Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Toulouse, ma belle ville….. regrets…

Toulouse: nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab (MàJ: des voitures incendiées, 2 interpellations)

Les premiers heurts ont éclaté dans le quartier de Bellefontaine ce lundi soir. Selon la police, des "tirs de mortier" ont été lancés depuis des appartements en coursive. Les policiers ont répliqué par des tirs de grenades et de bombes lacrymogènes. Une barricade est actuellement en flammes rue Paul Gauguin. Plusieurs voitures sont actuellement en flammes dans le quartier.

Nouvelles violences urbaines ce lundi soir dans le quartier du Mirail à #Toulouse: 2 interpellations, des voitures en feu mais pas de blesséshttps://t.co/SzxaA39t4S pic.twitter.com/bzQQ741RiB

— La Dépêche du Midi (@ladepechedumidi) April 16, 2018

    Les émeutiers jouent au chat et à la souris avec la police. Il y aurait 2 interpellations. #Toulouse pic.twitter.com/AnLaTkBG0T

 — Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

Les incidents se multiplient désormais de l'autre côté de la rocade de #Toulouse à la Faourette pic.twitter.com/wCPFpEaK8Q

— Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

Plusieurs véhicules en feu à la Reynerie #Toulouse #mirail pic.twitter.com/rBK8CvOvzc

— Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

#TOULOUSE – La situation est toujours tendue au #mirail ce soir pic.twitter.com/5FohypKNqj

— Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

Incendie de barricades à Bellefontaine le #mirail Toulouse. Très nombreuses forces de l'ordre prises à partie. pic.twitter.com/rmEZRp1kMX

 — Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

Nouveaux incidents ce soir au #mirail pic.twitter.com/nA4AbeOpDp

— Fabrice VALERY (@FabValery) April 16, 2018

La préfecture avait pourtant pris ce lundi un arrêté interdisant la vente et le transport de carburant au détail, craignant de nouveaux incidents. […] selon des sources policières, c’est le contrôle d’identité d’une femme portant un niqab et pour lequel des policiers ont été pris à partie dimanche après-midi qui pourrait être à l’origine de ces événements.

 

Non mais, on est où là? on est chez nous?

Écrire un commentaire

Optionnel