Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2015

Parfois, les chercheurs sont un peu... gagas!

Des chercheurs autrichiens ont mis en évidence une corrélation entre le goût pour l'amertume et les tendances sadiques et machiavéliques.

Aimer votre café noir et serré pourrait trahir le côté obscur de votre personnalité.

Des psychologues de l'université d'Innsbruck (Autriche) ont en effet montré l'existence d'un lien entre la préférence du goût amer et les traits de personnalité antisociale, dans une étude publiée dans la revue scientifique Appetite.

Egoïsme, vanité et sadisme

Les chercheurs ont mené successivement deux expériences regroupant au total près de 1000 personnes. Tout d'abord, les participants devaient indiquer leurs préférences gustatives pour les boissons et les aliments amers, en comparaison aux denrées sucrées, salées et acides. Puis, dans un deuxième temps, les psychologues ont pratiqué une série de tests de personnalité visant à évaluer le machiavélisme, la psychopathie, le narcissisme, le sadisme et l'agressivité. Les résultats obtenus montrent qu'il existe une corrélation entre la préférence pour le goût amer et les personnalités asociales : "les résultats suggèrent que la préférence pour les aliments et boissons amers est étroitement liée à la noirceur de la personnalité" expliquent les psychologues dans leur étude. Ainsi, les personnes préférant les aliments et boissons amers feraient plus souvent preuve d'égoïsme, de vanité, et prendrait même du plaisir à voir les autres souffrir.

Le goût du risque?

Le goût pour l'amertume ne semble pas posséder d'explication biologique. En effet, selon les auteurs de l'étude, "la survie dépend de la consommation de substances sucrées et du rejet des substances amères, car la nourriture sucrée présente typiquement une forte densité calorique alors que l'amertume indique souvent la présence de toxines". Apprécier ces aliments "dangereux" pourrait alors refléter un goût pour le risque, qui se traduit également par une personnalité plus sombre et des traits de caractères prononcés.

Pauvres cloches! le café sans sucre, c'est uniquement pour ne pas grossir ni attraper le diabète en entretenant le goût sucré! Et si j'aime les pissenlits, ce n'est pas parce que je suis vaniteuse mais avec des croûtons de pain aillés, c'est un bonheur rare! et pour adoucir le goût, arrosez d'huile de noix ou noisettes et saupoudrez de germes de blé.

C'est du n'importe quoi!!!

Les commentaires sont fermés.