Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gâteau basque ménagère

Ce n'est pas parce que l'on habite Toulouse, que l'on snobe nos voisins de pas loin!

Préchauffez le four à 150°C

Ingrédients:

300 g de farine fine; 1 œuf entier plus 3 jaunes d'œufs

200 g de beurre; 180 g de sucre en poudre

Si vous avez supprimé depuis longtemps le sucre, ne pas en mettre plus de 50 g car il vous faut, aussi, un pot de confiture de cerise d’Itxassou

1 cuillère à café de levure, 1 zeste de citron

Pour la dorure:

Une cuillère à café de lait, un jaune d’œuf

Dans un bol en verre, placez tous les ingrédients cités ci-dessus, mélangez la pâte à l’aide d’un pétrisseur (ou de vos mains) pour obtenir une boule, réservez au frais pendant une demi-heure.

Chassez les bulles d'airs en retravaillant la pâte puis, divisez la pâte pour former deux pâtons. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie en bois, aplatissez vos pâtons en disques. Foncez le plus grand disque dans un moule à manqué que vous aurez préalablement chemisé beurre-sucre fin.

Par-dessus le premier pâton, étalez la confiture de cerise d’Ixtassou puis recouvrez du second disque. Soudez les deux pâtes avec un peu d'eau ou jaune d’œuf pour éviter que la confiture ne s’échappe.

Avec un jaune d’œuf et du lait, badigeonnez la surface de la tarte et dessinez des stries avec une fourchette.

Mettre le gâteau à cuire pendant une heure jusqu’à obtention d’une croûte dorée.

Démoulez sur un plat à gâteaux (plat plat; ben oui, quoi, il existe des plats à gâteaux un peu creusés…).

On démoule plus facilement un gâteau en passant une lame de couteau entre le gâteau et le moule. Retournez le moule sur le plat et secouez le moule pour faire tomber le gâteau.

Pour ne pas que votre gâteau aie un goût de ferraille si vous utilisez un moule en acier bleuie non adhésif, bien sûr!, il faut démouler assez vite.

Protégez vos mains en plaçant un torchon sous le moule, d'un bord à l'autre: d'ailleurs, on ne sait pas pourquoi (dit la fameuse grand-mère) mais, ce faisant, le gâteau se démoule très bien ou mieux que vous ne le croyez, après avoir passé la lame du couteau….

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel