Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2016

Porc aux fèves

Bis-répétitas: en région toulousaine, jamais de jamais ont a utilisé de la charcuterie fumée.

De plus, les industriels n'ayant pas le temps de faire fumer la viande au feu de bois comme on faisait autrefois, badigeonnent les pièces de viandes avec de la fumée liquide faite avec des produits chimiques. A vous les bons cancers de l'œsophage, de l'estomac, des intestins… etc.

Sel, poivre, branche de thym, romarin et/ou sauge.

Initialement, faire tremper les fèves au moins 12 heures; attention, cuisson très longue en marmite normale 2h 45 à 3 H, un peu moins de 2 h a la cocotte minute.

Par personne:

Un petit ou un gros jarret de porc pour 2; 1 carotte, ½ oignon jaune; 1 andouillette, 1 tranche de cansalade plate, 1 petite côte de céleri branche

50 g de couenne, 2 grosses pommes de terre, 1 verre de fèves sèches; 1 l et demi d'eau ou de bouillon de volaille.

Faites blanchir les couennes 8 mn à l'eau bouillante. Jetez l'eau et réservez sur une assiette.

Faite rissoler dans de la graisse de canard ou du saindoux les oignons coupés en gros cubes. A mi-cuisson, ajoutez les tranches de cansalade; faites rôtir de tous les côtés avec les jarrets de porc.

Rajoutez l'eau, les cotes de céleri, les fèves, les carottes en tronçons ou rondelles, branche de thym, romarin et/ou sauge, les couennes réservées.

Faire cuire à feu moyen à couvert (laissez échapper la vapeur) pendant une heure et quart. Ajoutez les andouillettes et des pommes de terre coupées en gros cubes et faites cuire trois-quarts d'heure de plus. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement: Sel, poivre, etc.

C'est encore meilleur réchauffé.

 

 

Les commentaires sont fermés.