Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toulouse - Page 17

  • Potée aux choux et son farci toulousain

    Cette recette est très facile à réaliser à la maison, mais elle nécessite du temps. Du temps pour préparer la palette de porc et surtout du temps pour mijoter. Alors, pensez à anticiper la réalisation de cette recette la veille. Comme la plupart des plats mijotés, c’est encore meilleur réchauffé (sauf pour la galette de farci)

    4 Personnes

    500 g Palette de porc fraîche ou demi-sel (ou bien ce que l'on nomme ici: abracadix):

    4 à 6 grosses pommes de terre,1 Chou vert

    Si vous ne voulez pas que toute la maison "embaume", prenez un chou chinois

    Sel, poivre, 1 oignon; 2 Poireaux, 4 Carottes; Bouquet garni

    350 g de chair à saucisse de Toulouse, 1 œuf, mie de pain frais trempée dans du lait ou chapelure, 50 g de persil ciselé

    Dessalez la palette de porc. Pour cela, faites-la tremper 4 heures dans de l’eau. Opération inutile si vous avez opté pour de la poitrine de porc fraiche

    Epluchez les légumes: les pommes de terre, les carottes, l’oignon et enlevez les premières feuilles des poireaux. Coupez-les en morceaux de taille similaire.

    Coupez votre chou en gros morceaux et lavez-le.

    Portez à ébullition une grande casserole d’eau. Ajoutez-y le chou vert et laissez cuire 10 minutes pour blanchiement. Jetez l'eau (cet épisode n'est pas nécessaire avec un chou chinois)

    Ensuite ajoutez la palette coupée en morceaux, le chou, les carottes, l’oignon, le poireau, le bouquet garni et assaisonnez avec du poivre. Couvrez d’eau et laissez cuire doucement à couvert pendant 1h30.

    Ajoutez les pommes de terre et les saucisses et laissez cuire 30 minutes de plus.

    IDEE: Vous pouvez remplacer la palette par un simple rôti de porc, ajoutez quelques lardons, ou d’autres légumes comme des navets par exemple. N’hésitez donc pas à ajuster la recette selon vos propres goûts.

    Vous pouvez aussi utiliser un jarret de porc comme viande

    Vous pouvez faire un farci: avec la chair à saucisse de Toulouse, 1 œuf, du persil ciselé, de l'ail, de la mie de pain. Faites une galette à cuire dans la poêle avec de la graisse de canard, 3 minutes d'un côté, renversez la galette sur un plat et remettez dans la poële; faites encore cuire 4 ou 5 minutes. A la fin, arrosez du bouillon de la potée

    Versez dans un plat creux la potée servie avec la galette de farcie dans un autre plat: chacun se sert de la potée et d'une part de galette; c'est la coutume toulousaine et béarnaise!

     

  • A la soupe!

    L’hiver est une saison qui demande beaucoup d’énergie à l’organisme qui doit affronter le froid, les jours raccourcis, le manque de lumière et les maladies. Les soupes permettent, grâce à leur richesse en légumes, d’apporter les nutriments et les antioxydants nécessaires à l’organisme. Anti-fatigue, anti-grise mine, anti-virale, anti-infectieuse, anti-toux, anti-rhume, anti-déprime, les soupes, selon la recette choisie, ont chacune des vertus santé qu’il faut exploiter pour pouvoir en retirer tous les bienfaits.

    SOUPE ANTI GRISE MINE: LA SOUPE DE CAROTTES

    La carotte est une alliée pour le teint: quelle que soit la période de l’année, elle donne bonne mine.

    Faites cuire les carottes coupées en rondelles dans un bouillon de volaille. Ajoutez du sel, du poivre et du persil (pour la vitamine C). Passez au mixeur avec un minimum d’eau pour obtenir cet aspect velouté, quitte à en ajouter si la texture est trop épaisse. Servez avec de la crème et des croûtons à l’ail.

    SOUPE ANTI-RHUME: BOUILLON DE POULET

    Le bouillon de poulet est excellent contre le rhume: il purifie et décongestionne les voies respiratoires.

