Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2016

Pourquoi le foie gras coûtera plus cher cette année

Conséquence directe de l'arrêt de sa production pendant plusieurs mois à cause de la grippe aviaire, le foie gras devrait coûter jusqu'à 17% plus cher en cette fin d'année.

"Tout ce qui est rare est cher", dit le proverbe, et ce ne sont pas les amateurs de foie gras qui les contrediront. Véritable incontournable des fêtes, le produit a souffert de la grippe aviaire et devrait coûter plus cher cette année.

69 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène mais non transmissible à l'homme avaient été découverts entre fin novembre 2015 et début janvier 2016 dans le Sud-Ouest, pour la première fois depuis 2007. Cette épizootie, catastrophique pour le secteur, a entraîné la fermeture de nombreux élevages du sud-ouest pendant plusieurs mois pour stopper la maladie. Conséquence logique : la production a chuté. Selon Christophe Barrailh, administrateur du groupe coopératif Euralis, la profession a dû faire l'impasse sur un quart de sa production en 2016 et a subi quelque 270 millions d'euros de pertes (130 millions pour les éleveurs, 140 millions pour les transformateurs), pour un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros.

"Il s'agit d'un incident majeur qui a dépeuplé les élevages du sud-ouest", déplore ce jeudi 13 octobre Marie-Pierre Pé, déléguée du Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras (Cifog), dans les colonnes de La Dépêche. Il va ainsi manquer sur le marché "4 750 tonnes, soit l'équivalent de 9 millions de canards, ce qui représente un quart de la production annuelle", précise-t-elle . Face à la raréfaction du produit, les prix seront donc en hausse. "Difficile de quantifier précisément cette hausse, elle sera vraisemblablement à deux chiffres. Pour une tranche de foie gras de 50 grammes, elle devrait être comprise entre 20 et 40 centimes d'euro. Ce qui n'est pas lourd pour le portefeuille des Français, estime la déléguée. De son côté, Le Figaro assurait vendredi 7 octobre que le foie gras entier de 300 grammes de l'enseigne Delpeyrat, l'un des plus gros acteur du marché français, passera ainsi de 20,97 euros pièce à 24,47 euros, soit une augmentation de 17%.

Mais la raréfaction du foie gras n'est pas la seule explication à l'augmentation des prix précise La Dépêche. En effet, les producteurs ont également dû faire face à de nouvelles dépenses pour se confirmer aux normes de biosécurité.

Perso, j'avais prévu le coup: j'ai 6 terrines de foie gras d'avance!!!!

Heu… il me semble que je vous avais dis de faire des réserves avant??

 

 

Les commentaires sont fermés.