Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2017

Dernier orage à Toulouse...

 

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/videos-inondations-voitures-submergees-tram-interrompu-violent-orage-fait-degats-toulouse_11293313.html


Cela me rappelle cette anecdote: j'avais 20 ans et j'avais invité deux amis (deux frères) pour une spaghetti partie dans ma modeste chambrette de maman célibataire pour les remercier de m'avoir aider pour je ne sais quel besoin de bricolage....

C'était l'été, 71 ou 72, il avait fait très chaud depuis quelques jours... L'orage a éclaté, très violent, à faire tomber les murs.... perso, je n'ai jamais eu peur de l'orage, au contraire, bien au chaud chez moi, ils me fascinent  et je sors les regarder sur ma terrasse.... (tranquille que je suis, comme Baptiste.... chez moi.... heu, dehors, dans la rue... j'évite).

Et voilà que je les attends.... j'attends... j'attends... les spaghettis refroidissent.

L'orage était terminé depuis une bonne heure, ils ne venaient pas.

Et puis, dring!

J'ouvre la porte et voilà les deux frangins, tous mouillés, qui me racontent qu'ils étaient venus normalement chez moi en empruntant le pont qui passe sous la voie de chemin de fer, avenue de Lyon...

et ils sont tombés...

et ils ne voyaient plus leur mobylette tellement il y avait de l'eau....

Un bus de la ville, le 10 de la STCRT à l'époque, était lui aussi, bloqué avec tous ses passagers....

Il a fallu attendre les pompiers pour qu'ils sortent les passagers de leur position difficile, en barque!

Ils sont restés là, pour voir le spectacle "rigolot", tandis que leurs mobylettes dégoulinaient...

Le temps de les démarrer, après avoir demandé un coup de main au copain boulanger qui aller commencer son travail de nuit....

Ils arrivaient.... Ils mourraient de faim après toutes leurs vicissitudes! Mes spaghettis dans un état.... du mastic à couper au couteau... pas bégueules, ils ont tout dévorés  en riant et raconter des tas d'histoires et de blagues....

J'ai dû les sécher et les réconforter avant cela... On a fini la soirée en rigolant... ha, nos 20 ans!

J'ai pas lu l'article mais cette voie toulousaine, (ce doit être la même) pendant les orages, il y a rien à faire... elle prends l'eau...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.