    Faites revenir dans une grande marmite des morceaux de blancs de poulet, ou des carcasses de poulet, ajoutez de l’eau et faites cuire le tout à feu doux avec des carottes, des poireaux, un oignon et des branches de céleri. Filtrez le tout à l’aide d’une passoire tapissée de sopalin pour retenir un maximum les résidus.

    Mettez le bouillon dans des récipients hermétiques. Consommez le poulet et les légumes froids ou chauds à part.

    La soupe à l'oignon et la soupe à l'ail sont par ailleurs d'excellents remèdes contre la sinusite car ils ont un effet anti bactérien reconnu.

    SOUPE COUPE-FAIM

    Difficile de ne pas prendre de poids durant l’hiver tout en gardant son énergie. La soupe de lentilles est une excellente alliée car les lentilles apportent à l’organisme tous les éléments nutritifs dont il a besoin pour garder forme et tonus.

    Elle est ainsi largement plébiscitée par les sportifs et les personnes qui travaillent dans le froid toute la journée.

    Faites cuire les lentilles avec de l’ail et de l’oignon dans du bouillon de légumes puis passez-les au mixeur pour obtenir le velouté souhaité.

    SOUPE ANTI FROID: SOUPE TOMATES AU PIMENT

    Le piment est une bonne source d’antioxydants et de capsaïcine. Il est connu pour réchauffer les corps même si en réalité, il n’augmente pas la température corporelle.

    Toutefois, la sensation de chaud qu’il procure grâce à la capsaïcine sera revigorante en cas de grand froid. De plus, sa teneur en antioxydants aide le corps à lutter contre les microbes et calmera les toux de type asthmatique.

    Faites une soupe de tomate classique et ajoutez-y à la fin une pincée de piment de Cayenne ou 2 petits piments oiseaux durant la cuisson. Veillez à les retirer en fin de cuisson avant mixage pour que la soupe ne soit pas trop pimentée…

    IDÉE de soupe à la tomate ultra-rapide et pas chère? Ouvrez une petite boîte de tomates pelées, ajoutez du bouillon maison, passez au mixer.

    SOUPE ANTI-TOUX

    Le thym est un excellent antitussif, il calme les quintes de toux sèche les plus récalcitrantes. Souvent utilisé en inhalation, on peut également le servir en soupe.

    Faites revenir de l’ail et de l’oignon dans une marmite avec du beurre. Ajoutez-y un bouillon de volaille, des pommes de terre épluchées et un bouquet de thym entier. Réduisez le feu et laissez infuser pendant 20 à 30 minutes.

    Filtrez la soupe et mixez. Servez avec des petits croûtons de pain revenus à la poêle et frottés à l'ail.

     

  • Buche sans cuisson

    350 g de biscuits secs; 70 g de cacao en poudre

    30 g de beurre fondu; 230 ml de lait

    250 ml de crème fleurette entière 35 % MG bien froide

    25 g de sucre; 120 g de mascarpone

    Pour la décoration: cerises confites, feuilles de menthe, noix de coco râpée, chocolat noir râpé, noix concassées…

    Émiettez les biscuits puis les broyer au mixeur afin d'obtenir une poudre. Débarrassez dans un saladier et ajoutez la moitié du cacao en poudre (sauf si vous utilisez des biscuits au chocolat), mélangez puis versez le beurre fondu et le lait petit à petit en remuant avec une maryse. Finir de pétrir la préparation à la main jusqu'à l'obtention d'une boule.

    Sur une feuille de papier sulfurisé, étalez la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie et former un rectangle de 35 x 25 cm. Réservez.

    Battre la crème liquide avec le sucre jusqu'à ce qu'elle soit ferme. Ajoutez le mascarpone et battre de nouveau.

    Étalez la moitié de la crème fouettée sur la pâte au chocolat puis rouler la bûche sur elle-même. Retirez le papier sulfurisé et garnir les côtés de la bûche avec un peu de crème. Enroulez de nouveau dans le papier sulfurisé et réserver au frais pendant 3 à 4 heures.

