Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beauté

  • Ménopause: prendre soin de ses cheveux et éviter la chute

    A la ménopause, certaines femmes assistent, souvent impuissantes, à la chute de leurs cheveux... Plus sensibles aux régulations hormonales qui régulent le cycle de vie du cheveu, ces femmes subissent de plein fouet les déséquilibres hormonaux qui s'opèrent au cours de la ménopause.

    Secs, poreux, ternes... Vos cheveux aussi sont victimes de votre ménopause. Pas de panique, des solutions existent.

    Chaque jour, nous perdons entre 50 et 80 cheveux. Rien d'anormal à cela. Ces cheveux sont ensuite remplacés par de nouveaux. La durée de vie d'un cheveu est d'environ 5 ans, et chaque follicule peut donner naissance à une trentaine de pousses.

    Comment la ménopause agit sur les cheveux? Les bouleversements hormonaux qui caractérisent cette étape de la vie des femmes peuvent entraîner de multiples troubles, appelés troubles climatériques, dont les plus connus sont les bouffées de chaleur, la sudation nocturne et la sécheresse vaginale.

    Les cheveux, sensibles aux hormones, ne sont pas épargnés. La chute des estrogènes, dont l'un des effets est d'accroître la phase anagène et d'épargner le "stock" de cheveux, n'assure plus aussi efficacement leur renouvellement. Parallèlement, le taux d'androgènes, les hormones masculines, ne baisse pas aussi brutalement ; ces dernières deviennent hyperactives, accélérant la phase de croissance du follicule pileux, sans laisser le temps à celui-ci de fabriquer une kératine de qualité. Les cycles pilaires s'enchaînent trop rapidement, produisant un cheveu moins robuste que le précédent.

    Résultat: les cheveux deviennent de plus en plus fins et tombent. La ménopause ne fait qu'accentuer et accélérer un phénomène naturel. À terme, le capital des cycles pilaires étant épuisé, le follicule, précocement vieilli, devient totalement improductif.

    Rassurez-vous cependant, comme pour les autres symptômes de la ménopause, seule une partie des femmes sont touchées, environ 30 % en ce qui concerne les cheveux. Et pour les autres, il existe des solutions.

    Une alimentation équilibrée est nécessaire.

    Certaines vitamines sont connues pour leur effet bénéfique sur le cheveu. C'est particulièrement le cas de la vitamine B, contenue dans la levure de bière, qui favorise la croissance et la vigueur des cheveux.

    Vous trouverez des gélules de levure de bière revivifiable ici: www.biotine-sep, dans l'onglet “Catalogue“ et Gélules

    Revivifiable veut dire que la levure est vivante… j'en ai utilisé un jour pour faire gonfler un gâteau.

    Les vitamines C et E, le fer, certains oligoéléments comme le zinc ou encore les acides aminés soufrés favorisent, quant à eux, la synthèse de la kératine, constituant essentiel du cheveu. Une alimentation variée et équilibrée permet normalement d'assurer des apports suffisants; si ce n'est pas le cas, des compléments alimentaires peuvent pallier les éventuelles carences. Deux cures par an, au printemps et à l'automne, sont généralement conseillées.

    Conseils: vous devez désormais prendre tout particulièrement soin de votre chevelure et suivre ces recommandations :

    Pas de shampooings trop fréquents: ils affaiblissent le bulbe en supprimant les sécrétions de sébum qui nourrissent le cheveu (et les pointes lors du brossage). Et choisissez un shampooing doux.

    Limitez les produits agressifs, notamment les colorations, et préférez des produits naturels à base de plantes. Shampooing nature sur mon site: www.biotine-sep.com dans l'onglet “Catalogue“ et “Beauté“

    Ajoutez quelques gouttes d'H.E. d'ylang-ylang, que vous trouverez sur mon site. www.biotine-sep dans l'onglet “Catalogue“ et “H.E."

    Après le shampooing, rincez abondamment et appliquez sur votre chevelure un masque hydratant. Voir mes huiles de beauté sur mon site: www.biotine-sep.com, dans l'onglet “Catalogue“ et “Huiles de beauté“.

