Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Foie de morue: le trésor de la santé

    … à condition de ne pas jeter l'huile qui contient les oméga-3.

    Le foie de la morue est mis directement en boîte; il es très gras et perd son huile… c'est pour cela que vous le trouvez avec beaucoup d'huile mais, c'est elle qu'il faut avaler! (je dirai même qu'il faut jeter le foie et garder l'huile… mais, bon, le foie posé sur des biscottes ou petits pains grillés, un délice…).

    Le foie de morue apporte 188 µg/100 g de vitamine B9 (vitamine obligatoire pour les femmes enceintes).

    C’est aussi une bonne source de vitamines A (les yeux) et D (rachitisme, santé des os) ainsi que des oméga-3.

    Voici mes conseils pour votre boîte de foie de morue, que vous trouvez en boutique au rayon sardines. Si la boîte est sale, n'hésitez pas à la laver sous l'eau avant ouverture.

    Après avoir ouvert la boîte (en pestant contre les nouveaux systèmes d'ouverture qui, toujours, se cassent et vous obligent à prendre un ancien ouvre-boîte, mettant ainsi de l'huile partout sur l'évier), passez tout ce qu'elle contient dans une passoire très fine.

    Retirez le foie, à consommer sur du pain ou dans les préparations ci-après. Il faut séparer l'huile du foie (sauf utilisation dans les pâtes ou le riz). Le foie de morue se consomme tel quel nature ou mélangé aux aliments chauds ou froids (voir plus bas).

    Conservez l'huile dans une bouteille ou un pot en verre à vis. Il faut filtrer très finement pour retirer la moindre miette du foie: ainsi, vous pouvez conserver longtemps votre huile d'oméga-3… bien sûr, plus le temps passe, plus l'huile s'oxyde en odeur… de poisson.

     

    PATES, RIZ, BLE, QUINOA en salade tiède ou froide

    Faites cuire normalement les pates, le riz, le quinoa et le blé dans de l'eau bouillante salé; passez pour retirer l'eau puis mettre dans un saladier. Arrosez de très bon vinaigre et de l'huile récupérée du foie de morue.

    Rajoutez des miettes de thon AU NATUREL bien sûr, puisque vous rajoutez l'huile de foie de morue conservée et/ou conserve en verre de moules ou maquereaux au vin blanc (vous avez compris qu'avec l'huile de foie de morue qui nouvelle ouverte sent un peu le poisson. bien sûr, plus le temps passe, plus l'huile s'oxyde en odeur… de poisson.

    Petits oignons blancs, câpres, cornichons, etc… Vous consommez froid ou tiède.

    Rajoutez le foie récupéré dans une salade de tomates, betteraves ou carottes râpé etc… mais vous n'êtes pas obligé-e de rajouter des éléments de la mer, le foie suffit souvent.

    Pour les sardines en boîte, c'est pareil: les omégas sont dans l'huile de la boîte quelle que soit l'huile utilisée pour la conserve, mais ne soyez pas bêtes: prenez uniquement des sardines à l'huile d'olive. Surtout si vous gardez les boîtes plusieurs années. Jouez la qualité, toujours. Achetez des sardines en boîte des très grands marques de conserveurs: en effet, si vous achetez des boîtes dites Label Rouge, vous aurez la certitude que les sardines sont de pêches fraîche. Sinon, étant donné qu'en France on ne pêche plus guère la sardine (un peu disparue de nos côtes) les conserveurs “généralistes“ utilisent des sardines surgelées pêchées par des étrangers.

    En France, on fait travailler les Français… on n'engraissent pas les autres!

    Dommage, hélas, que les sardines soient en boîte bisphénolées…

     

  • Brûler des calories?

    Voici une estimation des dépenses énergétique liée à la pratique pendant une heure de 7 sports estivaux.

    Pour chaque activité les calories brûlées sont estimées en fonction du poids (55 kg/68 kg/100 kg) pour une heure d'activité.

    Le vélo

    Incontournable dans le pays du Tour de France, le vélo est un excellent moyen de faire du tourisme et de profiter de la brise estivale tout en faisant du sport aussi tranquillement ou aussi intensément qu’on le souhaite. Cette activité de plein air brûle des calories, tonifie les jambes et renforce le système cardiorespiratoire. Entre amis, cette activité peut être aussi l’occasion d’un pique-nique champêtre bien sympathique.