    Mélangez le reste de cacao en poudre avec l'autre moitié de crème fouettée puis couvrir la bûche de ce crème puis décorez avec la garniture choisie.

     

  • Bientôt, devrons-nous nous munir de groupe électrogène?

    Le Conseil supérieur de l’énergie annonce qu’on testera cet hiver la réduction de puissance électrique accordée aux foyers français.

    QUEL EST LE PROJET ?

    Limiter la puissance consommée par les Français en cas de crise énergétique ; et diviser par trois la consommation électrique chez les particuliers via Linky.

    L’expérimentation aura lieu cet hiver sur 200 000 foyers pendant 2 heures. Vous pourrez conserver une ampoule. Une seule. Un radiateur et un réfrigérateur. Puissance limitée à 3 kVA qu’on vous dit ! Tant pis pour le chauffe-biberon et pour la vaisselle. À la main qu’on vous dit de la faire. Les toilettes? Vous irez dehors ou vous prendrez une bougie. Le robot aspirateur et le Vorwerk? Vous n’y pensez pas.

    Vous ferez le ménage à l’ancienne, ça vous coûtera moins cher que le régime “Comme j’aime”. Pour le repas, les petits attendront. Bien sûr vous débrancherez la recharge de la Renault Zoé ou de la Tesla, et vous achèterez un groupe électrogène pour faire fonctionner vos appareils de santé comme le respirateur de votre vieille maman. Vous mettrez une pancarte éclairée d’une pile pour que le livreur Uber Eats trouve votre maison. Il montera les étages à pied si besoin.

    En France on a de l’argent pour fermer Fessenheim mais pas pour construire des centrales.

    En France on peut dépenser pour organiser les JO de Paris, mais pas pour subvenir aux besoins électriques de la population.

    En France on a organisé la Coupe du monde de rugby mais on ne sait garantir le réseau électrique.

    En France on sait remettre en état les installations des JO d’Albertville pour préparer les JO d’hiver de 2030, mais on ne sait pas remettre en route Fessenheim.

    En France on change les panneaux limitation de vitesse tous les deux ans, on construit des ronds-points et des ralentisseurs mais on ne construit pas de centrales.

    En France on reconstruit les écoles, les bibliothèques, les mairies et les maisons des jeunes et d’autres bâtiments publics sans punir leurs incendiaires mais on ne prévoit pas une infrastructure énergétique qui corresponde aux besoins de la population.

    En France on augmente de 10% chaque année le budget du cabinet de Mme Chéri-Bibi mais on ne finance pas un réseau électrique qui tienne la route.

    En France on paye des juges capables d’inventer le motif juridique de l’ignorance du droit pour juger un ancien avocat nommé ministre de la Justice reconnu coupable de prise illégale d’intérêts, mais on ne paye pas des gens pour prévoir la puissance électrique nécessaire au pays.

    En France on sait trouver le motif de l’inconscience des magistrats pour laisser un drogué qui défenestre une personne d’origine juive au nom d’Allah, mais on ne sait pas comment faire fonctionner un réseau électrique.

    En France on a besoin d’un gouvernement hypertrophié de 43 ministres mais pas un pour savoir comment faire fonctionner normalement EDF.

    En France on disloque EDF, on doit arrêter des centrales, et l’on dépense 16 milliards d’euros en 2022 pour fournir en électricité l’Allemagne et l’Espagne par la mise en arrêt pour entretien des centrales nucléaires.

    En France on augmente la rémunération des ministres et des députés mais on ne construit pas de centrales. Ni pénitentiaire ni électrique.

    En France on se paye un CESE, on offre la CMU/CME à tout étranger, on a le RSA, une retraite si l’on n’a jamais cotisé, des allocs, des MNA pris en charge, on invente un salaire pour des jeunes qui ne travaillent pas… On sait faire tout ça, mais on ne paye pas des ouvriers pour construire des usines fournisseurs d’électricité.

