Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Les aliments riches en prébiotiques

    La flore intestinale utilise ces fibres comme substrat pour se développer, sans elles les bonnes bactéries ne peuvent pas se nourrir.

    Particulièrement riche en fibres non assimilables (plus de 30% de son poids), le topinambour est particulièrement riche en prébiotiques.

    Parmi les autres aliments riches en prébiotiques bons pour le microbiote, il y a aussi le pissenlit, la chicorée amère, l'ail, le poireau, l'oignon, l'asperge qui contiennent surtout de l'inuline...

    Le problème de ces aliments, c'est qu'une partie de la population, souvent celle qui souffre du syndrome de côlon irritable, est indisposée quand elle en mange. Donc prudence en cas de troubles digestifs chroniques.

    Les aliments fermentés

    Les aliments fermentés comprennent des boissons alcoolisées (vin, bière…), le vinaigre, le thé, les fromages et yaourts, le soja, le pain au levain, la choucroute, et de nombreuses préparations traditionnelles à travers le monde. La fermentation est une réaction catalysée par des micro-organismes. Certains d’entre eux sont qualifiés de probiotiques car ils semblent favoriser un bon état de santé général, y compris mentale.

    Dans une revue de littérature sur les relations entre aliments fermentés et santé mentale, les auteurs soulignent que 35 % des bactéries lactiques survivent à l’acidité de l’estomac. Toutes ces bactéries ne sont pas forcément bénéfiques, mais la consommation d’aliments traditionnels fermentés favorise la diversité microbienne intestinale.

    Depuis plus de 4 ans, je me fabrique, et je bois chaque jour, du lait fermenté. Ma SEP est stable depuis 4 ans maintenant: est-ce à cause de ce lait fermenté? Toujours est-il que depuis que j'en bois, je vais tranquillement à la selle tous les jours. Une amie médecin à qui j'en ai parlé m'a dit: “j'ai eu un cancer colo-rectal… les produits fermentés sont fortement déconseillés en mon cas! vous avez raison d'en boire, c'est très bénéfique".

    Je remets ma recette:

    Achetez pour commencer du lait fermenté car il vous faut les bonnes bactéries pour ce faire. Buvez votre lait et gardez la valeur d'un verre à moutarde que vous versez dans une bouteille d'un litre EN VERRE.

    Remplissez avec un litre de lait entier pasteurisé.  Laissez au chaud sur le comptoir, sinon vous tuez les bonnes bactéries. Au bout de 3 heures, votre lait est prêt. Normalement en deux jours, il prend la consistance d'un yaourt liquide. Vous pouvez rajouter de la cannelle, de la vanille en poudre, un trait de sirop bio… attention, plus vous mettez de sucre, moins vous avez un lait fermenté diététique.

    On peut se servir de ce lait pour faire des yaourts, gâteaux et autres; cela donne un petit goût aigrelet.

    Si, au début, vous trouvez ce lait trop aigrelet (ha bon?), rajoutez du lait normal. En été, rafraîchissez votre lait de comptoir avec du lait conservez au frigo, proportion une froide pour deux “chaudes“.