Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2015

Dans le dico du parler toulousain,

Je viens de rajouter

Rapetasser: raccommoder (rapetasser un trauco) - prononcer oun traoco;

en fait, je ne suis pas sûre de bien écrire l'occitan car beaucoup de ces expressions me reviennent  en mémoire...; des expressions entendues, de ci, de là, dans mon enfance....

Non, non: je ne sais pas du tout parler occitan, je ne connais que quelques expressions; comme vous le savez, l'Occitan diverge selon le coin d'où il provient....

Autrefois, croyez-moi, on rapetassait tout: les draps, les chaussettes, les torchons (qui, d'ailleurs étaient faits avec de la récup' de draps fatigués...

 

Pour mon certif', en 1964, j'ai dû réaliser un rapetassage d'un trou imaginaire dans un bout de tissu....  un trou assez grand, de 6 x 10 cm... et en fait, nous avons dû découper le tissu pour faire le trou et récupérer un bout d'un coin pour rapetasser ce trou; comme dit l'autre, faire et défaire.....

Rapetasser, mon ami, ce n'est pas la même chose que le ravaudage où l'on arrange juste avec du fil, (ce qui n'est pas simple à savoir faire, il faut refaire la trame du tissu avec les fils à coudre): un rapetassage de  gros trou, croyez moi, c'est du boulot et pas une partie de rigolade non plus!

d'autant que nous devions coudre à la main, bien sûr!

quand on voit qu'on donne le bac à des gens qui ne savent pas écrire leur nom de famille!... on se tord de rire, nous, les sexagénaires!

Au fait, réfléchissez: les ignorants de 25 ans d'aujourd'hui, seront les assistants à la personne que les 50-55 auront dans quelques années! bonjour l'angoisse pour les futurs retraité-es qui rigolent aujourd'hui! (y'a que les ponctionnaires qui rigolent...)

Et oui! j'ai été ce que vous êtes, vous serez ce que je suis!

 

 

Les commentaires sont fermés.