     Conseils : veiller à garder une bonne position de conduite, neutre. Relâcher le cou et abaisser les épaules, plier les coudes et s’assurez que les genoux restent alignés sur le cadre du vélo. Des genoux trop en dehors donnent peut-être une allure amusante mais peuvent conduire à des douleurs ou blessures.

    Calories brûlées en 1 h : 312/381/408 à environ 15 km/h

    La natation

    Autre activité classique de l’été, et façon rafraîchissante de brûler des calories, la natation est aussi une excellente option pour les personnes souffrant de douleurs au genou ou au bas du dos, car ce sport permet de ne pas exercer de pression sur les articulations.

    En dehors d’une piscine surveillée, préférer pratiquer cette activité avec un partenaire afin de garantir au mieux sa sécurité.

    Calories brûlées en 1 h : 397/492/714 (style libre léger et intensité modérée)

    Le kayak

    Faire un petit tour en kayak est une façon amusante d'explorer son environnement estival. En pagayant à un rythme de seulement 3 km/h, on brûle plus de 200 calories pour chaque heure passée sur l'eau. De plus, le kayak cible les muscles du haut du corps, du tronc et du dos.

     Pour propulser l’embarcation vers l'avant et brûler efficacement les calories, il est conseillé de tourner le torse sur le côté lorsque la pagaie est en mouvement derrière soi. Suivre la pagaie des yeux pour que le torse suive.

    Calories brûlées en 1 h : 283/352/510

    L’escalade

    Prendre de la hauteur n’est pas au goût de tout le monde, surtout ceux sujets au vertige mais pour les personnes aimant le défi et se dépenser physiquement, ajouter l'escalade à la liste d'activités estivales est une bonne idée. L'escalade permet de renforcer tout le corps et d'améliorer la coordination, et c'est aussi un excellent moyen d'entraîner de nombreux muscles sous-utilisés comme ceux du dos, des épaules et des mains (pour la prise).

    Conseils de base: porter une tenue de sport confortable et enlever toutes ses bagues. Essayer de favoriser les bonnes prises pour les pieds car les jambes sont en général plus musclées et endurantes que les bras.

    Calories brûlées en 1 h : 624/773/1123

    Le snorkeling

    Explorer les fonds marins avec un masque et un tuba tout en faisant du bien à son corps, voilà l’idée derrière cette discipline. Avec ou sans palmes, le snorkeling est un entraînement complet du corps qui permet de brûler rapidement des calories tout en ménageant les articulations comme la natation. 

    Chaque mouvement sous l'eau, que ce soit avec les bras, les jambes ou le dos, force les muscles à pousser contre l'eau, c’est un vrai exercice de résistance.

    Calories brûlées en 1 h : 283/352/578

    Le surf

    Encore une activité aquatique, mais qui se pratique plutôt à l’océan (impossible en rivière, moins amusant en Méditerranée). Même sans réaliser les prouesses des pros du surf, cette activité permet de brûler des calories tout en s’amusant.

     Le surf exige de l'endurance, de la force dans le haut et le bas du corps et aussi un bon équilibre. Pagayer dans l'océan et attraper une vague fait travailler le haut du corps, tandis que sauter sur la planche et surfer sur les vagues fait travailler le tronc et les jambes. Noter que l’on a un bien meilleur équilibre avec les genoux fléchis (en ne se penchant pas en avant) et en absorbant l'énergie de la vague.

    Calories brûlées en 1 h : 170/211/306

    Le Stand up paddle

    qui veut trouver un nom en Français pour ce sport?

    On reste dans les sports nautiques avec le paddle qui consiste à se tenir debout (ou assis) sur une planche plus longue qu’une planche de surf et d’avancer à l’aide d’une pagaie.

     Ce sport qui compte de plus en plus d’adeptes met les capacités d'équilibre à l’épreuve et mobilise le corps. A moins de savoir déjà pagayer, il est conseillé de prendre un cours avant, afin d’avoir la meilleure expérience possible, en toute sécurité.

     Quelques conseils de base : Positionner ses pieds de manière parallèle, écartés à peu près à la largeur des hanches et centrés par rapport aux bords de la planche. Garder les orteils pointés vers l'avant, les genoux légèrement fléchis et le dos droit. Tête et épaules doivent aussi rester bien droites. Déplacer son poids en bougeant les hanches. Le regard doit être tourné vers l'horizon. Éviter de fixer ses pieds.

