Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Totalement idiot

L'eau Luchon retirée de la vente à cause de ses étiquettes

Depuis une semaine, la marque n’est plus distribuée dans les magasins français. En cause : son appellation "eau minérale naturelle".

L’eau en bouteille Luchon a disparu des rayons des supermarchés français. Le 29 juillet dernier, cette marque a en effet été retirée des rayons des magasins Intermarché, après un contrôle de la répression des fraudes. En cause: des "fluctuations constatées dans sa composition", explique France bleu Occitanie. En clair, ce qui est écrit sur les étiquettes des bouteilles d’eau ne correspond pas au contenu de la bouteille.

Pas d’inquiétude cependant. Si l’eau n’est plus commercialisée, vous pouvez consommer les bouteilles que vous détenez. La qualité de l’eau n’est pas en cause et aucune alerte sanitaire n’a été lancée par les autorités: tout le monde peut consommer cette eau en bouteille, y compris les nourrissons.

C’est simplement l’appellation "eau minérale naturelle de Luchon" qui est en cause. En effet, la composition de cette eau fluctue, notamment concernant ses taux de sodium, et elle ne peut plus s’appeler "eau minérale". D’après des interlocuteurs du numéro vert mis en place par Intermarché, et joint par France bleu Occitanie: "S’il y a un contrôle, le fabricant risque gros parce qu’il a donné une appellation qui est fausse".

Une eau commercialisée depuis 1994

En réalité, l’eau Luchon pourrait être davantage une eau de source qu’une eau minérale. C’est cette différence qui a conduit au retrait des bouteilles des supermarchés. Pour le moment, impossible de savoir combien de temps cette situation va durer. En effet, le système de captage et les étiquettes du produit doivent être changés pour faire mention du nouveau nom et de la nouvelle composition.

Sollicitée par France bleue Occitanie, la direction de la Société des Eaux Minérales de Luchon n’a pas souhaité répondre. Cette eau est commercialisée depuis 1994 et chaque année, l’usine Luchon produit 70 millions de bouteilles vendues dans le réseau des Intermarché en France et en Europe.

Ceci dit, si vous avez du poids en trop ou de l'hypertension artérielle, attention au sel. Vous devez choisir La Salvetat qui n'est pas salée.

De plus, c'est une des rares eaux qui contient de la silice, un minéral que l'on trouve partout sur la terre et qui aide contre les rhumatismes et autres douleurs articulaires.

De même, si en 2003 on avait donné de l'eau suffisamment salée aux personnes âgées, l'eau serait restée plus longtemps dans leurs cellules et elles n'auraient pas été déshydratées jusqu'à la mort (le sel fixe l'eau dans les cellules... bon d'accord, en plus de boire une eau suffisamment salée, il faut rafraichir l'organisme: on mouille ses avant-bras et on passe un ventilateur devant les bras jusqu'à ce que l'eau soit sèche... et, alors-là, on est bien refroidi -doit on dire- plus que rafraîchi).

Bien évidemment, je ne suis pas sponsorisée par Salvetat. Je consomme cette eau depuis.... ad vitam...

A l'an 1997 ou 98, j'ai envoyé un courriel à la société pour indiquer ce qui précède. Depuis, elle a changé l'étiquette pour dire que c'est la moins salée des eaux....

Elle n'a pas parlé de la silice... mais, bon, ils auraient pu me donner 0,01 cts sur chaque bouteille vendues pour les avoir avertis de cet excellent argument publicitaire qu'ils utilisent depuis si longtemps! Voilà pourquoi je suis là avec vous, au lieu d'être sous les cocotiers à me faire servir des cocktails!

Oui, c'est moi qui les ai avertis: je persiste et signe! Josyane JOYCE

"faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages"....

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel