Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2016

Ouf! j'ai pris mes précautions!

Foie gras : plus rare et plus cher à Noël

Les conséquences seront lourdes pour la filière du foie gras après l'épisode de grippe aviaire. D'après le Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras (Cifog), l'épidémie qui a commencé dans le Sud-Ouest de la France en novembre dernier entraînera une baisse de 25 % de la production en 2016, et les spécialistes prévoient déjà une diminution de 15 % pour 2017.

Des nouvelles normes qui coûteront cher

D'après les professionnels de la filière, le fois gras frais sera plus rare en fin d'année et surtout plus cher. En effet, son prix augmentera de 10 à 20 %.

Cette hausse des prix est la conséquence directe de l'épidémie de grippe aviaire qui a sévi dans le Sud-Ouest ces derniers mois. Pour contrer la propagation du virus, des mesures de bio-sécurité ont été mises en place par les pouvoirs publics. C'est environ 4 000 élevages qui ont dû cesser leur activité dans plus de 18 départements.

Les exploitations n'ont pas accueilli de palmipèdes entre mi-janvier et mi-mai. Le vide sanitaire, qui visait à désinfecter les élevages, a commencé le lundi 18 avril pour finir le 16 mai. Ce trou de 4 mois devrait cependant entraîner un manque à gagner de 270 millions d'euros. La production et les abattages reprendront si tout va bien le 16 août.

À cela s'ajoutera une dépense de 220 millions pour les nouvelles normes mises en place. Les élevages devront installer des aménagements spécifiques, séparer les canards par classe d'âge et créer des sas sanitaires.

Les Français friands de foie gras

Mais dans ces jours sombres, les producteurs voient quand même une lueur d'espoir. Selon un sondage réalisé par le Cifog début juin, les Français continueront d'acheter du foie gras. Et c'est le foie gras frais qui sera le premier lieu concerné car il représente 80 % de la consommation pendant les fêtes de fin d'année. Même si 87 % des consommateurs s'attentent à ce que les prix augmentent, 8 sur 10 ont déclaré avoir l'intention d'en acheter.

 Ces chiffres rassurent la déléguée générale du Cifog, Marie-Pierre Pé: "À notre grand soulagement, l'image du foie gras reste intacte malgré la crise".

SVP: achetez UNIQUEMENT du foie gras français! Il faut aider nos agriculteurs…. En règle générale pour mes fruits et légumes, si je n'en trouve pas en bio, j'achète uniquement des fruits et légumes de France (ou je m'en passe) plutôt qu'acheter venant d'autres pays. Les normes françaises sont tellement sévères que j'ai plus confiance aux produits nés sur notre sol.

J'ai réussi à acheter une parfait foie gras en terrine de verre à Lidel (et oui!). Fabriqué par un agriculteur français, terrine (en verre, obligatoire, laissez tomber les boîtes alu car l'alu est toxique et le vernis intérieur encore plus) de 125 g pour moins de 5 euros! Il n'est pas si mal que cela, perso, je préfère rajouter beaucoup de poivre… mais c'est mon goût perso.

De même, je le déguste avec du pain de seigle et je fais descendre avec un bon Cahors rouge....

Mais, c'est mon goût personnel......

 

 

Les commentaires sont fermés.