     

  • La preuve

    que j'avais annoncé la sécheresse et la canicule pour 2019

     

    http://www.cuisine-toulousaine.com/archive/2018/12/27/secheresse-et-canicule-en-2019-6116135.html

     

  • Une autre recette de hachis parmentier

    Pour 4: 4 œufs; 400 g de viande hachée de bœuf

    600 g de pommes de terre;  1 œuf; 100 g de fromage râpé

    Vinaigre; 1 oignon; Muscade; deux cuillères à soupe de farine

    1 carotte; Un filet d’huile d’olive

    Sel, Poivre, 1 cuillère à soupe de persil haché

    Faites bouillir une petite casserole d’eau avec le vinaigre. Déposer délicatement les œufs dans l’eau bouillante et compter 5 minutes de cuisson à partir de la reprise de l’ébullition.

    Sortir les œufs et les plonger dans un saladier d’eau glacée (possible avec des glaçons) pour arrêter la cuisson.

    Tapez les œufs contre l'évier ou le rebord de la casserole et les écaler puis les rouler dans la farine. Réserver.

    Pelez et émincez l’oignon. Pelez et coupez la carotte en brunoise. Faites revenir d'abord l'oignon dans un filet d'huile d'olive ajoutez la carotte quelques minutes puis ajoutez la viande. Assaisonnez et ajoutez le persil haché, puis faites dorer le tout 5 minutes.

    Pelez et coupee les pommes de terre en rondelles. Cuire 30 minutes dans l'eau salée. Écraser les pommes de terre. Ajouter le sel, le poivre, la noix de muscade, et l’œuf. Bien mélanger. Ajoutez ensuite le fromage râpé. Bien beurrer et fariner le moule en verre carré.

    Déposez la purée dans le moule et bien appuyer sur le dessus avec le dos d'une grosse cuillère à sauce, pour répartir la préparation.

    Creusez un petit trou puis ajouter les œufs, en ligne au centre du moule. Recouvrir de viande et bien lisser.

    Faites 30 minutes à 180 °C.

  • L’alcool et la caféine ont créé la civilisation

    L’alcool a permis à la civilisation de démarrer et a certainement contribué à aider l’humanité à surmonter sa détresse pendant les périodes de pauvreté. Mais ce fut la caféine qui nous aida à entrer dans une histoire de prospérité.

    Par Chelsea Follett.

    Un article du Cato Institute

    Aucune drogue n’a eu plus d’influence sur la civilisation humaine que l’alcool et la caféine.

    La nature les a créés pour tuer des êtres vivants bien plus petits que nous : les plantes sécrètent de la caféine pour empoisonner les insectes prédateurs, et la levure produit de l’éthanol afin de détruire les microbes concurrents.

    En phase avec ses origines toxiques, l’alcool tue 3,3 millions de personnes par an. Ceci représente 5,9 % de l’ensemble des décès et 25 % si l’on s’en tient aux personnes âgées de 20 à 39 ans. L’alcool provoque des maladies du foie, de nombreux cancers et bien d’autres altérations sanitaires et sociales dévastatrices.

    Mais d’un autre côté, des recherches scientifiques récentes semblent montrer que l’alcool pourrait avoir contribué au développement de la civilisation humaine.

    Les bienfaits de l’alcool

    La consommation d’alcool pourrait avoir favorisé la survie des premiers Homo sapiens. À une époque où l’on ne savait ni purifier l’eau ni préparer la nourriture dans de bonnes conditions d’hygiène, le risque d’ingérer des microbes dangereux était si élevé que les caractéristiques antiseptiques de l’alcool rendaient sa consommation plus sûre que celle de produits alternatifs sans alcool ; et ce malgré les risques propres liés à l’alcool.

    Il est fort possible que nos ancêtres primates aient aussi consommé de l’éthanol dans des fruits en décomposition. Robert Dudley, le chercheur à l’origine de l’hypothèse du " singe ivre ", pense que les abus d’alcool contemporains proviennent d’un décalage entre l’environnement préhistorique et celui que nous connaissons aujourd’hui.

