Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2016

Aïe, mon saucisson

Les chorizos et les saucissons secs sont-ils des produits à risque?

D'après certaines études, il est patent que, même après séchage, les produits de saurisserie restent des véhicules potentiels de Salmonella. La détection d’une mêlée contaminée appelle à un renforcement des contrôles avant mise sur le marché des lots de produits finis.

Le taux de contamination estimé des saucissons secs de porc produits en France par Salmonella spp. était de 1,0 % (Intervalle de confiance à 95%, 0,0-4,7%). L’échantillon contaminé de saucisson sec pur porc, de par son process de fabrication et ses caractéristiques physico-chimiques, cumulait différents facteurs favorisant la croissance de Salmonella:

une aw (activité de l’eau) relativement élevée pour un produit de petit calibre, due à une durée de séchage très courte (cinq jours, au lieu des une à deux semaines habituelles), qui reflète la présence d’une quantité d’eau libre favorable à la croissance de Salmonella ;

un pH de 7, qui correspond à un pH optimal pour la croissance de Salmonella; le pH d’un saucisson est généralement autour de 5,6-5,8; un pH plus élevé peut correspondre à un défaut d’étuvage et/ou de séchage (durées trop courtes).

Les résultats de ce plan soulignent les risques de contamination des saucissons secs de porc par Salmonella. À titre d’information, la Mission des urgences sanitaires de la DGAL a recensé en deux ans, au cours de la période 2012-2013, quatorze alertes issues d’autocontrôles sur différents types de saucissons secs de porc contaminés par Salmonella (fuet catalan, rosette, saucisson au jambon, saucisse sèche, saucisson au Beaufort…).

Dans une récente note de service de la DGAL (DGAL/SDSSA/2015-1137 du 23-12-2015 Statut: Rectifiee) concernant le "Plan de surveillance de la contamination des saucissons secs et chorizos de porc par Salmonella spp. au stade de la production – 2016", on découvre que:

Saucissons secs et chorizos, sont des produits à risque mais que fait-on à part surveiller, que donnent les contrôles? Qu’ont donné les quatorze alertes issues d’autocontrôles?

 

 

Les commentaires sont fermés.