dans les abris de chantier laissés libres par les historiens. Les nouveaux locaux de lettres philo musique seront livrés à l'été 2016. La présidence s'installera alors dans les ex-locaux l'UFR d'histoire art et archéologie rénovés. Le montant total des travaux de réfection du campus du Mirail s'élève à 350 millions d'euros. Ils sont financés par l'État à hauteur de 250 millions d'euros, la région, la métropole et de département se partagent le financement des 100 millions d'euros restants.

Le chiffre : 37,5

 "Après la construction de la nouvelle UFR il restera encore 100 millions d'euros à dépenser avant fin 2016 pour terminer la reconstruction."

C'est le prix de la construction de la nouvelle UFR de psychologie et des six amphithéâtres mutualisés construits sur le même emplacement.

 

Les commentaires sont fermés.