    Au départ, les humains obtenaient de l’alcool à partir de plantes sauvages. Le vin de palme, toujours en vogue dans certaines régions d’Afrique et d’Asie, date très certainement de l’an 16 000 avant JC. Une boisson alcoolisée chilienne concoctée à partir de pommes de terre sauvages remonterait à 13 000 avant JC. Les spécialistes considèrent maintenant que le désir de disposer d’un approvisionnement stable en alcool a pu motiver les débuts de l’agriculture et la sédentarisation.

    Découverte du vin de riz

    Des résidus découverts sur une poterie excavée sur le site archéologique de Jiahu en Chine prouvent que l’humanité a bu du vin de riz depuis au moins 7 000 avant JC. Le riz fut domestiqué en 8 000 avant JC, mais les habitants de Jiahu se mirent à l’agriculture plus tard, à peu près au moment où l’on sait qu’ils buvaient du vin de riz.

    "La domestication des plantes était motivée par le désir d’avoir de plus grandes quantité de boissons alcoolisées, " soutient l‘archéologue Patrick McGovern. On considère généralement que les hommes ont cultivé le blé pour avoir du pain et que la bière en fut un produit dérivé. Aujourd’hui, certains chercheurs comme McGovern pensent que ce pourrait bien être l’inverse.

    L’alcool nous accompagne depuis le début, mais l’utilisation de la caféine est plus récente. La consommation chinoise de thé caféiné remonte à 3 000 avant JC au moins, mais la découverte du café, dont le contenu en caféine est nettement plus fort, semble avoir eu lieu au Yémen au XVème siècle.

    L’introduction du café en Europe

    Avant le siècle des Lumières, les Européens buvaient de l’alcool à tous les moments de la journée. Puis, suite aux échanges commerciaux avec le monde arabe, les comportements se mirent à évoluer : le café, riche en caféine, donc stimulant, se répandit sur le continent et remplaça l’alcool dont les effets sont dépresseurs.

    Comme le disait l’écrivain Tom Standage, "L’impact de l’introduction du café en Europe au cours du XVIIème siècle fut particulièrement perceptible, étant donné que les boissons les plus répandues à l’époque, même au petit-déjeuner, étaient des petites bières et des vins à faible teneur en alcool. Toutes deux présentaient moins de danger que l’eau qui risquait d’être contaminée… Le café… apportait une alternative nouvelle et sûre aux boissons alcoolisées. Ceux qui se mirent à boire du café à la place de l’alcool se retrouvaient alertes et stimulés dès le matin, plutôt que relâchés et en état de légère ébriété. La quantité et la qualité de leur travail s’en trouva grandement améliorée. L’Europe de l’Ouest commença à émerger du brouillard d’alcoolémie qu’elle avait connu pendant des siècles. "

    Un créateur de lien social

    Les cafés (coffeehouses) devinrent rapidement des lieux importants de la vie sociale où les clients débattaient politique et philosophie. Alors qu’il travaillait sur La Richesse des Nations, Adam Smith fréquentait le British sur Cockspur Street et le Turk’s Head.

    Après l’affaire du Boston Tea Party, la plupart des Américains privilégièrent le café sur le thé, augmentant ainsi leur consommation de caféine. Pour Thomas Jefferson, le café était " la boisson favorite du monde civilisé. " Encore aujourd’hui, les Américains consomment trois fois plus de café que de thé. Selon les mots de l’historien Mark Pendergrast, " la Révolution française et la Révolution américaine furent décidées dans des cafés. "

    Les Lumières et la Révolution industrielle se sont caractérisées par une explosion des innovations et des idées nouvelles. Les niveaux de vie ont augmenté en flèche. De nouvelles formes de gouvernement sont apparues. Plus récemment, la mondialisation a donné une nouvelle échelle à l’idée libérale classique de libre-échange pacifique, et a ainsi permis de réduire les inégalités dans le monde entier.

    Aujourd’hui, malgré la croissance de la population, de moins en moins de personnes vivent dans la pauvreté. Les hommes vivent plus longtemps, ils sont mieux éduqués, et ils sont de plus en plus nombreux à profiter des avantages de la démocratie libérale.

    La caféine est la drogue psychoactive la plus consommée dans le monde. L’alcool a permis à la civilisation de démarrer et a certainement contribué à aider l’humanité à surmonter sa détresse pendant les périodes de pauvreté implacable qui ont représenté la plus grande partie de l’histoire humaine. Mais ce fut la caféine qui nous donna les Lumières et nous aida à entrer dans une histoire de prospérité.

    Traduction de Nathalie MP pour Contrepoints