Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

Tous les matins... des esprits chagrins....

Occitanie: un peu d’histoire-géo

Hervé Abrieu: "Dans son acceptation moderne, les territoires où l’on parle tous les dialectes de la langue d’Oc."

Voici quelques vérités historico-géographiques fondamentales pour appréhender la réalité de l'Occitanie.

"On ne peut pas réduire l'Occitanie au Languedoc. L'Occitanie, c'est bien plus étendu“. Ainsi parlait récemment Jean Rouquette, prêtre érudit (de Saint-Georges-d'Orques dans l'Hérault), alors que nous l'entretenions sur sa traduction de la Bible en occitan. Et qui, en deux phrases, posait quelques vérités historico-géographiques fondamentales pour appréhender la réalité de l'Occitanie.

Dont Hervé Abrieu, ex-professeur agrégé de lettres modernes qui enseigna aussi l'occitan trente-cinq années durant au lycée Gérard-Philipe de Bagnols-sur-Cèze, donne cette définition: "D'un point de vue historique, le nom Occitanie est la latinisation de Pays de langue d'Oc” et ne concerne que les terres annexées par la Couronne de France après la croisade des Albigeois au XIIIe siècle. Dans son acceptation moderne, depuis le début du XXe  siècle, Occitanie sert à désigner, par un linguiste comme Alain Rey ou un Sartre avant lui et bien d'autres, les territoires où l'on parle tous les dialectes de la langue d'Oc“.

Ces territoires, on les trouve dans sept des ex-régions administratives françaises: Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées donc, mais aussi Aquitaine (sauf le Pays basque), Auvergne, Limousin, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et une partie de Rhône-Alpes (on n'y compte pas le Grand Lyon). À cela, il faut ajouter un bout d'Espagne (le Val d'Aran en Catalogne) et un coin d'Italie (les vallées occitanes, soit diverses communes sises en Ligurie et dans le Piémont).

Dans ces régions, on parlait ainsi, et l'on parle encore, l'occitan. À partir duquel l'on peut distinguer six dialectes différents: le languedocien, le provençal, le limousin, l'auvergnat, le gascon et le vivaroalpin.

"Donc scientifiquement, il serait (est) faux d'appeler la nouvelle grande région Occitanie. Mais puisqu'il en est ainsi, n'oublions pas d'apprendre l'occitan en classe" propose Hervé Abrieu. Professeur un jour...

NDLR: comment ça? “scientifiquement“ ce n'est pas de la science, c'est de l'Histoire….

Occitanie me va bien, qu'importe la vraie de vraie Histoire! Si les autres départements le veulent, qu'ils nous demandent le rattachement: plus on est de fous, plus on rit! comme aurait pu le dire notre compère Goudouli!

 

Au fait, à propos d'histoire:

L'histoire comme vous ne l'imaginez pas!

 

 

Les commentaires sont fermés.