    Protégez les pointes en y étalant une ou deux gouttes d'un gel de vitamines.

    Utilisez le sèche-cheveux avec modération et limitez les brushings à un par semaine après avoir protégé les pointes par un gel de vitamines ou un cataplasme avec de l'AMLA que vous trouvez dans la catégorie Superaliment de mon site www.biotine-sep.com

    En vacances, avant toute exposition solaire, enduisez votre chevelure d'une crème protectrice spécifique que vous rincerez le soir.

    Evitez les brosses en métal qui arrachent les cheveux, les élastiques, les matériels chauffants...

     

  • Ordonnance anti-chute de cheveux

    Il faut du souffre et du zinc en ampoules

    Une carence en soufre provoque un ralentissement de la pousse des cheveux et des ongles. Un manque de soufre augmente aussi la vulnérabilité aux infections car les échanges entre cellules sont moins bien assurés. Les personnes ayant choisi un régime végétarien sont souvent à risque de carence en soufre.

    Surdose

    Le soufre est éliminé par les urines, mais au-delà de 200 mg/L il peut provoquer des diarrhées chez les nourrissons.

    Eaux riches en sulfate : Hépar 1530 mg/L, Courmayeur 1420 mg/L, Contrex 1187 mg/L , San Pellegrino 476 mg/L, Vittel 336 mg/L.

    Eaux pauvres en sulfate : Volvic : 8,1 mg/L ; Evian 10mg/L ; Thonon 13 mg/L.

    Le zinc est principalement présent dans la viande et les huitres.

    Les besoins sont fonction des facteurs pouvant perturber l’absorption du zinc. Les apports nécessaire chez :

    L’homme adulte : les apports varient entre 14 mg/jour.

    La femme adulte : les apports varient entre 12 mg/jour.

    Les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les personnes âgées: les apports doivent être majorés.

    Le zinc est présent dans la viande et les fruits de mer (huîtres) ainsi que dans les germes de blé et de seigle, les légumes secs, les noix et le thé.

    Vous trouverez plus facilement ces sels minéraux dans les “Granions de souffre“ ou Granions de Zinc

    Pendant des années, ma fille a dû subir d'énormes pertes de cheveux à cause d'une dermatite séborrhéique et une maladie auto-immune gravissime. Personnellement, j'ai avalé des médicaments de chimiothérapie destinés à lutter contre une maladie auto-immune agressive et incurable.

    Pour lutter contre la perte des cheveux, voici l'ordonnance beauté que nous avons suivis durant cette période; nous continuons un ou deux trimestres par an.

    Ceux qui ont des problèmes de chute de cheveux à cause d'une vie stressante (et pas une chute hormonale ou génétique -tous les hommes de la famille sont chauves);

    Les femmes ménopausées qui ont vu leurs cheveux s'amincir peuvent faire cette cure:

    Ampoules de zinc et de souffre Granions

    Pendant les trois premières semaines: cure intensive: deux ampoules de chaque Granion et là c'est impératif de respecter l'heure, tous les soirs à 19 heures (chronobiologie), diluées dans un peu d'eau.

    Puis et au minimum trois mois, 1 ampoule de zinc ou de souffre un jour deux

    une ampoule de zinc, deux de souffre un soir à 19 h

    le lendemain, deux ampoules de zinc et une de souffre

    En général, la repousse ou la ré-paisseur ne se produisent qu'AU BOUT DE 1 mois et demi à 2 mois…

    Donc, patience et longueur de temps…

    Il est conseillé de faire une cure trimestrielle chaque année, au printemps c'est mieux.

  • Rides? moi, jamais!

     

     

    Des rides? fin du cauchemar… Cliquez sur l'image

     

     

  • Beau et belle, Eclat du visage pour les fêtes

    Les fêtes approchent....

     

    PROMOTION COUP D’ÉCLAT

    MADAME OU MONSIEUR

    Mieux et moins cher qu'un passage chez l'esthéticienne....