    En France on sait illuminer la tour Eiffel ou se faire le chantre de l’immigration en illuminant les rues de Paris mais on craint les impératifs délestages du réseau électrique.

    Ainsi, dans la France-africaine du Nord de la Méditerranée on vivra bientôt comme dans la France-Afrique de son autre rive. Au rythme des coupures de courant. Au rythme d’une seule ampoule allumée par foyer. Et au rythme d’un ordinateur en charge pour continuer de recevoir la bonne parole gouvernementale et médiatique.

    Dis, coco, y’a des soldes sur les groupes électrogènes? On en trouve chez Emmaüs? En Afrique, ça se passe bien comme ça, non?

    https://rmc.bfmtv.com/replay-emissions

    Bertrand du Boullay

  • Épaule d’agneau patates et cansalade

    Préchauffez le four th. 8 (240°).

    Pour 4 personnes

    1 épaule d’agneau de 1,2 kg environ

    2 gousses d’ail; 800 g de pommes de terre

    3 oignons; 200 g de lardons de cansalade

    30 cl de vin blanc sec; Huile d’olive ou graisse de canard pour le plat; Sel, poivre

    Épluchez, lavez les pommes de terre et les couper en fines lamelles à la mandoline.

    Épluchez les oignons et les couper en rondelles fines à la mandoline également.

    Épluchez les gousses d’ail, les dégermer, les couper en deux et en piquer la viande.

    Dans un plat à four à bords hauts, étalez une couche de pommes de terre. Ajoutez quelques lardons de cansalade et recouvrir de rondelles d’oignons.

    Réalisez ainsi encore plusieurs couches et poser l’épaule d’agneau. L’arroser d’un filet d’huile d’olive et ajoutez le reste des pommes de terre, lardons et oignons en couches successives. Salez légèrement, poivrez.

    Versez le vin blanc et ajoutez un peu d’eau de façon à immerger les légumes.

    Enfournez pour 45 min.

    Retournez la viande, salez légèrement, poivrez et poursuivre la cuisson 45 min th. 6 (180)°.

     

  • Tourte des Pyrénées aux mûres

    Pour 6: Préchauffer le four th. 5 (150°).

    200 g de farine; 3 œufs; 1 sachet de levure chimique

    2 pincées de vanille en poudre, 150 g de sucre roux

    90 g de beurre salé mou; 50 g de maïzena

    10 cl de lait; 4 cuillères à soupe de rhum

    150 g de mûres (fraîches ou surgelées)

    Fouettez les œufs avec le beurre jusqu’à obtention d’une crème.

    Ajoutez le sucre tout en fouettant.

    Faire tiédir le lait avant de l’ajouter à son tour, puis versez la farine, la maïzena et la levure.

    Versez la moitié de l’appareil dans un moule à brioche graissé et ajoutez les fruits. Recouvrir du reste de l’appareil. Enfournez pour 1 h 15.

    Vérifiez la cuisson et laissez refroidir avant de démouler.

    Cette tourte se réalise aussi avec des myrtilles…

  • Glace à la banane et cacahouète

    Ingrédients pour 6 personnes

    4 grosses bananes mûres, pelées, coupées en morceaux et congelées

    70 g de beurre de cacahouète croustillant

    1/4 de tasse (60 mL) de miel coulant

    190 g de yaourt nature

    50 g de cacahouète grillées hachées

    Mettez la banane dans un mixeur et mixez-la jusqu’à ce qu’elle soit lisse et crémeuse. (Comme les bananes sont congelées à l’état solide, ce processus est bruyant).

    Lorsque le mélange est lisse, ajoutez le beurre de cacahuète, le miel, le yaourt et les cacahuètes, puis mixez par impulsions. Versez le mélange dans un récipient résistant à la congélation, couvrez avec le couvercle et congelez.

    Cette préparation se conserve jusqu’à deux mois.

    Si vous le souhaitez, remplacez les cacahouètes grillées hachées par 80 g de myrtilles.