Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2017

Danger nanoparticules

Les nanoparticules de dioxyde de titane peuvent perturber la digestion, selon une étude

" Les nanoparticules de dioxyde de titane peuvent perturber la digestion, selon une étude. La structure de la muqueuse intestinale est modifiée et l’absorption des nutriments est réduite ", source Chemical Watch du 8 mars 2017.

Des chercheurs américains ont découvert que des nanoparticules de dioxyde de titane peuvent perturber l’absorption des nutriments dans des modèles cellulaires intestinaux. Les résultats s’ajoutent aux préoccupations concernant des preuves récentes qu’ils peuvent traverser la barrière intestinale et bouleverser le système immunitaire, et peuvent avoir des propriétés cancérogènes par inhalation.

Des scientifiques de l’Université de Binghampton de l’État de New York, et l’USDA à Ithaca, ont exposé in vitro des cellules de l’épithélium de l’intestin grêle à des concentrations réalistes de particules, mesurant 30 nanomètres de diamètre.

Des particules de cette taille sont présentes dans des additifs alimentaires tels que E171.

Le but était d’examiner leurs effets sur la fonction de l’épithélium, qui est une barrière importante qui doit également faciliter l’absorption des nutriments. Des essais à court terme et chroniques de cinq jours ont été effectués.

Les résultats, publiés dans la revue NanoImpact, ont montré que l’absorption du fer, du zinc et des acides gras a été réduite suite à une exposition chronique. Les nanoparticules ont eu pour effet de réduire les microvillosités absorbantes sur la surface cellulaire, ce sont de fins prolongements en forme de doigt qui augmentent la surface de la membrane cellulaire.

L’expression des gènes des protéines transporteuses des cellules a également été affectée, notent les auteurs, suggérant que les cellules travaillent à réguler les mécanismes de transport perturbés par les particules.

 

Les commentaires sont fermés.