Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2015

Hé, hé, hé: Toulouse, ville préférée des Français.... et des patrons!

La piétonisation du centre-ville a séduit les Français. 12 % d'entre eux souhaitent vivre à Toulouse.

Toulouse se place à la troisième place des villes les plus attirantes de l'Hexagone selon une étude menée par l'Observatoire du bonheur. Écoquartiers, climat, centre-ville…, les atouts de la Ville rose sont nombreux.

Les Toulousains ont le bonheur à portée de mains, et ne le savent pas forcément. Selon l'enquête de l'Observatoire du bonheur menée par l'institut CSA, Toulouse se place à la troisième position (ex æquo avec Nantes) des villes dans lesquelles les Français aimeraient vivre dans l'idéal. "Ils ont tous une préférence pour le sud-ouest. Lorsque l'on regarde ce palmarès, Bordeaux est première (19 %), devant Montpellier (15 %) Nantes et Toulouse troisièmes (avec 12 % des voix chacune). Je crois que nous avons peur des trop grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille", analyse Marek Kubista, un des spécialistes en charge de l'étude.

80 % des personnes qui vivent en métropole se déclarent heureuses, deux Français sur trois affirment pourtant qu'ils préféreraient vivre à la campagne. En effet, "l'écologie et la nature arrivent en tête des priorités pour penser l'avenir des zones urbaines, de manière à réintégrer un peu de campagne dans les quartiers du futur". La Ville rose excelle dans ces domaines depuis plusieurs années. Cela peut expliquer l'engouement qu'elle suscite. Les bords de Garonne sont synonymes de dynamisme écologique. Les travaux terminés rue Alsace-Lorraine et rue Pargaminières en témoignent: les piétons sont désormais rois en centre-ville. Un gros avantage, tandis que plusieurs écoquartiers voient le jour. 19 % des cadres et 16 % des jeunes entre 18 et 25 ans espèrent pouvoir s'installer à proximité du Capitole. C'est donc la vie rêvée pour petits et grands. "Le climat joue également un rôle important. Toulouse est souvent ensoleillée… . L'autre avantage, c'est qu'elle possède beaucoup d'espaces verts", souligne encore ce spécialiste. Un atout considérable, lorsque l'on sait que 57 % des sondés voudraient "mettre la campagne dans la ville".

Inquiétude sur le devenir de la ville

Si l'on s'intéresse aux quatre premières du classement, on note que trois d'entre elles ont un accès direct sur la mer ou l'océan atlantique. Ce n'est pas le cas de la capitale de la future région Midi-Pyrénées/ Languedoc. "Je ne crois pas que cela soit un désavantage. Ici, les gens peuvent respirer. L'environnement est agréable. Le patrimoine culturel est riche. Cela attire les cadres et leurs familles", estime une nouvelle fois Marek Kubista. Attention tout de même, la Haute-Garonne doit continuer à fournir des efforts si elle veut s'installer durablement dans ce top 3. L'étude du CSA montre un certain pessimisme concernant l'avenir. Notamment sur ce que risque de devenir la ville à l'avenir: 60 % l'imaginent plus polluée, 62 % plus saturée, et 54 % plus verticale….

Repères; Le chiffre: 1 011 personnes >interrogées. L'enquête CSA — Observatoire du Bonheur, a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1 011 personnes selon la méthode des quotas. Seulement 10 % se disent attirés par Paris

 " La ville manque encore de bourgeoisie industrielle. Des familles capables d'investir dans des projets, comme les Michelin à Clermont ".

Jean Viard: "Le bonheur n'a rien à voir avec l'argent"

 "80 % des Français se disent heureux lorsqu'on les interroge. Je trouve cette étude intéressante. On dit toujours que nous sommes malheureux. Voici la preuve que non", s'enthousiasme le sociologue Jean Viard. Selon lui, si Bordeaux est en tête, c'est avant tout parce que son maire (Alain Juppé) est une personnalité ultra-médiatisée. "Toulouse est moins au-devant de la scène politique depuis le départ de la famille Baudis. Sans ça, la ville serait encore mieux placée. En Haute-Garonne, on a su se moderniser, se connecter, tout en restant proche des traditions. Avec la nouvelle région, le fief de Jean-Luc Moudenc va devenir un acteur maritime important. Ce phénomène est parti pour durer", estime encore le sociologue. Cela séduit la population, qu'elle soit modeste où plus aisée. "Le bonheur n'a rien à voir avec l'argent. On peut être heureux sans être riche. Les gens modestes sont contents à titre privé. Mais, le niveau des revenus aide à se déplacer ou l'on veut. Donc à Toulouse, Bordeaux, Nantes ou Montpellier. Attention tout de même, le problème des quartiers périurbains pourrait freiner les ardeurs des arrivants", conclut Jean Viard.

__________________________

Challenges (j'y suis abonnée) disait la semaine passée que Toulouse est la ville la plus active de France!

Mande pardon, j'avais oublié de vous l'indiquer…. avec cette chaleur, j'ai les touches du clavier qui se collent à mes bouts de doigts.:-)!

 

aio.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Toulouse toujours au top !

Écrit par : John | 06/07/2015

Les commentaires sont fermés.