     

     

    Cliquez sur l'image

     

  • Les meilleurs aliments pour les cheveux

    Comme celle de la peau, la santé du cheveu est étroitement liée à l’alimentation. Pour des cheveux sains, denses et forts voici les nutriments à privilégier.

    Les cheveux sont constitués de protéines, leur présence dans l’alimentation est donc importante afin d’éviter d’avoir des cheveux trop secs ou cassants. Selon une étude tunisienne de 2010, l’apport en protéines est aussi particulièrement important contre la perte de cheveux (alopécie) (1).

     Choisir de préférence de la volaille, des œufs ou des laitages (bio de préférence) ou, côté protéines végétales, des légumineuses et des noix (et graines).

    La première cause de perte de cheveux est le manque de fer, ou anémie. Le bulbe du cheveu nécessite un bon apport sanguin, et donc suffisamment d’hémoglobine (la cellule sanguine constituée en partie de fer). La viande rouge, la volaille et le poisson procurent du fer hautement assimilable mais on trouve aussi du fer dans les lentilles, les choux et les salades. Souvent les bonnes sources de protéines sont aussi de bonnes sources de fer, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour vos cheveux. Le zinc est un autre minéral important pour le cuir chevelu (2).

     En cas de déficit en zinc, la pousse du cheveu est ralentie, le risque de pellicules plus important. On trouve du zinc principalement dans les noix et graines, les huîtres, le foie (veau, porc, agneau), l’agneau.

    De la vitamine C

    Associées aux bioflavonoïdes des végétaux dans lesquels elle se trouve, la vitamine C permet de protéger la micro-circulation capillaire. Elle est aussi importante pour bien assimiler le fer.

    Des oméga-3

    Les oméga-3 se trouvent dans les cellules qui bordent le cuir chevelu et participent également à l’hydratation du cuir chevelu et des cheveux. Comme ils ne peuvent être fabriqués par l’organisme ils doivent être apportés par l’alimentation via les poissons gras (saumon, hareng, sardines, maquereaux…), l’huile de colza, les noix et les graines de lin.

     Une étude française a évalué l’impact de compléments alimentaires à base d’oméga-3 sur la santé capillaire de 120 femmes et a conclu qu’elle permettait en 6 mois d’augmenter sensiblement la densité des cheveux tout en réduisant leur chute (3).

    En été surtout: vitamines A et E

    Si elles sont importantes toute l’année ces deux vitamines sont cruciales l’été pour éviter le déssèchement et les dommages du soleil.

    Pour la vitamine A, privilégiez les végétaux colorés (rouge, orange, jaune, vert…) riches en caroténoïdes précurseurs de la vitamine A. Pour la vitamine E tournez-vous essentiellement vers les fruits à coque (noix en tout genre, noisettes, etc.) et l'avocat.

    En résumé: si vous mangez suffisamment de fruits de mer, de graines et de végétaux variés, bref si vous avez une alimentation méditerranéenne alors vos cheveux ont toutes les chances d’être en bonne santé.

    Le masque capillaire nourrissant

    Toutes les deux semaines, vous pouvez appliquer sur vos cheveux le mélange suivant: un jaune d’œuf battu avec la moitié d’un avocat écrasé et une cuillère à soupe de miel. A étaler sur des cheveux propres et mouillés, laisser agir 20 à 30 minutes avant de rincer soigneusement.

    Références

     (1) El Fékih N, Kamoun H, Fazaa B, El Ati J, Zouari B, Kamoun MR, Gaigi S.[Evaluation of the role of dietary intake in the occurrence of alopecia]. Rev Med Liege. 2010 Feb;65(2):98-102.

     (2) Thompson JM, Mirza MA, Park MK, Qureshi AA, Cho E.: The Role of Micronutrients in Alopecia Areata: A Review. Am J Clin Dermatol. 2017 May 15. doi: 10.1007/s40257-017-0285-x.

     (3) Le Floc'h C, Cheniti A, Connétable S, Piccardi N, Vincenzi C, Tosti A.: Effect of a nutritional supplement on hair loss in women. J Cosmet Dermatol. 2015 Mar;14(1):76-82. doi: 10.1111/jocd.12127. Epub 2015 Jan 8.