Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 6

  • Piperade en pizza

    Ingrédients pour 3- 4

    1 pâte à pizza à l'huile d'olive

    4 tomates bien mûres; 3 courgettes: 1 aubergine

    1 poivron rouge; 1 oignon jaune, 1 oeuf

    100 g de fromage râpé; 1 branche thym; 1 c. à soupe de huile d’olive

    Pelez et coupez finement l’oignon avant de laver tous les légumes et les laisser tremper dans de l'eau bicarbonaté.

    Épluchez les tomates. Coupez les bouts des courgettes, divisez-les en deux dans le sens de la longueur, puis retirez les pépins à l’aide d’une petite cuillère. Découpez par la suite tous les légumes en petits cubes

    Préchauffez le four à thermostat 6.

    Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites-y revenir l’oignon pendant 8-10 minutes. Sortez et réservez

    Ajoutez ensuite les dés d’aubergine, Sortez et réservez puis de poivron. Sortez et réservez idem pour les courgettes. Rajoutez tous les ingrédients dans la poële et Laissez cuire à feu moyen pendant environ 15 minutes en mélangeant régulièrement. Après ce délai, incorporez les dés de tomates et le thym.

    Assaisonnez avec du sel et du poivre. Battre un œuf en omelette et rajoutez. Remuez et laissez mijoter pendant 5 minutes.

    Etalez votre pâte à pizza sur un moule rond en terre ou verre, huilé et saupoudré de farine; passez la piperade pour retirer le surplus de sauce tomate et, une fois tiédi, diposez-la sur la pâte à pizza.

    Mettre au four à 180° durant une demi-heure où mettre dans une poêle noire huilé ou tout autre plat rond qui va au feu. Saupoudrez de fromage râpé, couvrez et faites cuire durant une quinzaine de minutes.

    Si vous utilisez TOUJOURS les ustensiles que j'ai nommés, vous retrouvez le goût incroyable des plats que faisait votre grand-mère. Les ustensiles modernes laissent un goût de …  bah, ce n'est pas du tout la même chose. C'est dans les vieux pots que l'on fait bonne soupe!

    C'est pour cela que je fais mon café dans une cafetière à l'ancienne ancienne avec de l'eau bouillie dans une casserole inox. Si vous cherchez bien sur le net, vous trouverez des cafetières en émail avec un filtre en émail à gros trous. Pour éviter d'avoir du marc de café, utilisez des filtres à café en papier brun.

    Versez la poudre utilisée dans l'évier pour éviter les mauvaises odeurs qui remontent quand il y a du vent d'autan!

  • Piperade toulousaine façon crumble

    Ingrédients pour 4

    4 tomates bien mûres; 3 courgettes: 1 aubergine

    1 poivron rouge; 1 oignon jaune, 1 oeuf

    60 g de farine; 60 g de beurre de baratte AOP mou

    40 g de fromage râpé; 1 branche thym; 1 c. à soupe de huile d’olive

    Pelez et coupez finement l’oignon avant de laver tous les légumes.

    Épluchez les tomates. Coupez les bouts des courgettes, divisez-les en deux dans le sens de la longueur, puis retirez les pépins à l’aide d’une petite cuillère. Découpez par la suite tous les légumes en petits dés (cela s'appelle une brunoise de légumes)

    Préchauffez le four à thermostat 6.

    Faites chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et faites-y revenir l’oignon pendant 8-10 minutes.

    Ajoutez ensuite les dés d’aubergine, de courgettes et de poivron. Laissez cuire à feu moyen pendant environ 15 minutes en mélangeant régulièrement. Après ce délai, incorporez les dés de tomates et le thym. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Battre un œuf en omelette et rajoutez. Remuez et laissez mijoter pendant 5 minutes.

    Pendant ce temps, occupez-vous de la pâte à crumble. Mélangez le fromage râpé, la farine et le piment d’Espelette dans un saladier. Incorporez le beurre mou en morceaux et malaxez du bout des doigts pour avoir une texture sableuse.

    Disposez ensuite les légumes dans un plat à gratin familial ou de petites cocottes allant au four avant de les recouvrir de crumble.

    Faites cuire au four pendant environ 25 minutes jusqu’à ce que le crumble soit doré.

    Servir avec du jambon de Bayonne.

  • Omelette  a la cansalade et champignons des bois

    Je vous rappelle que toutes les recettes que je vous donne ici, je les réalise depuis.... un max de temps!

    Ingrédients

    300 g de champignons; 100 g de poitrine salée; 6 oeufs

    3 gousses d'ail hachées; 1 cuillère à soupe de crème

    Persil frais haché

    Lavez soigneusement les champignons, les sécher dans un torchon propre, retirer le pied puis les couper en 4.

    Coupez la cansalade en lardons; Faites chauffer une poêle en tôle sur le feu avec une grosse cuillère à soupe de graisse de canard. Faites sauter les lardons puis les champignons Lorsque ils sont cuits et dorés ajouter l'ail haché. Poursuivre la cuisson 2 minutes en remuant de temps en temps.

    Cassez les oeufs et les battre en omelette. Rajoutez le sel et poivre. Versez le tout dans la poêle. Laissez cuire feu moyen 7 mn d'un côté. Glissez un plat vraiment plat sur la poêle et retournez d'un coup sec puis remettre la poêle sur le feu, cuire encore 3 à 5 mn

  • C'est le poireau qu'il vous faut!

    Toujours -très souvent- une recette et des astuces en bas de page

    Certains de ses composés bénéfiques sont bien étudiés. Les bénéfices du poireau sont proches de ceux de l’oignon et de l’ail. Le poireau est particulièrement riche en fibres qui favorisent le transit, mais aussi en potassium, favorable à la santé artérielle et osseuse. Il contient aussi des composés soufrés anticancer.

