Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2016

PSYCHO: Comment être heureux en dépensant son argent

On est heureux plus longtemps après avoir acheté un canapé qu'après un séjour au ski ou un concert.

EXACT: je viens changer mon canapé et je suis bien contente!

En cette période de fêtes, vous vous êtes sûrement interrogés sur le type de cadeaux que vous pourriez offrir pour faire plaisir. Vous hésitez parfois aussi pour vous-même entre deux achats. Une étude scientifique parue dans la revue Social Psychological and Personality Science peut vous aider à faire votre choix. En effet, les auteurs rapportent qu’acheter des choses matérielles procure plus de bonheur à long terme que des achats expérientiels, comme un séjour au ski, qui donnent un bonheur plus intense mais de façon ponctuelle et éphémère.

La majorité des études antérieures qui ont examiné les achats matériels et expérientiels ainsi que le bonheur procuré se sont focalisés sur ce que les personnes prévoyaient comme réaction à propos de leurs achats ou ce dont elles se souvenaient de leurs expériences.

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont voulu savoir comment les personnes se sentaient sur l’instant et dans les premières semaines après leur achat. Pour cela, ils ont évalué en temps réel les moments de bonheur que les personnes avaient en consommant leurs achats matériels ou expérientiels et ce jusqu’à 5 fois par jour pendant 2 semaines. Les achats matériels allaient de haut-parleurs portables à une cafetière alors que les achats expérientiels pouvaient être des tickets pour un match de hockey ou un week-end au ski.

En recueillant les impressions des participants, dans les semaines qui ont suivi l’achat puis un mois après, les chercheurs ont montré que les achats matériels et les achats expérientiels procurent du bonheur de deux manières distinctes.

Les achats matériels procurent des doses répétées de bonheur au cours du temps, dans les semaines après l’achat alors que les achats expérientiels offrent une dose de bonheur plus intense mais éphémère. De plus, quand les personnes repensent à leurs achats 6 semaines après Noël ils ressentent plus de satisfaction concernant les achats expérientiels.

“La décision d’acheter une chose matérielle ou une expérience de vie pourrait donc se résumer à quel genre de bonheur chacun désire. Par exemple, si l’on considère un acheteur qui hésite entre acheter une place de concert ou un nouveau canapé pour son salon, acheter la place de concert lui fournira un frisson intense pour une nuit spectaculaire puis ce sera terminé, même si cela restera un bon souvenir. Acheter le canapé ne lui fera pas vivre un moment passionnant, mais lui procurera confort et moments douillets chaque jour de l’hiver" disent les auteurs.

Avant vos achats, que ce soit pour vous ou pour les autres, pensez à quel type de bonheur vous voulez procurer.

Source

A. C. Weidman, E. W. Dunn. The Unsung Benefits of Material Things: Material Purchases Provide More Frequent Momentary Happiness Than Experiential Purchases. Social Psychological and Personality Science, 2015; DOI: 10.1177/1948550615619761

Les commentaires sont fermés.