Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2016

GRAVE DANGER: une épidémie ravage la France des villes et des campagnes et s'amplifie

d'année en année. Les hommes ne veulent plus se raser. On ne peut plus regarder un mec de 16 à 80 ans sans le voir avec des poils qui ravagent son visage.

On leur dit que cela fait viril! Et, ils le croient!

Ils le croient d'autant mieux que l'on ne cesse de leur rabâcher depuis quelques années que leurs spermatozoïdes, c'est de la flotte. A cause des saletés que l'industrie pétro-chimique nous refile en douce, sans avoir pris le temps de vérifier si les produits qu'ils réalisent sont sans danger pour l'ADN de l'homme (et de la femme, bien sûr). Cette industrie utilise plus de 100 000 molécules différentes sans même avoir pris soin de vérifier les dégâts sur les humains (sans parler de la faune et la flore).

Vous en avez partout des vernis synthétiques, des bisphénols, des phosphates et autres polyphosphates, mélangés au plomb, au mercure, au silicone, des tas et des tas de mélanges qu'ils se gargarisent de nous faire avaler à chaque milliseconde de la journée, qui vont de la poêle anti-adhésive, aux casseroles aluminium, plats en silicone, boîtes de soupe ou de lait avec des films qui repoussent l'eau mais qui sont faits de films polymachins, des phtalates dans les tétines des biberons de vos gosses, des colorants et conservateurs partout: dentifrice, produits de beauté (paraben) aluminium (déodorant) ammoniaque (coloration des cheveux) et même dans vos tasses ou bols en mélamine, ou autre infâme mélange dans votre portable qu'il soit pour parler ou pour communiquer dans votre travail (ordi portables et autres tablettes). Des pesticides sur vos tomates et pomme de terre, sur les boules de coton dans les champs, sur tous les arbres fruitiers de par le monde.

Cet inventaire à la Prévert ci-dessus est non exhaustif, vous vous en doutez.

Mais, revenons à nos moutons pas tondus et très contents: voilà-t-il pas que l'on enfonce dans le crane des mecs que pour faire taire leur angoisse de ne plus parvenir à procréer sans éprouvettes, il faut faire croire aux nanas que oui, ils sont de bons procréateurs biens couillus, s'ils se montrent barbus ou moustachus.

Plus la peine de se percer le nombril, la fesse ou de se mettre un anneau au nez comme un taureau au pré qui attends les vaches. Laissez pousser vos poils, messieurs et les nanas se pâmeront devant votre pilosité car, subconsciemment, elles ressentiront que vous êtes celui qui va engendrer les futurs petits ou gros contribuables. C'est inné dans l'humanité, cela date des cavernes quand les petites malignes préféraient le mec avec des poils sur le torse et de bons muscles pour aller tuer le mammouth qui la nourrira (elle et sa progéniture). Parce que, hein, se nourrir de noisettes et de mûres, (à portée de leurs petites menottes) ça tient pas chaud au corps quand la terre sort de l'ère glaciaire.

Charlemagne à la barbe fleurie était, soi-disant, barbu parce que dans l'ancien temps, il fallait avoir une belle barbe pour montrer son pouvoir. Ouais, les rasoirs jetables à 3 lames, ça courraient les rues, déjà en ce temps-là! Même que les glaces pour se mirer étaient fabriquées à foison et pour pas cher par l'industrie pétrochimique de ce temps-là!

Les grands-pères se laissaient pousser moustaches et barbes (cf les poilus de la grande guerre). Ouais, pas facile de se raser dans le bourbier des tranchées sur la ligne de front!

Laissez pousser vos poils et vous n'aurez pas besoin de prendre le fusil pour défendre la patrie en danger si, par malheur, l'ennemi est entré dans nos terres et vient jusque dans vos bras, égorger vos fils et vos compagnes. Vous n'aurez qu'à leur montrer vos barbes viriles et ils foutront le camp sans demander leur reste!

Enfin, ceux qui n'auront pas eu les moyens de prendre un avion ou un train pour aller voir ailleurs s'il n'existe pas de contrées sans danger pour vos muscles ramollos. Tout le monde n'est pas un guerrier sans peur et sans reproche, hein?

Une femme, même avec un QI de betterave passe un minimum d'une demi-heure dans sa salle de bain pour le minimum de ses ablutions. C'est plus viril de passer deux heures à rectifier sa barbe aux petits oignons mais qui va vous éloigner de vos enfants qui ne peuvent plus vous embrasser parce que “ça pique!". Vos gosses, quand ils auront 15 ans de plus, “mince, vous direz-vous, je n'ai pas vu le temps passer. Comme je regrette ses petits bisous, sa bonne odeur d'Eau de Cologne et ses petits bras autour de mon cou"!

Vous ne vous en rendez pas compte, mais un jour, les bras de vos enfants vous manqueront cruellement mais, vous ne pourrez plus revenir au temps béni de leur petite enfance! Plus jamais! Non, jamais plus! C'est pour cela que nombre de seniors ne se rasent plus; pas la peine, y'aura pas de petits-enfants pour les embrasser, ils ont d'autres chat (portable ou tablette) à fouetter que d'aller voir Papy.

J'ai souvent vu dans les westerns ou maintenant désormais dans toutes les “barberies“ que des idiot-es se précipitent à ouvrir pour surfer sur la vague de la “barbocratie dominante“, croyant se remplir sans peine les poches (ils ont juste oublié l'Urssaf et autres diableries étatiques obligatoires).

Dans un reportage télé, l'été passé, je voyais un mec qui se trémoussait le popotin pire qu'une nana endimanchée, pour montrer son “art“ de voleur de poils. Il rasait avec le fameux coupe-chou des grands-pères et fier comme Artaban, il finissait son boulot en enroulant une serviette chaude sur le visage du barbu sans barbe.

N'importe qu'elle nana qui a un QI de betterave sait que l'eau chaude ouvre les pores. Donc, la serviette chaude c'est AVANT qu'il faut la mettre sur les visages des “Virils aux spermatozoïdes de flotte“.

Après le rasage, on doit poser une serviette froide APRÈS qui va resserrer les pores. N'importe qu'elle nana au QI de betterave qui se fait un masque ou un gommage vous le dira.

Les mecs, ils sont prêts à croire n'importe qui ou n'importe quoi pourvu que ce soit la mode. Pas très viril tout ça! Incapable de résister comme la moindre nénette à boutons qui veut se faire femme! Prêts à faire n'importe quoi pour qu'on ne les confonde pas avec les petits garçons qu'ils sont.

Mesdames, si vous traitez votre partenaire de petit garçon, vous allez le regretter!

Messieurs, cessez d'être aussi bêtes! et puis, dites à vos compagnes que ce sont d'adorables petites filles. Vous allez les combler! Aucune femme ne veut avoir des rides et veut paraître plus jeunes que d'autres au même âge.

Ha! il y en a des choses que, malgré vos visites sur internet vous ne saurez jamais en suivant les autres barbus comme des moutons!

 

Les commentaires sont fermés.