    Les bénéfices des fibres prébiotiques

    100 g de poireaux crus contiennent surtout de l’eau (83 g), mais aussi 1,5 g de protéines  et 2,68 g de fibres. En particulier, les poireaux sont une source de fibres prébiotiques, qui favorisent de bonnes bactéries intestinales et contribuent à la santé du système digestif. En 2017, une étude sur des rats a montré que la consommation de fibres alimentaires prébiotiques favorise la qualité du sommeil; les prébiotiques auraient un effet relaxant.

    Une source de vitamines et de minéraux

    100 g de poireaux contiennent 59 mg de calcium, 2,1 mg de fer, 28 mg de magnésium et 180 mg de potassium. Ce contenu en calcium, magnésium et potassium favorise la santé osseuse. Les vitamines présentes sont en particulier les vitamines A (83 µg pour 100 g), C (12 mg), B6 (0,233 mg).

    Des propriétés cardioprotectrices et anticancer

    Les poireaux sont une source de polyphénols antioxydants, dont le kaempférol. Ce flavonoïde, présent aussi dans d’autres légumes verts à feuilles, comme le chou ou le brocoli, aurait différents bénéfices pour la santé: il est associé à une réduction du risque de maladies cardiovasculaires et de cancers notamment. D’après une revue de littérature sur le kaempférol, lui et certains de ses glycosides possèdent des activités anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anticancéreuses, cardioprotectrices, neuroprotectrices, antidiabétiques, anxiolytiques, analgésiques et antiallergiques.

    Des études épidémiologiques ont montré une relation inverse entre la consommation de kaempférol et le cancer : le kaempférol agirait en augmentant les défenses antioxydantes de l’organisme contre les radicaux libres, qui favorisent le développement du cancer. Au niveau moléculaire, le kaempférol modulerait des éléments clés dans les voies de transduction du signal cellulaire liées à l'apoptose, l'angiogenèse, l'inflammation et la métastase. Le kaempférol inhibe la croissance des cellules cancéreuses et l'angiogenèse et induit l'apoptose des cellules cancéreuses.

    Antioxydant et antimicrobien

    Les poireaux contiennent aussi de l’allicine, un composé organo-sulfuré présent également en bonne quantité dans l’ail et l’oignon. L’allicine possède des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes (antibactériennes, antifongiques, antiparasitaires et antivirales).

    Pour bénéficier au mieux des atouts santé des poireaux, il vaut mieux les blanchir rapidement ou les faire cuire à la vapeur. Ce sont les deux modes de cuisson qui préservent le mieux leurs composés antioxydants d'après une étude belge. Faire cuire le poireau à l'eau bouillante entraîne en revanche une fuite des composés protecteurs.

    Comment choisir, conserver et consommer le poireau ?

    Il est préférable de choisir un poireau frais, lisse avec de belles couleurs et un feuillage dressé.

    Il faut vérifier qu'il possède

    Des racines fournies,

    Un fût droit, ferme, le plus blanc possible et sans meurtrissure,

    es feuilles bien vertes, sans brisure ni meurtrissure.

    Le poireau cru se conserve un peu moins d’une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur.

    Veillez à couper le haut des feuilles avant de les conserver.

    Après cuisson le poireau se conserve environ 2 jours dans une boîte hermétique.

    Comment le cuisiner?

    Avant de le cuire, il faut le préparer.

    Il faut trancher les racines et le haut des feuilles, puis ouvrir le poireau en quatre en retirant les feuilles abîmées. Fendre le poireau en deux pour pouvoir bien le laver par la suite, vous pouvez le laisser tremper dans l’eau légèrement vinaigrée pour faciliter le nettoyage, notamment s'il vient du jardin.

    Vous pouvez déguster le poireau cru lorsqu’il est jeune et très tendre, mais le plus souvent il se consomme cuit dont:

    10 minutes à la vapeur (pour conserver le maximum de ses nutriments)

    15 minutes à la casserole: les faire braiser avec un peu de beurre ou d’huile de coco

    10 à 15 minutes au wok ou à la poêle: après les avoir finement émincés faites-les revenir avec un peu d’huile

    10 minutes à l’eau bouillante: vous pouvez aromatiser l’eau avec des herbes aromatiques

    C’est un légume typiquement d’hiver, il se trouve présent dans beaucoup de soupes pour son délicat arôme, mais il existe bien d’autres manières de l’accommoder :

    En gratin : avec des brocolis ou du chou-fleur,

    Pour accompagner une viande, une volaille ou du poisson. Il accompagne à merveille les coquilles St Jacques en fondue.

    En entrée avec une vinaigrette ou du fromage blanc

    En tarte salée, avec des lardons.

    Pour limiter le gaspillage, vous pouvez utiliser les feuilles vertes que vous avez préalablement coupées pour réaliser un bouquet garni ou dans les soupes et potages.

    FONDUE DE POIREAUX

    150 g de poireaux en rondelles par personne; 25 cl de crème fraîche, sel, poivre

    Coupez les poireaux en rondelles et mettre directement dans la casserole, versez la crème fraiche liquide, salez, poivrez, faire cuire 15 m à feu moyen, salez, poivrez.

    Pour une sauce plus onctueuse, rajoutez une cuillère à café bien pleine, de fécule de maïs, 5 m avant l'arrêt de la cuisson. Vous pouvez la délayer dans un bol avec un peu du jus de la cuisson. A partir de là, surveillez en remuant ou en baissant un peu le feu.

    Vous pouvez aussi, rajouter du fromage râpé au même instant de cuisson.

    Servez saupoudré de persil haché. Pour accompagner des viandes de porc grillées.

    Chez nous, on le consommait avec une vinaigrette comme des asperges!